17 mars 2017

1944 : Le programme du CNR

 

cnr-1944
Le CNR en septembre 1944 : Chambeiron, Meunier, Gillot, Laniel, Ribière, Lecompte-Boinet, Tessier, Villon,
Bidault (mains dans poche), Mutter, Saillant, Copeau, Bastid, Mayer, Lévy et Debû-Bridel
http://advr.fr/actualite-de-la-resistance/non-le-programme-du-cnr-nest-pas-obsolete/


Le Conseil National de la Résistance
dossier Fondation de la Résistance
http://www.fondationresistance.org/pages/action_pedag/conseil-national-resistance_dossier-thematique-22.htm

Le CNR, dont membres au 27 mai 1943
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_national_de_la_Résistance
http://www.fondationresistance.org/documents/dossier_them/Doc00152.pdf



liberation-mai1944-special

Programme d'action de la Résistance
Libération
, zone sud, numéro spécial mai 1944
http://www.fondationresistance.org/documents/dossier_them/Doc00104.pdf


 

Le programme du Conseil national de la Résistance en perspective
Histoire@Politique 24 -  2014 - dossier coordonné par Claire Andrieu
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=24
(comparaison avec Royaume-uni (Beveridge) et Italie
Singularité, postérité différentielle et actualité du programme du CNR


15 Mars 1944 - Les jours heureux - Le programme du CNR !!!!
http://storify.com/LarrereMathilde/les-jours-heureux



Le Programme du CNR
(Conseil national de la Résistance)
est un texte adopté à l'unanimité le 15 mars 1944
La première édition est intitulée « Les Jours Heureux par le C.N.R. »
http://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_du_Conseil_national_de_la_Résistance


Le texte intégral du programme sur Wikisource
http://fr.wikisource.org/wiki/Programme_du_Conseil_national_de_la_Résistance


Extraits dans le manuel terminale Istra 1983 page 84

II - MESURES À APPLIQUER DÈS LA LIBÉRATION DU TERRITOIRE

Unis quant au but à atteindre, unis quant aux moyens à mettre en œuvre
pour atteindre ce but qui est la libération rapide du territoire,
les représentants des mouvements, groupements, partis ou tendances politiques
groupés au sein du C.N.R proclament qu’ils sont décidés à rester unis après la libération :


1) Afin d’établir le gouvernement provisoire de la République formé par le Général de Gaulle
pour défendre l’indépendance politique et économique de la nation,
rétablir la France dans sa puissance, dans sa grandeur et dans sa mission universelle ;


2) Afin de veiller au châtiment des traîtres...

3) Afin d’exiger la confiscation des biens des traîtres et des trafiquants de marché noir,
l’établissement d’un impôt progressif sur les bénéfices de guerre...


4) Afin d’assurer :

    l’établissement de la démocratie la plus large en rendant la parole au peuple français
    par le rétablissement du suffrage universel ;


    la pleine liberté de pensée, de conscience et d’expression ;

    la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l’égard de l’Etat,
    des puissances d’argent et des influences étrangères ;


5) Afin de promouvoir les réformes indispensables :

a) Sur le plan économique :

    l’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale,
    impliquant l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie ;


    une organisation rationnelle de l’économie assurant la subordination des intérêts particuliers à l’intérêt général

    l’intensification de la production nationale selon les lignes d’un plan arrêté par l’Etat
    après consultation des représentants de tous les éléments de cette production ;


    le droit d’accès, dans le cadre de l’entreprise, aux fonctions de direction et d’administration,
    pour les ouvriers possédant les qualifications nécessaires, et la participation des travailleurs à la direction de l’économie.


b) Sur le plan social

    la garantie du pouvoir d’achat national pour une politique tendant à une stabilité de la monnaie ;

    la reconstitution, dans ses libertés traditionnelles, d’un syndicalisme indépendant,
    doté de larges pouvoirs dans l’organisation de la vie économique et sociale ;


    un plan complet de sécurité sociale, visant à assurer à tous les citoyens des moyens d’existence,
    dans tous les cas où ils sont incapables de se le procurer par le travail,
    avec gestion appartenant aux représentants des intéressés et de l’État ;


    la sécurité de l’emploi, la réglementation des conditions d’embauchage et de licenciement, le rétablissement des délégués d’atelier ;

    l’élévation et la sécurité du niveau de vie des travailleurs de la terre par une politique de prix agricoles rémunérateurs

c) Une extension des droits politiques, sociaux et économiques des populations indigènes et coloniales.

d) La possibilité effective pour tous les enfants français de bénéficier de l’instruction
    et d’accéder à la culture la plus développée, quelle que soit la situation de fortune de leurs parents...



