24 octobre 2016

Doit-on tout au Moyen-Age ?

 

Doit-on tout au Moyen-Age ?
Isabelle Catteddu et Joelle Burnouf

Carbone 14, le magazine de l'archéologie 15.10.2016
enregistré en public, à la Cité des sciences. Le son est donc moins confortable qu'en studio
http://www.franceculture.fr/emissions/carbone-14-le-magazine-de-larcheologie


Invasions ou migrations ?
les rois fainéants ?
la naissance du village
une révolution industrielle ?
l'invention du réseau urbain de l'Europe
des aménageurs avisés ?
château-fort (castrum), le mot du XIXe, l'édifice isolé et l'espace des élites
Clovis, Jeanne d'Arc et le roman national

voir aussi Idées reçues démontées par l'INRAP
par ex, les seigneurs vivaient dans des châteaux-forts
L'agriculture n'était pas rentable
Le peuple vivait dans des cabanes
La population se refugiait sur les hauteurs
Les gens étaient sales
Les enfants étaient mal aimés
http://www.inrap.fr/magazine/Idees-recues-sur-le-Moyen-Age/Accueil


Les archéologues étudient les traces de la situation à un moment donné.
Ils voient des états et ils s'efforcent de restituer des processus.
Les fouilles récentes ont mis en évidence un Moyen-Age dynamique,
avec notamment une place importante pour les constructions en matériaux périssables.


Isabelle Catteddu cite Jacques Le Goff, Pour un autre Moyen-Age, Gallimard 1977 :
feuilleter
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Tel/Pour-un-autre-Moyen-Age
intro en pdf
http://ec56229aec51f1baff1d-185c3068e22352c56024573e929788ff.ssl.cf1.rackcdn.com/attachments/original/7/1/3/002620713.pdf

« Or la longue durée pertinente de notre histoire pour nous en tant qu'hommes de métier et hommes vivant dans le flux de l'histoire me paraît ce long Moyen Age qui a duré depuis le IIe ou IIIe siècle de notre ère pour mourir lentement sous les coups de la révolution industrielle - des révolutions industrielles - entre le XIXe siècle et nos jours. Ce long Moyen Age, c'est l'histoire de la société préindustrielle. En amont c'est une autre histoire, en aval c'est une histoire - la contemporaine - à faire, ou mieux à inventer, quant aux méthodes.

Ce long Moyen Age est pour moi le contraire du hiatus qu'ont vu les humanistes de la Renaissance et, sauf rares exceptions, les hommes des Lumières.
C'est le moment de la création de la société moderne, d'une civilisation moribonde ou morte sous ses formes paysannes traditionnelles, mais vivante par ce qu'elle a créé d'essentiel dans nos structures sociales et mentales. Elle a créé la ville, la nation, l'État, l'université, le moulin et la machine, l'heure et la montre, le livre, la fourchette, le linge, la personne, la conscience et finalement la révolution.  

Entre le néolithique et les révolutions industrielles et politiques des deux derniers siècles elle est au moins pour les sociétés occidentales non un creux ni un pont mais une grande poussée créatrice coupée de crises, nuancée de décalages selon les régions, les catégories sociales, les secteurs d'activité, diversifiée dans ses processus.

Ne nous attardons pas aux jeux dérisoires d'une légende dorée du Moyen Age à substituer à la légende noire des siècles passés. Ce n'est pas cela un autre Moyen Age.
Un autre Moyen Age c'est - dans l'effort de l'historien - un Moyen Age total qui s'élabore aussi bien à partir des sources littéraires, archéologiques, artistiques, juridiques qu'avec les seuls documents naguère concédés aux médiévistes « purs ».
C'est un Moyen Age long, je le répète, dont tous les aspects se structurent en un système qui, pour l'essentiel, fonctionne du Bas-Empire romain à la révolution industrielle des XV-XIXe siècles. C'est un Moyen Age profond que le recours aux méthodes ethnologiques permet d'atteindre dans ses habitudes journalières, ses croyances, ses comportements, ses mentalités.
C'est la période qui nous permet le mieux de nous saisir dans nos racines et nos ruptures, dans notre modernité effarée, dans notre besoin de comprendre le changement, la transformation qui est le fonds de l'histoire en tant que science et en tant qu'expérience vécue. C'est la distance de la mémoire constituante le temps des grands-parents.

