28 avril 2017

2004 : Appel des résistants

 

resist-appel-2004

 

8 mars 2004, Appel des Résistants aux jeunes générations,

2 ans après le 21 avril 2002,
qq mois avant le 60eme anniversaire du programme du CNR
contexte, vidéo et transcription

Stéphane Hessel, Lucie et Raymon Aubrac, Germaine Tillion, Lise London,

Jean-Pierre Vernant, Daniel Cordier,  Georges Guingouin, Henri Bartoli,
Georges Séguy, Maurice Voutey, Maurice Kriegel-Valrimont, Philippe Dechartre

Vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x1irg4_l-appel-des-resistants_news

http://bit.ly/2qleP5k
http://cavesdumajestic.canalblog.com/archives/2012/04/13/23999554.html



Stéphane Hessel
(1917-2013)

À ceux et à celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection : Créer, c’est résister ; Résister, c’est créer.

Lise London (1916-2012)
Au moment où nous voyons remis en cause le socle des conquêtes sociales de la Libération, nous, vétérans des mouvements de résistance et des forces combattantes de la France Libre, appelons les jeunes générations à faire vivre et retransmettre l’héritage de la Résistance et ses idéaux, toujours actuels, de démocratie économique, sociale et culturelle.

Henri Bartoli (1918-2008)
60 ans plus tard, le nazisme est vaincu grâce au sacrifice de nos frères et sœurs de la Résistance, et des nations unies contre la barbarie fasciste, mais cette menace n’a pas totalement disparu, et notre colère contre l’injustice est toujours intacte.

Maurice Voutey
Nous appelons en conscience à célébrer l’actualité de la Résistance, non pas au profit de causes partisanes mais pour proposer aux générations qui nous succèderons d’accomplir trois gestes humanistes et profondément politiques au sens vrai du terme, pour que la flamme de la résistance ne s’éteigne jamais.

Raymond Aubrac (1914-2012)
Nous appelons d’abord les éducateurs, les mouvements sociaux, les collectivités publiques, les créateurs, les citoyens, les exploités, les humiliés, à célébrer ensemble l’anniversaire du programme du conseil National de la Résistance adopté dans la clandestinité le 15 mars 1944 et qui préparait...

Georges Séguy (1927-2016)
... la sécurité sociale, les retraites généralisées, le contrôle des féodalités économiques, le droit à la culture et à l’éducation pour tous, une presse délivrée de l’argent et de la corruption, des lois sociales, ouvrières, agricoles, etc.

Maurice Kriegel-Valrimont (1914-2006)
Comment peut-il manquer aujourd’hui de l’argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales alors que la production de richesse a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l’Europe était ruinée ? Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l’ensemble de la société ne doivent pas démissionner ni se laisser impressionner par l’actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menacent la paix et la démocratie.

Philippe Dechartre (1919-2014)
Nous appelons ensuite les mouvements, partis, associations, institutions, et syndicats héritiers de la Résistance à dépasser les enjeux sectoriels et à se consacrer aux priorités, aux causes politiques des injustices et des conflits sociaux. Nous les appelons à définir ensemble un nouveau programme de Résistance, pour notre siècle sachant que le fascisme se nourrit toujours du racisme, de l’intolérance, de la guerre, qui eux-mêmes se nourrissent des injustices sociales.

Lise London (1916-2012)
Nous appelons enfin les enfants, les jeunes, les parents, les anciens, les grands-parents, les éducateurs, les autorités publiques, à une véritable insurrection pacifique contre les moyens de communication de masse qui nous proposent comme horizon pour notre jeunesse que la consommation marchande, le mépris des plus faibles et de la culture, l’amnésie généralisée et la compétition à outrance de tous contre tous.

Maurice Voutey
Nous n’acceptons pas que les principaux médias soient désormais contrôlés par des intérêts privés contrairement au programme du Conseil National de la Résistance et aux ordonnances sur la presse de 1944.

Lucie Aubrac (1912-2007)

Raymond Aubrac 1914-2012

Plus que jamais, à ceux et à celles qui feront le siècle qui commence, nous voulons dire avec notre affection : Résister, c’est créer, Créer, c’est résister.


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


18 mai 2011

2011 : Les nouveaux jours heureux

- Glières : Appel aux jeunes générations - Le Monde Opinions 15 mai

Partout, la prise de conscience que les valeurs, toujours actuelles, incarnées en 1944 dans le programme du Conseil national de la Résistance, ouvrent l'espoir qu'un mieux-vivre ensemble est possible. Il est aujourd'hui concevable de définir un nouveau programme de la Résistance pour notre siècle.
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/14/

http://www.citoyens-resistants.fr/spip.php?article182

.
Aux Glières, le " rêve de justice et d'honneur " des nouveaux maquisards - Le Monde 16/05/2011
Réunis les 14 et 15 mai, résistants d'hier et réfractaires d'aujourd'hui s'unissent pour peser dans la présidentielle.
http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/05/16/

.
-  La résistance incantatoire - point de vue de Sophie Wahnich - Le Monde Opinions 14/05/2011
Comment retrouver l'esprit des réformes politiques de 1944 ? 
Si le peuple de France doit se libérer de ses « chaînes », qui est son ennemi ?

« L'appel est ambitieux, généreux même, puisqu'il propose " l'élaboration d'un projet de société du XXIe siècle en repartant du programme du CNR, permettant l'épanouissement du plus grand nombre ". Seulement, aujourd'hui, le terrain est miné et on ne peut se contenter de réactiver l'expérience des anciens résistants pour être à même de vraiment résister à ce qui nous assaille. »
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/05/14/

.

- Les nouveaux jours heureux, Jean-Luc Porquet, Le Canard enchaîné, 18/05/2011
« bien sûr, l'incantation ne suffit pas ... mais ce que révèlent cet appel et la présence de 5000 personnes... c'est que quelque chose est en train de se chercher ... »
« ici aussi, vous avez besoin d'un régime vraiment démocratique » aurait dit avec humour Radhia Nasraoui, une avocate tunisienne.
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/canard/lce-jlp-glieres.jpg

.
- Indignez-vous, Les éditeurs indignés, Libération 12/04/2011
Le couple Barou-Crossman a navigué dans le maoïsme et le new age avant de fonder Indigène éditions en 1996. Après avoir vivoté pendant des années, ils savourent le phénoménal succès du livre de Stéphane Hessel.
http://www.liberation.fr/culture/01012331067-les-editeurs-indignes

 

 

 

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,