02 janvier 2016

Le journal d'Anne Frank en domaine public ?

 

AnneFrankSchoolPhoto




- Le journal d'Anne Frank privé de domaine public jusqu'en 2050 ?
(70 ans après la mort d'Otto, le père, en 1980 ??)
http://www.liberation.fr/futurs/2015/12/29/le-journal-d-anne-frank-sera-t-il-dans-le-domaine-public-vendredi_1423430

- Les arguments contestables du Fonds AF :
Pour la version de 1947 (L'Annexe : Notes de journal du 12 juin 1942 – 1er août 1944)
considérer la censure opérée par le père comme un travail d'auteur !
Pour la version intégrale de 1986, commentprétendre  y voir une oeuvre inédite ?
http://bibliobs.nouvelobs.com/actualites/20151009.OBS7381/journal-d-anne-frank


Le journal d'Anne Frank devrait passer en domaine public au 01.01.2016
(tout comme les élucubrations du futur dictateur nazi).
Le fond Anne Frank utilise tous les moyens pour empêcher l'application de la loi.

Le combat d'Olivier Ertzscheid :
Anne Frank, mon combat, Affordance 11.10.2015
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/10/anne-frank-mon-combat-.html

Anne Frank traverse l'Atlantique Affordance 22.12.2015
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/12/anne-frank-traverse-latlantique.html

La lettre de l'avocat du Fonds Anne Frank 28.12.2015
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/12/la-lettre-de-lavocat-du-fonds-anne-frank.html

La réponse d'Olivier Ertzscheid, Affordance 29.12.2015
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/12/reponse-avocat-fonds-anne-frank.html


01.01.2016 : « Anne Frank est morte il y a soixante-dix ans, en 1945, dans le camp de Bergen-Belsen et son œuvre appartient aujourd'hui à l'humanité entière ». Le maître de conférence Olivier Ertzscheid et la députée Isabelle Attard ont, comme promis, mis en ligne l'intégralité du «Journal d'Anne Frank» en version originale (néerlandais - sans travail de traducteur -. Libération
http://www.liberation.fr/futurs/2016/01/01/le-journal-d-anne-frank-librement-disponible-en-ligne_1423838


Anne Frank, l'article de Wikipedia en anglais
http://en.wikipedia.org/wiki/Anne_Frank

Anne Frank page sur le site de l'USHMM
http://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=67

L'histoire d'Anne Frank
http://www.annefrank.org/fr/Anne-Frank/


Le camp nazi de Westerbork

http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/05/22/27215729.html

Le camp nazi de Bergen-Belsen
http://www.ushmm.org/wlc/en/article.php?ModuleId=10005224



.

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


07 octobre 2015

O. Ertzscheid et le bal des faux-culs



Les présidents d'université, les données de la science, le bien commun et le bal des faux-culs.
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2015/10/cpu-bien-commun-bal-faux-cul.html

« Surfant sur la double vague de la prochaine loi Lemaire sur le numérique et de la récente tribune publiée dans Le Monde sur la science comme bien commun, la CPU vient de publier, sur son site, une tribune intitulée : "Les données de la science : un bien commun".
Bien commun ? Vraiment ???

extrait :
« C’est à ces conditions, en intégrant l’ouverture et le partage des données de la science dans le champ démocratique, que la recherche contribuera, en offrant une information éclairée au public, au bien-être des populations et à un développement durable »

O. Ertzscheid propose de réécrire la conclusion de la tribune :

« C'est uniquement si les présidents d'université - qui ont tout pouvoir et toute légitimité pour le faire tout de suite et sans avoir besoin d'un recours à la loi - c'est uniquement si les président d'université créent dans leurs universités un mandat de dépôt obligatoire dans une archive institutionnelle ouverte de tous les articles et données produits par leurs chercheurs pour des travaux partiellement ou totalement financés sur fonds publics, que en effet, ils régleront à la fois le problème de l'escroquerie monopolistique que constitue la rente de certains éditeurs (dont Elsevier), celui des lamentations justifiées de leurs bibliothèques universitaires chaque jour plus exsangues, et qu'ils auront fait ce qu'il faut pour le bien-être des populations, le champ démocratique, le développement durable et tout plein d'autres choses.
L'autre solution consistant à se draper dans la dignité de son incurie assumée en publiant des ... tribunes »

Il conclut : « Quiconque affirme qu'il y a besoin d'une loi pour rendre obligatoire l'accès libre à toute publication scientifique majoritairement financée sur fonds publics est soit un idiot, soit un menteur ».


