29 janvier 2019

Quelle excellente réforme... :-)

 

dhg-jcf

http://twitter.com/jcfLPDN/status/1089580831876792321

 

- Quelle excellente réforme...!  :-):-)
Tribune du collectif d’enseignants du lycée de la Venise Verte à Niort
http://www.liberation.fr/debats/2019/01/29/

aussi :
http://www.lanouvellerepublique.fr/niort/les-profs-de-la-venise-verte-s-adressent-au-ministre

 

Quelle excellente réforme monsieur Blanquer !
Par le collectif d’enseignants du lycée de la Venise Verte à Niort – Libération 29 janvier 2019

Dans une lettre ouverte au ministre de l'Education nationale, des enseignants du lycée de la Venise Verte à Niort ironisent sur l'«efficacité» de la réforme.

Tribune - « Nous, enseignants très soumis, trépignons et applaudissons d’enthousiasme en lisant votre prose monsieur le ministre, et celle de tous les éminents spécialistes que vous n’avez pas manqué de consulter, tous gens des hautes sphères, très éloignés du monde enseignant certes, mais très compétents. L’idée, lumineuse entre toutes et qui sous-tend la réforme consiste à orienter l’élève dès la seconde, à faire de lui le futur travailleur utile, efficace, productif et parfaitement adapté aux bassins de l’emploi. Alors oui, orientons monsieur le ministre, orientons !

Que les facultés ne soient plus encombrées de jeunes gens qui cherchent leur voie, qui changent de parcours, qui tâtonnent ! Quelle perte de temps, d’argent et surtout d’efficacité ! Car voilà bien le maître mot de cette réforme, sa quintessence, osons le dire ! Nous voulons un lycée efficace, des élèves efficaces, des lieux d’études efficaces qui seront le vivier de jeunes gens dynamiques et frétillants. C’est là que votre idée du choix des enseignements de spécialité prend toute sa valeur. Ce choix déterminant ne sera rien moins que le vestibule de Parcoursup, lui-même antichambre d’études spécifiques et d’un métier utile à la société. La voie est ainsi tracée, l’élève sur les rails de la réussite !

Billevesées

Bien sûr, cela oblige les élèves à penser leur parcours jusqu’à bac+3 dès la seconde, voire dès la 3e puisqu’il est entendu que l’adolescent efficace et prévoyant, épaulé par des parents qui n’ignoreront plus rien des arcanes et subtilités de cette réforme grâce à de nombreux sites d’informations mis à disposition de tous par l’Education nationale, sites très clairs et très précis (des centaines de pages, excusez du peu), se sera renseigné sur les combinaisons de spécialités afin de penser sa stratégie dans le choix d’un lycée. Ainsi, vous rendez l’adolescent, l’enfant même, responsable, avisé et efficace, qualités qu’il est bon d’acquérir le plus tôt possible pour trouver sa place dans notre belle société.

Des esprits chagrins – il en existe toujours monsieur le ministre et malheureusement au sein même de nos établissements – qualifient cette réforme d’aberrante car selon eux l’élaboration du projet de l’élève précède désormais l’enseignement qu’il reçoit. Ils ajoutent avec perfidie que l’élève ne construit plus un projet en prenant son temps (toujours cette propension détestable à perdre son temps !) à partir de la formation qu’il reçoit mais en fonction d’un projet qui préexiste. Autre argument avancé, et qui ne vaut pas mieux que le précédent, le choix donné à l’élève serait restreint dans la mesure où les lycées ne proposeraient pas les mêmes enseignements de spécialité. On nous parle alors d’absence de transparence, d’égalité et autres billevesées !

Ce qui nous met du baume au cœur monsieur le ministre, c’est que malgré quelques détracteurs, votre réforme se met en place ! A l’heure où nous écrivons, dans chaque établissement, on se répartit les heures, on calcule, on additionne, on redistribue mais heureusement l’idéologie sublime de cette réforme n’est nullement ou que très rarement discutée. Et c’est bien normal. Ne sommes-nous pas les serviteurs zélés de l’Etat ? Nous vous le répétons monsieur le ministre, votre réforme est grande, généreuse, visionnaire et vous avez eu mille fois raison de ne pas tenir compte du vote du Conseil supérieur de l’Education le 12 avril qui s’est prononcé contre elle. Ces gens-là se rendront compte de leur aveuglement dès la rentrée 2019, vous remercieront, nous en sommes convaincus, et clameront leur enthousiasme haut et fort. »

 

 Une suggestion aux spécialistes Education des medias :
prendre le temps d'enquêter sur le terrain,
et s'inquiéter de ce que les mesures en cours donneront dans 2 ans...
Il sera alors trop tard pour inverser la tendance.


.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


22 janvier 2019

Programmes Blanquer au BO

 

BO-2101219

B.O. spécial n°1 du 22 janvier 2019

les programmes de lycée 2019,
après consultation (non prise en compte) et malgré le rejet par le CSE


http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?pid_bo=38502


- Histoire-Géographie
Programme d'HG de seconde générale et technologique
Programme d'HG de première générale
Programme d'HG de première technologique
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=138129

spe HGGSP
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=138122

EMC
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=138115


Programmes d’Histoire-Géo : 1 voix pour ...... 47 contre
Grande victoire pour le ministère en CSE ! - SNES-FSU
http://www.snes.edu/Grande-victoire-pour-le-ministere-en-CSE-programmes-d-Histoire-Geo-1-voix-pour.html


Amendements proposés par le SNES-FSU
au CSE du 18 et 19 déc 2018
(page 9 sq le programme d’histoire en 1ere générale)
http://www.snes.edu/IMG/pdf/amendements_-_snes-fsu_cse.pdf



Un exemple en classe de première générale - 1848-1871

prog-bl-1-2
Le texte officiel

prog-bl-1-2-snes

Les amendements proposés par le SNES lors du CSE 18 et 19 déc 2018

 


A comparer avec le sommaire d'un manuel Hachette en 1962

hachette1-1962-sommaire      hachette1962-prem



-----------------


- Ce programme de 2019 réduit l'histoire du XIXe
à celle de la succession des régimes politiques en France.

Il est en rupture :
. avec un enseignement de l'histoire de la France en Europe et dans le monde,
en place depuis au moins 1962.
. avec une histoire générale qui donnait toute sa place à l'histoire économique et sociale
ou l'histoire des arts qui ne se limitent pas à la France (en Europe)
. avec les pistes explorées par les historiens de métier et l'édition
(Histoire du monde au XIXe, Europa ...)
 
Le Royaume-uni ou l'Allemagne n'existent plus en tant que tels,
seulement pour Waterloo ou Sedan.
LN Bonaparte, c'est juste le 1er PdR.
Ni l'homme du 2 décembre, ni l'empereur défait à Sedan...
Dommage.

Il faut aller en classe de seconde et dans les concours pour pouvoir confronter l'histoire de l'Etat
en France (1539, Colbert), en Angleterre (Habeas Corpus) et aux USA (G. Washington).
Une classe de seconde où  les 20 millions de Français (Pierre Goubert)
et leurs contemporains en Europe n'existent pas vraiment.


- Capes - Agrégation,
Histoire moderne
État, pouvoirs et contestations dans les monarchies française et britannique
et dans leurs colonies américaines (vers 1640-vers 1780)
http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/agregation_externe/36/3/p2019_agreg_ext_histoire_934363.pdf

 

.
.

- SES - Sciences Economiques et Sociales

2de : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=138141

1ère : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=138190

1ère - spe HGGSP
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=138122

 

sur le site de l'APSES
http://www.apses.org/category/actions-et-debats/ :

. Programmes de SES : le Ministère passe en force au mépris des corps intermédiaires, et supprime toute référence à… la taxe carbone !

. L’APSES contournera les programmes de SES

. L’APSES propose son propre projet de programme de terminale


Programmes de SES (sciences économiques et sociales) :
« Aucune place n’est faite ni aux réalités de l’économie sociale et solidaire, ni à ses modèles » - Le Monde 30.01.2019

Sept collectifs de professionnels s’élèvent contre l’absence de l’économie sociale et solidaire dans les programmes Blanquer-Medef.
Leur lecture semble avoir été trop rapide :
2de : « Savoir illustrer la diversité des producteurs (entreprises, administrations, économie sociale et solidaire) et connaître la distinction entre production marchande et non marchande ».

 

.

