06 janvier 2012

Allègre, le retour ...

 

LM-06112

Dans Le Monde du 06/01/2012, à 22 h 30 :
M. Sarkozy veut faire campagne avec une réforme radicale de l'école

- L'école selon NS : sévère, autonome et flexible
En adressant ce jeudi ses voeux aux enseignants, il a détaillé une série de mesures pour son éventuel second mandat.
Points principaux : une nouvelle brèche dans le collège unique, des établissements autonomes, l'alternance obligatoire en terminale professionnelle et la réforme du temps de travail des enseignants. Le candidat-président pourrait associer l'ex-ministre Claude Allègre, dont il apprécie le caractère imaginatif.

[ NS devait profiter de cette cérémonie des voeux pour dévoiler ... Pour le collège, il devait rappeler ... devait-il déclarer ... devait-il demander... L'article illustre un des travers de la presse quotidienne : la journaliste a eu accès au texte du discours, et anticipe donc les propos du politique, qui peut toujours improviser... Journalisme ou communication politique ? ]


- François Hollande y voit un modèle libéral (au sens thatchérien)
« L'échec de Nicolas Sarkozy est général, a-t-il attaqué. Mais dans l'Education nationale, il est particulièrement lourd. Avoir supprimé 70 000 postes, découragé le personnel qui se dévoue pour l'Education nationale, supprimé la formation initiale des enseignants, laissé l'échec scolaire progresser avec 150 000 jeunes sortant chaque année du système sans qualification, laissé la violence s'installer dans certains établissements... Ce bilan ne justifie pas un projet qui donne confiance ».
http://www.lemonde.fr/presidentielle-2012/2012/01/05/education-hollande


- Le locataire de l’Elysée promet une année chargée aux profs - Libération

«... des profs qui travaillent plus et gagnent plus, évalués et recrutés par les chefs d’établissement désormais autonomes, et la fin du collège unique ou en tout cas de ce qui y ressemble. Il a ainsi confirmé qu’il était prêt, sur ce terrain, à affronter la gauche et toute une partie du monde enseignant ».
« Partant du constat assez partagé que le collège fonctionne mal et que la coupure est trop brutale avec le primaire, il a défendu l’idée d’un «continuum» entre les deux, avec des classes de sixième et de cinquième«recentrées sur les enseignements fondamentaux» où il y aurait moins de profs différents. Puis, en quatrième et en troisième, on introduirait des parcours «différenciés», notamment un préparant à la voie professionnelle. Un retour à une orientation précoce, vieille marotte de la droite dénoncée par la gauche ». http://www.liberation.fr/education,99763


- L'école française est-elle en train de changer de modèle ?
relire un article de Maryline Baumard dans Le Monde du 11/02/2011
« une pièce par-ci, une pièce par-là, sans que l'architecture d'ensemble soit immédiatement lisible. Mais un jour, le paysage sera redessiné, le puzzle sera terminé et tout le monde n'y aura vu que du feu »
http://tinyurl.com/67myfsp

[ Dans la course à la droitisation, les immigrés et les Roms ont déjà servi de cibles.
Stigmatiser les enseignants aux yeux de l'opinion, serait-ce la prochaine manoeuvre électoraliste ? ]
http://tinyurl.com/muchielli-roms-grenoble


- A qui appartient Jeanne d'Arc ?

 http://www.lemonde.fr/presidentielle-2012/2012/01/05/a-qui-appartient-jeanne-d-arc


- Pierre Bourdieu (1930-2002), Le mandarin insoumis
Parvenu au faîte du système institutionnel, Pierre Bourdieu s'est attaché à le déconstruire. Ses cours au Collège de France sur l'Etat en témoignent - Le Monde des livres, 05/01/2012

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,