.

Posté par clioweb à 09:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 septembre 2015

Projet de loi numérique en consultation

 

libe-28092015

Libération 28.09.2015

 

- La République numérique dans le texte
Le projet de loi numérique vise à ouvrir les données publiques,
à améliorer l'accès à Internet et à renforcer le contrôle des utilisateurs sur leurs données
http://www.liberation.fr/economie/2015/09/26/la-republique-numerique-a-l-heure-du-changement_1391110

Le service public à l’heure de l’open data  

L’émergence du «domaine commun informationnel
Neutralité du Net et «loyauté» des plateformes
Secret des correspondances 2.0
Connexion pour les foyers fragiles
Régime minceur
Le grand public peut amender le texte jusqu’au 18 octobre

- Ce que la loi sur le numérique va changer,
décodage de 6 dispositions
Un bien de première nécessité
La neutralité du net
La portabilité des données (transférer des données d’un service à un autre)
La loyauté des «plateformes»
Le déréférencement possible pour les mineurs
Le projet de loi sur la République numérique
http://www.liberation.fr/economie/2015/09/27/ce-que-la-loi-sur-le-numerique-va-changer_1392110

- Sous le signe de l’ouverture et des communs
Par Lionel Maurel , cofondateur du collectif Savoirs Com1 et bibliothécaire, qui a rédigé une proposition de loi sur le domaine public — 27 septembre 2015
http://www.liberation.fr/economie/2015/09/27/le-numerique-au-pot-commun_1392077

Politiques des biens communs de la connaissance
http://www.savoirscom1.info/


- Le site de la consultation et de la communication autour du projet de loi
http://www.republique-numerique.fr/


- Interview d’Axelle Lemaire : « L’idée, c’est de co-construire la loi sur le numérique »
http://www.liberation.fr/economie/2015/09/25/axelle-lemaire-l-idee-c-est-de-coconstruire-la-loi-sur-le-numerique_1390905

axelle

 

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 août 2015

Hervé Le Crosnier, Culture numérique 2014-2015

 

hlc201415


- Hervé Le Crosnier, Cours commun de culture numérique 2014-2015
filmé par le CEMU.
internet, néodoc, sociabilité, démocratie, communs.
Les cours 2009-2010 et 2012-2013 sont aussi archivés en ligne
http://www.canal-u.tv/producteurs/cemu//culture_numerique-2014-2015


- Hervé Le Crosnier, publications
http://www.iscc.cnrs.fr/spip.php?article1139

Une introduction aux communs de la connaissance, recueil d'articles
http://tempsdescommuns.org/

A qui appartient la connaissance ?
article d'Hervé Le Crosnier dans le dossier " La connaissance ", revue Les Possibles, éditée à l'initiative du CS d'Attac
http://france.attac.org/nos-publications/les-possibles/numero-7-ete-2015/dossier-la-connaissance/article/a-qui-appartient-la-connaissance
.
http://france.attac.org/actus-et-medias/le-flux/article/septieme-numero-des-possibles-la-revue-editee-a-l-initiative-du-conseil


- Culturenum, notes de synthèse par des étudiants
http://culturenum.info.unicaen.fr/

.

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 février 2015

Radio : les communs, la ville, Rome

 

paris1572

Paris 1572 (Braun Hogenberg)
http://historic-cities.huji.ac.il/france/paris/maps/braun_hogenberg_I_7_b.jpg

 

Programme plein pour cette semaine à la radio :

- Représenter la ville, La Fabrique,
Le Moyen-Age lundi et mercredi.
Flamands et impressionnistes jeudi.
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-1

Historic Cities, un site très documenté pour les villes de la période 1486-1800.
http://clioweb.canalblog.com/tag/historiccities

des plans anciens de Paris souvent disponibles en ligne
http://clioweb.free.fr/carto/plansParis.htm


- Nouvelles Vagues
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouvelles-vagues

. semaine sur le Commun et les communs, comme principe révolutionnaire
Pour Pierre Dardot, le commun (Commons en anglais) ne désigne pas une une co-possession mais plutôt une co-activité.
Le terme traduit une volonté de dépasser l'opposition Etat/marché, public/privé, biens publics / biens privés.
(il faut semble-t-il ne plus parler de "biens" communs (ni de camps ... :-)

Christian Laval et Pierre Dardot, Commun. Essai sur la révolution au XXIe siècle, La Découverte, 2014
http://www.franceculture.fr/emission-la-grande-table-2eme-partie-penser-le-commun-au-xxie-siecle-2014-04-14

