03 novembre 2013

La Renaissance en débats

 

L'idée de rupture (héritée de Michelet) est contestée par les médiévistes, dont la période est alors qualifiée de Dark Ages.
Eux soulignent la continuité entre le MA et l'époque moderne. Ils utilisent cependant le terme renaissance sans majuscule
pour Charlemagne ou pour le XIIe.

4 sources :

- L'entrée historiography dans l'article Renaissance en anglais
http://en.wikipedia.org/wiki/Renaissance#Historiography
(l'utiliser pour enrichir l'article en français)

- Le cours d'agrégation de Nicole Lemaître en 2003
Penser la Renaissance
(Michelet, Burckhardt, Huizinga...)
http://histoire.univ-paris1.fr/agregation/moderne2003/

- Peter Burke, la Renaissance européenne
Il étudie la circulation des hommes et des idées en Europe,
Il souligne le rôle des périphéries (Europe centrale et orientale).
Il fait la distinction entre Première Renaissance, Haute Renaissance (1490-1530), Renaissance tardive (1530-1630)

- Histoire de la Renaissance
2 émissions dans la Fabrique (de l'histoire de l'art) où renaissance est écrit sans majuscule.
. Patrick Boucheron et Cécile Maisonneuve le mercredi
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoire-de-la-renaissance-34-2013-10-30

Florence Alazard, Marie-Sophie Masse-Winter, Claire Challéat le jeudi
http://www.franceculture.fr/emission-la-fabrique-de-l-histoire-histoire-de-la-renaissance-44-2013-10-31
(il ne faut plus parler de Grandes découvertes...)
Dans l'émission, la dimension littéraire (les humanistes traduisent et redécouvrent les textes de l'antiquité romaine) est minorée, au profit de la peinture.

.

Posté par clioweb à 08:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,