09 février 2013

Technos-réacs et techno-béats

 

L’Académie et la tablette aux alouettes
article d’Erwan Cario, Libération Médias – 07.02.2013
http://www.liberation.fr/medias/2013/02/07/l-academie-et-la-tablette-aux-alouettes_880235

extraits :
« On n’y apprend rien de bien révolutionnaire, mais il est plutôt bienvenu, cet avis de l’Académie des sciences intitulé « L’enfant et les écrans » (Libération de samedi). Ne serait-ce que pour disposer d’un argument d’autorité - c’est un truc de fainéant, on sait - pour écourter les discussions pénibles et interrompre les litanies des pseudo-penseurs passéistes. Non, ce n’était pas mieux « avant ». Non, le numérique n’a pas vocation à décérébrer la jeune génération. Et non, les jeux vidéo ne rendent ni idiot ni violent. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est l’Académie des sciences !

Pour profiter de cet argument d’autorité, il faudra néanmoins passer sous silence quelques étrangetés. Un peu de mauvaise foi n’a jamais fait de mal à personne. Ainsi, la référence à Second Life présenté comme un jeu pour petites filles peut faire sourire, tout comme la mise en avant de la technologie 3D relief pour la télévision, qui est en chemin pour rejoindre le frigo connecté au cimetière des fausses bonnes idées.

Plus gênant, l’Académie semble s’être entichée d’une façon fort peu scientifique du dernier-né des écrans : la tablette tactile… On peut s’interroger sur la légitimité d’une telle mise en avant … C’est un écran séduisant, mais c’est avant tout un outil de consommation … On ne crée pas grand-chose sur tablette. A la limite, un statut Facebook. Mais pour les longs textes, les vraies créations graphiques, la programmation informatique (qui devrait être une priorité pour les jeunes, justement) ou la mise à jour d’un site web, c’est hors sujet … Il faut croire que même un académicien peut être aveuglé par sa propre fascination. Et les béats de l’innovation sont souvent tout aussi largués que les pires des techno-réacs ».

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

08 septembre 2012

Google, FB : la guerre des classements

 

- Google, Facebook : la guerre des classements
émission Le grand bain, 23 juillet, 30 premières minutes

Dominique Cardon sur Google et Facebook,
pagerank et edgerank,
autorité ou affinité...
http://www.franceinter.fr/emission-le-grand-bain-google-facebook-la-guerre-des-classements

 

- Des clics et des claques, du 06.09.2012
L'émission d'Europe 1 fait vers la 15e minute,
la promotion du magazine Philosophie magazine
et du dossier Pourquoi nous n'apprendrons plus comme avant
Avec Nicholas Carr, Salman Khan, Michel Serres, Raffaele Simone,  Bernard Stiegler, Jean-Philippe Toussaint, Maryanne Wolf
http://www.philomag.com/fiche-dossiers.php?id=127
http://www.philomag.com/fiche-ancien-numero.php?id=63
(Le magazine s'intéresse aussi à Karl Marx).
http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Des-clics-et-des-claques/Sons/Des-clics-et-des-claques-06-09-12-1230417/

Nicholas Carr a eu bcp de succès à l'été 2008 avec l'article
Is Google Making Us Stupid ?
What the Internet is doing to our brains
http://www.theatlantic.com/magazine/archive/2008/07/is-google-making-us-stupid/306868/

Un an plus tard, en 2009, Books magazine en a tiré la traduction titrée
Internet rend-il ENCORE PLUS bête ?
http://www.books.fr/magazines/numero-7/


La question de Philo magazine est intéressante, et les articles semblent nuancés (la TV y semble davantage égratignée qu'internet). A la radio, les 15 minutes servent surtout à opposer des opinions et des points de vue.

Au moins 2 choses semblent très discutables :
Les journalistes utilisent des termes qu'ils oublient de définir :
pourquoi mettre sur le même plan une information factuelle (vérifier une date ou un lieu, dénicher le nom d'un auteur ou le titre d'un livre ou d'un film) et construire une connaissance ou un savoir, ce qui suppose un questionnement et un raisonnement ?

Un chercheur, ce n'est pas seulement un technicien. C'est aussi qqun qui essaie de renouveler la manière de questionner un sujet et de mobiliser des données à interpréter pour appuyer sa thèse.

Dans l'émission, Internet est comparé à l'imprimerie, comme si le paysage actuel de l'édition existait dès 1450.

L'analogie est fréquente quand on veut attaquer Internet.
C'est négliger le fait que le livre ne touche au départ qu'un pourcentage très limité de la population européenne, sur des sujets également restreints.
Pour élargir massivement le cercle des lecteurs, il a fallu attendre les progrès de la scolarisation en Europe à la fin du XIXe.
Ensuite, il a fallu la diffusion du livre de poche, après 1954 en France.
Sans oublier le temps disponible pour lire
après le boulot (le temps libre) et l'envie de lire... :-):-)
Mais là, la TV est venue rapidement concurrencer le livre, lui faire de l'ombre et aussi un peu la courte échelle (cf Apostrophes).


.

 

Posté par clioweb à 07:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 avril 2011

Le double désaccord


On n'est pas couché
(France 2, 16/04/2011) a tardé à venir en ligne cette semaine.
Une occasion de faire un détour par dailymotion (160411) où plusieurs extraits sont visibles.

- Le double désaccord entre Plenel et Zemmour, sur le fond et sur la style.
Un exécutif qui agit en tenant compte de contre-pouvoirs réellement efficaces, ou Louis XVI comme modèle d'une république autoritaire ?
Attaquer la personne ou contester ses idées ?

http://www.dailymotion.com/video/xi9fs8_plenel-vs-naulleau-zemmour-itw-onpc-160411-ruquier_news

- une allusion à deux rues de Château Rouge (Custine ou Deauville ?) - merci à Vincent pour l'écoute attentive -
http://www.dailymotion.com/video/xi9g0i_l-chanteuse-vs-naulleau-zemmour-zik-onpc-160411-ruquier_music

- dans la même émisson ( cf vidéos associées), Allègre a continué de sévir :
il veut mettre des ""petits"" réacteurs nucléaires partout...
D'autres semblent préférer le gaz de shit...:-):-)

Cette émission illustre la difficulté croissante, dans notre société, à tenir des débats rationnels et sereins sur les sujets sensibles.


Forum Libération, Rennes 2010 en différé

A Rennes, pas de débat entre Mélenchon et Novelli sur le salaire maximum. :-)
Un échange difficile entre Plenel et Roudinesco.
Le face à face Brighelli-Boulagnon a dû être animé.

L'affrontement entre Cohn-Bendit et Naouri à propos de l'autorité a été caricatural : « Une heure trente de baffes verbales et de bourre-pifs sémantiques arbitrés par les rires, les applaudissements ou les sifflets des spectateurs. Avec de temps en temps, des points de convergence » écrit Dominique Primault pour Libération.

En différé, on voit chaque protagoniste bondir sur tout mot utilisé par l'adversaire, sans lui laisser le temps de terminer sa phrase. Tous les deux s'empressent de donner des visions radicalement contraires de l'allaitement par les femmes africaines. Aucun n'évite la provocation (cf Naouri : éduquer en "fasciste" pour former des citoyens "démocrates").

La vidéo à regarder en différé : http://www.tvrennes35bretagne.fr/fr/grille/forumlibration-6300

   

 

 

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,