21 novembre 2012

France 2 et l'histoire scolaire

 

hi-1

C'est l'histoire qu'on assassine ?
Histoire à l'école : un enseignement mal approprié ?

France 2 - JT 20h - 20.11.2012
La barre du bas indique la durée des reportages.

Un long reportage (3mn30, de 36.10 à 39.42), le second en longueur après celui sur l'Afghanistan, mardi 20 novembre,
sur France 2, entre un reportage sur L'Europe renonce à la Lune et un autre sur les cendres de Bigeard ...


hi-cas   hi-ba

Plus de 2 minutes sont consacrées au salon du livre de Versailles,
avec des images en gros plan de Casali, de Badré et de leurs ouvrages
(L'histoire de France interdite - L'histoire fabriquée).
Environ 40 secondes données à Casali pour comparer un Hachette de 1971 et un manuel récent sur Louis XIV,
25 secondes données à Badré pour se lamenter du traitement de Napoléon.


Les membres du forum Aggiornamento ont repéré des contradictions entre leurs discours et les illustrations proposées :

hi-ca-chro

Connaître et utiliser des repères
Casali déplore la disparition de la chronologie
Il le fait en montrant une page d'un manuel récent qui comporte ... une frise chronologique !

hi-b-nap

A gauche, Antoine-Jean Gros, Bonaparte au pont d'Arcole (17 Novembre 1796).
Pour Badré, Napoléon serait montré sans ses soldats.
Mais le site Histoire pour l'image écrit :

« Pour entraîner à sa suite les soldats hésitants, Bonaparte prit un étendard et s’élança… »
http://www.histoire-image.org/pleincadre/index.php?i=205


Alain Decaux en décembre 1979 a droit à 10 secondes,
25 secondes servent à filmer une classe de 4e traitant 1789, le peuple et Camille Desmoulins,
plus 15 secondes pour le professeur affirmant sa confiance dans le travail de ses collègues.

Laurence de Cock a droit à quelques secondes de rangement,
et à 15 secondes pour dire le refus du protectionnisme historique dans un monde globalisé.

hi-4

Un écran (un TBI?), Le monde, l'Europe, la France ...

Certains spécialistes reprochent aux profs de ne pas éduquer à la lecture de l'image.
Le JT est pourtant un support excellent pour ce type d'approche.

Le reportage est visible à l'adresse http://www.france2.fr/jt/20h ou via pluzz.fr
Les choix informatiques faits par une TV publique ne facilitent vraiment pas l'arrêt sur images et le travail de décodage. Dans une des versions, elle permet de voir la durée de tous les reportages, et d'en visionner un. A condition de toujours partir du début ; impossible de choisir le passage souhaité.
Le logiciel captvty permet d'enregistrer l'ensemble en .flv
(le journal pèse plus de 200 Mo, il faudrait ensuite convertir et découper pour travailler sur le reportage de 3mn30)
VLC permet de faire des copies d'écran d'excellente qualité (vidéo, capture)


Sur le fond, France 2 vient après ses concurrents. Le titre (C'est l'histoire qu'on assassine ? ) a bien un point d'interrogation, mais il ressemble beaucoup à ceux du Figaro Magazine.
La TV publique adore l'histoire : ""L'évasion"" de Louis XVI, ApocalypseSecrets d'histoire, Métronome, L'ombre d'un doute ...
Il faudrait reprendre le conducteur lu par la journaliste.
France 2 sait "Faire de l'image" (cf Alain Rémond  dans Marianne),
mais n'a demandé à aucun expert de feuilleter le livre qu'il vient de publier.
Juste de replacer un livre sur une étagère :-)
Par contre, la caméra sait s'arrêter sur les ouvrages de Casali et de Badré. :-)

L'essentiel, les 15 secondes de refus du protectionnisme historique
sont opposés à plus de 2 minutes d'histoire supposée
sans héros, sans chair, sans passion et sans plaisir... :-)

3 observations  
. La classe n'est-elle pas dotée d'un TBI (Bastille) ?
. L'histoire, c'est celle du collège...
. Personne ne parle au nom du ministère ou du rectorat.

hi-chauss

En fin de reportage, 2 secondes de balayage de couvertures de manuels de collège
et 2 secondes d'images de chaussures de collégiens.
Pourquoi cette fin ? Par fétichisme ?


rappel : Wikipedia vue par Envoyé spécial - France 2


.

