21 avril 2012

Le numérique en rapports



 
Éric Bruillard, Discours généraux sur les TIC en éducation :
beaucoup de slogans peu étayés, en quête de débats
. Revue de l'EPI, oct 2011
http://www.epi.asso.fr/revue/articles/a1110e.htm
Les autres articles parus en octobre : http://www.epi.asso.fr/epinet/epinet138.htm


Le numérique à l'Ecole
, ce sont 4 rapports conséquents en moins d'un an et demi :
celui du député ump  Jean-Michel Fourgous (15 février 2010),
celui du Haut Conseil de l'Éducation (avril 2010),
celui du Conseil d'Analyse Stratégique (18 avril 2011 ; Auverlot et al., 2011)
et celui des députés Patrick Bloche et Patrice Verchère (22 juin 2011) - Révolution numérique et droits de l'individu.
Y ajouter le Plan de développement des usages du numérique à l'École - MEN 25.11.2011


Eric Bruillard fait une lecture sans concession du contenu de ces rapports,
et de l'écho qu'en donnent la presse et les médias :
. reprise des mêmes chiffres non vérifiés,
. silence sur les sources primaires utilisées,
. incapacité de mettre en contexte les expérimentations vantées...
. pauvreté de l'argumentaire médiatisé (le poids serait-il le seul avantage du cartable électronique Véolia ?)
Une même rhétorique répétitive, le cliché d'un retard français, sert à légitimer des plans d'équipement qui concernent davantage les marchands que le travail en classe.

Qu'apportent les technologies éducatives à la formation intellectuelle des élèves ?
La question centrale est passée sous silence.
Pour ne pas fâcher ?
Parce que c'est une question impossible (SPL)?

La Corée du Sud est souvent évoquée, à cause de Pisa. Une allusion à un usage des robots en classe est une parfaite illustration des travers de ces rapports, avec des citations qui hésitent entre contresens et faux-sens.

« On reproche fréquemment aux élèves de ne pas vérifier leurs sources. Les auteurs de rapports et les journalistes ne font pas mieux ... Le problème, ce n'est pas seulement les erreurs et les approximations ; c'est plus encore le mode de pensée en action ».
 

« Ces discours et leur circulation constituent un formidable plaidoyer CONTRE les TIC à l'école, attestant du risque important qu'elles véhiculent quant au développement d'un embryon d'esprit critique. En tous cas, cela montre que l'éducation a du pain sur la planche pour enseigner aux élèves à utiliser les TIC autrement, pour les armer afin qu'ils comprennent ce qui peut être masqué et développent des compétences pour acquérir une maîtrise éclairée de ces technologies ».

Dans le domaine des technologies éducatives, les chercheurs semblent peu audibles.
Mais existe-t-il une volonté de les entendre ?

EPI


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,