05 janvier 2015

Gouverner la Normandie demain ?

 

- Comment gouverner la Normandie demain ?
Vendredi 16 janvier 2015, 18h-20h
Université de Rouen, Faculté de Droit, Économie, Gestion, amphi 150.

Avec la participation de :
Arnaud Brennetot, Géographe, Université de Rouen, labo CNRS IDEES.
Contact : arnaud.brennetot__univ-rouen.fr
Pascal Buléon, Géographe, CNRS, MRSH de Caen.
Michel Bussi, Géographe, Université de Rouen, labo CNRS IDEES.

Une Normandie, une seule capitale [Rouen ? Caen ? Deauville ?] ou un système urbain en réseau ?


- Ce débat est le second d'une série de 4 rencontres :

12.12.2014 : Normandie : la renaissance d’un région ?
16.01.2015 : Comment gouverner la Normandie demain ?
13.02.2015 : La Normandie face aux défis du développement
20.03.2015 : Région, départements intercommunalités : comment mettre les institutions en cohérence ?


- 15 géographes pour une métropole à réinventer
(12 ont publié en 2012 La Normandie en débat). 3 les ont rejoint.
http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/metropoleAinventer

A cette adresse, les bulletins « La Normandie en débat » publiés depuis avril 2014 sont téléchargeables :
Numéro 4 - décembre 2014 Quelle Normandie hors métropole ?
Numéro 3 - octobre 2014 La métropole Caen-Le Havre-Rouen, capitale de la Normandie
Numéro 2 - juin 2014 Inventer la métropole normande
Numéro 1 - avril 2014 Une métropole qui n’existe pas...


- APHG Caen 27 janvier 2015 - 20 h :
La Normandie en débats, café géo de la Régionale, café de Bernières Caen


normandie-seniors

source : http://www.unicaen.fr/recherche/mrsh/sites/default/files/metropole/MetropoleAinventer04.pdf


.



.
.


Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


01 août 2014

Cybergeo : Découper la France

 

Découper la France en régions - L’imaginaire régionaliste à l’épreuve du territoire
Arnaud Brennetot et Sophie de Ruffray  (université de Rouen) Cybergeo, 23.07.2014 
http://cybergeo.revues.org/26376

« C’est à partir du milieu du XIXe siècle qu’émerge en France un nouveau type d’exercice intellectuel : l’essai de découpage du territoire national en régions politiques, au moment où s’affirme le mouvement régionaliste français ».

« Entre le milieu du XIXe siècle et les années 1970, plusieurs dizaines de découpages régionaux ont ainsi été proposés. Ces derniers offrent une matière intéressante pour qui cherche à saisir aujourd’hui les enjeux spatiaux et les difficultés théoriques qu’une telle opération recouvre inévitablement mais aussi à comprendre les débats contradictoires qu’elle suscite ».

Toute refonte du maillage régional exige, en effet, la prise en compte de plusieurs contraintes théoriques incontournables :
- Un découpage régional doit être continu et exhaustif.
- Tout découpage doit tenir compte de l’hétérogénéité du territoire couvert (et de la relation à Paris)
- Les critères retenus pour découper les régions doivent être cohérents avec les objectifs qu’on assigne à ces entités

Une réforme ne peut être efficace que si elle échappe aux rivalités entre les calculs du pouvoir central et les habitudes des pouvoirs locaux. Pour cela, il faut tenir compte des contraintes, sortir des tractations de cabinet et accepter d’un large débat démocratique, capable de mettre en évidence toutes les implications des diverses options possibles

regio-modifs

Les 32 propositions de modifications entre 1960 et 2014
http://cybergeo.revues.org/26376

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

18 décembre 2009

Le huis clos dans les séries américaines

Gérald Billard & Arnaud Brennetot - Le huis clos ou l'exaltation du localisme communautaire dans les séries américaines
I. La place du huis clos dans les séries américaines
  I.1. L'échelle du huis clos
  I.2. Les modalités de la clôture
  I.3. Des relations ambivalentes avec le monde extérieur

II. Les implications idéologiques du huis clos : la quête d’une cohésion perdue
  II.1. La promiscuité : un facteur d’exacerbation des relations sociales
  II.2. L’exaltation du localisme communautaire
  II.3. Un anti-urbanisme latent
  II.4. Du mythe communautaire à la hantise de la décomposition politiques

A partir des séries Deadwood, Desperate Housewives, Friday Night Lights, Jericho, Lost, Prison Break, Arnaud Brennetot et de Gérald Billard analysent la place du huis clos dans la trame narrative. Selon eux, ce huis clos correspond à une critique conservatrice qui présente les villes comme des lieux criminogènes et vante le modèle des petites villes cher à Jefferson.

«  L’idéalisation des communautés de petite taille induite par la logique du huis clos réactive le mythe politique d’une démocratie directe, préservée du modernisme, de l’atomisme des sociétés hyper-individuelles et libérée de l’emprise du big government ».

Le modèle de la suburb semble aujourd’hui en crise. « L’insoutenabilité de l’urban sprawl, la crise des subprimes en 2007 et la fin du rêve d’une petite maison dans la prairie pour tous font apparaître le retour vers de nouvelles centralités urbaines apparaît comme une perspective inéluctable...  Nul ne sait si la culture de masse évoluera en ce sens. Hormis quelques exceptions, les stéréotypes géographiques véhiculés par les nouvelles séries américaines montrent au contraire la force des valeurs traditionnelles ».
http://www.graat.fr/tv04billardbrennetot.pdf

.
Cette contribution de deux géographes est disponible en ligne, tout comme l'ensemble des interventions au colloque « Les pièges des nouvelles séries télévisées américaines : mécanismes narratifs et idéologiques » organisé par Sarah Hatchuel et Claire Bowen à l'université du Havre (17-18 septembre 2009)
http://clioweb.free.fr/colloques/series-us.htm

Le sommaire et les contributions sont à consulter dans la revue en ligne du GRAAT
(Groupe de Recherche Anglo-Américaine de Tours). http://www.graat.fr

http://www.graat.fr/backissues.htm

.

 

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

26 septembre 2009

Les séries TV américaines - 2

Voilà une semaine, ces séries ont été au coeur du colloque organisé au Havre par Sarah Hatchuel et Claire Bowen.

Le jeudi, littéraires et civilisationnistes ont traité de la question centrale :
Comment fonctionne le "piège" à spectateurs ?

Gérald Billard et Arnaud Brennetot sont intervenus le vendredi. Les 2 géographes on traité de "la dimension sociale et spatiale du huis clos", de l'anti-urbanisme et de l'exaltation du localisme communautaire.
A partir des séries : Deadwood - Desperate Housewives - Friday Night Lights -  Jericho - Lost - Prison Break

Les actes du colloque devraient être mis en ligne en fin d'année 
par le Groupe de Recherche Anglo-Américaine de Tours (GRAAT).
http://www.graat.fr/backissuepiegesseriestv.htm

Notes et impressions à lire sur le site Clioweb


lhseries1
.

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 septembre 2009

Les nouvelles séries TV américaines

Claire Bowen et Sarah Hatchuel organisent un colloque
sur Les nouvelles séries télévisées américaines
Université du Havre, 17-18 septembre 2009

" Depuis le milieu des années 90, une vague de nouvelles séries américaines concurrencent le cinéma dans la production d’œuvres originales, stimulantes et parfois subversives, contribuant à faire évoluer les modèles esthétiques et idéologiques".

Le programme : http://www.univ-lehavre.fr/actu/series_programme.php

Les actes du colloque : http://www.graat.fr/backissuepiegesseriestv.htm

 



Posté par clioweb à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,