04 mai 2018

Fake news, Gunthert - Ertzscheid

 

fake-gunthert



- Opération Lune (ou à quoi servent les fake news)

André Gunthert - L'image sociale 02.05.2018
http://imagesociale.fr/6099

A l’occasion d’une vaste fresque consacrée aux fake news, le spécialiste des cultures numériques
– et vieux camarade – Olivier Ertzscheid épingle un de mes récents articles du 6 mars 2018...

- Le goût des ‘fakes’, la peur du faux,
L'image sociale 06.03.2018
http://imagesociale.fr/5802

« l’intérêt essentiel de la notion de fake news (qui désigne aussi bien le «faux» que le «bidon»), c’est qu’elle permet de tout mélanger: la manipulation et le jeu, l’erreur et le canular , le mensonge et la fiction – mais aussi l’information alternative ou l’opinion dérangeante avec la falsification. L’opposition n’est donc pas celle du vrai et du faux, mais plutôt celle du légitime et de l’illégitime »


- Fifty Shades of Fake. Le jour des fous et des mensonges. Et les 364 autres.
O Ertzscheid - Affordance 22.04.2018
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2018/04/fifty-shades-of-fake.html

Lutter contre les Fake News ?
Le projet de loi contre les poissons d'avril est en l'état - et en l'Etat -une farce

Les instances de fact-checking ?
Les médias sont-ils toujours au-dessus de tout soupçon ? (cf. Irak 2003)

Sont-ils vraiment indépendants de FMN du GAFAM et de leur obsession de la dérégulation ?

Ces instances traitent de l'apparence, pas du coeur du problème :

la privatisation et l'exploitation commerciale, via la publicité, de nos usages du web.
Il faut lutter contre l'usage toxique des algorithmes,
contre le modèle économique qui lui sert de mortier (un capitalisme agressif de la surveillance) ...


Plus que tout, par-dessus et au-delà de tout, il faut investir massivement dans l'Education.


- Le fourmilier, le faussaire et le photographique
André Gunthert L'image sociale 04.05.2018
http://imagesociale.fr/6133
« L'exigence de vérité reste un critère prépondérant de la culture visuelle »

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25 août 2013

Rumeurs et désinformation



Les rumeurs du Net font foi dans le dos - Le Carnard Enchaîné, 21.08.2013
Un écran et un clavier suffisent pour encombrer le réseau de sales bobards.
Dernières victimes : Valérie Treierweiler (au Qatar les 22-23.06.2013) et Christiane Taubira.

Réintroduire la vignette auto, interdire la croix verte des pharmacies, "l'extrême droite est friande de ces bobards lancés sur le Net".
L'intention de nuire est une constante de ces messages (cf Coca-Cola, Procter & Gamble).

Toi aussi mon fils... La pseudo "lettre d'une mère" cible Taubira, à partir d'un bobard qui a transité du Brésil à la Flandre, en passant par l'Espagne, le Pérou, l'Argentine... Une occasion aussi de vérifier l'incitation au racisme et à la calomnie dans les suggestions faites par Google lors d'une requête (taper Taubira...)
http://www.hoaxbuster.com/hoaxliste/lettre-d-une-mere-mme-taubira
http://www.hoaxbuster.com/

voir aussi la présentation du dessin de Cabu
http://journaldunecentenaire.blogspot.fr/2013/08/remugle-de-rumeurs-sur-le-net.html
7 internautes sont en cogitation :
- Si on lançait que Trierweiler est un travelo ... dit l'un
- Et que Moscovici est une taupe trotskiste ...
- Et que Hollande a sept enfants cachés... dont un Rom !
- Et qu'Ayrault est à Matignon...
- Non, ça c'est pas crédible !

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 février 2011

10/02 : 20 bobards sur TF1

Sarkozy sur TF1 : retour sur une soirée riche en bobards - DESINTOX
Les deux heures et demi du spectacle TV de NS ont été « rythmées par une série de gros mensonges et de petites approximations ». Libération a sélectionné 20 bobards qu'il décrypte et contredit.

par exemple :
16) NS : « On a supprimé 16 000 postes dans l’Education nationale, mais la moitié des économies, nous le redonnons en pouvoir d’achat, un milliard d’euros chaque année. »

Désintox. « Un milliard d’euros par an pour revaloriser les salaires des enseignants ? Sarkozy, comme on vient de le voir ci-dessus, se mélange les pinceaux. En fait, ce sont les économies générées par le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux, tous ministères compris, qui représentent environ 1 milliard d’euros (entre 800  et 900 millions, en fait). La moitié de cette somme est consacrée aux rémunérations des fonctionnaires en poste. Et sur ce total, environ 200 millions reviennent aux enseignants. Loin du milliard d'euros ».

Le desintox 15 rappelle que le non-remplacement « permet une économie inférieure à un milliard d'euros » (en fait plutôt 500 M). Un enjeu financier réel, mais dérisoire au regard des dégâts sur l'efficacité des services publics et de l'importance d'une dette colossale du pays.
Voir aussi les bobards sur la Justice, le classement de Shanghai (depuis 20 ans !!), le compte des médecins béninois, ou le chiffrage des apprentis...

Posté par clioweb à 09:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :