06 août 2018

Hiroshima – éditorial d’Albert Camus

 

Hiroshima – Editorial d’Albert Camus, Combat 8 août 1945

http://blogs.mediapart.fr/register/blog/110717/le-plaidoyer-pour-la-paix-dalbert-camus-apres-hiroshima-le-8-aout-1945

http://bit.ly/2vzf9hA

http://www.pierre-reymond.fr/monge/wp-content/uploads/2015/06/1MG2-Ensemble-des-Textes.pdf

«  Le monde est ce qu'il est c'est-à-dire peu de chose. C'est ce que chacun sait depuis hier grâce au formidable concert que la radio, les journaux et les agences d'information viennent de déclencher au sujet de la bombe atomique. On nous apprend, en effet, au milieu d'une foule de commentaires enthousiastes, que n'importe quelle ville d'importance moyenne peut être totalement rasée par une bombe de la grosseur d'un ballon de football. Des journaux américains, anglais et français se répandent en dissertations élégantes sur l'avenir, le passé, les inventeurs, le coût, la vocation pacifique et les effets guerriers, les conséquences politiques et même le caractère indépendant de la bombe atomique. Nous nous résumerons en une phrase : la civilisation mécanique vient de parvenir à son dernier degré de sauvagerie. Il va falloir choisir, dans un avenir plus ou moins proche, entre le suicide collectif ou l'utilisation intelligente des conquêtes scientifiques.

En attendant, il est permis de penser qu'il y a quelque indécence à célébrer ainsi une découverte, qui se met d'abord au service de la plus formidable rage de destruction dont l'homme ait fait preuve depuis des siècles. Que dans un monde livré à tous les déchirements de la violence, incapable d'aucun contrôle, indifférent à la justice et au simple bonheur des hommes, la science se consacre au meurtre organisé, personne sans doute, à moins d'idéalisme impénitent, ne songera à s'en étonner.

Ces découvertes doivent être enregistrées, commentées selon ce qu'elles sont, annoncées au monde pour que l'homme ait une juste idée de son destin. Mais entourer ces terribles révélations d'une littérature pittoresque ou humoristique, c'est ce qui n'est pas supportable.

Déjà, on ne respirait pas facilement dans ce monde torturé. Voici qu'une angoisse nouvelle nous est proposée, qui a toutes les chances d'être définitive. On offre sans doute à l'humanité sa dernière chance. Et ce peut être après tout le prétexte d'une édition spéciale. Mais ce devrait être plus sûrement le sujet de quelques réflexions et de beaucoup de silence.
[...]
Au reste, il est d'autres raisons d'accueillir avec réserve le roman d'anticipation que les journaux nous proposent. Quand on voit le rédacteur diplomatique de l'Agence Reuter annoncer que cette invention rend caducs les traités ou périmées les décisions mêmes de Potsdam, remarquer qu'il est indifférent que les Russes soient à Koenigsberg ou la Turquie aux Dardanelles, on ne peut se défendre de supposer à ce beau concert des intentions assez étrangères au désintéressement scientifique.

Qu'on nous entende bien. Si les Japonais capitulent après la destruction d'Hiroshima et par l'effet de l'intimidation, nous nous en réjouirons. Mais nous nous refusons à tirer d'une aussi grave nouvelle autre chose que la décision de plaider plus énergiquement encore en faveur d'une véritable société internationale où les grandes puissances n'auront pas de droits supérieurs aux petites et aux moyennes nations, où la guerre, fléau devenu définitif par le seul effet de l'intelligence humaine, ne dépendra plus des appétits ou des doctrines de tel ou tel État.

Devant les perspectives terrifiantes qui s'ouvrent à l'humanité, nous apercevons encore mieux que la paix est le seul combat qui vaille d'être mené. Ce n'est plus une prière, mais un ordre qui doit monter des peuples vers les gouvernements, l'ordre de choisir définitivement entre l'enfer et la raison. »

 

Une étude de l’éditorialsur un site du Webpedagogique :

1) Présentez le document
2) Quelles raisons justifient l’emploi de la bombe atomique ? Qu’en pense l’auteur ?
3) Les pays vainqueurs ont-ils retenu les principes évoqués par Camus pour assurer la paix ?
4) Expliquez les phrases soulignées
5) La période suivante a-t-elle été marquée par l’ « angoisse nouvelle » dont parle l’auteur ?

http://lewebpedagogique.com/histoire/files/correctioncamus.doc

 

combat-08081945

Google images


+ extrait de la Une de Combat en pleine page, mais l'éditorial est difficilement illisible :
après  «désintéressement scientifique », la suite en page 2

http://foed.over-blog.com/2015/08/albert-camus-sur-hiroshima-l-editorial-de-combat-du-8-aout-1945.html

camus-une

 


.

 .

