01 juin 2010

Les X, enfants de cadres sup et de profs

« Les X ne sont pas les enfants des dirigeants du CAC 40, détrompez-vous. Les riches ont compris depuis une décennie maintenant : ils envoient leurs enfants à la London School ou dans les universités américaines. Autrement dit, ils fuient un système qui exclut aussi leurs enfants » …  (Le scolaire de la honte, Les Echos)

dans la réponse d’Emmanuel Davidenkoff (L’étudiant)
« Un élève de Polytechnique sur deux est enfant d’enseignant. Il n’en revient pas, Eric Le Boucher, dans les Echos, et dénonce un système scolaire qui « s’est mis à ne bien travailler que pour lui-même ».

« il devrait se réjouir, Eric Le Boucher, que les enseignants envoient leurs enfants à Polytechnique et à HEC. Ils y apprendront le « b-a, ba » du « New Management » et les subtilités des produits financiers dérivés. Suis-je sot. Ils sont en train de faire entrer le loup dans la bergerie. Il doit s’agit, là aussi, d’un subtil complot. Conçu par quelque trotskiste expert en entrisme (pléonasme, je sais). Un prof, sans doute ».

Les élèves de l'X ont en majorité un parent professeur !
Sur son blog, Véronique Soulé commente la charge d'Eric Le Boucher contre les enseignants.

Elle cite plusieurs études dont celle de M. Euriat et C.Thélot (Revue française de sociologie) sur la période 1989-1993 : 33% des Polytechniciens avaient une mère enseignante, 23% un père, et 15% leurs deux parents. Dans cette même période, 64,5% des Polytechniciens avaient un père cadre supérieur.
La formule idéale ? Un père cadre sup et une mère enseignante.

Au delà du recrutement des grandes écoles, les parcours professionnels après Polytechnique ont-ils été étudiés ?

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,