28 décembre 2013

Le médiéviste et le temps présent

 

- Patrick Boucheron : «Un médiéviste est bien armé pour comprendre le présent » - Libération  26.12.2013
http://www.liberation.fr/culture/2013/12/26/un-medieviste-est-bien-arme-pour-comprendre-internet_969055

conjurer

PB vient de publier Conjurer la peur - Sienne, 1338. Essai sur la force politique des images
http://www.fabula.org/actualites/p-boucheron-conjurer-la-peur_59553.php


extraits :
« Curieusement, l'histoire des communes italiennes (et de leur opposition au pouvoir personnel de la seigneurie) ne fait pas partie de notre généalogie politique. Dès qu’on fait une révolution en Europe, on se drape dans une toge gréco-romaine. L’expérience des communes médiévales a été en partie occultée. Ce moment est vu comme incertain, contradictoire, à la manière d’un faux départ. Seule l’historiographie romantique et la Commune de Paris redonneront vie à ce modèle ».

« il serait illusoire de penser que la fresque du bon gouvernement nous donne une idée précise du XIVe siècle, d’abord parce qu’il y a eu des restaurations successives qui ont transformé et réinterprété l’œuvre. Et, même si la matière picturale était intacte, entre elle et nous s’interposerait l’ombre de tous les regards qui se sont posés sur elle. Il nous faut donc décaper toutes les strates d’interprétations ».

« L’art politique n’est évidemment pas à la Fiac, il est dans la rue, dans un espace public .... Curieusement, j’ai l’impression aujourd’hui qu’un médiéviste est mieux armé pour comprendre le Street Art qu’un spécialiste du Caravage, la parenthèse du régime esthétique s’est comme refermée. Idem pour Internet, un médiéviste sait comment se dissémine un texte sans auteur. Il n’y a pas un manuscrit médiéval qui ne soit composite (ou collaboratif). Le Moyen Age est devenu une source d’intelligibilité pour le présent ».

- Patrick Boucheron, L’éloignement hautain de l’oligarchie - entretien - Le Monde 26.12.2013
http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/12/26/l-ecart-entre-gouvernants-et-gouvernes-atteint-un-maximum_4340395_651865.html

« L’éloignement hautain de l’oligarchie et des gouvernants est le principal danger des systèmes politiques ».

« Longtemps, en Europe, la nécessité pour les élites de vivre entourées de leur clientèle faisait obstacle à la ségrégation urbaine. Il y avait certes des quartiers pauvres, mais pas de quartiers riches. Au XVe siècle, les Médicis – qui étaient immensément riches – habitaient dans un palais au cœur de Florence qui demeurait ouvert aux clients et aux obligés ».

« Aujourd’hui, les élites sont sur la pente ascendante dangereuse de la toute-puissance. L’écart gouvernants-gouvernés atteint peut-être l’un de ses maxima historiques »


effets4

Ambrogio Lorenzetti, La fresque du bon gouvernement (détail) Web Gallery of Art
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/l/lorenzet/ambrogio/governme/index.html



Rappel :
Joseph Morsel - " L'Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat " (2007)
(avec Christine Ducourtieux pour la médiévistique et l'Internet)
http://clioweb.free.fr/chronique/aphg404.pdf
http://lamop.univ-paris1.fr/W3/JosephMorsel/index.htm


.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,