. Le secret (3/5) : Bienvenue sur Tor, l’internet secret


- NCC Philo :
Tous les chemins mènent à Rome
http://www.franceculture.fr/emission-les-nouveaux-chemins-de-la-connaissance

1/4 : L’Enéide de Virgile (Florence Dupont) 23.02.2015
2/4 : Marc Aurèle 24.02.2015 (Christelle Veillard)
3/4 : Mémoires d’Hadrien de Marguerite Yourcenar (Bruno Blanckeman) 25.02.2015 -
4/4 : Fellini Roma (Jean A. Gili) 26.02.2015


- A Voix Nue
http://www.franceculture.fr/emission-a-voix-nue-0
une semaine consacrée à André Brink (rediffusion d'une émission d'octobre 2006)

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 janvier 2015

De la contre-culture à la cyber-culture

 

turner-books

From Counterculture to Cyberculture - Stewart Brand, The Whole Earth Network, and the Rise of Digital Utopianism, Chicago 2006
Aux sources de l'utopie numérique - De la contre-culture à la cyberculture, Stewart Brand, un homme d'influence, Paris 2012

A partir de la biographie de Stewart Brand, un passeur (cf Whole Earth Catalog, WELL, Wired), Fred Turner tire en 2006 un tableau des relations complexes entre choix technologiques, stratégie politique et systèmes idéologiques.

L'ouvrage a été traduit en 2012 par C&F éditions, 6 ans après la parution aux USA.
L'éditeur a mis en ligne le début du livre, dont la préface de Dominique Cardon
http://cfeditions.com/Turner/ressources/Turner_Specimen.pdf


Vidéo d'une conférence à l'EHESS en décembre 2014 :
http://www.canal-u.tv/video/ehess/vf_aux_sources_de_l_utopie_numerique_de_la_contre_culture_a_la_cyberculture.17472

Une lecture par Monique Dagnaud, La France, nouvel Eden des déçus de la Silicon Valley, Le Temps 13.03.2015
http://www.letemps.ch


Le séminaire DH a consacré une séance à l'ouvrage le 02.10.2013,
après une émission Place de la Toile en 2012.
http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-de-la-contre-culture-a-la-cyberculture-2012-12-15
annonce : http://philologia.hypotheses.org/1256
La thèse de Fred Turner est forte : loin d’être neutre, la technologie serait en l’occurrence le véhicule d’une idéologie cohérente, à la fois libertaire et anti-autoritaire, libérale et « entrepreneuriale »
compte rendu http://philologia.hypotheses.org/1371

La sortie d'un ouvrage sur la propagande au service de la démocratie a incité l'auteur à venir à Paris.
Il est intervenu à deux reprises à l'EHESS :
le 18.12.2014 sur Stewart Brand et la contre-culture
le 16.12.2014 sur un ouvrage plus récent
The democratic surround : Multimedia and American Liberalism from World War II to the Psychedelic Sixties

Ce déplacement a suscité un regain d'intérêt dans les médias.
L'auteur a été invité par Sylvain Bourmeau (La suite dans les idées, 27.12.2014) :
un détail : le livre reste le meilleur moyen d'accéder à France-Culture.
http://www.franceculture.fr/emission-la-suite-dans-les-idees-2014-12-2


La contre-culture dans la Californie des années 1960 est à la source de la cyberculture.
Une branche sociale du mouvement hippie combat la politique de Nixon et la guerre du Vietnam.
Une branche artiste a l'aversion de l'Etat et des structures politiques ; elle veut transformer l'individu pour changer la société : communalisme (communautés hippies), éloge de la créativité individuelle, horizontalité, activité passant avant le statut (d'où l'anonymat sur internet) et appui sur les débuts de l'informatique (la souris d'Engelbart, le Whole Earth Catalog, les forums).

« En se débarrassant des instruments de la critique de la domination au profit de la recherche de l’authenticité, la gauche contre-culturelle a fait le lit des politiques de dérégulation » et de flexibilité voulues par les patrons du nouveau capitalisme digital.
Les nouvelles multinationales US bâtissent leur fortune sur l'exploitation commerciale des usages de l'internet et une connexion massive. Ce qui ne les empêche pas, dans leurs discours de promotion, de revendiquer des principes d’ouverture, de partage et d’autonomie portés par les pionniers (cf. Google).
Liberté d'expression, neutralité du réseau, circulation des savoirs, biens communs, la vigilance des internautes reste essentielle face aux tentatives de normalisation par les Etats et les multinationales US.

