24 septembre 2013

Léon Gimpel : as de l’autochrome

 

gimpel-n2

Le tsar Nicolas II et le président Fallières (Armand, pas André)
lors d'une entrevue qui a eu lieu dans la rade de Cherbourg en juillet 1909.
autochrome Léon Gimpel, http://etudesphotographiques.revues.org/index935.html

- Léon Gimpel : as de l’autochrome - Telerama 3314, 20.07.2013
Un été 1913 - Cadrages originaux, innovations techniques… le reporter vedette du journal “L'Illustration” a saisi La Belle Epoque, la Grande Guerre et les années folles en inventant une nouvelle grammaire. Petite histoire d'un photographe novateur, portfolio à l'appui. http://www.telerama.fr/idees/leon-gimpel-as-de-l-autochrome,100319.php
Le blog de la SFP fait un lien vers Télérama
http://sfp.asso.fr/blog-collection/index.php?post/2013/09/19/L%C3%A9on-Gimpel%2C-As-de-l-autochrome%2C-sur-T%C3%A9l%C3%A9rama.fr

 

- Léon Gimpel, Mes grands reportages
Etudes photographiques n° 19 Décembre 2006 : La photographie pédagogue / Modèles critiques
http://etudesphotographiques.revues.org/935

Léon Gimpel, Quarante ans de reportages. Souvenirs de Léon Gimpel, collaborateur à L’Illustration (1897-1932), Domaine de Castellemont, Jurançon, manuscrit (collection SFP), 20 février 1944
Gimpel est entré en contact avec les frères Lumière dès 1904. Le 10 juin 1907, à l’occasion de la présentation publique du procédé autochrome dans les locaux de L’Illustration, il rédige un article intitulé “La photographie des couleurs à L’Illustration”, paru dans le numéro du 15 juin 1907, p. 387-389. Sur le rapport de Gimpel à l’Autochrome, voir Nathalie Boulouch, “Reporters et professionnels”, La Photographie autochrome en France (1904-1931), thèse de doctorat en histoire de l’art, université Paris I, 1994, p. 227-248.
L. Gimpel, « Le président de la République et M. André (sic pour Armand) Fallières à bord du cuirassé Vérité », Autochrome, 12 x 9 cm, 1er août 1909, coll. SFP
L. Gimpel, « Départ du dirigeable militaire Le Temps pour la revue militaire, Issy-les-Moulineaux », 9 x 12 cm, 14 juillet 1911, coll. SFP


- Léon Gimpel, reporter à L'Illustration
http://www.autochromes.culture.fr/index.php?id=81


- Leon Gimpel, les audaces d'un photographe au Musée d'Orsay - mars 2008
http://www.unerusseaparis.fr/2008/03/leon-gimpel-musee-orsay-photo-expo.html

- Les autochromes parisiens de Léon Gimpel - 02.2011
http://dona.centerblog.net/60-les-autochromes-parisiens-de-leon-gimpel
http://www.laboiteverte.fr/les-autochromes-parisiens-de-leon-gimpel/
En 1915, il se lie d’amitié avec un groupe d’enfants du quartier de la rue Grenata à Paris qui avaient créé leur propre« armée »
http://www.lemadblog.com/photo/l%E2%80%99armee-de-la-rue-greneta-de-leon-gimpel/


gimpel-change

Léon Gimpel. Le Pont au Change Paris. 1911.
http://autocromie.wordpress.com/2013/06/

 

- Autochromes and Autochromists of WWI - La Grande Guerre en autochromes
http://www.luminous-lint.com/app/contents/fra/_autochromes_ww1_01/

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


01 mai 2013

La photo autochrome 1903-1931

 

mn-autochrome

En Couleurs et en Lumière
La photographie autochrome 1903-1931
Exposition au Musée de Normandie, Caen, 27 avril au 29 septembre 2013
couverture du Journal de l'exposition


Autochromes Lumière - Un procédé présenté en 1903 par Louis Lumière et commercialisé surtout à partir de 1907 permet de reproduire un maximum de couleurs à partir de trois d'entre-elles, dans un mélange d'empirisme et de science. Il est utilisé par les opérateurs d'Albert Kahn pour ses Archives de la planète (1909-1931). Après 1935, l'autochrome est supplanté par le kodachrome et l'Agfacolor. http://www.autochromes.culture.fr/

La technique consiste à saupoudrer une plaque de verre avec des grains de fécule de pomme de terre teints en rouge (orange), vert et bleu (violet), fixés par de la résine. Les interstices entre les grains sont comblés par de la poudre de carbone très fine (noir de fumée). Ce filtre est scellé par une laque qui le protège pendant les opérations de développement de la surface sensible qui a été déposée sur le tout. La très faible sensibilité (4 à 8 iso) impose un long temps de pose. http://fr.wikipedia.org/wiki/Autochrome
Sur le procédé, lire l'article de Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Autochrome

et voir la vidéo Les autochromes Lumière - François Tyserre : http://webcast.in2p3.fr/videos-les_autochromes_lumiere
Lumière sur l'autochrome : http://www2.cnrs.fr/journal/4524.htm


La couleur entre tardivement dans la pratique photographique, avec le procédé mis au point par les frères Lumière. La technique est nouvelle, mais les photographes reprennent les sujets et la manière des peintres impressionnistes et néo-impressionnistes.
L'exposition En couleurs et en lumière présente une sélection d’autochromes issues de collections publiques et privées (Musée d'Orsay, SFP, Cinémathèque Robert Lynen, Musée Albert-Kahn, AD 50, etc... ).
Le programme : http://www.musees-basse-normandie.fr/


femmes-plage

Gustave Gain, Femmes sur la plage de Siouville-Hague (50) vers 1908,
autochrome 9 x 12 cm © AD 50 (cl. Gustave Gain, 89 Num 448) - source MdN

 

antoine-photo9

Jules Antoine, Pique-nique en forêt, vers 1910 - MdN
http://www.cadre-exquis.com/photo9.htm
http://www.cadre-exquis.com/autochromes.htm
L'oeil de Jules : http://amontmartre.over-blog.com/article-nouvelles-du-18-eme-56676838.html


rue227105

Auguste Léon, Lisieux, rue aux Fèvres, 1912 - Musée Albert Kahn
une des 12 vues reproduites sur la page web de Ouest-France
http://www.caen.maville.com/sortir/galeriephoto

 

trouville1920

mak-pommiers

Trouville, Lisieux, Caen, Honfleur ...
Georges Chevalier, Auguste Léon, Roger Dumas, Musée Albert Kahn
10 images concernent la Normandie occidentale
http://albert-kahn.hauts-de-seine.net/archives-de-la-planete/mappemonde/France/Basse-Normandie/

 

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,