27 septembre 2016

Acrimed, le magazine 163

 

Acrimed, le magazine électronique 163, sept 2016
http://www.acrimed.org/Le-Magazine-electronique-no163-septembre-2016

dont
Loi Travail : retour sur les mouvements sociaux
Le meilleur du pire de la couverture médiatique du « Brexit »
« Shorts de Toulon », retour sur un emballement médiatique (Contre-Attaques, 12/09)
Les drôles de « médiations » du médiateur de Radio France


parmi les liens sur le site web,
Les 3 erreurs de Vincent Bolloré, Le Point 26.09.2016

il a sous-estimé la concurrence médiatique
il a voulu réduire drastiquement les plages en clair.
il a été un piètre négociateur avec les animateurs de télévision
http://www.lepoint.fr/medias/canal-les-bricolages-de-vincent-bollore-26-09-2016-2071300_260.php


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


14 septembre 2016

Guardian : La presse et le numérique



courrier-2016-09-07

Médias. Comment le numérique a ébranlé notre rapport à la vérité
Courrier international 08.09.2016


La version française d'un article en anglais prend pour cible les médias sociaux,
leur reprochant de diffuser surtout des rumeurs et de brouiller l’information.

« Des mensonges du Brexit à la campagne outrancière d’un Donald Trump, les médias traditionnels ont perdu leur rôle de garde-fou dans l’espace public en laissant trop souvent rumeurs et approximations se propager sur Facebook, Twitter, Instagram ou Snapchat, déplore The Guardian. Au point qu’aujourd’hui, la viralité d’une information importe plus que la vérité ».
« Que se passe-t-il quand les faits ne comptent plus, quand les électeurs n’ont plus confiance dans les médias, et quand chacun croit en sa vérité ? La rédactrice en chef du Guardian, Katharine Viner, explique comment la technologie et les réseaux sociaux ont bouleversé notre rapport aux faits ».

dans les encarts :
. 40 % des Français s'informent via les medias sociaux.
. Les gens relaient les opinions des autres même s'il s'agit ... de mensonges
. C'est l'information en cascade
. L'important, ce n'est pas que l'histoire soit vraie, c'est que les gens cliquent
. Aujourd'hui, les medias sont incapables de poser des limites à ce qu'il est acceptable de dire.

 



kviner-truth

How Technology disrupted the Truth,
Katharine Viner, The Guardian 12.07.2016
http://www.theguardian.com/media/2016/jul/12/how-technology-disrupted-the-truth


Dans l'article source, en anglais, Katharine Viner, la patronne du Guardian 12.07.2016 détaille des exemples de dérives. (L'article a été suivi de 1585 commentaires au 14.09.2016) :

. Un ragot sur une obscénité supposée de David Cameron (pig-gate)
. Les allégations d’un rédacteur en chef sur les 96 morts du stade d’Hillsborough (Sheffield) en 1989
. Les mensonges du Brexit
. L’investiture de Trump par le parti républicain...

Aucune des manipulations citées ne provient des seuls médias sociaux.
Ainsi, le premier figure dans une biographie dont les auteurs n’ont pas jugé utile de vérifier leur source.
Les secondes tiennent au travail de la presse, les autres sont des choix de politiciens.

 

KV constate l’affaiblissement de la notion de vérité.
Selon elle, l’imprimé renforçait l’impression de lire des « vérités sûres et établies »
(sic, au moins jusqu’au démenti suivant).
Avec le numérique, selon elle, les faits comptent moins que les opinions,
et les rumeurs circulent à très grande vitesse.

Elle ajoute le fait que les algorithmes des communautés fermées comme Facebook ou Google ne s’intéressent pas vraiment à la vérité, mais fournissent des réponses qui prolongent nos recherches précédentes et confortent nos convictions.


La presse en tant qu’activité commerciale est fragilisée aujourd'hui.
Certains patrons font le choix de titres racoleurs dans l’espoir vain de récupérer des miettes des revenus publicitaires (début 2016, FB et Google perçoivent 85 cents sur chaque dollar dépensé en pub en ligne).


Le numérique offre de nouvelles sources, permet de raconter autrement, de chercher de nouveaux lecteurs.
KV conclut :
« I believe that a strong journalistic culture is worth fighting for. So is a business model that serves and rewards media organisations that put the search for truth at the heart of everything – building an informed, active public that scrutinises the powerful, not an ill-informed, reactionary gang that attacks the vulnerable. Traditional news values must be embraced and celebrated: reporting, verifying, gathering together eyewitness statements, making a serious attempt to discover what really happened ».

« ...Technology and media do not exist in isolation – they help shape society, just as they are shaped by it in turn. That means engaging with people as civic actors, citizens, equals. It is about holding power to account, fighting for a public space, and taking responsibility for creating the kind of world we want to live in ».

« Les médias et les technologies n'existent pas en vase clos, ils contribuent à façonner notre société autant qu'ils sont influencés par celle-ci...Il s'agit de rendre les puissants comptables de leurs actes, de se battre pour le maintien d'un espace public et d'assumer nos responsabilités pour créer le monde dans lequel nous voulons vivre ».


Katharine Viner, article de Wikipedia
http://en.wikipedia.org/wiki/Katharine_Viner


.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

26 juin 2016

Britain Vote to Leave Europe

 

 

24 juin 2016
Le Royaume-Uni, déchiré, vote sa sortie de l'UE - Libération
http://www.liberation.fr/planete/2016/06/24/le-royaume-uni-dechire-vote-sa-sortie-de-l-ue_1461665

 

lemonde2506

 

guardian-2506

 

spqr-2506

http://unes.spqr.fr/?date=20160625

 

uk-24062016-nyt

How Britain Voted in the E.U. Referendum
La carte du NY Times 24.06.2016
http://www.nytimes.com/interactive/2016/06/24/world/europe/how-britain-voted-brexit-referendum.html

La version anamorphose dans Le Monde
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/06/24/brexit-villes-et-ecosse-contre-campagnes_4957751_4355770.html



brexit-in-out

Remain - Cinq raisons pour que Londre reste
Pour éviter une crise majeure
Pour empêcher d’affaiblir l’Europe commerciale
Pour obliger l’Union à se réformer
Pour éviter que l’UE se renferme sur elle-même
Pour épicer un peu les relations franco-britanniques

Leave - Cinq raisons pour que Londres parte
Pour ne pas mettre l’UE en danger
Pour décourager les europhobe
Pour permettre de développer l’Union
Pour mettre en pause l’élargissement
Pour rapprocher les citoyens de l’UE

Libération, jeudi 23 juin 2016
http://bruxelles.blogs.liberation.fr/2016/06/23/brexit-qui-est-qui-est-out/

 

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,