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


09 octobre 2013

Camus à Aix : le gâchis

 

camus

Albert Camus (1913-1960)
source : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Albert_Camus2.jpg


Exposition Albert Camus à Aix : autopsie d'un gâchis
- Le Monde culture, 07.10.2013

« Albert Camus citoyen du monde ». « Dix grands écrans incurvés où apparaissent, mobiles, des citations. C'est l’exposition conçue par le scénographe Yacine Aït Kaci choisi par la mairie... Rien qui fâche, aucun cadrage général, contrairement à l'album de l'exposition, lui, richement documenté. Une simple chronologie ? Elle sera fournie dans le dépliant remis gratuitement aux visiteurs, jure-t-on ».
http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/10/07/albert-camus-citoyen-du-monde_3490986_3246.html
http://www.citedulivre-aix.com/Typo3/fileadmin/documents/Expositions/centrecamus/

Benjamin Stora ? « Je ne savais même pas qu'il était historien » aurait déclaré au Monde Maryse Joissains-Masini, la maire d'Aix. L’historien, spécialiste de l’histoire du Maghreb a été brutalement écarté en mai 2012 en raison de ses divergences de vue avec les nostalgiques de l'Algérie française.
Michel Onfray accepta de lui succéder mais, face à la polémique, finit par abdiquer le 14 septembre 2012 - Il a publié L'ordre Libertaire. La Vie Philosophique d'Albert Camus - CR dans Le Monde des livres 12.01.2012
Le ministère de la Culture a alors retiré la subvention prévue de 400 000 euros

« En France, aucune grande exposition digne de ce nom n'a vu le jour sur Albert Camus et son oeuvre, quand la BNF a consacré en ses murs Jean-Paul Sartre, Gaston Leroux, Boris Vian, Casanova, Guy Debord... »

camus_brulant

Benjamin Stora et Jean-Baptiste Péretié, Camus brûlant, Stock, 128 pages
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article5567

« La force de Camus est d'avoir su résister à toute récupération du fait « de son humanisme intransigeant, réfractaire aux dogmes et aux idéologies ».

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 septembre 2012

Camus, pris en otage à Aix

 

Albert Camus, un écrivain pris en otage à Aix-en-Provence - Le Monde Culture - 14.09.2012
Marquée par l'éviction de Benjamin Stora, la future exposition consacrée à l'auteur de "L'Etranger" réveille les fantômes de la cité aixoise.
http://www.lemonde.fr/livres/article/2012/09/14/albert-camus-un-ecrivain-pris-en-otage-a-aix-en-provence_1760451_3260.html

cités dans l'article : Onfray, Stora, la fille de l'écrivain, la mairie, le ministère, Marseille-Provence 2013, alias MP13, JF Collin (Adimad), Georges Morin (Coup de soleil) ...

15.09.2012 :
Le philosophe Michel Onfray annonce dans une tribune qu'il ne sera pas commissaire de l'exposition consacrée à Albert Camus qui doit se tenir à Aix-en-Provence en 2013

« J'avais pour fil conducteur le projet de montrer le trajet rectiligne d'un libertaire au XXe siècle, le combat reste à mener, je le mènerai ailleurs. Pour moi, il y a une vie après Camus... Que mes ennemis se rassurent, ils auront d'autres occasions de me poursuivre de leur haine, je prendrai soin de leur procurer d'autres raisons ».

http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/09/15/la-nef-des-fous_1760898_3246.html


Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 septembre 2012

LM : Qu'est-ce qu'un bon prof ?

 

Qu'est-ce qu'un bon prof ? Pas si simple ...

Long article à partir de 3 ouvrages. Le Monde Culture et Idées ce week-end.

L'article commence par une référence à Louis Germain,
l'instit remercié par Albert Camus

Points de vue de Claude Lelièvre, Marie-Claude Blais, Pascal Bressoux,
Marie Duru-Bellat, Denis Kambouchner, Hélène Merlin, Pierre Statius ...

http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/09/06/etre-un-bon-prof-pas-si-simple_1756737_3246.html

Posté par clioweb à 08:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 août 2012

Camus, l'homme disputé

 

- Albert Camus, l'homme disputé - Libération 13.08.2012

Michel Onfray a été préféré à Benjamin Stora pour organiser l’expo aixoise de 2013 consacrée à l’écrivain et à son engagement algérien. Un philosophe gêné aux entournures et un historien en colère.
Libération s'intéresse à la polémique politico-littéraire qui a pour cadre une ville avec 40 000 pieds-noirs et un maire qui cultive la polémique. La ministre de la Culture constate les dégâts
http://www.liberation.fr/culture/2012/08/13/albert-camus-l-homme-dispute_839642


- rappel - Camus : Onfray prend la relève de Stora à Aix - Libération 05.08.2012
http://www.liberation.fr/culture/2012/08/05/camus-onfray-prend-la-releve-de-stora-a-aix_837858