Je crois que la maîtrise du passé que seul réalise l'historien de métier est aussi essentielle à nos contemporains que la maîtrise de la matière que leur offre le physicien ou la maîtrise de la vie que leur propose le biologiste. Et le Moyen Age - que je serai le dernier à détacher de la continuité historique où nous baignons et qu'il nous faut saisir dans sa longue durée qui n'implique pas la croyance à l'évolutionnisme - est ce passé primordial où notre identité collective, quête angoissée des sociétés actuelles, a acquis certaines caractéristiques essentielles »


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


23 octobre 2016

Le Salon noir devient Carbone14

 

L'émission Le Salon noir a changé de nom
http://www.franceculture.fr/emissions/le-salon-noir

Toujours avec Vincent Charpentier, le samedi 19h30,
elle est devenue Carbone14, le magazine de l'archéo sur FCulture + INRAP
http://www.franceculture.fr/emissions/carbone-14-le-magazine-de-larcheologie



22.10.2016 - Carthage après Carthage
invité Christophe Goddard
Delenda est Carthago ! une formule mis en pratique en 146 av,
la même année que la destruction de Corinthe.
une cité punique, puis romaine, puis vandale...


sur L'Afrique romaine, relire le regretté Yves Modéran, Les Vandales et l’Empire romain (ouvrage posthume)
http://www.unicaen.fr/craham/spip.php?article805
http://www.unicaen.fr/craham/spip.php?article207


15.10.2016 - Doit-on tout au Moyen-Age ?
Isabelle Catteddu et Joelle Burnouf
en lien avec l'expo de la Cité des Sciences

sur l'expo Moyen-Age de la cité des sciences,
La Fabrique du 12.10.2016 avec Hélène Noizet et  Brigitte Boissavit-Camus
http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/qui-dirige-la-societe-medievale


08.10.2016 - Le gaulois en 30 minutes
JL Brunaux
L'archéo au piège d'une régression identitaire


Archéologie d'un peuple précolombien méconnu : les Huaxtèques


Sous la truelle, l’Austrasie
découverte de trois tombes d’aristocrates, à Saint-Dizier

Archéologie : au nom de la loi !
L’Etat désormais propriétaire de toute découverte archéologique

Grands et petits enjeux de l'anthropologie
Bruno Maureille et Sylvestre Huet

Archéologie du Brexit
Il était une fois il y a 9000 ans


.

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 octobre 2016

Quoi de neuf au Moyen-Age ?


 

quoideneufMA-cat

Quoi de neuf au Moyen Âge ?
catalogue sous la direction d'Isabelle Catteddu et Hélène Noizet

 

Quoi de neuf au Moyen Âge ?
Tout ce que l'archéo nous révèle

expo cité des sciences oct 2016 - août 2017
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/expos-temporaires/quoi-de-neuf-au-moyen-age/lexposition/

communique de presse

Voir le dossier dans le magazine L'Histoire
(Patrick Boucheron, Jospeh Morsel,Joëlle Burnouf, Isabelle Catteddu, Hélène Noizet,
Quentin Borderie, Florian Mazel, Philippe Braunstein, Jérôme Baschet, Danielle Arribet-Dreoin)

et le hors série de Sciences &Avenir.


La Fabrique de l'histoire visite l'exposition
avec Hélène Noizet (Paris1) et  Brigitte Boissavit-Camus (Paris10-PONLD) 14.10.2016
http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/qui-dirige-la-societe-medievale



cite-6-neufMA


1. La Galerie - les repères
2. Quoi de neuf au Moyen Âge ? Tout ce que l'archéo nous révèle

dossiers thématiques
http://www.cite-sciences.fr/fr/au-programme/expos-temporaires/quoi-de-neuf-au-moyen-age/approfondir/
http://tinyurl.com/cite-neuf-MA

    L'archéologie médiévale
    Croire au Moyen Âge
    Travailler au Moyen Âge
    Mourir au Moyen Âge
    Découvrir les grandes périodes : le Moyen Âge
    Le mobilier des tombes aristocratiques de Saint-Dizier
    Archéologie paléochrétienne, dernières découvertes



Parmi les nombreuses émissions de France-Culture sur l'archéo médiévale :

Histoire de l'archéologie
transcription Taos Ait Si Slimane La Fabrique 10.07.2008
Jean-Paul Demoule Joëlle Burnouf Laurent Olivier
http://www.fabriquedesens.net/Histoire-de-l-archeologie-4

Pour un nouveau Moyen Age
Le salon noir, 03.10.2015
Avec Joëlle Burnouf et Isabelle Catteddu
Elles viennent de publier Archéologie du Moyen Age, Ouest-France 2015
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir-pour-un-nouveau-moyen-age-2015-10-03
http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/10/06/32736157.html


A lire :
Trente ans d'archéologie médiévale en France
textes réunis par Jean Chapelot (02/2010)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2010/12/09/19831391.html




catteddu-archeo-MA             .. burnouf-archeomed


.

