13 janvier 2016

Wikipédia, 15 ans de recherche

 


Le Monde consacre un "dossier" aux 15 ans de Wikipédia (15 janvier 2001)
L’essor des bases de connaissance (Yago, DBpedia, Freebase ou Wikidata) est souligné.
http://www.lemonde.fr/sciences/article/2016/01/11/wikipedia-la-connaissance-en-mutation_4845347_1650684.html


L'occasion de croiser un colloque de juin 2013 à Paris (CNRS-CNAM)
dont les actes sont en accès libre grâce à Openedition
http://books.openedition.org/pupo/4079


A lire en direct en ligne :

La gouvernance de Wikipédia analysée par le sociologue Dominique Cardon
(les articles ne représentent que 25 % du contenu hébergé),
L’attitude des lycéens et des étudiants (sur fond de dénigrement par les profs, qui utilisent aussi Wikipedia).

Parmi les adresses web mentionnées par Le Monde,
étude de controverses : http://www.contropedia.net
pour l’anecdote, l’activité en direct :
articles en français : http://wikistream.wmflabs.org/#namespace=article&wiki=fr.wikipedia
en anglais : http://wikistream.wmflabs.org/#namespace=article&wiki=en.wikipedia
(moins actif en volapuk ou en latin...)


wikipedia-osni

Le sommaire de l’ouvrage :
Wikipédia, objet scientifique non identifié
Lionel Barbe, Louise Merzeau et Valérie Schafer (dir.), publication OpenEdition 23.11.2015
http://books.openedition.org/pupo/4079

Introduction

Wikipedia, objet scientifique en cours d'identification
Dominique Cardon, Surveiller sans punir. La gouvernance de Wikipédia
Boris Beaude, De quoi Wikipédia est-elle le lieu ?
Evelyne Broudoux, Wikipédia, objet de recherches : entre observations, expérimentations et co-constructions


La gouvernance de Wikipédia, une science ?
Pierre-Carl Langlais, {{Référence nécessaire}} L’émergence d’une norme wikipédienne (2003-2009)
Antonio A. Casilli, Le wikipédien, le chercheur et le vandale
Pierre Willaime, Une analyse épistémologique de l'expertise dans Wikipédia

Expertises, autorité et légitimité
Alexandre Moatti, Postures d’opposition à Wikipédia en milieu intellectuel en France
Régine Fabri, Chercheur en botanique, contributeur et utilisateur de Wikipedia : un défi à relever
Gilles Sahut, Benoit Jeunier, Josiane Mothe et al. Qu’apprennent les jeunes usagers à propos de Wikipédia ?

Terrain et corpus scientifique
Alexandre Hocquet, Wikipédia en tant que forum :
une analyse de réseaux sociaux pour l’ethnographie de la production d’articles
Ilhem Allagui, Mark Graham et Bernie Hogan, Wikipedia Arabe et la construction collective du savoir
Robert Viseur, Utiliser Wikipédia pour la création d’une base de données biographiques : mise en œuvre et étude des limitations
.

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


07 mai 2014

La fin de l'Internet ?

 

beaude-fins



Internet est-il en train de disparaître ?
Place de la Toile, 26.04.2014
http://www.franceculture.fr/emission-place-de-la-toile-internet-est-il-en-train-de-disparaitre-2014-04-26

Boris Beaude, l'invité, a publié Les fins d'Internet, FYP éditions
(les fins au sens de finalités, les fins au sens de disparition)

Pour Boris Beaude, deux évolutions menacent l’internet libertaire, celui des pionniers :

- La nationalisation du web :
Les Etats veulent réaffirmer leur souveraineté, partitionner et établir des frontières au sein d'un réseau global.

La toile, c’est un extraordinaire lieu de contacts en 1 clic, c’est aussi le support des replis identitaires. Face aux difficultés actuelles, face à l’inconnu, la tentation forte est au repli sur le connu, sur le national et le communautaire. L’Internet illustre la marche vers un gouvernement mondial, mais la technique est arrivée trop tôt, elle est allée trop vite pour l’évolution des mentalités.

- La marchandisation des activités sur le réseau.
Les entreprises utilisent leur expertise dans les réseaux à l’échelle planétaire pour privatiser les relations sociales au sein d'un environnement fermé et lucratif (cf Facebook, Zuckerberg prétend être l’Electricité, mais il confond une marque et une forme générique d'energie). A un réseau global, ils préfèrent leurs intranets avec des applications propriétaires qui emprisonnent les internautes.
Ces entreprises ont réussi à établir un quasi monopole. Leur pouvoir exorbitant peut devenir dangereux pour la société mondiale si une régulation n’est pas établie rapidement.