- Le coup bas intellectuel de Michel Onfray - Le point de vue du Monde diplomatique en janvier 2012 


- Camus vu par Michel Onfray dans la Contre-histoire de la philosophie

07.08 - Camus l’anti Sartre - en mp3
08.08 - Généalogie d’un tempérament libertaire - en mp3
09.08 - Un Nietzschéen de gauche - en mp3

http://www.franceculture.fr/emission-contre-histoire-de-la-philosophie-saison-10



luciencamus

Mémoire des hommes - La fiche de Lucien Camus, le père de l'écrivain.
Sa tombe est dans le cimetière Saint-Michel à Saint-Brieuc
http://fr.topic-topos.com/tombe-de-lucien-camus-saint-brieuc

 

.


.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 mai 2012

Camus, étranger à Aix

 

- Camus, étranger à Aix - Libération 17.06.2012
http://www.liberation.fr/culture/2012/05/17/camus-etranger-a-aix_819497

Albert Camus, étranger aux festivités Marseille-Provence-2013 - La Croix
http://www.la-croix.com/Culture

L’exposition Albert Camus à Aix-en-Provence annulée.
Un cas de censure ? Louse Fessard, Médiapart
http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article4987

Expo sur Camus annulée : la maire d’Aix-en-Provence a-t-elle encore frappé ?
http://www.rue89.com/rue89-culture/2012/05/14/expo-sur-camus-annulee-la-maire-daix-en-provence-encore-frappe-232167


- Twitter censure
taper http://t.co/Qt8q9Ci5
mais laisse passer : Christophe Conte, Cher Nicolas Sarkozy,
http://blogs.lesinrocks.com/billetdur/2012/05/21/cher-nicolas-sarkozy/


- Mésentente cordiale
Rue 89 s'étonne des pratiques du Daily Mail (en rouge !!!)...
http://www.rue89.com/2012/05/17/mesentente-cordiale-la-francaise-est-une-salope-232264
http://www.dailymail.co.uk/femail/article-2145479/Samantha-Brick


- Ministre en jean :
Morano, l'autre référence ump en matière de tact et d'élégance ...
http://www.slate.fr/france/56311/duflot-morano-jean-conseil-ministres
http://www.liberation.fr/politiques/2012/05/18/cecile-duflot-n-aie-surtout-pas-le-blues-du-jean_819701


L'accès aux caricatures sur Jules Ferry est devenu payant.
http://www.caricadoc.com/article-26432937.html

Au XIXe, le futile et l'anecdotique alimentaient déjà les coups bas quotidiens entre politiciens.

.

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 mars 2012

Camus : le manifeste censuré

 

Albert Camus, le manifeste censuré
http://www.lemonde.fr/afrique/article/2012/03/18/les-devoirs-du-journaliste-selon-albert-camus_1669779_3212.html

Le Monde publie un article d'Albert Camus, conservé aux Archives d'outre-mer, à Aix-en-Provence. Il aurait dû paraître le 25 novembre 1939 dans Le Soir républicain, une feuille d'information quotidienne vendue uniquement à Alger, dont Camus était le rédacteur en chef et quasiment l'unique collaborateur avec Pascal Pia. Mais l'article a été censuré.


Extraits :

« … il nous plairait de définir ici les conditions et les moyens par lesquels, au sein même de la guerre et de ses servitudes, la liberté peut être, non seulement préservée, mais encore manifestée. Ces moyens sont au nombre de quatre : la lucidité, le refus, l'ironie et l'obstination ».

La lucidité et le refus - « … pour peu qu'on connaisse le mécanisme des informations, il est facile de s'assurer de l'authenticité d'une nouvelle. C'est à cela qu'un journaliste libre doit donner toute son attention. Car, s'il ne peut dire tout ce qu'il pense, il lui est possible de ne pas dire ce qu'il ne pense pas ou qu'il croit faux. Et c'est ainsi qu'un journal libre se mesure autant à ce qu'il dit qu'à ce qu'il ne dit pas ».

« l'ironie demeure une arme sans précédent contre les trop puissants ».

« … il est des obstacles décourageants : la constance dans la sottise, la veulerie organisée, l'inintelligence agressive, et nous en passons. Là est le grand obstacle dont il faut triompher. L'obstination est ici vertu cardinale ».

« Voici donc un ensemble de règles pour préserver la liberté jusqu'au sein de la servitude. Et après ? dira-t-on. Après ? Ne soyons pas trop pressés. Si seulement chaque Français voulait bien maintenir dans sa sphère tout ce qu'il croit vrai et juste, s'il voulait aider pour sa faible part au maintien de la liberté, résister à l'abandon et faire connaître sa volonté, alors et alors seulement cette guerre serait gagnée, au sens profond du mot ».




Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,