27 avril 2011

La laïcité, un si long combat


- Quinze siècles de combats pour un idéal - Libération, 23/04/2011 

[Quinze siècles, le calcul part de Constantin ; Avec l'antiquité grecque, il faudrait ajouter plusieurs autres siècles.]
De l’Antiquité au début du XXe siècle, Henri Pena-Ruiz retrace les grandes étapes de l’histoire mouvementée de la laïcité.
http://www.liberation.fr/culture/01012333352-quinze-siecles-de-combats-pour-un-ideal

Socrate, Marc Aurèle et Cicéron : La liberté de conscience et la loi naturelle
Constantin et Théodose : L’épée spirituelle et l’épée temporelle
Luther et Henri IV : «Paris vaut bien une messe»
Louis XIV : « Un roi, une loi, une foi »
Copernic, Galilée et Descartes : «Et pourtant, [la Terre] tourne»
Montaigne et John Locke : L'abstention - La loi naturelle
Montesquieu, Voltaire et Rousseau : Le chevalier de la Barre et l’affaire Calas
[erreur de détail : Montesquieu meurt en 1755. La Barre est arrêté en 1765. Sa mémoire est combattue par Voltaire, au nom du refus de l'intolérance religieuse ]
Mirabeau : La liberté de conscience et l’égalité de droit
Condorcet : L’éducation, nerf de la guerre
Boissy d’Anglas : Le décret du 3 ventôse de l’an III
Napoléon : Le retour au sacre de la puissance publique
Victor Hugo contre le comte Alfred de Falloux : « Je veux l’Eglise chez elle et l’Etat chez lui »
Edouard Vaillant et Louise Michel : La Commune de Paris et la séparation
Léon Gambetta, Jules Ferry et René Goblet : La séparation de l’école et de l’Eglise
Aristide Briand et Jean Jaurès : La loi de 1905, compromis et entorses

[ A comparer avec un manuel du futur programme de 4e où une double page fait de 1905, l'année de naissance (sic) de la laïcité, une laïcité réduite à un simple choix de croyants parmi l'offre de l'hypermarché des religions révélées et  transcendantes... - dites les religions du livre :-) -  ]

- « La laïcité ouverte est insultante »
Interview d'Henri Pena-Ruiz | 23/04/2011 | par Béatrice Vallaeys
Opposé au débat lancé par la droite et l’extrême droite, le philosophe Henri Pena-Ruiz raconte la collusion du politique et du religieux à travers les âges. Et réaffirme les principes de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat.
http://www.liberation.fr/societe/01012333351-la-laicite-ouverte-est-insultante


- Pauvre Victor Hugo
par Béatrice Vallaeys
http://www.liberation.fr/politiques/01012333346-pauvre-victor-hugo


A lire ou relire sur ce sujet : 

Qu'est-ce que la laïcité ? http://clioweb.free.fr/debats/laicite.htm

- Tempête sur la laïcité - http://clioweb.free.fr/debats/tempete.htm

- 1850 - Victor Hugo contre le parti clérical : http://clioweb.free.fr/textes/hugo1850.htm

1877 - Léon Gambetta - Le cléricalisme, voilà l'ennemi : http://clioweb.free.fr/textes/gambetta77.htm

1883 - Jules Ferry, Lettre aux instituteurs : http://clioweb.free.fr/textes/ferry1883.htm

1905, la séparation :  http://clioweb.free.fr/dossiers/1905/1905.htm
.

 lls_1905b

La laïcité vu par les auteurs d'un Manuel de 4e 2011, pages 150-151

 

 

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


09 avril 2011

1905, la Séparation

 Le manuel de 4e du Livre scolaire est disponible en ligne. 
http://lelivrescolaire.fr/books/presentation/7
(choisir Feuilleter)

Quelques questions à propos d'une double page sur 1905, la séparation des Eglises et de l'Etat

3 préalables :
- il s'agit de questions qui ne préjugent en rien de la qualité de l'ensemble de l'ouvrage
- La double page de documents dans un manuel d'histoire, c'est devenu  
une formule obligée qui ne permet pas toujours de faire correctement le tour d'un sujet.
- L'histoire de la laïcité est un sujet très sensible en ce moment.

p 150-151 :

- «  1905 : La naissance ?? de la laïcité » (certains titres sont imposés par les IO. Pas ici). 

- Le "principe" de laïcité a-t-il vraiment pour principal objet de garantir «  la liberté de religion » ??

La séparation de l'Eglise (ou des Eglises) et de l'Etat ? (en fait la gravure montre les troubles liés aux inventaires en 1906).
Noter les majuscules, mais pas pour « la république », et pas la République, dans le texte de Briand

- La loi de 1905 affirme la liberté de conscience (pas de croyance) - cf l'article 1 page 150.

 Pourquoi alors proposer en définition, « liberté de chacun de croire ce qu'il veut » ? Cette liberté n'affirme-t-elle pas aussi l'égalité des convictions, humanistes ou religieuses  (pour échapper à la formulation religieuse opposant les croyants aux NON-croyants) ?

L'histoire de la laïcité est liée aussi, pour le XIXe, aux combats de Victor Hugo, de Léon Gambetta, de Jules Ferry... L'introduction pourrait le rappeler brièvement. Ne serait-ce que pour rappeler que la laïcité comme combat (contre le cléricalisme) ne commence pas en 1905.
http://clioweb.free.fr/dossiers/1905/1905.htm#laicite

- Pourquoi 2 illustrations d'un même point de vue, alors que d'autres photos, dessins ou caricatures auraient permis de confronter au moins 2 visions de la société et du monde ? 
(cf le dessin de Granjouan, "Choisis", la caricature classique sur les 2 écoles...
http://www.caricaturesetcaricature.com/article-5223721.html

.
1905 : La séparation des Eglises et de l'Etat : http://clioweb.free.fr/dossiers/1905/1905.htm

et les caricatures de L'Assiette au beurre

assiette5
http://www.assietteaubeurre.org/cra/cra_f5.htm

 

 

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,