18 septembre 2015

Cycles 2 3 4 : Programmes 2015

 

prog234-092015


Programmes NVB - Cycles 2 3 4 - 09.2015 - 375 pages
http://tinyurl.com/prog-nvb-2015
http://cache.media.education.gouv.fr/file/09_-_septembre/22/9/programmes_cycles_2_3_4_469229.pdf
  http://clioweb.canalblog.com/tag/csp

 
Table des matières :

prog2015



Un CSP miné par les luttes d’influence - Libération 13.09.2015
http://www.liberation.fr/politiques/2015/09/13/un-conseil-mine-par-les-luttes-d-influence_1381800
Le Conseil supérieur des programmes, qui s’est retrouvé sous le feu des critiques au printemps, doit rendre sa copie cette semaine pour la rentrée 2016… avec un an de retard. Retour sur les trois maux du tout jeune CSP.

Ecole : dans les coulisses de la fabrique des programmes -  Le Monde 18.09.2015
http://www.lemonde.fr/education/article/2015/09/18/dans-les-coulisses-de-la-fabrique-des-programmes-scolaires_4762388_1473685.html


.
CSP, Cycle 4, Histoire et Géographie, projet de programme septembre 2015 (extrait)
http://cache.media.education.gouv.fr/file/09_-_septembre/22/9/programmes_cycles_2_3_4_469229.pdf

Thème 1 : Le XVIIIème siècle. Expansions, Lumières et révolutions »
» Bourgeoisies marchandes, négoces internationaux et traites négrières au XVIIIe siècle.
» L’Europe des Lumières : circulation des idées, despotisme éclairé et contestation de l’absolutisme.
» La Révolution française et l’Empire : nouvel ordre politique et société révolutionnée en France et en Europe

Thème 2 L’Europe et le monde au XIXe siècle :
» L’Europe de la « révolution industrielle
» Conquêtes et sociétés coloniales

Thème 3 Société, culture et politique dans la France du XIXe siècle
» Une dificile conquête : voter de 1815 à 1870
» La Troisième République
» Conditions féminines dans une société en mutation
 


.
CSP, Cycle 4, Histoire et Géographie, projet de programme - avril 2015 (extrait)

http://clioweb.canalblog.com/tag/cycle4

Thème 1
L'Europe et le monde XVIIe – XIXe siècles
 Un monde dominé par l’Europe : empires coloniaux, échanges commerciaux et traites négrières
 Sociétés et cultures au temps des Lumières
 La Révolution américaine, liberté politique et « nouveau monde »
 La Révolution française et l'Empire

Thème 2
Le XIXe siècle, un bouleversement inédit des économies, des sociétés et des cultures
 L’industrialisation : économie, société, culture
 Conquêtes et sociétés coloniales

Thème 3
D’un siècle à l’autre : la transformation du monde
 Construire, affirmer, consolider la République en France
 La Première Guerre mondiale et les violences de guerre (inclus le génocide des Arméniens)


..

Posté par clioweb à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


03 juillet 2015

L'histoire scolaire en débats

 

- Nouvelle querelle sur l'histoire de France
Dans le numéro double de L'Histoire 413-414,
un entretien avec Michel Winock, Benjamin Stora, Patrick Boucheron et Olivier Loubes.


- La consultation sur les projets de programmes s’est terminée voilà 3 semaines
http//eduscol.education.fr/consultations-2014-2015/

- La synthèse des points de vue des corps d'inspection sur les projets de programme est à lire en ligne
http://tinyurl.com/pqzsgnp
Il existe aussi une synthèse d’une enquête en ligne



- La synthèse du Forum Ecole numérique est promise depuis au moins le 7 mai
http://forum.ecolenumerique.education.gouv.fr/
pour l'instant, voir
apprentissage
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/03/31638077.html
pratiques
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/03/31638049.html
JF Cerisier
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/03/04/31641574.html

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 juin 2015

Forum histoire du CSP

 

