28 septembre 2016

Violences et archéo

 

Violences de guerre, violences de masse
Une approche archéologique
Jean Guilaine, Jacques Sémelin

le sommaire :
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index.php?ean13=9782707190550

dont
7. Des armes à la guerre. Méthodes et principes de reconnaissance d’un « état » de guerre chez les Celtes
(IVe-Ier siècle avant notre ère), par Gérard Bataille


violences-archeo

 
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


05 janvier 2016

J’ai tjs rêvé d’être archéologue

 


- « J’ai toujours rêvé d’être archéologue »
Le salon noir, 26.12.2015 Inrap
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir-1


- Reportage à Bondy - Une classe de 5eme du collège Pierre Curie participe
à la fouille d'un îlot en réhabilitation au cœur de la ville actuelle, à la périphérie des cités gallo-romaine et médiévale
http://www.humanite.fr/des-collegiens-fouillent-le-bondy-dautrefois-589111

Un archéologue en résidence dans un collège - INRAP - 04.11.2015
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/

- 13e mn entretien avec Boris Valentin (Paris 1)
Il souligne le transdisciplaire,  la passion de jeunes attentifs et méticuleux, . "ils pensent avec leurs mains"
L'archéologie fait  mentir la séparation stupide entre travail intellectuel (livresque) et réalité matérielle des traces fouillées.
Il souhaiterait des structures équivalentes à celles de la musique dans les conservatoires.

http://www.mae.u-paris10.fr/arscan/Boris-Valentin.html
(Paris1 renvoie à Paris10)


- 17e mn : Philippe de Carlos a soutenu en novembre une thèse :
Le savoir historique à l'épreuve des représentations sociales :
l'exemple de la Préhistoire et de Cro-Magnon chez les élèves de cycle 3
http://www.theses.fr/2015CERG0750
http://biblioweb.u-cergy.fr/theses/2015CERG0750.pdf

La Préhistoire ?
Pour les élèves interrogés, ce sont des hommes poilus et guerriers vivant dans des grottes et chassant le mammouth.
Et les fouilleurs du Bondy médieval parlent sans hésitation de dinosaures... :-)
Le savoir scolaire ou le savoir savant pèsent de peu de poids
face aux représentations sociales dont bcp sont héritées du XIXe

Parmi les freins à cette formation :
- Les manuels scolaires ont de grands progrès à faire pour témoigner du travail réel des archéologues
- Les programmes ? La préhistoire disparaît de l'Ecole, et passe en 6eme.
- La maigre place de l'histoire (et de l'arcého) dans la formation des profs d'Ecole
PdC plaide en faveur d'une pratique éclairée, appuyée sur une vraie réflexion didactique
pour permettre aux enfants de construire un savoir rationnel et rompre avec les représentations sociales héritées

mention des Fouilles de Brandes-en-Oisans
http://www.isere-patrimoine.fr/2934-les-fouilles-de-brandes-en-oisans-l-alpe-d-huez-.htm
http://www.monuments-nationaux.fr/fichier/editions_ebook_chapitre/662/2_10_B.pdf


2 remarques :
. En lycée, l'archéo faisait partie du programme de seconde (Préhistoire, Antiquité, MA). Allègre a préféré l'attribuer aux naturalistes.
. Depuis 1995, l'obsession du catéchisme a tout submergé. Au détriment de l'histoire matérielle et de l'histoire sociale.
L'archéologie n'intéresse plus la rue de Grenelle. C'est dommage car sa démarche est essentielle dans une formation scientifique, dans les questions posées, dans la combinaison entre traces matérielles et écriture de l'histoire, identification des objets et interprétations possibles / plausibles en fonction des datations et du contexte historique.

sur les rapports entre archéo et histoire, cf. aussi le point de vue de Joelle Burnouf,
par exemple dans La Fabrique de l'histoire 10.07.2008 transcrite par  Taos Aït Si Slimane.
http://www.fabriquedesens.net/Histoire-de-l-archeologie-4


 

bondy-inrap-5

http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Actualites/


.




.
.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 novembre 2015

INRAP : Archéologie des migrations 2

 

Archéologie des migrations
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources/p-19789-Archeologie-des-migrations.htm

Le colloque de l'INRAP au Musée de l'Histoire de l'Immigration a été diffusé en direct.
Les vidéos devraient rapidement être disponibles et archivées sur le web.