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


19 octobre 2011

Le Cartable de Clio no 11

 

cartable11


Plusieurs versions pour accéder au sommaire :

- le fichier ci-dessous
- une version pdf : http://clioweb.free.fr/revues/cartabledeclio/cartable11.pdf
- un fichier à venir sur le site http://www.didactique-histoire.net/

Les sujets traités dans les 10 premiers numéros :
http://clioweb.free.fr/revues/cartabledeclio/cartableclio.htm


Cartable de Clio, no 11/2011 -  sommaire détaillé

Éditorial
Histoire, école et société, il y a encore à débattre! (p.9)

Charles Heimberg, Université de Genève
Einige Bemerkungen zum Plan d’études romand hinsichtlich
der inhalte Geschichte und politische Bildung (traduit par Béatrice Ziegler) (pp.10-13)

Béatrice Ziegler, Haute École pédagogique du Nord-Ouest de la Suisse, Aarau
L’éducation à la citoyenneté dans le LP21 (plan d’études suisse alémanique)
(traduit par Nadine Fink) (pp.14-17)

un dossier - Musées, histoire et mémoires
Charles Heimberg et Mari Carmen Rodríguez, Université de Genève
Musées, histoire et mémoires. En guise d’introduction (pp.21-23)

Yannis Thanassekos, Université libre de Bruxelles
Pluralité de mémoires, pluralité de musées (pp.24-32)

Julien Mary et Frédéric Rousseau, Université de Montpellier
Visiter des musées d’histoire des conflits contemporains.
Premiers éléments pour une muséo-histoire (pp.33-43)

Mari Carmen Rodríguez, Université de Genève
Tourismes mémoriels et espaces muséifiés (pp.44-57)

Alain Battegay, LAMES, Université de Provence
et Centre Max Weber, Lyon et Saint-Étienne
Espaces muséaux entre vitrine et paysage mémoriel et historique.
L’expérience du réseau Memorha et le redéploiement des mémoires et de l’histoire de la Résistance et de la guerre (1939-1945) en région Rhône-Alpes (pp.58-71)

Geneviève Erramuzpé, Maison d’Izieu
Présentation de la Maison d’Izieu, mémorial des enfants juifs exterminés (pp.72-79)

Philippe Hanus, Université de Grenoble 2
Clio au pays des terroirs…
La Seconde Guerre mondiale dans le Parc naturel du Vercors (pp.80-90)

Philippe Olivera, Crid 14-18
«Marne 14-18» à Suippes: la réalisation d’un «musée» local du front (2005-2007) (pp.91-100)

Sabrina Moisan, Centre commémoratif de l’Holocauste à Montréal
Naviguer entre mémoire, histoire et éducation.
Le périple d’un musée d’histoire de l’Holocauste au Québec (pp. 101-108)

Christophe Mauron, Musée gruérien
Le nouveau Musée gruérien. Une région dans le miroir de son patrimoine (pp.109-112)

La nouvelle exposition sur l’histoire nationale au Landesmuseum de Zurich.
Entretien avec Erika Hebeisen (Julia Thyroff) (traduit par Nadine Fink) (pp.113-118)

Charles Heimberg, Université de Genève
Musées, histoire et mémoires, avec des élèves (pp.119-132)


Actualité de l'histoire
Daniela Delmenico, Université de Lausanne
Étudier l’émigration du point de vue de ceux qui l’ont vécue:
une analyse de lettres de migrants (présenté et traduit par Charles Heimberg) (pp.135-141)