- Forum sur l'enseignement de l'Histoire : discours d'ouverture de Najat Vallaud-Belkacem, 03.06.2015
http://www.education.gouv.fr/cid89609/forum-sur-l-enseignement-de-l-histoire-discours-d-ouverture-de-najat-vallaud-belkacem-ministre-de-l-education-nationale-de-l-enseignement-superieur-et-de-la-recherche.html?

extraits :
« Ces nouveaux programmes sont destinés à de jeunes enfants et des adolescents... [qui doivent] « comprendre notre pays et notre monde, développer l’esprit critique, cultiver la connaissance et non la croyance »

« Enfants d’un monde où les distances se raccourcissent, où les savoirs sont de plus en plus accessibles grâce aux connaissances et aux réflexions disponibles en ligne, ils sont également bombardés d’informations en tous genres, de démonstrations fausses, grossièrement mensongères... Que ce soit par l’histoire ou par toute autre science, ils ont plus que jamais besoin d’aiguiser leur sens de la vérité et leur esprit critique pour ne pas tomber sous l’emprise de l’irrationnel »

« C’est pour saisir et exploiter au mieux cette histoire au plus près de soi que nous laissons plus de souplesse et de liberté pédagogique aux professeurs dans les choix qu’ils feront pour traiter telle ou telle période inscrite au programme.

Les enseignants le savent bien. Cela ne revêt pas la même signification de traiter de la Première guerre mondiale à Saint-Jean-de-Luz et à Verdun, d’évoquer la traite négrière à Bordeaux et Clermont-Ferrand, d’enseigner l’antiquité gréco-romaine à Corbeil-Essonnes et Vaison-la-Romaine, de parler de la Commune de Paris à Toulouse ou Cayenne. On ne s’y prendra pas de la même manière pour transmettre l’histoire en fonction de là où les enfants vivent. Et pourtant on la transmettra tout aussi bien partout »

« En cultivant l’optimisme des Lumières dans cette France de l’après-Charlie, nous faisons de nos élèves les héritiers de ce que la France a de plus précieux »... « C’est pour cette raison également que nous continuerons de combattre de toutes nos forces l’instrumentalisation de l’histoire ».
« Ce que nous voulons, c’est que l’Histoire soit libre, et qu’en étant libre, elle rende libres les élèves auxquels ces programmes sont destinés. L’enthousiasme du professeur saura faire le reste ».

Une Histoire libre ?
Silence remarquable sur le pacs entre histoire et géographie.
Forum sur primaire et collège. La chatelisation a déstructuré le lycée général. Rien n'y a changé depuis 2012, juste qq allégements.
Le couple histoire et mémoire semblent très présent. En fait 8 mentions de la mémoire, 47 fois le mot histoire.
2 historiens cités : Henri-Irénée Marrou, Lucien Febvre...
La forme : « je voudrais que nous nous placions à la place » ...


- Diffusion des discours et des tables rondes sur France-Culture
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-enseigner-l%E2%80%99histoire-dans-les-cycles-de-la-scolarite-obligatoire-
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-enseigner

Introduction (10h-10H30) : La fabrique des programmes : Michel Lussault et Benoit Falaize

 

tr1

Table ronde 1 : Comment enseigner l’histoire de France aujourd'hui ?
de gauche à droite : Patrice Gueniffey, Laurence De Cock, Pierre Nora, E Laurentin, Colette Beaune, Patrick Garcia, Sylvie Aprile

 

tr2

TR2 : Pourquoi enseigner (aussi) l’histoire mondiale ?
Franck Collard, Christian Grataloup, Caroline Douki, E Laurentin, Jocelyne Dakhlia, Antonio Gonzales, Vincent Capdepuy

 

tr3

 

TR3 : De l’histoire programmée à l’histoire enseignée
Jean-Marc Fevret, Bruno Modica, Dominique Borne, E Laurentin, Véronique Servat, Emmanuelle Picard, Iannis Roder
photos F-Culture