Avec l'essor des intranets cloisonnés par les Etats ou par les marchands, on risque d’assister à la fin des usages grand public dont l’essor  a été permis par l’internet des pionniers. Il faut savoir ce que l’on est prêt à perdre si rien n’est fait pour réguler ce secteur. Une solution possible, c’est un pas vers une réelle gouvernance mondiale, et l’imposition aux FMN des standards décentralisés.
Pour BB, il faut essayer d’être vigilants.

.

Posté par clioweb à 07:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

17 juin 2012

Internet : Changer l'espace

 

beaude

Boris Beaude, Internet. Changer l'espace, changer la société,
Les logiques contemporaines de synchorisation. Fyp Editions 2012

Un ouvrage,
avec le sommaire et des extraits en ligne : http://beaude.net/icecs/
Une émission Planète Terre en mp3 :
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/10465-16.06.2012-ITEMA_20377590-0.mp3

Introduction : De quoi Internet est-il l'espace ?

Chapitre I - Internet est un espace
1. De l'espace à la coexistence
2- Internet fait gagner de l'espace-temps
3- De quoi Internet est-il la virtualité ?

Chapitre II - Se donner un espace commun
1- Les hauts lieux de synchorisation
2- Les vertiges de l'hypercentralité
3- Géographie de Chrome

Chapitre III - Nouvel espace, nouvelle société
1- Quel est le prix de la gratuité ?
2- La capacité distribuée
3- La vulnérabilité généralisée
4- L'hybridation de l'espace

Conclusion - Partager Internet

Une émission à écouter pour la distinction entre territoire et espace (les relations et les contacts)
L'écouter également sur les facteurs du succès de l'Internet,
sur les raisons de la privatisation et de l'hypercentralité (Facebook) : comme une place, le lieu devient intéressant parce d'autres personnes s'y trouvent. Un nouvel avatar du grégaire ?

d'après la présentation de l'ouvrage :
Internet n'est pas un monde virtuel mais un espace réel.  Ce n'est plus seulement un réseau informatique, c'est un espace commun qui occupe une place croissante dans nos pratiques et se généralise à l'ensemble de notre existence.

BB analyse en profondeur les enjeux d'Internet, entre opportunités et dérives. En quoi un tel espace change la société dans son ensemble ? Qui organise cet espace ? Qui le gouverne ?
Selon lui, comme pour les autres espaces, il est essentiel pour nos sociétés de l'organiser et de le partager équitablement.
http://www.fypeditions.com/internet-changer-lespace-changer-la-societe/

Publications de Boris Beaude


- Egalement archivé sur le web :

. Internet, c'est où ? Géographie d'internet
Place de la Toile du 22 février 2008
avec Emmanuel Eveno (Villes internet) et Boris Beaudé.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2008/03/12/20334837.html

. Le réseau Internet abolit-il la géographie ?
Boris Beaude, Olivier Vilaça - Café géo, Paris, 27 septembre 2005
http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=715

. Le monde d'internet, la situation en 1997, d'après Mappemonde
http://www.electropublication.net/geographie-internet3.html
http://clioweb.free.fr/dossiers/cyber/cyber.htm


. Martin Dodge, Atlas of Cyberspaces  disponible en pdf,
en 2 définitions (basse ou haute, 28 ou 220 Mo).
Voir le chapitre sur Mapping the web (vers la page 100)
http://www.kitchin.org/atlas/contents.html


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 mars 2008

Internet, c'est où ?

"Internet, c'est où ? Géographie d'internet"
Excellente Place de la Toile du 22 février, à écouter en différé
avec Emmanuel Eveno (Villes internet) et Boris Beaudé.

L'émission tombe à pic, après le CR de Pascal,
et au moment où je faisais relire un texte
inspiré de 3 cafés géographiques.
http://aphgcaen.free.fr/chronique/402/netgeo.doc
Merci à Yann pour cette info.

"internet abolit-il la géographie ?",
c'est le titre d'un Café.
Ce ne serait pas la bonne question,
dans une géo qui valorise trop les territoires
et néglige d'enseigner les réseaux...

La question "plus pertinente mais moins vraie" serait
de poser la question de la distance.
Pas seulement au sens métrique,
mais comme comme reflet d'une société,
de ses choix politiques et technologiques...

Plusieurs exemples développés :
. Penser la rencontre (meetic) comme question spatiale..
notamment, à Tokyo (le chien de la place Shibuya ?)
. Le poids des collectivités territoriales dans les TIC,
une particularité française (les "notables communicants" ?)
. Les fractures numériques multiples...
La France avait la technique, mais ce sont les EU
qui ont su l'associer à un projet et la financer.

Le glocal, ce ne serait pas une bonne formule...

Les travaux de Jacques Lévy ont été cités à plusieurs reprises
Ceux d'E Eveno jusqu'en 2004
http://w3.lisst.univ-tlse2.fr/cv/eveno_emmanuel.htm

Boris Beaude dans EspacesTemps : http://tinyurl.com/2oetsm

Posté par clioweb à 11:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,