En avant donc, dans l’union de tous les Français rassemblés autour du C.F.L.N et de son président le général De Gaulle !
En avant pour le combat, en avant pour la victoire afin que VIVE LA FRANCE !

LE CONSEIL NATIONAL DE LA RÉSISTANCE



jours-heureux

http://nanterrereseau.blogspot.fr/2016/04/programme-du-conseil-national-de-la.html

 


liberation-21031944

Libération, L'hebdomadaire de la Résistance française - 21 mars 1944
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb345360198/date19440321

liberation-27051944

Libération, 27 mai 1944 (détail)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k148176b.item


Libération, les années disponibles sur Gallica (parfois journal, parfois feuilles ronéotées)
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb345360198/date

Libération Zone Sud
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb32806584q/date


 
8 mars 2004 - Appel des Résistants aux jeunes générations
http://local.attac.org/attac06/spip.php?article48
http://www.les-crises.fr/15-mars-1944-cnr/

13 résistants, Stéphane Hessel, Lise London, Henri Bartoli,
http://www.dailymotion.com/video/x1irg4_l-appel-des-resistants_news

Stéphane Hessel, Lucie et Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Daniel Cordier, Philippe Dechartre, Georges Guingouin, Maurice Kriegel-Valrimont, Lise London, Georges Séguy, Germaine Tillion, Jean-Pierre Vernant, Maurice Voutey


2007 - Denis Kessler :  « il faut défaire méthodiquement le programme du CNR » - Challenges 04.10.2007
copie dans le blog  http://blogs.mediapart.fr/republicain


.

.


02 janvier 2011

Stéphane Hessel : Indignez-vous !

HESSEL

- Les vœux de Stéphane Hessel filmés par Médiapart
http://www.youtube.com/watch?v=XuRoFhLPAsU

« Mes chers compatriotes,

La première décennie de notre siècle s'achève aujourd'hui sur un échec. Un échec pénible pour la France ; un échec grave pour l'Europe ; un échec inquiétant pour la société mondiale.

Souvenez-vous des objectifs du millénaire pour le développement, proclamés en 2000 par la Conférence mondiale des Nations Unies. On se proposait de diviser par deux en quinze ans le nombre des pauvres dans le monde. A la même date, on entamait une nouvelle négociation pour mettre un terme au conflit vieux de trente ans du Proche Orient – les Palestiniens auraient droit à un Etat sous deux ans. Echec sur toute la ligne ! Une plus équitable répartition entre tous des biens communs essentiels que sont l'eau, l'air la terre et la lumière ? Elle a plutôt régressé, avec plus de très riches et plus de très très pauvres que jamais.

Les motifs d'indignation sont donc nombreux. Ce petit livre Indignez-vous ! – qui a eu un extraordinaire succès auprès des parents, et plus encore de leurs enfants, auxquels il s'adresse –, c'est quelque chose qui me touche profondément. De quoi faut-il donc que ces jeunes s'indignent aujourd'hui? Je dirais d'abord de la complicité entre pouvoirs politiques et pouvoirs économiques et financiers. Ceux-ci bien organisés sur le plan mondial pour satisfaire la cupidité et l'avidité de quelques-uns de leurs dirigeants ; ceux-là divisés et incapables de s'entendre pour maîtriser l'économie au bénéfice des peuples, même s'ils ont à leur disposition la première organisation vraiment mondiale de l'histoire, ces Nations Unies auxquelles pourraient être confiées d'un commun accord l'autorité et les forces nécessaires pour porter remède à ce qui va mal.