Conclusion : Un demi siècle de batailles et de controverses autour des programmes.
Quelles conclusions en tirer ? Philippe Joutard

- Un compte rendu synthétique sur Aggior
http://aggiornamento.hypotheses.org/2838


- Panser les plaies ou les penser ? Libération 03.06.2015
http://www.liberation.fr/societe/2015/06/03/

- Vers une réécriture des programmes ? KFP 04.06.2015
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/06/04

Pierre Nora « Il faut chercher le lien unificateur entre une conception d'une histoire qui tend à dépasser les mémoires de groupe pour faire une mémoire commune et de l'autre coté l'idée qu'il faut rendre justice à des mémoires brisées avec en particulier celle des immigrants ». Pour lui, « il faut faire comprendre à ces mémoires brisées qu'elles ne doivent  pas vivre dans les réclamations »

« Le découpage chronologique des programmes pourrait aussi être modifié »
« Si les enseignants veulent sauver les libertés que leur donne les nouveaux programmes... ils ont intérêt à le dire massivement avant le 12 juin, fin de la consultation ».


échos sur Twitter
F. Collard : l'histoire c'est une expérience d'altérité proposée aux élèves dans un monde où chacun est renvoyé à son identité.
http://twitter.com/hashtag/forumcsp
http://twitter.com/hashtag/college2016


Rappel : histoire scolaire
http://clioweb.canalblog.com/tag/histoirescolaire


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 avril 2015

HG : Projet de programme - cycle 4



Les projets de programmes pour les cycles 2,3 et 4 ont été adoptés par le CSP le 9 avril 2015.
Ils vont être soumis à consultation.
http://www.education.gouv.fr/cid87938/projets-de-programmes-pour-l-ecole-elementaire-et-le-college.html

Ils sont organisés en 3 parties
-enjeux et objectifs du cycle
- contribution au socle commun
- organisation par discipline


Projet pour le cycle 4 (5e, 4e, 3eme):
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/04/3/Programme_C4_adopte_412043.pdf

Se repérer dans le temps et l'espace
Comprendre et analyser un document
S'informer dans le monde du numérique
Raisonner
Pratiquer différents langages en histoire et en géographie
Coopérer et mutualiser

Histoire
5e
La Méditerranée, un monde d’échanges : VII-XIII e siècles
· L’Islam : débuts, expansion, sociétés et cultures
· Les empires byzantin et carolingien entre Orient et Occident
· Routes de commerces, échanges culturels

Société, Église et pouvoir politique dans l’Occident chrétien- XIe -XVe siècles
· Une société rurale encadrée par l'Église
· Essor des villes et éducation
· La construction du Royaume de France et l’affirmation du pouvoir royal (Xe-XVe siècles)

XVe - XVIIe siècles : nouveaux mondes, nouvelles idées
· Le monde vers 1500
· Pensée humaniste, Réformes et conflits religieux
· L’émergence du roi absolu


4ème
L'Europe et le monde XVIIe – XIXe siècles
· Un monde dominé par l’Europe : empires coloniaux, échanges commerciaux et traites négrières
· Sociétés et cultures au temps des Lumières
· La Révolution américaine, liberté politique et « nouveau monde »
· La Révolution française et l'Empire

Le XIXe siècle, un bouleversement inédit des économies, des sociétés et des cultures
· L’industrialisation : économie, société, culture
· Conquêtes et sociétés coloniales

D’un siècle à l’autre : la transformation du monde
· Construire, affirmer, consolider la République en France
· La Première Guerre mondiale et les violences de guerre (inclus le génocide des Arméniens)

3ème

De « Versailles » à « Nuremberg »
· L’Europe entre démocratie et régimes totalitaires
· La Seconde Guerre mondiale ; génocide des Juifs et des Tziganes ; déportations et univers concentrationnaires
· Sciences, arts, cultures dans l’entre deux-guerres
· Les femmes au coeur de sociétés qui changent

