24 mars 2015

Données personnelles : Orwell ou Kafka ?

 

politis-1345



- Tous surveillés ?  - Politis 1345, 19.03.2015
Le commerce des données personnelles sur Internet
En devenant un élément presque inévitable de nos quotidiens, l'Internet [des multinationales US]  interroge les limites de nos vies privées.
dossier à lire dans la version papier (avec Olivier Ertzscheid, Jean-Marc Manach, Adrienne Charmet, etc.)
http://www.politis.fr/Tous-surveilles-Le-commerce-des,30464.html


- Votre curiosité limitée par vos données ?
http://www.politis.fr/Votre-curiosite-limitee-par-vos,30466.html
A priori pratique, la personnalisation de nos recherches et de nos informations pourrait nous enfermer dans nos affinités.

Si deux internautes cherchent les mêmes termes, sur deux ordinateurs différents, ils n'obtiendront pas nécessairement les mêmes résultats en première page. La réponse dépendra des informations amassées dans les cookies par le moteur de recherche. Cette personnalisation a son intérêt, mais l'internaute ne voit pas ce qui est laissé dans l'ombre. « Cela nous mène vers un monde où Internet nous montre ce qu'il pense que nous voulons voir », pas forcément vers les réponses à la question.


- Jean-Marc Manach : « On est plus dans Kafka que dans Orwell ! »
http://www.politis.fr/Jean-Marc-Manach-On-est-plus-dans,30467.html

Minority Report plutôt que Big Brother. Pour JMM, l'exploitation des données personnelles par les entreprises et les états n'a pas pour but de surveiller pour envoyer en prison mais de faire entrer dans les cases conformistes du marketing.

« La botte de foin » (général Keith Alexander, ex-patron de la NSA). Pour trouver une aiguille, on attrape toute la botte de foin, on la passe à la moulinette de l'ordinateur, et si on repère quelque chose de suspect, on met un humain pour surveiller.
http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2014/06/01/la-nsa

Les données servent moins à établir une culpabilité qu'à installer un soupçon. La personne suspectée doit démontrer son innocence.
De plus, le web est une archive redoutable : la CNIL avait découvert que des personnes blanchies par la justice étaient toujours fichées par la police.


- Encadrer les usages de nos données.
http://www.politis.fr/Encadrer-les-usages-de-nos-donnees,30468.html
Une piste explorée, c'est d'obliger les multinationales à requérir le consentement actif de l'internaute, et pas seulement son consentement implicite.
Mais l'Union européenne se hâte lentement...

- Petit guide de la vie privée numérique, Politis, 23.03.2015
Quelques outils et quelques conseils techniques simples pour contrôler sa navigation et protéger ses données personnelles.
http://www.politis.fr/Petit-guide-de-la-vie-privee,30517.html

Pour l'instant, il ne faut donc pas oublier qu'un média social est un espace public et qu'il vaut mieux apprendre à contrôler son ordinateur si l'on ne veut pas voir ses données privées exploitées à des fins criminelles.
L'application Ligthbeam (Firefox) permet de repérer les publicitaires qui utilisent des cookies pour espionner l'activité d'un internaute.
http://www.mozilla.org/fr/lightbeam/


.
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,