11 juillet 2022

Blum et les femmes ministres




Blum et les femmes ministres

Débat Doc lundi 11 juillet à 20h30

docu Maud Guillaumin 2020

En juin 1936, les femmes n'ont pas le droit de vote.
Pourtant, le tout nouveau gouvernement du Front Populaire
annonce l’arrivée de trois d'entre elles, en qualité de sous-secrétaires d'État.
Une innovation signée Léon Blum.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernement_L%C3%A9on_Blum_(1)


Irène Joliot-Curie

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ir%C3%A8ne_Joliot-Curie


Suzanne Lacore

https://fr.wikipedia.org/wiki/Suzanne_Lacore


et Cécile Brunschvicg

https://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9cile_Brunschvicg


débat :
avec Jean Garrigues, historien

et Mariette Sineau, politologue



 

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


13 décembre 2020

Le Congrès de Tours


Congres-Tours

Congrès de Tours. Vue générale de la salle (date ? 25 au 30 dec 1920)
La grande banderole « Prolétaires de tous les pays, unissez-vous ! » est déployée
sous la bannière « L'émancipation des travailleurs sera l'œuvre des travailleurs eux-mêmes »
et deux portraits de Jean Jaurès
https://fr.wikipedia.org/wiki/Congrès_de_Tours

 

Congrès de Tours 1920 – 2020
docu Philippe Saada (2020)

https://www.youtube.com/watch?v=tayZdF3Om1w

https://www.o2bfilms.com/congres-de-tours-1920-2020


avec les historiens :

Gilles Candar
https://fr.wikipedia.org/wiki/Gilles_Candar

Adeline Blaszkiewicz-Maison,
Albert Thomas. Le socialisme en guerre, 1914-1918
CR - Pierre-Louis Buzzi
https://journals.openedition.org/lectures/20097

Julien Chuzeville,
Un court moment révolutionnaire. La création du Parti communiste en France (1915-1924).
CR Le Mouvement social · Publié 28/03/2020
Paris, Libertalia, « Ceux d’en bas », 2017
https://lms.hypotheses.org/10142

Pierre-Emmanuel Guigo,
biographe de Michel Rocard (1930-2016)
https://www.aphg.fr/Dix-questions-a-Pierre-Emmanuel-Guigo-biographe-de-Michel-Rocard-1930-2016


Sur Public-Sénat, pour le débat-doc, Jérôme Chapuis a préféré

inviter des politiques plutôt que des historiens.


.
.

Posté par clioweb à 08:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 décembre 2020

1920-2020 Le congrès de Tours

 

tours-vigreux

Le Congrès de Tours, Jean Vigreux,
café virtuel APHG Lille, 02.12.2020
avec David Noël  via Zoom


- Congrès de Tours, dec 1920

3 camps : partisans de l’adhésion à la 3e Intern,
Longuet,
maintien de la 2e intern (Blum)
message de Zinoviev
rôle de Clara Zetkin
https://fr.wikipedia.org/wiki/Congr%C3%A8s_de_Tours

scission syndicale  CGT - CGTU, dec 1921 
   https://fr.wikipedia.org/wiki/Conf%C3%A9d%C3%A9ration_g%C3%A9n%C3%A9rale_du_travail_unitaire


- Camarades ! La naissance du Parti communiste en France
.
Romain Ducoulombier, Perrin, 2010
CR Jean-Numa Ducange, Notes de lecture de la revue Le Mouvement social 28.03.2020

https://lms.hypotheses.org/10147

« Continuité ou rupture avec les travaux d’Annie Kriegel ? Ducoulombier, en avançant l’hypothèse d’une « régénération » du socialisme français, veut montrer que l’attraction du bolchevisme doit être comprise comme un choix répondant au désarroi provoqué par 1914. L’historien affirme que la « greffe » extérieure ne tient pas, car le choix des militants français ne peut être compris indépendamment de leurs espérances et valeurs d’avant-guerre. Pourtant, la préface de Marc Lazar invite à douter de l’incompatibilité des deux hypothèses »


- Gouverner à gauche : entre conquête et exercice du pouvoir ? Cent ans après le congrès de Tours
Blois, Fdn Jaurès, oct. 2020
https://www.youtube.com/watch?v=eknIHlhoRao

Romain Ducolombier, Sophie Coeuré, Jean-Numa Ducange, Jean Vigreux, Eloise Dreuere, Seger Wolikov