Guerre froide et décolonisation
· L’Est et l’Ouest au temps de la guerre froide (jusqu’à 1989) : pratiques politiques, modes de vie et visions du monde
· Décolonisation et construction de nouveaux États

Les Françaises et les Français en République de 1944 à nos jours
· De la IVe à la Ve République : démocratie sociale
. La France des années 60-70 : une société en mutation


Géographie
5e
La question du développement durable
 Acteurs et enjeux du développement durable dans un territoire
 L’Inde ou la Chine : croissance démographique et développement durable

Des sociétés inégalement développées
 Risques et développement durable
 Santé et développement durable

Gérer les ressources
 La ressource en eau
 Les ressources énergétiques

4ème :
Approches de la mondialisation
 Mers et océans, espaces majeurs de production et d’échanges
 Le transport d’un produit ou l’activité et du réseau d’une grande compagnie
 Les façades maritimes.
 Les puissances maritimes aujourd’hui

Les mobilités humaines internationales
 Les flux migratoires et les frontières
 Flux et espaces touristiques

Les territoires dans la mondialisation
 Les grandes métropoles : pôles de commandement de la mondialisation
 Des territoires au coeur de la mondialisation
 Des territoires moins intégrés à l’espace mondial aujourd’hui

3ème:
La France et l’UE dans la mondialisation.
 Habiter la France, un territoire sous influence urbaine.
 Les dynamiques de la population dans le territoire national
 Les aires urbaines et leur évolution
 Les espaces faiblement peuplés et leur évolution

Aménagement et développement du territoire français
 Un enjeu d’aménagement à l’échelle locale
 Les espaces productifs et les contrastes de l’organisation du territoire national

Les territoires de la France et de l’UE dans le monde
 L’UE, un territoire en construction
 L’influence mondiale de la France métropolitaine et ultramarine de de l’UE


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

VC : Pour des programmes d’histoire ouverts

 

Pour des programmes d’histoire ouverts
Vincent Capdepuy, Le Monde 23.04.2015
http://aggiornamento.hypotheses.org/2761
http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/23/pour-des-programmes-scolaires-ouverts_4621660_3232.html


« Ne boudons pas notre plaisir. Même si ces programmes provisoires charrient encore les scories des programmes passés, ils constituent indéniablement un progrès dans le sens qu’ils sont ouverts. Ouverts dans leur formulation qui laisse aux professeurs une réelle liberté de devenir les auteurs de leur enseignement. Ouverts sur le monde en des temps de haine et de repli sur l’entre-soi.

« ...une histoire un tant soit peu globalisante, c’est-à-dire qui change d’échelle, décentre le regard, reconnecte des espaces disjoints par l’historiographie, doit permettre à des enfants destinés à être autant des citoyens de France que des citoyens du monde, d’élaborer une pensée cosmopolitique fondée sur un certain nombre de concepts qu’une histoire strictement nationale ne rendrait pas possible d’acquérir.

Qu’importe, au final, que l’enseignement de l’histoire n’aboutisse pas à un récit fédérateur et unique. L’histoire n’est pas une berceuse pour endormir les consciences. Bien au contraire, elle est porteuse d’incertitudes, de questionnements, de suspensions du jugement, car les légendes dorées et les manichéismes moralisateurs n’ont rien à y faire. Face à des critiques qui ne font qu’accentuer la crispation identitaire et xénophobe, il importe donc de défendre ces programmes et de faire en sorte, même, qu’ils soient encore plus ouverts »

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 avril 2015

HG : Projet de programme - cycle 3

 

Les projets de programmes pour les cycles 2,3 et 4 ont été adoptés par le CSP le 9 avril 2015.
Ils vont être soumis à consultation.
http://www.education.gouv.fr/cid87938/projets-de-programmes-pour-l-ecole-elementaire-et-le-college.html

Ils sont organisés en 3 parties
-enjeux et objectifs du cycle
- contribution au socle commun
- organisation par discipline