Usages publics de l'histoire
Nadine Fink, Université de Genève
La pensée historique à l’épreuve des nouveaux «récits nationaux»:
enjeux et défis pour l’enseignement de l’histoire de la Suisse (pp.145-152)

Pierre-Philippe Bugnard, Université de Fribourg
Faut-il confiner le grand public à l’écume des vagues de l’histoire?
Le cas de L’histoire de la Suisse pour les nuls (pp.153-165)

Didactiques de l'histoire
Charles Heimberg, Université de Genève
Quelles sont les pratiques enseignantes et que dit la recherche ?
Introduction à un état des lieux de la didactique de l’histoire (pp.169-173)

Joan Pagès i Blanch, Université autonome de Barcelone
Quelle est la place de l’identité nationale dans les apprentissages
des élèves en histoire? (traduit par François Audigier) (pp.174-181)

Béatrice Ziegler, Haute École pédagogique du Nord-Ouest de la Suisse
Le récit d’une histoire de la Suisse et les manuels les plus récents (pp.182-188)

Pierre-Philippe Bugnard, Université de Fribourg
La problématisation en histoire enseignée (pp.189-203)

Mostafa Hassani Idrissi, Université Mohamed V de Rabat
Un état des lieux de la didactique de l’histoire.
Quelles sont les pratiques enseignantes et que dit la recherche? Le cas du Maroc (pp.204-210)

Antonio Brusa, Université de Bari
Les didactiques difficiles. Événements du passé lointain et du temps présent
(traduit par Charles Heimberg) (pp.211-224)

Nicole Tutiaux-Guillon, IUFM. Université d’Artois, Arras et Université de Lille 3
Quelle place pour les questions socialement vives et/ou controversées en histoire ? (pp.225-234)

François Audigier, Université de Genève
Regards personnels sur une journée d’échanges et quelques thèmes de débat (pp.235-240)

Sébastien Ledoux, Paris I, Centre d’histoire sociale du XXe siècle
L’esclavage, objet scolaire polysémique (pp.241-247)

Citoyenneté à l'école
Comment transmettre les passés traumatiques? Pour quels effets démocratiques? (p.251)

Yannis Thanassekos, Université libre de Bruxelles
Auschwitz. Connaissance du passé et critique du présent (pp.252-257)

Benoît Falaize, Université de Cergy-Pontoise et IUFM de Versailles
Quel enseignement de la Shoah dans le cadre du curriculum français? (pp.258-262)

Monique Eckmann, Haute École de travail social, HES-SO
et Charles Heimberg, Université de Genève
Une recherche autour de la transmission de la destruction des Juifs d’Europe (pp.263-265)

Histoire de l'enseignement
Marguerite Figeac-Monthus, Université de Bordeaux
Les plans d’éducation français des XVIIIe et XIXe siècles:
une source originale pour une approche des disciplines? (pp.269-278)

Un nouveau site web:
«Entre mémoire et histoire: le patrimoine aquitain de l’éducation» (p.279)

Comptes rendus, annonces et résumés en allemand (pp.280-303)
 

- Ils ne savent plus l’histoire !

En septembre 2011, PP Bugnard analyse la campagne menée par les droites néo-conservatrices dans les médias pour imposer le retour une histoire nationaliste exaltant le rôle des rois et grands chefs militaires, de Clovis à du Guesclin, de Louis XIV à Turenne ou à Louvois, de Napoléon à Pétain...

Dans cette célébration de l'histoire-bataille, les polémistes se servent de la chronologie (cf 1515 préféré à toute autre date) comme bélier, avec parfois le soutien d'historiens dont l'oeuvre a marqué une histoire plus structurale, nettement moins événementielle.
 