Au moins nous reste-t-il une conquête démocratique essentielle, résultant de deux siècles de lutte citoyenne. Elle nous permet de revendiquer le droit de choisir pour nous diriger des femmes et des hommes ayant une vision claire et enthousiasmante de ce que la deuxième décennie qui s'ouvre demain peut et doit obtenir. Voilà la tâche que je propose à tous ceux qui m'écoutent. Qu'ils prennent appui sur les auteurs courageux qui se sont exprimés ces derniers mois, sur Susan George et son beau livre Leurs crises, nos solutions, sur Edgar Morin et son dernier tome L'Ethique, sur Claude Alphandéry et ses propositions pour une économie sociale et solidaire. Avec eux, nous savons ce qu'il est possible d'obtenir.

N'attendons pas. Résistons à un président dont les vœux ne sont plus crédibles.
Vivent les citoyens et les citoyennes qui savent résister ! »

Vidéo et transcription :
http://www.mediapart.fr/journal/international/301210/

.
- La Ve République a une constitution dangereuse, entretien en 2 parties pour Rue 89

« Sarkozy démontre d'abord, par sa façon d'opérer, exagérément personnelle, que notre Ve République est fondée sur une Constitution dangereuse, parce qu'elle donne tout le pouvoir à un président élu. Ce qui n'est pas très démocratique.
Sarkozy est un homme qui manque de culture, et qui a été malgré tout élu. Il fait forcément mal ce métier mais, du fait du fonctionnement de notre Constitution, cela n'aurait pas forcément mieux marché avec une autre personne, un Fillon ou une Lagarde, par exemple ».

http://www.rue89.com/2010/12/31/hessel-2/2

Sortir du carcan de l'économie néolibérale et financiarisée
http://www.rue89.com/entretien/2010/12/30/stephane-hessel-1/2

.
- « Indignez-vous ! », un cri qui porte loin, Thomas Wieder - Le Monde 02/01/2011

« Stéphane Hessel, on le voit, brasse large. A l'exception de sa position déjà connue depuis longtemps sur le Proche-Orient, et contre laquelle s'est notamment élevé le politologue Pierre-André Taguieff, les causes qu'il défend, comme les textes auxquels il se réfère, sont on ne peut plus consensuels. Telle est sans doute l'une des clés du succès. Une autre tient à l'auteur : né en Allemagne, en 1917, et installé en France depuis 1924, il est l'incarnation parfaite de "l'homme européen" ; rallié au général de Gaulle, dès 1941, puis déporté à Buchenwald et à Dora, il suscite l'admiration des héros et l'empathie des victimes ; normalien féru de poésie et diplomate rompu aux négociations multilatérales, il cultive une double image de pragmatisme et d'idéalisme, propre à séduire les romantiques et à rassurer les réalistes.
Paré de l'aura dont jouissent les derniers témoins de la geste résistante - ce qu'illustre notamment le succès des Mémoires de Daniel Cordier (Alias Caracalla, Gallimard, 2009) -, Hessel bénéficie enfin d'une conjoncture favorable… »

« Depuis 2000, on est [selon lui]  sur une pente descendante, avec le 11-Septembre, la guerre contre le terrorisme, huit ans de Bush, puis la crise financière, avec, au final, le sentiment qu'aucun gouvernement n'est capable de résoudre les problèmes."
Seize mois avant l'élection présidentielle, cela ne constitue sans doute pas un programme de gouvernement. Mais à coup sûr un sérieux avertissement »
.  Thomas Wieder Article paru dans l'édition du 02.01.11

.
- Stéphane Hessel, « un trésor national vivant 93 ans » était l'invité de Michel Denisot dans Le Grand Journal de Canal (03/01/2010) (partie 2, après l'inévitable pub )
http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3349-le-grand-journal.html

hessel_cp

source : Le Grand Journal, Canal + 03/01/2011
.
.
- En 2004 l'Appel Résister c'est créer ! Créer c'est résister!
60 ans après le programme du CNR, treize résistants de la première heure ont lancé un Appel aux jeunes générations, pour que la flamme de la Résistance ne s'éteigne jamais.
Lise London, Raymond Aubrac, Henri Bartoli, Philippe Dechartre, Stéphane Hessel, Maurice Kriegel-Valrimont, Georges Séguy, Maurice Voutey.
http://www.youtube.com/watch?v=hCJIi4np6Kg


Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,