16 janvier 2014

Le jury de la Villa Médicis

 

- « Le site internet de l'institution culturelle française à Rome indiquait toujours ce mercredi que l'actrice Julie Gayet faisait partie de ce jury, aux côtés de l'artiste plasticienne Anne-Marie Clairet sic, de la chorégraphe et danseuse étoile Marie-Agnès Gillot et de la compositrice Lucia Ronchetti.
Ce jury est chargé de la sélection des quinze pensionnaires, chercheurs ou artistes, qui rejoindront la Villa Médicis en septembre à Rome pour une durée de 12 à 18 mois ».
http://fr.news.yahoo.com/gayet-hollande-ministre-budget-s-39-emp%C3%AAtre-090425448.html

Le web connaît
Lucia Ronchetti - http://it.wikipedia.org/wiki/Lucia_Ronchetti
Marie-Agnès Gillot - http://fr.wikipedia.org/wiki/Marie-Agn%C3%A8s_Gillot
mais il ne connaît pas Anne-Marie Clairet
Seulement Alain Clairet et Anne-Marie Jugnet.
Un mariage discret ?

L'actrice et productrice sera remplacée par Emmanuelle Bernheim, romancièrere et scénariste.
http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/01/15/julie-gayet-nommee-au-jury-de-la-villa-medicis-par-la-ministre-de-la-culture_4348080_823448.html

2 questions :
- Pourquoi autant de buzz à propos de la nomination au sein d'un jury temporaire (intégralement féminin) ?

- A quoi sert la villa Médicis ? (réponse de L'Express dans un article de 1997)
http://www.lexpress.fr/culture/a-quoi-sert-la-villa-medicis_496573.html

Les directeurs (dont Eric de Chassey, le site indique 2009-2013, mais Le Canard rappelle le renouvellement du mandat en septembre 2012). http://www.villamedici.it/fr/villa-m%C3%A9dicis/directeurs/


Un détail : pour trouver le site web de la Villa sur Google, il faut contourner l'énorme buzz médiatique (comme naguère sur altavista), et aller... sur Wikipédia.
http://www.villamedici.it/fr  (éviter http://www.villamedici.it/home.cfm)
La sélection 2014 des pensionnaires
http://www.villamedici.it/fr/programme-culturel/programme-culturel/2014/01/concours-de-sélection-des-pensionnaires-2014/

 

romevillamedicis

source : https://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Villa_Medici_(Rome)

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


08 avril 2013

Le rabbin, le plagiat et le nègre

 

40meditj                   questionsj

 


- Le grand rabbin Gilles Bernheim reconnaît avoir commis un plagiat, Nicolas Weill, Le Monde 03.04.2013,
repris par NW dans l’émission Les retours du dimanche (07.04.2013)
http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/04/03/le-grand-rabbin-gilles-bernheim-reconnait-avoir-commis-un-plagiat_3152658_3246.html
http://www.franceculture.fr/emission-les-retours-du-dimanche-10-11

- Plagiat : la très fragile défense du grand rabbin Gilles Bernheim.
Une tragi-comédie racontée en quatre actes par  Pascal Riché, Rue 89, 01.04.2013
http://www.rue89.com/rue89-culture/2013/04/01/plagiat-tres-fragile-defense-grand-rabbin-gilles-bernheim-241052


« Dans un communiqué envoyé depuis Jérusalem, le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, a reconnu, mercredi 2 avril, avoir, dans ses Quarante méditations juives (Stock, 2011), plagié plusieurs passages de Questions au judaïsme, un ouvrage d’entretiens entre Jean-François Lyotard et l'universitaire californienne Elisabeth Weber (entretien de 1991, ouvrage paru en 1996 chez Desclée de Brouwer).
http://www.grandrabbindefrance.com/communiqué


Dans un premier temps, pour réagir aux attaques qui se multipliaient sur la Toile, le grand rabbin Gilles Bernheim avait cherché de fausses parades (par exemple en accusant Lyotard de l’avoir plagié).

Jean-Noël Darde (Paris VIII), spécialiste du plagiat, démolit méthodiquement la défense de Gilles Bernheim sur son blog, Archéologie du « copier-coller ».
http://archeologie-copier-coller.com/?p=10012

Devant l'afflux des révélations, Gilles Bernheim … a changé de discours : il a reconnu le plagiat.
« Je me suis appuyé, par manque de temps, sur un étudiant …à qui j'ai confié des travaux de recherche et de rédaction… ma charge de travail et mes obligations ne me permettaient pas de porter toute l'attention nécessaire à la rédaction d'un livre. Ce fut une terrible erreur. Ma confiance a été trahie…J'ai été trompé. Pour autant, je suis responsable ». Il a demandé à l’éditeur de retirer l’ouvrage de la vente.


2 leçons tirées par Nicolas Weill sur son blog Désordres philosophiques :
http://laphilosophie.blog.lemonde.fr/2013/04/05/reflexions-sur-le-plagiat-de-gilles-bernheim/

- à l’heure d’internet, un lecteur peut mordre (et lire sérieusement un ouvrage).
NW cite Peter Sloterdijk, Plagiat universitaire : le pacte de non-lecture, Le Monde 28.01.2012 (avec adresse périmée)
« La culture de la citation est la dernière ligne sur laquelle l'université défend son identité… La culture avance sur ces petites pattes que sont les guillemets. Le guillemet, c'est la politesse du pirate ».
http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/01/28/le-pacte-de-non-lecture_1635887_3232.html
 
- « Avouer représente la meilleure des stratégies dans la société actuelle, car mécaniquement, le coupable peut espérer enclencher par son aveu le processus qui mène au pardon ».

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,