Posté par clioweb à 18:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 octobre 2015

Salon noir : Pour un nouveau Moyen Age

 

Pour un nouveau Moyen Age
Le salon noir, 03.10.2015
Avec Joëlle Burnouf et Isabelle Catteddu
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir-pour-un-nouveau-moyen-age-2015-10-03

Elles viennent de publier
Archéologie du Moyen Age, Ouest-France 2015

Archéologie médiévale en France
Isabelle Catteddu, Le premier Moyen-Age (Ve-XIe) La découverte 2009
Joelle Burnouf, Le second Moyen-Age (XIIe-XVIe)  La découverte 2008
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/05/17/27176782.html

Un bilan peu réjouissant de ce qui reste de la classe de 5e.
A nuancer ?

La force des idées fausses ?
Migrations ou invasions barbares ?
Les grands défrichements ?
Pas de villes ? L'armature urbaine de l'Europe vient pour une large part du MA.


Annonce d'un colloque Archéologie des migrations
à Paris du 12 au 13 novembre 2015
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources/p-19789-Archeologie-des-migrations.htm

I - Les migrations préhistoriques (Paléolithique et Néolithique)
II – Migrations et mobilités antiques
III – Les migrations aux époques médiévales et modernes
IV – Les migrations contemporaines
« Les "Invasions barbares” : sources, méthodes, idéologies »
par Bruno Dumézil, université Paris-Ouest Nanterre
« Les migrations barbares et leurs traces archéologiques : l’exemple de la Gaule du Sud-ouest au Ve siècle »
par Jean-Luc Boudartchouk, Inrap
« L’immigration scandinave sur le continent au Xe siècle : un invisible archéologique ? »
par Vincent Carpentier, Inrap

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 mai 2013

Les archéologues et l'An Mil

 

- « J'ai le regret de vous informer que la motte n'existe pas. Jean-Marie Pesez lui-même avait des doutes sur un phénomène qu'il estimait plus tardif (le XIIe ?) ». Elle critique aussi le modèle du village qui serait apparu autour d'une église ou d'un château.
Dans le dernier Salon noir, Joelle Burnouf évoque les découvertes des archéologues de métier, trop souvent ignorées selon elle par les historiens médiévistes.

Mil an après, que peuvent dire les archéologues de l’an mil ? - Le Salon noir, 15.05.2013
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir
.

jburnouf
Joelle Burnouf, Paris 1 - source Babelio


- Science et Vie publie un dossier sur L'an 1000,
avec 6 articles sur l'Occident (la féodalité, le paysage, les moines, l'art roman...)
et 7 sur le reste du monde.

La grande peur de l'an mil a eu lieu au XVIe siècle
Entretien de 2 pages avec D. Barthélemy qui reprend sa critique de la mutation féodale formulée par Georges Duby.
Les peurs de l'an mil ? Une construction du XVIe (cf les protestants) reprise au XIXe par les historiens anticléricaux.
Jérôme Baschet a droit à 33 lignes...

La motte castrale n'est pas liée à l'an Mil.
Une dizaine de fouilles suggèrent des dates allant du Xe au XIIIe. Ce nétait qu'un type de château parmi d'autres. Pas de chronologie dans les matériaux, bois ou pierre : c'est l'environnement proche qui décide.


Le paysage médiéval se redessine. L'archéologie a renouvelé l'histoire du paysage.
L'idée que les paysages se sont transformés brutalement entre 950 et 1050 est une idée pratique, belle, mais sans doute fausse" Laurent Feller. Les villages ne sont pas nés en l'an Mil, mais bien avant. L'habitat organisé existe, mais il n'est pas stable. A partir du VII-VIIIe, les habitats se concentrent en un point du terroir, peut-être en lien avec la fiscalité. Dans le Nord et l'Est, les villages se structurent autour d'une place centrale et d'un ou deux pôles : l'église associée au cimetière, et plus rarement le château.
La vision du parcellaire (radioconcentrique) est aussi remise en cause. Le parcellaire est souvent un héritage de la protohistoire (cf l'étude des pollens). Le mythe des grands défrichements tiendrait à une surinterprétation des textes archivés, tout comme la mutation féodale.