Projet pour le cycle 3 (CM1, CM2, 6eme) en pdf :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/03/8/programme_C3_adopte_CSP_412038.pdf

cycle 3
se repérer dans le temps et l'espace
comprendre un document
s'informer dans le monde du numérique
raisonner
pratiquer différents langages en histoire et en géographie
coopérer et mutualiser

Histoire
CM1
Des traces de l’histoire dans l’environnement des élèves
La France d’avant la France
Le temps des rois

CM2
Le temps de la République
L'âge industriel
La France, des guerres mondiales à l'Union européenne

6eme
La longue histoire de l'humanité et des migrations
Croyances et récits fondateurs
L'Empire romain dans le monde antique

Géographie
CM1
Où est-ce que j'habite
Se loger, travailler,avoir des loisirs en France
Consommer en France

CM2
Se déplacer
Communiquer
Mieux habiter

6eme
Habiter une métropole
Habiter un espace de faible densité
Habiter les littoraux
Habiter le monde

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

HG : Projet de programme - cycle 2

 


Les projets de programmes pour les cycles 2,3 et 4 ont été adoptés par le CSP le 9 avril 2015.
Ils vont être soumis à consultation.
http://www.education.gouv.fr/cid87938/projets-de-programmes-pour-l-ecole-elementaire-et-le-college.html


Ils sont organisés en 3 parties
-enjeux et objectifs du cycle
- contribution au socle commun
- organisation par discipline

Projet pour le cycle 2 (CP, CE1, CE2):
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/03/4/PROGRAMME_C2_adopte_412034.pdf


extraits :

Au CP : Les élèves observent et comparent leur mode de vie à celui de leurs parents et de leurs grands parents, ils observent et décrivent des milieux proches puis découvrent aussi des milieux plus lointains et variés, en exploitant les projets de classe.

Au CE1 : Les élèves étudient l'évolution des modes de vie et des évènements remarquables à l'échelle de trois à quatre générations. L'élève extrait les principales caractéristiques des milieux humanises dans l’espace proche pour les comparer à des milieux plus lointains et variés : comment habite-t-on, comment circule-t-on en ville, à la campagne en France ou ailleurs.

Au CE2 : Les élèves découvrent et comparent les modes de vie de quelques personnages, grands et petits (un paysan, un artisan, un ouvrier, un soldat, un puissant), appréhendent quelques grands faits de quelques périodes historiques. A partir de critères de comparaisons construits, les élèves découvrent comment d’autres sociétés vivent et se sont adaptées à leur milieu naturel (habitat, alimentation, vêtements, coutumes, importance du climat, du relief, de la localisation). A partir de l'exemple d'un milieu urbain proche, ils étudient comment les sociétés humaines organisent leur espace pour exercer leurs activités : résidentielles, commerciales, industrielles, administratives



.

Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 janvier 2015

Laïcité, croyances et raison

 

« Allez les gars, ne vous laissez pas abattre »
titre Le Canard qui rend hommage à Cabu.
(Le Canard n’a pas la promotion intense faite à Charlie par les médias).


Le café
publie un article
Michel Lussault : L'Ecole doit aborder frontalement la question des croyances
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/01/14012015Article635568183764307972.aspx

extraits et commentaires :
Q - L'école a-t-elle une part de responsabilité dans les attentats ?
R - La responsabilité est bien sur beaucoup plus globale.


Normal que le président du CSP parle de l’Ecole.
Mais le géographe Philippe Pelletier insiste beaucoup sur la colonisation,
nettement moins sur une version délirante de la mondialisation incarnée par les tueurs.
En 2001 également, un pays arabe allié des USA avait disparu de l’écran des médias.

R - « Aujourd'hui l'instruction civique est une matière froide »

L'ECJS était-elle vraiment froide autour de 2002 ?
A voir tout ce que font les acteurs de cette liste, l’ECJS n’est froide que lorsque la hiérarchie bride les initiatives des profs.
Rien que sur les médias, le boulot ne manque pas pour une lecture distanciée.
L'argument a déjà servi en 2012, quand Vincent Peillon voulait remplacer l'EC par la morale.