« Il y a un siècle, en décembre 1920 à Tours, la gauche française se déchire autour de la question de la solidarité avec la Russie bolchévique : socialistes et communistes se séparent. À plusieurs reprises ils s’affrontent, parfois avec virulence, pour être la première force à gauche. La question des alliances se pose entre frères ennemis pour gouverner le pays (1936, 1945, 1981, 1997). Ainis que celle des identités : que faire de l’internationalisme, de l’idéal révolutionnaire et plus généralement du changement social et politique lorsque socialistes et communistes dirigent le pays ? »

À lire :
* Sophie Cœuré, « Cadre national, réseaux internationalistes et cartes mentales du monde au congrès de Tours »,
Mil Neuf cent, N° 38, 2020.
À Quoi sert un congrès politique ? Le congrès de Tours et ses échos européens
https://www.revue1900.org/spip.php?rubrique58

* Maurice Thorez, Journal, 1952-1954, Fayard, août 2020
   (coordonné par Jean-Numa Ducange, Jean Vigreux, Éloïse Dreure, etc.) :
      http://www.fayard.fr/histoire/journal-1952-1964-9782213713014

* Le parti rouge : une histoire du PCF 1920-2020,
Roger Martelli, Jean Vigreux, Serge Wolikow, Armand Colin, sept 2020
   http://www.armand-colin.com/le-parti-rouge-une-histoire-du-pcf-1920-2020-9782200625887

* Léon Blum, Le Congrès de Tours. Le socialisme à la croisée des chemins. 1919-1920,
Folio Histoire, oct 2020 (préface de Romain Ducoulombier) :
http://jean-jaures.org/nos-productions/le-congres-de-tours-le-socialisme-a-la-croisee-des-chemins-1919-1920


Le parti des communistes. Histoire du Parti communiste français de 1920 à nos jours, Marseille,
Julian Mischi, Hors d'atteinte, coll. « Faits & idées », 2020, 720 p., ISBN : 9782490579594.

CR - Léo Rosell
https://journals.openedition.org/lectures/45562

Je veux me battre partout où il y a de la vie,
Clara Zetkin, Hors d'atteinte, Marseille, parution 18 février 2021


.

.

Posté par clioweb à 09:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 juin 2016

L'Humanité : unes 24 mai-6 juin 1936

 

huma-0606b

L'Humanité, samedi 6 juin 1936
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date1936.item

 

Front populaire
Titres de L'Humanité en Une (24 mai - 6 juin 1936)


24 mai 1936
Elle aura sa revanche (La Commune de Paris)
Au Mur, à partir de 13 heures, pour fêter la victoire
Pour le pain, pour la paix, pour la liberté
Les soviets partout !

25 mai
600 000 au Mur
un défilé de neuf heures
Enthousiasme - Force - Discipline

26 mai
La volonté disciplinée des masses assurera la réalisation du programme du Rassemblement populaire
Le grand succès des communistes belges

27 mai
Pour le respect de la volonté du peuple
Les 72 élus communistes ont tenu, hier, leur première réunion dans une atmosphère de travail allègre
Pour une France libre, forte et heureuse
Le soulèvement national arabe en Palestine
Hier 6 000 grévistes

28 mai
Le syndicat patronal accepte de discuter avec les représentants des ouvrier
Dans l'ordre, le calme et la discipline, la grève s'est continuée ou s'est étendue au cours de la journée d'hier à...
Les impôts des topazes

29 mai
Les impôts des topazes
Métallurgie : Le syndicat patronal accepte de discuter avec les représentants des ouvriers
Dans l'ordre, le calme et la discipline, la grève a continué ou s'est étendue au cours de la journée d'hier à :
Boulogne (Renault, Farman, JJ Carnaud) - Courbevoie (La Licorne) Issy (Nieuport, Gévelot) - Gennevilliers (Gnome et Rhône) - St-Ouen (Lavalette) - La Courneuve (Fouché) - Nanterre (SIMCA) - Paris (Citroën) - Arcueil (Hanriot) - Meudon et Sèvres (Renault ) - Toulouse (Dewoitine) - aux camps d'aviation de Toussus-le-Noble et Buc. Dans de nombreuses usines, vive agitation.

