11 août 2015

Le capitalisme de la surveillance

 

Du droit à l'oubli au capitalisme de la surveillance. Affordance.info 07.08.2015
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/08/droit-a-loubli-capitalisme-surveillance.html


Pour Olivier Ertzscheid, le « droit à l'oubli » est une imposture lexicale. Il s'agit en fait d'un « droit au déréférencement ».
Il mentionne les rhétoriques utilisées par Google, aussi bien pour contourner ce déférencement que pour accepter la censure chinoise.

OE analyse la dernière initiative de Microsoft : un « identifiant publicitaire unique » (appelons-le IPU) qui vous est attribué à l'activation de Windows 10.
Dans ce « capitalisme de surveillance » (Soshana Zuboff) les réglages de l’utilisateur sont écrasés. Il faut avoir fait des études d’informatique pour réussir à désactiver les options de traçage et garder le contrôle...

Pour OE, 3 grands axes déjà identifiables structureront le futur « Digital Labor »  :
le capitalisme de la surveillance et le contrôle total de la privacy par les FMN du GAFAM
le salariat algorithmique préempté par le modèle d'une partie des NATU (AirB'B et Uber donc)
une nouvelle classe, le cognitariat, et sa version sombre, le lumpen-cognitariat
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/06/les-coolies-de-la-pop-economie.html

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


20 juin 2015

Affordance : Les coolies du digital

 

- Algos, robots, boulot. Olivier Ertzscheid, blog Affordance, 18.06.2015
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/06/les-coolies-de-la-pop-economie.html

extraits :
« L'automatisation du monde est en marche et soulève une foule de questions ... »

« Pour le digital, les algorithmes n'ont pas - encore ? - de capacité de discernement suffisante. Des OS numériques doivent faire le boulot bête et méchant indispensable à la rente de l’oligopole qui contrôle les medias sociaux :  des Philippins  traquent les contenus qui peuvent paraître offensants pour les clients des multinationales ». Demain, payé en monnaie de singe par Amazon, vous livrerez pour lui vos voisins de palier

« dans 20 ans, en rentrant du boulot, il est probable que nos enfants prendront en route un ou deux passagers avec leur casquette UberPOP, que l'un de ces passagers sera - aussi - un travailleur occasionnel AmazonPOP profitant de la course pour livrer un colis Amazon commandé par son voisin de palier. Il est tout aussi probable que l'ensemble de ces schizo-salariés seront tous à bord d'une Google Car entièrement automatisée (ou de leur BMW Baïdu à moins qu'ils ne se déplacent avec un véhicule automatique directement issu de la flotte Uber ...)  dont le propriétaire locataire temporaire percevra un micro-salaire de Google en échange d'une procédure de contrôle qualité temps réel... »

« Tout se transformera et rien ne changera ».

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,