31 janvier 2013

Refondation : erreurs et blocages

 

Refondation de l'Ecole : erreurs et blocages selon Philippe Watrelot (CRAP) - 30.01.2013

Alors que les tensions s’accumulent sur l’Éducation Nationale, Philippe Watrelot propose une analyse de la situation actuelle. « Pour comprendre la situation, il faut analyser les erreurs commises par Peillon et son équipe mais il faut aussi se garder, comme on le fait si souvent en France, de juger et condamner une politique avant même qu'elle soit mise en œuvre. De nombreux blocages existent et il faut les mesurer ». 

 
Un exemple d'usine à gaz parisienne :
« Avec la semaine de 4,5 jours, la journée de classe est raccourcie de 45 minutes en moyenne. Les enfants auront des activités périscolaires, culturelles ou sportives, à la charge des communes et pas obligatoires. Les collectivités décideront si elles les facturent ou pas. Elles devront supporter les frais .. lié au recrutement et à la formation des animateurs ».
http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/26/semaine-de-45-jours-retour-officiel_n_2556648.html

Comment les communes rurales vont-elles pouvoir mettre en place ces activités périscolaires ? Avec quel personnel ?
Du côté des animateurs, est-ce un moyen de généraliser la précarité du type de celle que subissent les intermittents du spectale ?
Au lieu de 45 minutes par jour, n'aurait-il pas été possible de regrouper ces activités sur un après-midi par semaine, de façon à permettre un travail sérieux avec des professionnels ?

Lire ou relire :  Corporatisme enseignant ou instinct de survie ? ED - 30.01.2013
E Davidenkoff parle de « cette couche supplémentaire de cet indigeste mille-feuilles de dispositifs pensés dans les bureaux parisiens du ministère »
http://www.huffingtonpost.fr/emmanuel-davidenkoff/corporatisme-enseignant-o_b_2572529.html

 
 

Posté par clioweb à 15:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


28 janvier 2013

Le triomphe du corporatisme ?

 

vidberg-assez

« rien ne va dans l'éducation… »
« le travail du samedi était inutile
« ma formation a été mauvaise »

La fin de la semaine de 4 jours. Martin Vidberg revisite ses dessins antérieurs (17.05.2012)
http://vidberg.blog.lemonde.fr/2012/05/17/la-fin-de-la-semaine-de-4-jours/


- L'école, ou le triomphe du corporatisme - Le Monde édito 22.01.2013
« Vincent Peillon, a rouvert le dossier avec énergie et engagé une longue concertation avec tous les acteurs concernés. Son objectif ? Rétablir la semaine de quatre jours et demi afin de réduire la journée de classe d'au moins... une demi-heure, en l'accompagnant, jusqu'à 16 h 30, d'activités périscolaires prises en charge par les collectivités locales …
[un choix qui semble gérable dans les grandes villes, mais beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre dans les petites communes rurales]
Et que croyez-vous qu'il se passe, devant cette considérable révolution ? La grève, annoncée massive, des enseignants des écoles parisiennes, ce 22 janvier, et une journée nationale d'action de leurs syndicats le lendemain…
Disons-le tout net : ce corporatisme étriqué est lamentable … »
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/01/22/l-ecole-ou-le-triomphe-du-corporatisme_1820599_3232.html


- « Le courrier des lecteurs est fleuri cette semaine : " scandaleux ", " outrancier ", " minable ", " malveillant ", " méprisant ", " malfaisant ", " malodorant ", " infamant ", " blessant ", " lamentable ", " honteux ", " affligeant ", " racoleur ", " arrogance ", " morgue ", " pamphlet ", " diatribe ", " mépris ", " la "une" de la Pravda... » De quoi parlent-ils ? De l'éditorial de mercredi 23 janvier, qui tirait sans sommation sur  «le triomphe du corporatisme »
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/01/28/au-tableau_1823015_3232.html


- Cessons de clouer les enseignants au pilori !
- Sylvia Ullmo - Le Monde opinions
Il faudrait savoir si on peut enseigner quand les enfants arrivent modelés par la télévision, le cinéma, les iPhone et autres tablettes, mais à peine éduqués. Le métier d'enseignant est aujourd'hui un métier frustrant, usant et parfois à risque. L'idée d'une grande refondation de l'école peut être exaltante si elle offre d'autres perspectives que la découpe du temps scolaire.
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/01/25/cessons-de-clouer-les-enseignants-au-pilori_1822616_3232.html


- A Paris les enseignants à bout de nerfs face à la mairie - Le Monde 26.01.2013
« Pas facile de débattre avec un auditoire à fleur de peau. " Il n'y avait pas urgence à réformer les rythmes, explique un directeur d'école, le ton grave, mais urgence à réparer ce qui a été détruit ces dernières années ».
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2013/01/26/a-paris-les-enseignants-a-bout-de-nerfs-face-a-la-mairie_1822961_1473688.html

"Corporatisme" enseignant ou instinct de survie ? ED -30.01.2013
http://www.huffingtonpost.fr/emmanuel-davidenkoff/corporatisme-enseignant-o_b_2572529.html

« Si les enseignants demandent plus de temps de concertation et de préparation avant de devoir ingérer une couche supplémentaire de cet indigeste mille-feuilles de dispositifs pensés dans les bureaux parisiens du ministère, c'est qu'ils savent qu'on risque fort de ne pas leur donner les moyens de les mettre en œuvre correctement. Et qu'ils en porteront encore les conséquences au quotidien quand leur ministre aura depuis longtemps rejoint d'autres horizons... et que son successeur, à son tour, laissera son administration reproduire cette "méthode" douloureuse et, au final, bien peu efficace ».


.


Posté par clioweb à 17:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,