Les mythes et les idées fausses (souvent installées par l’école élémentaire et par des magazines peu scrupuleux) ont davantage de force que les questions, les résultats et les doutes des historiens ou des archéologues. « Notre inconscient collectif aime garder cette idée que l’histoire humaine puisse arrêter d’un coup ».
De plus la fascination pour les chiffres ronds a sévi à nouveau avec l'exploitation publicitaire et médiatique du bug imaginaire de l’an 2000.
.
rappels :
Paroles d'archéologues, 2006
avec Joëlle Burnouf, Bernard Stiegler, Marie Frauciel, Patrice Brun, Jean-Paul Demoule et Christian Goudineau
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources-multimedias/Audiovisuels/Films-courts/p-1533-Paroles-d-archeologues.htm

 

Catteddu-MA1     burnouf-ma2

Archéologie médiévale en France
Isabelle Catteddu, Le premier Moyen-Age (Ve-XIe) 2009 - INRAP 2012
Joelle Burnouf, Le second Moyen-Age (XIIe-XVIe) 2008 - INRAP 2009


.
.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

14 juin 2012

Réécrire l'histoire du Moyen-Age ?

 

saleux-cabane

Vestiges d'un fond de cabane à six poteaux, VIIe-VIIIe s, Saleux (Somme), 1993.
source : http://www.images-archeologie.fr - taper Saleux

Le Salon noir du 06.06.2012 s’est intéressé à l'histoire du premier Moyen-Age,
une histoire à réécrire, compléter et nuancer selon les archéologues de l'INRAP.

Les historiens ont renouvelé cette histoire que certains lobbies voudraient figer aux images d'Epinal (Clovis) dans les manuels de collège.
3 exemples de références d'historiens :

Geneviève Bührer-Thierry, Charles Mériaux, La France avant la France (481-888) - Belin
Florian Mazel, Féodalités (888-1180) - Belin 
http://www.editions-belin.com/ewb_pages/h/histoire-de-france-brochee.php
L’historiographie des élites dans le haut Moyen Âge (2003-2004) 
http://lamop.univ-paris1.fr/spip.php?article438


Les fouilles incitent à relire la fin de l’Empire romain, à parler de grandes migrations et de recomposition des territoires, plutôt que d’invasions barbares
L’archéo ne s’occupe plus seulement des nécropoles (200 tombes fouillées à Saleux, mais « les Mérovingiens ne vivaient pas dans des sarcophages » J. Burnouf). Les techniques de fouille permettent de s’intéresser à l’habitat (l'émergence du village dès le VIIe siècle, la pétrification plutôt au XIIe) et de suivre les transformations des paysages (cf les fouilles de Saleux et de Chateaugiron). Les fonds de cabane ont été rapidement repérés par les archéologues, plus facilement qu'un habitat de bois et de terre qui laisse bien moins de traces.
La rupture de l’An Mil ? Plutôt l’accélération d’une transformation qui se fait dans la durée.

L'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10267-06.06.2012-ITEMA_20374758-0.mp3
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir.html-1

cattedu

source : Qu'est-ce que l'archéologie préventive ? - source vidéo INRAP

Isabelle Cattedu a publié Archéologie médiévale en France - Le premier Moyen Âge (Ve-XIe siècle) - La Découverte, février 2009. L’ouvrage est présenté sur le site de l’INRAP (datée 1970 !!) qui archive aussi le podcast du Salon noir. http://www.inrap.fr/Publications/Archeologie_medievale

Elle avait été l'invitée des Lundis de l’Histoire le 11mai 2009
http://www.franceculture.fr/personne-isabelle-catteddu
http://www.franceculture.fr/emission-les-lundis-de-l-histoire-08-09
http://www.franceculture.fr/emission-le-haut-moyen-age-fran%C3%A7ais-2009-05-11.html

Joelle Burnouf a rédigé le tome 2 (mars 2008). Elle avait été invitée par Vincent Charpentier en le 28 janvier 2009.
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources-multimedias/


Ce Salon noir est une opportunité de mettre en avant qq pépites du site web de l'INRAP :

- Qu'est-ce que l'archéologie préventive ?
ou L'archéologie préventive en questions - vidéo de 13 mn réalisée en 2010
http://www.inrap.fr/multimedias/L-archeologie-preventive-en-questions.htm

- Les reportages de l’INRAP
http://www.science.gouv.fr/


- Images-Archéologie, http://www.images-archeologie.fr
la base d'images
de l'INRAP à explorer,
par exemple pour les fouilles de Saleux (Somme)
celles de Châteaugiron (Bretagne),
ou les fouilles de la place de la République à Reims
(voie médiévale, structures gallo-romaines)

Les fouilles de Chateaugiron 
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/2009/Chateaugiron-Ille-et-Vilaine


- La carte des lieux fouillés par l'INRAP - http://www.inrap.fr/Rechercher-un-site.htm

inrap-carte

http://www.inrap.fr/Rechercher-un-site.htm



.