Posté par clioweb à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 décembre 2018

Mobilisation des lycéens

 

lyceens-stmichel-11dec

Bld Saint-Michel mardi 11 déc. :
lycéens (à genoux) mains derrière la tête pour rappeler les événements de Mantes
vidéo Public Sénat - http://www.youtube.com/watch?v=x7s-hk88PtU

Près de 450 lycées sont perturbés en France, mardi 11 décembre, parmi lesquels 60 sont bloqués, selon un bilan du MEN communiqué à la mi-journée. Dans le sillage des « gilets jaunes », les lycéens manifestent pour la deuxième semaine de suite pour protester contre certaines réformes dans l’éducation, notamment celle du baccalauréat, le nouveau système d’accès à l’enseignement supérieur Parcoursup ou encore le service national universel (SNU)

Les 3 organisations lycéennes — l’UNL, la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL) et le Syndicat général des lycéens (SGL) demandent à être reçues par le premier ministre « dans les prochains jours ». L’UNL avait appelé à un « mardi noir » dans les lycées.

4 organisations (de lycéens, de personnels, d’avocats et de parents d’élèves) ont, par ailleurs, dénoncé une « recrudescence » des violences commises à l’encontre des jeunes en marge des mobilisations. Rodrigo Arenas, co-président de la FCPE : « Les policiers sont là pour protéger nos enfants, pas les humilier. [comme à Mantes]

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 novembre 2018

L'histoire des arts menacée ?

 

L’histoire des arts dans la réforme du lycée

24/11/2018 collectif Paragone - source Aggior
http://paragone.hypotheses.org/

 « Cette manière de détricoter des années de travail patient et passionné à des prétendues fins de rationalisation,
semble faire écho à d’autres signes d’un recul de l’histoire des arts
(la dénomination a par exemple tout bonnement disparu des programmes de lettres)
tout comme de l’éducation artistique et culturelle dans les priorités du Ministère, malgré les effets d’annonce réguliers »

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 novembre 2018

SES : tribunes et pétitions

 

 

apses-01dec


« Pour d’autres programmes de sciences économiques et sociales »
     http://www.apses.org

Face à des projets de programmes de sciences économiques et sociales
qui marquent un nouveau recul du pluralisme et semblent bien éloignés des élèves,
l’APSES organise une après-midi d’échanges et de mobilisation
pour que ces projets soient profondément revus.
Lycée Claude Monet, Paris, samedi 1er décembre 2018, 14 h


Refonte des programmes de SES au lycée
:
Plusieurs tribunes à lire en ligne, en accès payant pour Le Monde

- « Transmettre des savoirs fondamentaux, dans leurs différences et leurs complémentarités »

Philippe Aghion et Pierre-Michel Menger, présidents du groupe de travail chargé de la refonte des programmes de SES,
rejettent le « procès d’intention » fait à leurs propositions

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/11/21/transmettre-des-savoirs-fondamentaux-dans-leurs-differences-et-leurs-complementarites_5386269_3232.html


- «  Un risque de marginalisation de cette discipline au lycée »

Christian Baudelot, Stéphane Beaud, Christine Detrez, Florence Jany-Catrice, Thomas Piketty
Cinq universitaires dénoncent une réforme du programme des sciences économiques et sociales
qui trahit le projet de formation interdisciplinaire et citoyen des origines.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/11/21/la-formation-aux-sciences-economiques-et-sociales-compte-plus-que-jamais-dans-la-vie-publique_5386384_3232.html

 
- « Le rôle des SES n’est pas de transmettre une doctrine, mais d’offrir aux jeunes un regard éclairé »

Le collectif des Economistes atterrés dénonce les travers idéologiques
de la refonte du programme de sciences économiques au lycée.

https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/11/21/le-role-des-ses-n-est-pas-de-transmettre-une-doctrine-mais-d-offrir-aux-jeunes-un-regard-eclaire_5386583_3232.html

 

- « L’enseignement des SES, une construction pédagogique qui a fait ses preuves »
Le sociologue Jacques Lautman retrace la chronologie des attaques contre les programmes de SES depuis leur création en 1967.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2018/11/21/l-enseignement-des-ses-une-construction-pedagogique-qui-a-fait-ses-preuves_5386268_3232.html


- Pour un enseignement pluraliste de l’économie
André Orléan - Variances 07.11.2018
http://variances.eu/?p=3626


- Tristes programmes
 Bruno Faidutti
 http://faidutti.com/blog/?p=10074

« Je commence sérieusement à me demander si cela vaut la peine de continuer à faire un boulot qui est en train de perdre son sens, et ce pour des raisons minables. Cette catastrophe n’est en effet même pas l’aboutissement d’un vaste complot pour inculquer une vision « moderne » de l’économie et de la société à nos chères têtes blondes. C’est juste le résultat d’une convergence de hasard entre une poignée de patrons un peu allumés qui s’imaginent à tort que nous enseignons la lutte des classes à nos élèves, quelques universitaires qui ne pensent qu’à valoriser leurs travaux personnels, et une petite coterie de profs dont le gourou s’imagine encore être de gauche (ils se reconnaitront tous s’ils lisent ce texte). Il suffit malheureusement de si peu pour saborder un enseignement qui a fait la preuve de son utilité ».
 

- 2 pétitions :

http://www.apses.org/petition-programmes/

http://www.change.org/p/non-a-la-reforme-du-lycee-non-a-la-destruction-du-service-public-d-education/

 

 

.

Posté par clioweb à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


07 novembre 2018

Projets de programme en ligne



Les projets de programme sont en ligne,
y compris ceux d’histoire-géographie, d’HG-Géopolitique et sciences politiques, d’EMC
http://www.education.gouv.fr/cid131841/elaboration-des-projets-programme-futur-lycee.html

La consultation est commencée, avec des cases à cocher ...


A comparer avec dont la mise en ligne par le SNES au lendemain de Blois
avait suscité une réaction vive du ministère
http://www.snes.edu/Projets-de-programmes-du-lycee-lever-le-voile.html

Classe de seconde :

Histoire : « Grandes étapes de la formation du monde moderne » (48 heures)

La périodisation
1 - Le monde méditerranéen : empreintes de l’Antiquité et du Moyen Âge (10-12 heures)
2 - XVe-XVIe siècle : un nouveau rapport au monde, un temps de mutation intellectuelle (11-12 heures)
3 - L’État à l’époque moderne : France et Angleterre (11-12 heures)
4 - Dynamiques et ruptures dans les sociétés des XVIIe et XVIIIe siècles (11-12 heures)

 

Géo : « Environnement, développement, mobilité : les défis d’un monde en transition » (48 heures)

1 : Sociétés et environnements : des équilibres fragiles (12-14 heures)
2 : Territoires, populations et développement : quels défis ? (12-14 heures)
3 : Des mobilités généralisées (12-14 heures)
4 : L’Afrique australe : un espace en profonde mutation (8-10 heures)

 

Classe de première :

Histoire : « Nations, empires, nationalités (de 1789 aux lendemains de la Première Guerre mondiale) » (48 heures)

1 : L’Europe face aux révolutions (11-13 heures)

  1-1 - La Révolution française et l’Empire : une nouvelle conception de la nation
  1-2. L’Europe entre restauration et révolution (1814-1848)

2 : La France dans l’Europe des nationalités : politique et société (1848-1871) (11-13 heures)
 
  2-1. La difficile entrée dans l’âge démocratique : la Deuxième République ET le Second Empire

   ( avec PPO : Louis-Napoléon Bonaparte, premier président de la République 

     Avec ou sans le 18 brumaire ?
    
     N'a-t-il pas été aussi empereur jusqu'à la débâcle de Sedan ?)    

   2-2. L’industrialisation et l’accélération des transformations économiques et sociales en France
  2- 3. La France et la construction de nouveaux États par la guerre et la diplomatie

3 : La Troisième République avant 1914 : un régime politique, un empire colonial (11-13 heures)
 
  3-1. La mise en oeuvre du projet républicain
  3-2. Permanences et mutations de la société française jusqu’en 1914
  3-3. Métropole et colonies

4 : La Première Guerre mondiale : le « suicide de l’Europe » et la fin des empires européens (11-13 heures)

  4-1. Un embrasement mondial et ses grandes étapes
  4-2. Les sociétés en guerre : des civils acteurs et victimes de la guerre
  4-3. Sortir de la guerre : la tentative de construction d’un ordre des nations démocratiques


Géo : « Les dynamiques d’un monde en recomposition » (48 heures)

1 : La métropolisation : un processus mondial différencié (12-14 heures)

2 : Une diversification des espaces et des acteurs de la production (12-14 heures)

3 : Les espaces ruraux : multifonctionnalité ou fragmentation ? (12-14 heures)

4 conclusif : La Chine : des recompositions spatiales multiples (8-10 heures)

 


Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques
Classe de première, enseignement de spécialité, voie générale

« Acquérir des clefs de compréhension du monde contemporain» (128 heures)

Introduction (4-5 heures) 7

1 : Comprendre un régime politique : la démocratie (24-25 heures)

2 : Analyser les ressorts et les dynamiques des puissances internationales (24-25 heures)

3 : Étudier les divisions politiques du monde : les frontières (24-25 heures)

4 : S’informer : un regard critique sur les sources et modes de communication (24-25 heures)

5 : Analyser les relations entre États et religions (24-25 heures)

 

Histoire, Classe de première, enseignement commun, voie technologique
http://cache.media.education.gouv.fr/file/CSP/83/1/1e_Histoire-geographie_Enseignement_commun_Voie_techno_1026831.pdf

« Construire une nation démocratique dans l’Europe des monarchies et des empires :
la France de 1789 aux lendemains de la Première Guerre mondiale
» (24 heures)


1 : L’Europe bouleversée par la Révolution française (1789-1815) (5-7 heures)
A – L’Europe bouleversée par la Révolution française (1789-1815)
B – Un sujet d’étude au choix :
. 10 août 1792 : la chute de la monarchie et le basculement vers une république révolutionnaire
. Les puissances européennes contre Napoléon : la bataille de Waterloo


2 : Les transformations politiques et sociales de la France de 1848 à 1870 (5-7 heures)
- A – Politique et société en France sous la Deuxième République et le Second Empire
B - Un sujet d’étude au choix :
. Victor Hugo sous la Deuxième République et le Second Empire.
. Les établissements Schneider au Creusot sous la Deuxième République et le Second Empire


3 : La Troisième République : un régime, un empire colonial (5-7 heures)
A – La Troisième République avant 1914 : un régime, un empire colonial
B - Un sujet d’étude au choix :
. L’instruction des filles sous la Troisième République avant 1914
. Vivre à Alger au début du XXe siècle


4 : La Première Guerre mondiale et la fin des empires européens (5-7h)
A – La Première Guerre mondiale bouleverse les sociétés et l’ordre européen.

B – Un sujet d’étude au choix :
. Juillet-novembre 1916 : la bataille de la Somme
. L’Autriche-Hongrie de 1914 au traité de Saint-Germain

 

.

.

Posté par clioweb à 08:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 octobre 2018

Projets programmes lycée

 

Projets HG en seconde  sur le site du SNES :
https://www.snes.edu/IMG/pdf/2nd_histoire-geographie.pdf

Hist :
Méditerranée antique - Mediterranée médiévale - XV-XVIe - L'Etat moderne - sociétés XVII-XVIIIe
Géo
sociétés et environnement - territoires et développement - mobilités - Afrique

Programmes du lycée (général)
http://www.snes.edu/Projets-de-programmes-du-lycee-lever-le-voile.html

 

SES
des programmes aseptisés pour l'APSES
(bcp de concurrence, peu de social)
http://www.apses.org/premiere-reaction-programmes/

propositions de l’APSES :
http://www.apses.org/version2015/wp-content/uploads/2018/10/Propositions-damendements-APSES-programmes-SES.pdf


Français
AFEF : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/10/09102018Article636746666153257449.aspx

Café pédagogique :
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2018/10/09102018Article636746666153257449.aspx

 

 .

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

17 février 2018

Bac2021 : inquiétudes en HG

 

L’histoire-géographie dans le "lycée Blanquer" : Peu de certitudes, beaucoup d’inquiétudes
Le point de vue du SNES, 16.02.2018
http://www.snes.edu/L-histoire-geographie-dans-le-lycee-Blanquer-Peu-de-certitudes-beaucoup-d.html

- Une perte horaire difficile à chiffrer
- La mise en cause des disciplines scolaires actuelles (cf. la science politique, les SES et l’HG ? )
- La disparition de l’épreuve écrite terminale d’HG. La création de 3 épreuves (très contraintes) en contrôle continu ?
- La mise en place à la rentrée 2019 des nouveaux programmes de première et de seconde. Le risque est grand que l’on passe à côté de l’occasion de sortir des impasses des programmes [ Chatel toujours valides, malgré les critiques qui leur ont été faits à la pratique ]

Posté par clioweb à 18:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

France 2, l'ORTF en couleurs

 

Blanquer, France 2 et la télévision d'Etat
François Bonnet, blog Médiapart, 16.02.2018 via NC
http://blogs.mediapart.fr/francois-bonnet/blog/160218/blanquer-france-2-et-la-television-detat


« C'était l'ORTF mais avec de la couleur ».
« Un questionnement journalistique indigent, une méconnaissance stupéfiante des dossiers... »
« L'Emission politique, jeudi soir sur France 2, a déroulé un interminable tapis rouge au ministre de l'éducation Jean-Michel Blanquer au terme d'une opération de communication à grande échelle. Et si Emmanuel Macron avait raison de décrire l'audiovisuel public comme « la honte de la République »»?