D. Cardon souligne d'autres sources dans l'essor de la cyberculture et du numérique :
- des expressions plus radicales de l’autonomie, comme le hacking, le cyberpunk et les mondes pirates
- des systèmes d’autorégulation méritocratiques se sont constitués au sein des collectifs techniques définissant les protocoles de communication de l’internet comme l’IETF et le W3C
- la production collective de biens communs immatériels qui s’est inventée dans le monde du logiciel libre et prolongée avec Wikipédia.


FredTurner-2013

Les publications de Fred Turner :
http://fredturner.stanford.edu/


Posté par clioweb à 08:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

10 février 2014

Luttes de classes sur le Web

 

Luttes de classes sur le Web
Place de la Toile, 08.02.2014, avec Yves Citton et Yann Moulier-Boutang
http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-luttes-de-classes-sur-le-web-2014-02-08

La première partie liste des formes de l'aliéation liée au numérique (production d'ordis, petites mains de la traduction, pillage des données personnelles, travail non rémunéré de la multitude des internautes ...). « Chaque fois que vous adressez une requête à Google, que vous mettez un post sur Facebook ou que vous likez une page, vous produisez donc de la valeur, dont les algorithmes de Google et Facebook tireront des profits ».

La seconde partie évoque les rapports de force. La disparition du contact direct entre patron et ouvriers facilite la destruction des droits sociaux les plus élémentaires. Le numérique encourage la régression vers une économie de rente, une économie pré-capitaliste, où le salaire dépend du seul bon plaisir de l'employeur.

Quels combats peuvent structurer cette nouvelle lutte des classes ? L'émission cite les exploits de certains hackers, évoque le débat nécessaire sur le statut des biens communs et conteste le droit à l'exploitation commerciale laissé de facto aux multinationales sur les données personnelles.

L'émission accompagne la parution de la revue Multitudes 53-54
http://www.multitudes.net/multitudes-53-54/

Le dossier n'est pas encore visible en ligne, pas plus que le sommaire.
http://www.multitudes.net/mineure/
http://www.multitudes.net/category/l-edition-papier-en-ligne/

rappel : Yann Moulier-Boutang, Le capitalisme cognitif : la nouvelle grande transformation, 2007
CR par N Katinakis - https://www.mcgill.ca/files/msr/Compte_Rendu_du_Livre.pdf

..

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 juin 2012

Elinor Ostrom et les biens communs

 

elinor-ostrom

Elinor Ostrom (1933-2012) - source : wikimedia commons


- Elinor Ostrom ou la réinvention des biens communs
Hervé Le Crosnier, blog Puces savantes, 15.06.2012
http://blog.mondediplo.net/2012-06-15-Elinor-Ostrom-ou-la-reinvention-des-biens-communs

« Elinor Ostrom a mis en place un cadre d'analyse et de développement institutionnel destiné à l'observation des communs. De ses observations concrètes elle a tiré huit principes d'agencement que l'on retrouve dans les situations qui assurent réellement la protection des communs dont ces communautés d'acteurs ont la charge :
- des groupes aux frontières définies ;
- des règles régissant l'usage des biens collectifs qui répondent aux spécificités et besoins locaux ;
- la capacité des individus concernés à les modifier ;
- le respect de ces règles par les autorités extérieures ;
- le contrôle du respect des règles par la communauté qui dispose d'un système de sanctions graduées ;
- l'accès à des mécanismes de résolution des conflits peu coûteux ;
- la résolution des conflits et activités de gouvernance organisées en strates différentes et imbriquées ».

Voir Les communs du numérique, l'application de la théorie à l’Internet et aux logiciels.

Elinor Ostrom, articles de Wikipedia en anglais et en français


- Christian Laval, « La nouvelle économie politique des communs : apports et limites », Du Public au commun, séminaire du 9 mars 2011.

- Ugo Mattei, Rendre inaliénables les biens communs - LMD 12.2011
http://www.monde-diplomatique.fr/2011/12/MATTEI/47058
Lorsque pour équilibrer leur budget, des gouvernements bradent les services publics, privatisent la distribution d'eau potable ou vendent des universités, ils exproprient la société d'une partie de ses biens. Mattéi suggère de « Tenir en respect l'Etat néo-libéral ». Cf les annonces sur la politique de Monti en Italie : les privatisations rapporteront au mieux 200 Mds d'euros, pour une dette dix fois plus importantes.


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,