PP Bugnard plaide pour une histoire scolaire moins frileuse, plus globale, plus sociale, plus critique.
http://www.didactique-histoire.net/article.php3?id_article=200


- Rappel , un 17 octobre 2011 :

. Octobre à Paris - 17 octobre 1961, film de Jacques Panijel, 1962
. La conférence (passée) de Jim House : Du silence faisons table rase ? Le 17 octobre 1961, histoire d'une réapparition.
. L'entretien de la Fabrique avec Mehdi Lallaoui
.
17 octobre 1961 - Nanterre ne veut pas oublier. Le colloque a eu lieu vendredi 14 et samedi 15 octobre à Nanterre.

Jeudi dernier, sur Europe, Franck Ferrand recevait Gilles Manceron - le fichier au format mp3 pour esquiver la pub

http://clioweb.canalblog.com/tag/17octobre1961

 

Posté par clioweb à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 septembre 2011

La polémique sur l'histoire en 5e

 

Quelle histoire enseigner à nos enfants ?
"Cette histoire de France qu’on n’enseigne plus à nos enfants".

Après Le Figaro Magazine, voilà 15 jours, la radio revisite une polémique amorcée en 2010 sur la place du roman national.
Le prétexte : la sortie chez Perrin d'un ouvrage de Dimitri Casili.
A son habitude, Alain Finkielkraut prend parti et développe son fond de commerce personnel ... 

Finkielkraut et Dimitri Casali continuent de vilipender le programme de 5e :
Louis XIV serait supplanté par le Monomotapa, 
Plus d'histoire-bataille...
Impossible de s'identifier à Du Guesclin, à Bayard ou à Turenne ...
Et l'histoire nationale s'effacerait derrière celles des communautés d'immigrés...


Pour leur répondre, pas d'historien, pas de professeur d'histoire, pas d'IG, pas de concepteur de programme.
Juste le patron de la Degesco.
Qui défend tous les choix ministériels et met souvent en avant une carte là où le programme ne laisse pas au prof d'HG le temps nécessaire pour traiter sérieusement un sujet.


http://www.franceculture.com/podcast/4294451
l'émission au format mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/13397-24.09.2011-ITEMA_20310797-0.mp3


Une telle polémique ne rassure pas sur la lecture du monde par les médias.
Dans une presse d'opinion (cf le silence du Figaro sur l'argent de la campagne de 1995), la pédagogie n'a pas sa place : elle est sans doute trop professionnelle. Elle n'est admise que lorsqu'elle peut servir de paravent idéologique (cf la lecture dite syllabique opposée à une lecture caricaturée comme globale).
 
De plus, une telle polémique accapare l'attention et permet d'occulter tout le reste :
- la suppression de l'HG en Terminale S,
- un programme de 1ere à refaire,
- des classes surchargées, 
- la démolition de la formation professionnelle

NB : vers la 45e mn, citation de D Borne à propos de la shoah et de la concurrence des mémoires.
La polémique se fonde sur une erreur. Il n'existe pas de circulaire demandant de retirer le mot Shoah. Il y a une étude de l'extermination des juifs. Il existe un site internet
Le débarquement en Normandie est évacué en 3 lignes poursuit Casali ; il commente la place de Stalingrad dans les manuels de 3e en préparation. Il lui aurait suffi d'ouvrir un manuel de 1ere 2011 : le 6 juin y est aussi à peine évoqué.
L'émission finit avec une allusion aux cérémonies en préparation pour 2014.
L'histoire comme une succession d'anniversaires vendables aux politiciens et aux médias. 

.
26/09/2011 : L'histoire est une matière d'endoctrinement. Non-Fiction
Olivier Lévy-Dumoulin, professeur à l’Université de Caen, analyse le dossier du Figaro Magazine (27/08/2011)
http://www.nonfiction.fr/article-5025-lhistoire_est_une_matiere_dendoctrinement.htm

Le forum NeoProfs aborde également la polémique.
http://www.neoprofs.org/search?search_keywords=Histoire

.
D Casali vient de publier chez Perrin

casali-ah

""L'altermanuel"" d'histoire de France : ce que nos enfants n'apprennent plus au collège

.

Posté par clioweb à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,