11 août 2012

Les héritiers de Picasso

 

Picasso, la période argent - Le Monde Culture et idées 09.08.2012
http://www.lemonde.fr/culture/article/2012/08/09/la-periode-argent_1744258_3246.html

Picasso,
l'artiste, 
un modèle de voiture,
une marque
et beaucoup d'argent pour les héritiers...

Picasso a laissé à ses héritiers 1 885 peintures, 7 089 dessins, 2 800 céramiques, 1 228 sculptures, près de 10 000 gravures et lithographies. Sans oublier deux châteaux, des villas... Deborah Trustman, du New York Times, évaluait l'héritage en 1979 : 46 millions d'euros pour Jacqueline, 30 millions d'euros pour Bernard et Marina, 13 millions d'euros pour Maya, Claude et Paloma.


Pablo Picasso (1881-1973) - wikipedia FR  -  ES

Henri-Georges Clouzot, Le Mystère Picasso - 1955
http://www.youtube.com/watch?v=YZ5bysmi4qc


.
.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


29 juillet 2012

JO - Les ambivalences de l'Olympisme

 

Le sport, au-dela du jeu

Dans l'émission Cultures Monde - 09.07- Patrick Clastres insiste sur les ambivalences de l'olympisme, entre expression de patriotismes parfois exacerbés en nationalismes * et internationalisme par le sport amateur de haut niveau.
Un regard distancié nécessaire.
Face au rouleau compresseur des médias qui exploitent entre deux tunnels de pub la mise en spectacle des compétitions. A leur habitude, en deux semaines, cette forme de téléréalité risque d'aller jusqu'à l'overdose.


* Il est courant de faire la chasse au chauvinisme (« le roman national ») dans les manuels scolaires d'histoire.
Il faudrait aussi regarder du côté des Envoyés Spéciaux du Vide de la TNT : ils ne s'intéressent en général qu'aux seuls sportifs nationaux, présentés comme des êtres d'exception, tellement sûrs de leur triomphe prochain. La déception est souvent au rendez-vous ...  De plus, ces ESV adorent le sport virtuel : ils passent souvent plus de temps à commenter l'approche des épreuves que les vrais résultats de celles-ci.
Lire Pédagogie de la bêtise, le point de vue de françois Bégaudeau dans Le Monde Sport - 28.07.2012


Cultures Monde - 09.07 - 1/4 - Jeux olympiques, instrument diplomatique
avec Patrick Clastres, Alain Nass, Jérôme Gygax
http://www.franceculture.fr/emission-culturesmonde-le-sport-au-dela-du-jeu-14-jeux-olympiques-instrument-diplomatique-2012-07-09
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11701-09.07.2012-ITEMA_20384150-0.mp3

« Il est évident que le télégraphe, les chemins de fer, le téléphone, la recherche passionnée de la science, les congrès, les expositions ont fait plus pour la paix que tous les traités et toutes les conventions diplomatiques. Eh bien j’ai l’espoir que l’athlétisme fera encore plus (…). Exportons des rameurs, des coureurs, des escrimeurs ; voilà le libre-échange de l’avenir et le jour où il sera introduit dans les mœurs de la vieille Europe, la cause de la paix aura reçu un nouvel et puissant appui. Cela suffit pour encourager votre serviteur à songer maintenant à la seconde partie de son programme : le rétablissement des Jeux Olympiques » déclarait Pierre de Coubertin en 1892
Ces jeux devaient être un outil de pacification et de dialogues entre les peuples. La suite a montré les limites de cet espoir


- Les premiers comités sont composés de militaires, de diplomates, de sportmen ; c’est une assemblée de messieurs fortunés, attirés par les mondanités cosmopolites. La cooptation y est la règle, pas l'élection.
cf les annuaires du CIO de 1908 à 2010 - http://www.olympic.org/fr/la-charte-olympique?tab=1#1917


- L'itinérance aide au succès des jeux : Coubertin les veut à Paris en 1900 ; il accepte 1896 en Grèce. Les Grecs ont tenté à plusieurs reprises d’imposer leur pays comme seul lieu d’accueil.

- Samaranch installe une rupture brutale avec l'olympisme modernisé : il met fin au principe de l’amateurisme, il fait du CIO une OING de droit privé suisse, il fait le choix de la médiatisation par la TV commerciale, il va solliciter l’argent des multinationales, il fait des anneaux une marque commerciale. Les mots de la charte sont parfois loin des pratiques réelles : « mettre le sport au service du développement harmonieux de l'homme, en vue de promouvoir une société pacifique, soucieuse de préserver la dignité humaine »
Les JO ont failli disparaître à plusieurs reprises, les Jeux de Londres en 1948 ont évité aux dirigeants acoquinés avec les dictatures d’avoir à rendre des comptes. L’ONU et le CIO se regardent plutôt en chiens de faïence.


JO, un siècle de passions, Les quatre chemins, 2008
Patrick Clastres s'interroge sur les rapports entre le CIO et les Etats et les organismes internationaux dont l'ONU avec qui, à plusieurs reprises, il fut en conflit au point que de nombreuses contre manifestations, qu'on a oubliées, ont existé : Les jeux de l'Empire Britannique (1930), les Spartakiades (1928), les Olympiades populaires de Barcelone (1936) ou les Paralympiques (1960). Il étudie les relations entre le sport professionnel et le sport amateur, ainsi que les liens étonnants qui se nouent entre l'argent, le dopage et la médiatisation d'une part et les idéaux universels de paix et de loyauté d'autre part.
http://www.franceculture.fr/oeuvre-jeux-olympiques-un-siecle-de-passions-de-patrick-clastres


Cultures Monde - Les autres émissions de la semaine :
10.07 - 2/4 - L'économie des JO
http://www.franceculture.fr/emission-culturesmonde-le-sport-au-dela-du-jeu-24-economie-des-jo-l-argent-plus-fort-que-l-or-2012-0
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11701-10.07.2012-ITEMA_20384393-0.mp3

11.07 - 3/4 - La dictature de la performance
avec Redeker
http://www.franceculture.fr/emission-culturesmonde-le-sport-au-dela-du-jeu-34-la-dictature-de-la-performance-2012-07-11
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11701-11.07.2012-ITEMA_20384645-0.mp3

12.07 - 4/4 - La vie d'un sport
http://www.franceculture.fr/emission-culturesmonde-le-sport-au-dela-du-jeu-44-naissance-et-reconnaissance-la-vie-d-un-sport-2012
http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/11701-12.07.2012-ITEMA_20384871-0.mp3


L'Histoire utilise en vitrine vendeuse Les JO,du sport,du sang et de la politique, ledébut d'un entretien de 2008 avec Georges Vigarello :
« Les JO sont devenus un immense spectacle retransmis dans le monde entier, en temps réel, par les médias, mobilisant des investissements gigantesques : le budget avoué, cette année, pour Pékin est de 40 milliards de dollars. Nous sommes loin de la morale chevaleresque et de l’affrontement gratuit que souhaitait Coubertin ».
http://www.histoire.presse.fr/web/la-une/les-jeux-olympiques-du-sport-du-sang-et-de-la-politique-26-07-2012-47093


.
.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 mai 2011

Le côté obscur de Google


Sous le titre Le côté obscur de Google (avril 2011),
Payot a édité en poche la traduction d'un ouvrage de 2007 :
 
Luci e ombre di Google (2007) - La face cachée de Google (2008)

L'ouvrage est disponible en ligne en français
( pour le télécharger en pdf : 

http://www.ippolita.net/5.html 
http://www.ippolita.net/files/Facecacheapostille.pdf

Pour les lecteurs pressés, lire la libre conversation de Multitudes avec Karlessi, un membre du collectif Ippolita (2009). http://multitudes.samizdat.net/Contre-l-hegemonie-de-Google
http://www.cairn.info/revue-multitudes-2009-1-page-62.htm

.
Les auteurs, des libertaires italiens, s'étonnent de la grande passivité des internautes.

Google a su magistralement exploiter notre besoin de simplicité. Sa publicité est bien moins intrusive que celle des autres commerçants, mais sa gestion des contenus est invasive. Les auteurs questionnent la technique du moteur plébiscité par tous (« le coeur opaque de technologies »).
Ils interrogent les discours sur l'open source qui ne sont, selon eux, qu'un masque pour dissimuler la machine redoutable de profilage publicitaire des internautes. Comment croire qu'une entreprise privée puisse vouloir incarner le bien commun ? « Don't be evil ? Tout le monde y croit, ou presque, parce que tout monde rêverait que cela puisse être vrai ».  Comme toute entreprise capitaliste, Google a au moins deux ambitions : faire de l'argent, beaucoup d'argent ; étendre sa domination toujours plus loin sur les contenus numérisés ».

« L'enjeu nous semble moins de critiquer Google, aussi utile que cela puisse être, que de savoir si nous sommes capables d'agir pour préserver et développer des espaces d'émotion sans profilage, d'imagination sans publicité ».

« Ippolita a créé les « scookies », un système permettant aux internautes de s’échanger entre eux leurs biscuits numériques pour mettre un zeste de chaos dans l’organisation si magnifiquement « profilée » du moteur de recherche, de ses robots et de ses pubs si bien personnalisées ».

.
La version poche publiée par Payot comporte une postface qui épingle le contrôle social (le flicage consenti) source de profits pour les multinationales du web 2.0. A
insi avec Facebook, tout ce qui est affiché sur l'écran  devient la propriété exclusive de Zuckerberg. Le rêve humaniste de la connaissance globale a cédé la place aux bavardages planétaires, à la pseudo intimité entre mille oreilles et mille yeux indiscretssur fond de connotation politique clairement réactionnaire. 
La situation est grave...

Lire également (et soutenir) La Quadrature du Net : http://www.laquadrature.net/fr
.

blackle

http://fr.blackle.com/ - http://www.blackle.com/

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 juillet 2010

Les politiques et l'argent

- Les hommes politiques, la culture et l'argent

Concordances des Temps entre les Athéniens du Ve siècle et les présidents de la la Ve République. La formation et la culture des dirigeants, leur rapport à l'argent...

Les hommes politiques étudiés par Pauline Schmitt-Pantel - Hommes illustres - Moeurs et politique à Athènes au Ve siècle (Aristide, Thémistocle, Cimon, Périclès, Nicias et Alcibiade) viennent de familles riches, même s'ils vantent parfois la pauvreté  dans leurs discours.
Quels usages faire de cette richesse ? Mettre en avant le souci du bien public par l'évergétisme (le théâtre, les trières...) ou étaler de façon ostentatoire un enrichissement personnel ? Les Athéniens savaient aussi ostraciser (le tesson, pas l'huitre)

.
- Pour les habitués de la radio, une sélection d'émissions et de podcasts.

Mercredi, Claude Lelièvre était l'invité de Rue des Ecoles.

France-Culture a mis en ligne sa grille de vacances
Le gag, c'est qu'elle est bien plus compacte, efficace et rapide que la lecture des programmes journaliers de gauche à droite dans l'interface graphique installée en mai dernier. http://www.franceculture.com/grille-des-programmes/

Posté par clioweb à 06:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,