30 mai
La grève sur place pour le pain - Victoire aux usines Renault - Victoire chez Gnome et Rhône

31 mai
En masse à La Courneuve
Les 50 000 ouvriers de 35 usines, dont Citroën, sont à leur tour victorieux

1er juin
Assises de Huyghens - Léon Blum : Nous exécuterons le programme de Rassemblement populaire
Après la grève sur le tas, les pourparlers sur le contrat collectif dans la métallurgie parisienne sont engagés entre délégués ouvriers et patronaux
A La Courneuve, une foule immense acclame les sportifs et l'aviation populaire.
Marcel Cachin exposant le projet communiste réclamant un milliard pour le sport est longuement acclamé.

mardi 2 juin:
Oui, la Française doit voter
La nouvelle chambre est rentrée hier
Le patronat de la métallurgie parisienne a dû reconnaître officiellement le droit syndical et la liberté d'opinion
Le congrès socialiste se clôt par un vote unanime


3 juin
Hier, 35 victoires - 200 entreprises en grève
Le mouvement s’étend : chimie, alimentation, bâtiment, livre, agriculture, employés, techniciens
et gagne la province : Lille, Orléans, Bourges, Béziers, Rouen, etc...
Augmentation de 10 % du salaire, reconnaissance du droit syndical et des délégués d’ateliers, 15 jours de vacances payées aux usines Gnome et Rhône dans le 13e...
Chiappe, Henriot, Bouisson, Doriot doivent être invalidés.


4 juin
200 000 travailleurs défendent leur pain.
Hier 80 victoires nouvelles. Le mouvement s’élargit encore.
12 000 grévistes dans l’agglomération lilloise
Presque toutes les entreprises sont en lutte à St-Denis, Pantin, Arcueil, Ivry, Nanterre, St-Ouen, Puteaux, Argenteuil, Le Bourget, Aubervilliers, Bezons, Vitry, Colombes etc.
danse en ronde chez Olida

5 juin
Le ministère Léon Blum est constitué
Hier,  75 victoires ; 500 000 grévistes en France

6 juin 1936
L’ordre assurera le succès
Hier 107 victoires !
Par dizaines de milliers, les grévistes rejoignent les syndicats
200 000 grévistes dans le Nord (100 000 à Lille, 40 000 à Roubaix, 28 000 à Valenciennes,
des milliers à Denain, Avion, Lens, Liévin, Maubeuge, etc.
dans la région parisienne, le mouvement s’est étendu  aux grands magasins : le Printemps, les Galeries Lafayette (photo), le Bon Marché, le Bazar de l’Hôtel de Vile, etc.

Le gouvernement annonce le dépôt d’une série de projets de lois faisant droit aux revendications populaires :
40 heures, congés payés, contrats collectifs
révisions des décrets-lois, nationalisation industries de guerre, réforme de Banque de France
Les communistes interviennent contre les mal élus

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 juin 2016

1936 : Le gvt Léon Blum



popu-0506b

Le Populaire, 5 juin 1936 - source Gallica
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date1936

Le 4 juin 1936, Léon Blum est nommé président du Conseil par Albert Lebrun

Son gouvernement est annoncé le 5 juin dans la presse.
Il comporte 33 ministres et sécrétaires d’Etat (20 socialistes, 13 radicaux)
Édouard Daladier, ministre de la Défense nationale est vice-président du Conseil
Yvon Delbos aux Affaires étrangères,
Vincent Auriol aux Finances
Roger Salengro est ministre de l’Intérieur
Jean Zay à l’Education nationale

Léo Lagrange, nommé sous-secrétaire d'État aux Sports et aux Loisir
Les femmes n’ont pas le droit de vote, mais Suzanne Lacore, Irène Joliot-Curie et Cécile Brunschvicg sont secrétaires d’Etat.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Front_populaire_(France)



huma-0506b

L'Humanité vendredi 5 juin 1936 : Le ministère Léon Blum est constitué.
Hier, 75 victoires, 500 000 grévistes en France
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date1936

 

blum-0506a 

blum-0506b
Le Figaro 5 juin 1936 - source Gallica

 

fig-0506b

Le Figaro 5 juin 1936 - source Gallica
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb34355551z/date1936

 

af-0506c

L'Action Française organe du nationalisme intégral, 5 juin 1936 - source Gallica
Béraud prépare la charge antisémite de Vallat à la Chambre contre Léon Blum ("Le nouveau maître")
http://gallica.bnf.fr/html/und/presse-et-revues/les-principaux-quotidiens


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,