Q - Il faut revoir les programmes d'enseignement moral et civique ?
R - « le programme du lycée est très orienté sur la tolérance, l'emprise mentale. 
Mais on ne peut pas rester inerte. Le Conseil supérieur des programmes (CSP) va attendre la fin de la consultation
mais à l'évidence on amendera le programme d'enseignement moral et civique en renforçant les questions de la laïcité, du pluralisme ».


A relire la loi de 1905 (« la République reconnaît la liberté de conscience », à lire JP Scot,
une tendance actuelle lourde consiste à restreindre la laïcité à la seule liberté religieuse,
à la confondre avec le choix d’une religion parmi l’offre actuelle.

Un détail semble révélateur : le projet d’EMC (ou d’ECM) pour le lycée ne fait jamais mention de la raison
ou d’une lecture scientifique et rationnelle du monde. Par contre, elle insiste lourdement sur les croyances,
sur leur pluralité des convictions religieuses et la diversité des pratiques religieuses.

Le vocabulaire ne facilite pas les choses.
JP Scot parle des « athées », des « agnostiques », des incroyants.
Sand se dit « laïc athée », parle de « voltairiens », des athées et des croyants.
Il manque de toute évidence des termes simples, sans connotation
pour tous ceux qui ont des convictions sans besoin de croire à une révélation et à une transcendance,
et font souvent preuve d’un sens de l’humanité qui manque cruellement à beaucoup de fanatiques.

Q - Le gouvernement va débloquer des fonds pour la formation ?
Q - Faut-il faire évoluer notre conception de la laïcité ?
« la notion de laïcité a évolué ...
Aujourd'hui il faut inventer une laïcité ouverte, compréhensive, apaisante et offensive.
On ne peut plus faire comme si la question de la croyance n'était pas centrale.
Il ne s'agit pas de proposer un enseignement des religions
mais que dans les programmes scolaires la question de la croyance soit abordée frontalement »


En 2003, dans « Qu’est-ce que la laïcité ? » Henri Pena-Ruiz refusait d’ajouter des adjectifs à la laïcité.
Il marquait ainsi son désaccord avec Régis Debray ou avec Jean Baubérot.
http://clioweb.free.fr/debats/laicite.htm

Un numéro de Sciences humaines abordait la dimension anthropologique et politique
quel sens pour une religion du livre avant la généralisation de l'instruction ?
pourquoi la transcendance et le monothéisme seraient-ils les seules réponses ?

rappelons une formulation de 2007, juste avant l'homme africain...
« dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal,
l’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé
parce qu’il lui manquera toujours... la radicalité du sacrifice de sa vie
et le charisme d’un engagement porté par l’espérance »


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 décembre 2014

En finir avec les notes ?

 
« Les notes ne sont ni de gauche ni de droite, ni bourgeoises ni soixante-huitardes…
Elles ne sont qu’une composante d’un système en panne… n’en déplaise à ceux qui essentialisent tout
».
Thomas Legrand, France-Inter - transcription


- Vers une révolution de l’évaluation des élèves ? Le Monde 29.11.2014
http://www.lemonde.fr/campus/article/2014/11/29/vers-une-revolution-de-l-evaluation-des-eleves_4531457_4401467.html

Les notes ? « Notre école pourrait parfaitement faire sans », affirme Michel Lussault, le président du CSP.
Le CSP leur préfère un barème de 4 à 6 niveaux (6 à 1, A à F)
Plus de notes, plus de moyennes non plus.

Brevet : le CSP préférerait en voir instituer une seule épreuve, transversale, « anonymée et définie nationalement », plus deux projets personnels à l'oral (1 en 4e, l'autre en 3e) et plusieurs évaluations organisées de la 5e à la 3e.

Dans son projet, le CSP a défini des « blocs de compétences » ayant trait à la langue française, aux langues étrangères, aux langages scientifiques, aux capacités de s’organiser, de raisonner, d’analyser, de créer, etc.