-----------------------------


En attendant les vidéos et les présentations visuelles, 2 fichiers audio du vendredi,
et des notes brutes, à relire et compléter  (mise en ligne temporaire)
(dsl pour le bruit de clavier - merci au découpeur de mp3 http://mp3cut.net/fr/ 

Bruno Dumézil, ""les grandes invasions"" : sources, méthodes et idéologie
à partir de la 7eme minute, 28 minutes
http://clioweb.free.fr/colloques/archeomigrations/bd-invasions.pdf

Vincent Carpentier, L'immigration scandinave au Xeme... un invisible archéologique

à partir d'1h04, environ 40 minutes
http://clioweb.free.fr/colloques/archeomigrations/vc-scandinaves.pdf

 ------------------------


à chaud, qq éléments vus et entendus :

- "Les invasions barbares" ?
Bruno Dumezil (Nanterre) décrit l'évolution des interprétations dans la très longue durée (du Ve à nos jours)
Il souligne un topos : une migration est souvent utilisée comme un élément valorisant dans une origine construite par les élites
(cf. la revendication d'une origine troyenne par les Romains,
ou sa reprise par des auteurs français au MA et au XVIe)


- Les migrations scandinvaves, un invisible archéologique
Vincent Charpentier, INRAP

vc-scand


Vincent Charpentier a montré la force de l'idéologie à la fin du XIXe et au début du XXe.
Il passe en inventaire la grande faiblesse des traces matérielles attestant une présence de scandinaves. (la christianisation rapide pourrait être une explication de la pauvreté des tombes en objets)
Cette absence est à étudier en tant que telle, en relation avec les autres espaces proches de la Manche et de la mer du Nord.

L'archéo incite à ne plus lire les objets avec une grille ethnique, à ne plus chercher un choc des civilisations, mais à envisager un processus complexe avec des rencontres, de l'assimilation et de l'acculturation réciproques.

A une question sur violence (le discours des clercs) et commerce (aujourd'hui), il a conseillé d'éviter les mouvements de balancier trop marqués. Du fait des règles d'héritage, les cadets ne reculent pas devant la bagarre et l'aventure.

 
- Christian Grataloup, Géohistoire des mobilités dans l'Ancien Monde.
CG propose un regard toujours intéressant sur les catégories :
en français, on évite de parler « d'indigènes », le terme utilisé en traduction (« autochtone ») pose aussi des problèmes.
Il reprend la vieille opposition entre sédentaires et nomades (steppes et empires...).
Une remarque intéressante sur les flèches des cartes : on donne souvent plus d'importance au point d'arrivée qu'au point de départ.
Il a dit son étonnement devant l'emploi des périodes classiques dans le programme du colloque (Préhistoire, Antiquité, MA, Moderne, Contemporaine)

cg-empires



- Sur la traite atlantique,
Sue Peabody, Slavery Links
une page web où 1/3 des liens sont brisés et à actualiser (c'est en cours à titre personnel)
http://directory.vancouver.wsu.edu/people/sue-peabody/slavery-links

Theresa Singleton :
http://www.maxwell.syr.edu/anthro/Singleton,_Theresa/

Elle mentionne des sources en anglais :
The Atlantic Slave Trade and Slave Life in the Americas: A Visual Record Jerome S. Handler and Michael L. Tuite Jr.
http://hitchcock.itc.virginia.edu/Slavery/index.php
cartes http://www.slavevoyages.org/

Navires naufragés et fouillés
The São José a slave ship from Portugal sank in 1794 off the coast of Cape Town
http://en.wikipedia.org/wiki/Sao_José_Paquete_Africa
Henrietta Marie, négrier anglais coulé en Floride sur le New Ground Reef en 1700.
http://www.archeonavale.org/slaveroute/retrouvees.htm


Une question du public a fait allusion aux "Territoires libres"
Sur le web, voir
Palmares, dans la Serra da Barriga (actuel État d'Alagoas) est le plus célèbre pour avoir résisté près d'un siècle à la répression
http://fr.wikipedia.org/wiki/Palmares
Bernard Bret, Territoires de servitude et territoires de liberté au Brésil, Espace populations sociétés 2014
http://eps.revues.org/5752

Maroon camps
http://en.wikipedia.org/wiki/Great_Dismal_Swamp_maroons
http://en.wikipedia.org/wiki/Maroon_%28people%29#North_Carolina_and_Virginia


- Engagisme, archéo à l'île Maurice,
Krish Seetah, université de Stanford

Trianon, Bois Marchand, Flat Island...
Stanford, Mauritian Archeology
A history of Mauritius from discovery to Independence
http://sites.stanford.edu/MauritianArchaeology/trianon-sugar-estate

 

ks-maurice      ks-boismarchand

   Les sites mentionnés lors de l'intervention (Trianon, Bois Marchand, Flat island...)

Le jeudi, dans son introduction, Sophie Bouffier a comblé l'oubli des Grecs anciens. Colonisation diasporas, connectivité
Hervé Duchesne, La colonisation grecque en débat, L'Histoire 377
http://www.histoire.presse.fr/recherche/la-colonisation-grecque-en-debat-01-06-2012-46187


Archéopages a publié en 2007
n° 18 un dossier migrations. La revue a été distribuée dans la salle.
http://tinyurl.com/inrap-archeopages2007-migr

Gustave Kossina a été cité deux fois
(et le syndrome Kossinna après 1945 : s'interdire certaines interprétations dévoyées par les nazis).
http://en.wikipedia.org/wiki/Nazi_archaeology
voir aussi l'archéologie complice du nazisme, l'analyse de Laurent Olivier
http://clioweb.canalblog.com/tag/olivier
et un colloque de 2005 à Lyon
http://anabases.revues.org/281

--------------------------

- Le journal du CNRS a publié un entretien avec JP Demoule
http://lejournal.cnrs.fr/articles/de-tout-temps-lhomme-sest-deplace

« Les indo-européens ?
Malgré des similitudes avérées entre les langues de l’Europe et d’une partie de l’Asie, qui laissent supposer l’existence d’une langue originelle, aucune migration indo-européenne n’est à ce jour vérifiée par l’archéologie ».