« Homme-clé de la pensée de droite sur l'éducation nationale, il fut l'un des acteurs sous le quinquennat Sarkozy, comme directeur général de l'enseignement scolaire, du plus grand désastre commis dans la machine éducative: la suppression des IUFM et de la formation des maîtres; la suppression de dizaines de milliers de postes; les internats d'excellence (spectaculaire et ruineux fiasco) »


- Comprendre la réforme du bac et la réorganisation du lycée
  en fin d'article, peut-être en accès libre, 2 vidéos d’un débat sur Mediapart 07.02.2018

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 février 2018

Bac2021 : les enjeux cachés

 

Les enjeux cachés de la réforme du bac  - Entretien Alternatives économiques 15.02.2018
Stéphane Beaud Professeur de sociologie à l'université de Poitiers
http://www.alternatives-economiques.fr/enjeux-caches-de-reforme-bac/00083206

extraits :
Que pensez-vous de la réforme du baccalauréat, présentée par Jean-Michel Blanquer mercredi ?

« Sur la forme, la « méthode Macron », qu’on voit à l’œuvre dans la réforme de l’université comme dans celle du bac, est fondée sur un seul principe : aller vite, frapper fort, provoquer un effet de souffle tout en soignant bien la « com » auprès de l’opinion publique pour se la mettre dans la poche.
« Impérativement réformer en un an, dit-on, c’est la seule solution pour un quinquennat », etc.
... Or, il faut bien dire que, pour des affaires aussi complexes que le système d’enseignement, prendre du temps est nécessaire. Cette manière de mener les réformes scolaires comme un Blitzkrieg est absurde et contre-productive.
D’une part, elle fait fi des formes d’intelligence collective qui pourraient être mobilisées dans le monde enseignant : on oublie toujours la richesse d’expérience professionnelle qui existe en son sein. D’autre part, elle conduira – on peut en faire le pari – à de graves déconvenues... ».

« Les SES non seulement perdent le fait d’être une discipline qui structurait une série (ES) mais elles ont perdu leur rang au lycée »

« En termes de culture générale, je reste persuadé qu’on a impérativement besoin de cette « troisième culture ».. L’enseignement des SES a permis une expérimentation pédagogique qui a eu beaucoup d’effets positifs ».

« cette réforme pour les SES, c’est d’une certaine manière la victoire de Michel Pébereau : enfin séparer les sciences économiques et les sciences sociales »... « Il s’agira sans doute d’enseigner de la science économique standard aux futurs ingénieurs et élèves des écoles de commerce en laissant une sorte d’os à ronger (la sociologie) aux doux rêveurs »

Comment s’articule-t-elle avec la réforme de l’université en cours ?
« Ce qui frappe dans cette réforme, c’est la forme de cécité à la condition sociale des personnes qui n’appartiennent pas au haut du panier social »... La « Macronie » apparaît comme un condensé de « technocratie à la française ». C’était sans doute aussi le cas sous le de Gaulle de la Ve République mais « l’esprit de la Résistance » irriguait encore l’action de bon nombre de hauts fonctionnaires. Aujourd’hui, c’est l’esprit du pantouflage (« money money ») et du marché. Autres temps, autres mœurs… »



blanquer-lycee-voiegle

  Le Bac Blanquer après 2021 : « un tremplin pour la réussite »
http://cache.media.education.gouv.fr/file/BAC_2021/00/0/DP_BAC_BDEF_web_898000.pdf

4 épreuves finales  :
2 épreuves écrites de spécialité
1 épreuve écrite de philosophie
1 oral (3 examinateurs ?)


Contrôle continu, 40 % de la note finale
« valoriser le travail des lycéens en première et terminale »
Les épreuves communes pourront avoir lieu
en janvier et avril de l’année de première, puis en décembre de l’année de terminale


« contenus ambitieux », « tremplin pour la réussite »
Les discours du marketing gagnerait sans doute en efficacité
s'ils prenaient en compte la réalité du lycée
et
utilisaient un peu moins de superlatifs...

.

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,