- Pierre Merle, « Faut-il en finir avec les notes ? », La Vie des idées, 02.12.2014.
http://www.laviedesidees.fr/Faut-il-en-finir-avec-les-notes.html

« Cette inégalité croissante de l’école française a des origines multiples : une ségrégation scolaire et sociale croissante des établissements peu favorable à l’efficacité et à l’équité (Merle, 2012), une discrimination positive souvent en trompe-l’œil notamment en raison d’options linguistiques en surnombre dans les collèges au recrutement favorisé (Baluteau, 2013), un nombre d’élèves par classe trop important lorsque les difficultés sont avérées, un recours au redoublement supérieur à la moyenne de l’OCDE (Mattenet J.-P, Sorbe X., 2014), une formation initiale des futurs professeurs insuffisante, une formation continue de plus en plus étriquée... Sur ces variables structurelles, pour de multiples raisons, la refondation promise en 2012 n’a pas été à la hauteur des espérances ».

« En matière de notation, au nom d’un âge d’or mythique de l’école républicaine, les Cassandre de l’école risquent fort de faire le pari de l’immobilisme ou, pire encore, celui des retours en arrière : félicitations et bonnet d’âne, apologie des classements, expulsions et voies de garage pour les élèves en difficulté. Si les recherches scientifiques menées depuis près d’un siècle sur l’évaluation des élèves permettent de contenir les discours élitistes et passéistes des nostalgiques du XIXe, elles auront atteint leur but : orienter la réflexion vers des changements réels, repenser les pratiques actuelles d’évaluation qui constituent un des mécanismes cachés et « naturalisés » de la reproduction des inégalités scolaires ».

« L’invention du LPC (livret personnel de compétences) a constitué parfois une usine à gaz dans laquelle l’évaluation des compétences finissait par prévaloir sur les apprentissages. C’est un exemple emblématique d’une conception du changement voué à l’échec lorsque ceux qui décident ne sont pas les acteurs de terrain ».

 Pierre Merle, Comment rendre les notes plus justes
Regards croisés sur l’économie 2012/2 (n° 12)
http://www.inegalites.fr/spip.php?article1791


.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 décembre 2014

Les patrons et l'Ecole

 

Parcours
La loi de refondation de l'école de juillet 2013 a prévu de développer la culture économique de tous les élèves, de la sixième à la terminale, en mettant en place un « parcours individuel d'information, d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel » (PIIODMEP)

Le contenu du « parcours » devant éclairer les élèves sur leur orientation et favoriser l'esprit d'entreprendre sera précisé début décembre. Le Conseil supérieur des programmes (CSP) présentera le contenu du « parcours » le 3 décembre, devant le CNEE. « Ce serait compliqué que les acteurs de l’Education nationale ne connaissent pas les acteurs du monde socio-économique», précise Michel Lussault, le géographe président du CSP.
http://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/0203986964289-le-lien-ecole-entreprise-prend-forme-1071090.php


Faire connaître [et aimer] l'entreprise,
un groupe de travail du CNEE, présidé par Pébereau, a déjà fait des recommandations.
APSES : http://www.apses.org/IMG/pdf/CNEE_culture_e_conomique.pdf

D'après Les échos, « le groupe de travail propose que la vie économique serve de support dès le primaire, […] afin que les élèves se familiarisent de manière précoce avec le monde économique. Les futurs enseignants devraient effectuer « un stage ou une période en entreprise ». Ceux qui sont en poste devraient « bénéficier » de visites ou de stages en entreprise. Chefs d'établissement et corps d'inspection se verraient proposer, eux, « des stages d'une durée plus longue », le rapprochement entre l'école et l'entreprise faisant « partie des objectifs inscrits dans leur lettre de mission ». Reste à voir si le CSP reprendra ces recommandations à son compte.

CNEE, L'école à la rencontre de l'entreprise
ou des patrons du Medef faisant du lobbying pour dicter leur vision du monde à l'Ecole ?

.

Posté par clioweb à 07:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,