19 décembre 2013

Google, le meilleur des mondes ?



- L’avis très privé de Vinton Cerf, Libération Ecrans, 12.12.2013
Vinton Cerf est le père, avec Bob Kahn au début des années 70, du protocole TCP/IP. Depuis 2005, il est  «chef évangéliste» chez Google. « La vie privée est peut-être réellement une anomalie » vient-il d'affirmer.
Il aurait pu s'abstenir.
http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2013/12/12/l-avis-tres-prive-de-vinton-cerf_966159


- Le projet Google est-il totalitaire ? Du Grain à moudre, 18.12.2013 -
avec Vincent Puren, Gilles Babinet, Ariel Kyrou
http://www.franceculture.fr/emission-du-grain-a-moudre-0

L'entreprise est devenue un monopole mondial, à cause des services offerts, mais surtout du fait des choix et des usages internautes (surtout en France). La force de G, c'est la capacité à s'insinuer partout (cf Android), la plateforme, un moteur d'innovation et un pari financier permanent. G., c'est une marque commerciale vivant de la publicité ; son existence dépend donc des consommateurs.
Les profits de Google viennent aussi de l'évasion fiscale et l'entreprise tient un discours libertarien, voisin de ceux du tea-party : l'Etat est toujours l'ennemi.

Ces gens portent conviction de la technologie est bonne par nature. Avoir inventé un moteur de recherche très efficace, avoir développé des services utiles ne donne pas légitimité à imposer à l'ensemble de l'humanité une idéologie à tonalité religieuse.

33e mn : L'entreprise prétend connaître les internautes mieux qu'eux-mêmes grâce à la collecte et à la commercialisation des données personnelles. Google crée pour chaque internaute un avatar de données. Il faut juste éviter de se prendre pour son double, pour son ombre d'information

Si G. ne s'était pas hors la loi pour la numérisation des livres, le contenu de millions de livres ne serait indexé que localement, dans quelques bibliothèques.


- Le Google Art Project divise les patrons des musées. France-Culture
« Si le château de Versailles ou le musée d’Orsay ont déjà conclu un accord avec Google, d’autres institutions restent rétives. Le Louvre et le Centre Pompidou ont jusqu’à présent refusé les propositions du groupe californien ».
Un prétexte : la pub ne va-t-elle pas bientôt submerger la consultation des pages web ?
http://www.franceculture.fr/2013-12-10-numerisation-google-joue-sur-tous-les-tableaux

- Aurélie Filippetti a refusé de servir de caution à Google.
Fleur Pellerin l'a remplacée.
http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/aurelie-filippetti-refuse-de-servir-de-caution-a-google-pour-une-inauguration_419676.html

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,