18 mars 2016

Les revues de shs en danger ?

 


- Les revues de sciences sociales en danger (?)
Une tribune dans Libération 17.03.2016
Avec la «loi pour une République numérique», les travaux des chercheurs seront en libre accès au bout d’un an. Un changement qui risque d’anéantir l’édition scientifique
http://www.liberation.fr/debats/2016/03/17/les-revues-de-sciences-sociales-en-danger_1440203

commentaire d'un internaute (cpb68) :
" Hasard curieux, comme dans d'autres tribunes publiés dans Le Monde ou Rue 89, toutes les revues signataires sont publiées sur la plateforme Cairn*, qui fait un lobbying actif contre la loi numérique...
Par ailleurs la loi accorde aux chercheurs une liberté et ne les oblige pas à déposer, contrairement à ce que certains voudraient faire croire "
* à la découpe, Cairn peut empocher 60 euros pour une revue vendue 20 euros en kiosque


- Pour une science ouverte à tous, tribune dans Le Monde 07.03.2016
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2016/03/07/pour-une-science-ouverte-a-tous_4878011_1650684.html
extrait :
« En tant que chercheurs, nous considérons que les résultats de la recherche scientifique constituent un bien commun qui appartient à tous et qui doit circuler le plus largement possible. A ce titre, nous nous réjouissons du vote de la loi numérique à l’Assemblée nationale le 26 janvier et souhaitons que le Sénat le confirme en approuvant ce texte dans les mêmes termes »


- La RHMC a publié un dossier sur les revues à l'âge numérique
Le seul article en accès libre est celui le plus opposé au principe de l'édition ouverte
http://www.rhmc.fr/numero_revue/2015-5-revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2015-4bis/
[dans ce nouveau site web, aucune indication sur l'adresse, le type d'accès ou le tarif pratiqué]


- Sur la liste des historiens de l'économie,
Claire Lemercier mentionne trois autres articles disponibles en accès libre et ouvert

Claire Lemercier, Pourquoi écrivons-nous ?
http://spire.sciencespo.fr/hdl:/2441/4769474akg9snr7di735e6btit/resources/lemercier-rhmc-oa-acc.pdf

Odile Contat et Didier Torny
Les revues en sciences humaines et sociales à l'heure des communs
http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01278853/document

L’open access: la schizophrénie française
Eric Monnet · 08.03.2013
http://traces.hypotheses.org/805



Le sujet a été beaucoup débattu ces dernières années.
voir qq adresses dans L'édition scientifique et la loi numérique - 29.01.2016
http://clioweb.canalblog.com/tag/libreacces

 

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


29 janvier 2016

L'édition scientifique et la loi numérique

 

- L'édition scientifique est-elle mise en danger par la loi numérique ?
http://www.humanite.fr/ledition-scientifique-est-elle-mise-en-danger-par-la-loi-pour-une-republique-numerique-596843

3 tribunes dans L'Humanité 26.01
2 éditeurs (devinez leur analyse), 1 chercheur
Le chercheur s'étonne que faute d'un soutien à une édition scientifique rigoureuse et exigeante, transparente, à profit zéro et portée par le monde scientifique, un Etat puisse être amené à payer 4 fois une recherche : le travail des chercheurs, le comité de lecture, la publication, l'accès aux articles.


En juillet 2012, une recommandation de la Commission européenne (soucieuse de profits accrus) avait suscité des débats :

- un levée de bouclier autour de Cairn-info, la structure privée (11 février 2013).
- une pétition en faveur du libre accès dans Le Monde 15.03.2013
http://marin.dacos.org/qui-a-peur-de-lopen-access-arguments-pour-lacces-ouvert-aux-resultats-de-la-recherche/
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/03/15/qui-a-peur-de-l-open-acces_1848930_1650684.html

Ph Minard rappelle un dossier de La Revue européenne des sciences sociales
et annonce un dossier dans la RHMC fin février.
http://www.cairn.info/revue-europeenne-des-sciences-sociales-2014-1.htm
Seule l'intro est en accès gratuit chez Cairn, les articles sont vendus 12 euros à l'unité

Lire également Olivier Ertzscheid
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/open_access/
dont le dernier billet :
De la responsabilité du scientifique. Et du développeur
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2016/01/responsabilite-du-scientifique.html


Parmi les éléments du débat :

- Qui peut le mieux faire connaître le travail des chercheurs ?
. des entreprises privées comme Elsevier, Springer, Wiley ? (les 3 contrôlent 6400 revues, bénéfice 2012 : 1,7 Mds d'euros)
. des structures comme le CNRS (avec la plateforme HAL Hyper articles en ligne ?
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hyper_articles_en_ligne
http://halshs.archives-ouvertes.fr/
. des structures indépendantes contrôlées par les chercheurs ?

- Quelles formes prises par la publication scientifique ? Qui décide de la publication et valide un article ?
(avec Sarko, le nombre d'articles dans une revue de renom était un élément dans une carrière universitaire)

- Embargo ou pas ? Quelle durée (1 an pour les SHS, 40 mois environ pour Cairn... )
Si les articles sont mis en ligne sur des plateformes en libre accès,
que devient le métier de bibliothécaire ?
Quelle place pour les commentaires des autres chercheurs, pour les publications collectives ?

Open edition, c'est 420 revues en Open access (pas tjs gratuit)
http://www.openedition.org/catalogue-journals


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 janvier 2013

Cairn et les internautes

 

Retour sur une situation qui ne concerne (hélas) que les non-universitaires :

Un exemple, parmi beaucoup d'autres :
Vingtième siècle, c'est 4 numéros pour 52 euros par an (donc 13 euros le numéro), ou 20 euros l'unité en librairie.
http://www.pressesdesciencespo.fr/fr/revues/vingtiemesiecle/

Au tarif pratiqué par Cairn, chaque article, c'est 5 euros, indépendamment de son importance ou de sa longueur.
Le dernier numéro coûterait en entier 110 euros (22 fois 5 euros). A 2 euros l'article, la version numérique coûterait encore deux fois plus que la version imprimée.
Cherchez l'erreur...
Historicités du XXe
http://www.cairn.info/revue-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2013-1.htm

110 euros en numérique au lieu de 20 euros en imprimé, ne serait-ce pas une bien curieuse utilisation des avantages du numérique par des marchands, le péage disproportionné traduisant un réel mépris des lecteurs réduits au rôle de cochon de payant ?

Le numérique, ça servirait d'abord à plumer les internautes ? et à suicider Aaron Swartz ??



- Olivier Ertzscheid a fait campagne sur le sujet (cf inisgate) : pourquoi payer le CNRS pour des articles souvent disponibles gratuitement sur le web ? Pourquoi devoir attendre dix jours leur livraison (sous forme numérique ?)
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2012/10/lettre-a-linist.html

- OpenEdition accomplit un travail remarquable pour l'édition en accès libre et ouvert de revues de qualité.
cf par exemple Echogéo : http://www.echogeo.revues.org/
http://www.openedition.org/?lang=fr

- Certains revues sont directement accessibles en ligne :
http://www.histoire-politique.fr/

Les revues plus anciennes sont souvent accessibles en ligne, sur Persée ou sur Gallica.
cf par ex Hérodote (1976-1996)

Dans ce cas, le boulot essentiel, c'est de placer dans un annuaire les articles qui peuvent servir de référence, comme Apprendre l'histoire de l'Europe (Vingtième 71) ou l'histoire des femmes (Vingtième 75) 


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,