Posté par clioweb à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 octobre 2011

Ils ont aussi fait l'histoire

 

3 raisons de ce détour par l'archéologie

- Des hommes aux champs. Le colloque de l'INRAP à Caen.
Les vidéos du colloque de 2008 sont en ligne
http://www.archivesaudiovisuelles.fr/1527/liste_conf_3.asp
http://www.unicaen.fr/ufr/histoire/craham/spip.php?article369

Pour celui de 2011, lors de l'ouverture, Joelle Burnouf a rappelé que  les archéo ont bcp travaillé et bcp publié.
Sans que cela transparaisse toujours dans les ouvrages des historiens.
(voir ce qu'elle disait dans La Fabrique en juillet 2008
http://www.fabriquedesens.net/Histoire-de-l-archeologie-4

Avec Isabelle Cattedu, Joëlle Burnouf a publié L'archéologie médiévale en France
Sur France-C, elle participait aux lundis de l'histoire le 11 mai 2009
http://www.franceculture.com/personne-joelle-burnouf.html

.
A la suite d'un présentation des fouilles de Courtisigny (14),
http://www.unicaen.fr/ufr/histoire/craham/publications/IMG/pdf/Cadre-de-vie_Hanusse.pdf
http://www.unicaen.fr/crahm/spip.php?article119
des échanges intéressants sur :
. Le poids des représentations implicites, la difficulté de se déshabiller des conceptions actuelles
(cf le dépotoir pensé comme mode unique de gestion des déchets)

. Les traces matérielles, leur intérêt et leurs limites.
Le petit nombre des objets, l'incertitude sur leur identification oblige à la prudence.
(une démarche qui aurait autant d'intérêt en pédagogie que les certitudes patrimoniales).

. La nécessité de modèles théoriques, à utiliser et à dépasser.
"On a vécu pendant 40 ans avec la maison 22 de Dracy"

. Les clichés ont la vie très dure. Même quand les fouilles ont prouvé le contraire, les clichés hérités des siècles précédents continuent d'être recopiés. (allusion faite aux "grands défrichements", au fer au MA, aux villages désertés).


- Etre archéologue dans la société contemporaine
François Djindjian était l'invité du Salon noir.
L'émission au format mp3
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10267-05.10.2011-ITEMA_20313099-0.mp3

Ce spécialiste de l'Ukraine préhistorique vient de publier un article sur l'archéologie dans un dossier de la revue Diogène
portant sur Les sciences humaines aujourd'hui
(5 euros l'article, soit 65 euros le numéro en numérique - pour une revue vendue 12 euros le numéro papier.
http://www.cairn.info/revue-diogene-2010-1.htm
http://ukraineartfrance.free.fr/modules.php?ModPath=event-call&ModStart=cal_event&id=757

L'émission évoque une bagarre outre Manche entre BC et BCE, AD et CE (ce pour common era)
"Before Present" means before 1950
http://en.wikipedia.org/wiki/Common_Era


- Roger Agache (1926-2011)
Un des pionniers de l'archéologie aérienne en France
http://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Agache
http://www.culture.gouv.fr/fr/arcnat/aerien/fr/discip1.htm
"Le premier il a mis en évidence l'occupation extensive du territoire par les peuples de l'âge du fer, dont les fermes quadrillaient le nord de la France actuelle. C'est le premier coup porté au cliché des Gaulois vivant au fond des bois. Car de forêt, il ne restait guère en Gaule, une bonne part du territoire ayant été défrichée".
Le Monde, 23/09/2011
http://www.lemonde.fr/carnet/article/2011/09/23/


A suivre, l'expo de la Cité des Sciences sur les Gaulois (19 oct 2011 -2 sept 2012)
 

courti172

Courtisigny, le site vu de l'Ouest.
source : Craham - http://www.unicaen.fr/crahm/spip.php?article119

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,