« Cette fascination pour le mode de vie romain pousse les « barbares » des régions germaniques et plus lointaines à venir s’installer dans les provinces de Gaule et de Belgique, aux IVe et Ve siècles »

sur RFI, le 10.11.2015, 46 minutes
Le paléoanthropologue Jean-Jacques Hublin et l'anthropologue Augustin Holl
http://www.rfi.fr/emission/20151110-comment-faire-archeologie-migrations

------------------------------

- Le colloque est une réponse à ceux qui passent leur temps à dénigrer l'Internet tout en s'affirmant « geek ».

Le colloque a été filmé par des professionnels et diffusé en direct. La distinction est bien faite entre les diapos projetées et l'image de l'intervenant.
Plus de 600 personnes l'ont suivi le colloque à distance (sur place, il y avait entre 300 et 400 chaises).
La vidéo ne remplace pas le contact direct, mais il est possible de consulter le web et de compléter l'information sur les éléments auxquels les intervenants font allusion (par ex la page de Stanford sur l'archéologie à l'île Maurice)

Le colloque est révélateur du rapport des chercheurs à la pédagogie et à la technique. Beaucoup de conférenciers ont utilisé des présentations visuelles avec une documentation riche (cf les scandinaves). Quelques-uns se sont contentés de parler d'un sujet sur lequel ils ont publié récemment un livre (parfois sans illustrations).

Le suivi par Twitter ne remplace pas l'écoute intégrale, mais les phrases brèves permettent de mettre l'accent sur des formules ciselées par les conférenciers. (cf. les scandinaves : « La thèse colonisatrice est désormais obsolète »)


des comptes et des 138 caractères en écho sur Twitter :

http://twitter.com/hashtag/Archeomigrations?src=hash
http://twitter.com/InrapOfficiel

@InrapOfficiel
Grand merci aux twitteurs actifs pdt ces 2 jours #FF @jb_Jamin @cathbarra @ClementWattier @clioweb2 @mblogostelle @ToutLunivers @LucAllemand

@citeimmigration: #Archeomigrations Merci au public IRL & URL & LTers
@mblogostelle @cathbarra @ClementWattier @jb_Jamin @clioweb2 @ToutLunivers @LucAllemand

http://twitter.com/citeimmigration
Maryse Marsailly, journaliste-SR bimedia
http://twitter.com/mblogostelle

archéo médiation museomix
http://twitter.com/cathbarra

Histoire et archéologie. Vie amiénoise en option
http://twitter.com/ClementWattier

Gestion de projets culturels - Muséographie
http://twitter.com/jb_Jamin

Art et Archéologie pour la période Antiquité
http://twitter.com/ToutLunivers

Luc Allemand Journaliste scientifique
http://twitter.com/LucAllemand



.

12 novembre 2015

INRAP : Archéologie des migrations 1

 

archeo-migrations



Archéologie des migrations

Colloque international
organisé par l'INRAP
MNHI, jeudi 12 et vendredi 13 novembre
http://www.histoire-immigration.fr/2015/8/colloque-international-archeologie-des-migrations

Jeudi
Les Celtes
Les Etrusques, quelle origine ?
Phéniciens et diaporas
L’Empire romain, contrôle de la mobilité des personnes
Migration Lapita
L’expansion Bantu

 

Vendredi
9h00 - 10h45
« Les "Invasions barbares” : sources, méthodes, idéologies »
par Bruno Dumézil, université Paris-Ouest Nanterre

« Les migrations barbares et leurs traces archéologiques : l’exemple de la Gaule du Sud-ouest au Ve siècle »
par Jean-Luc Boudartchouk, Inrap

« L’immigration scandinave sur le continent au Xe siècle : un invisible archéologique ? »
par Vincent Carpentier, Inrap

11h15 - 13h00
« Présences, expulsions et reconstitutions de communautés juives en France »
par Paul Salmona, Musée d’art et d’histoire du judaïsme  

« Présence arabo musulmane en Languedoc et en Provence à l’époque médiévale »
par Marc Terrisse, Centre de recherches historiques de l’Ouest, CNRS  

« S’affranchir ou s’enraciner : le droit de la migration depuis les colonies françaises vers la métropole à l’époque de l’esclavage »
par Sue Peabody, université de Vancouver


IV – Les migrations contemporaines
Président de séance : Hervé Le Bras

14h00 - 15h45
« Sociétés à pattes et sociétés à racines : une géohistoire des mobilités dans l’Ancien Monde »
par Christian Grataloup, Institut d’études politiques de Paris

« De l’Afrique aux Amériques : archéologie de l’esclavage transatlantique et de la diaspora africaine »
par Theresa Singleton, université de Syracuse  

« Le cimetière "italien” du quartier des Crottes à Marseille : entre intégration et rejet »
par Anne Richier et Nicolas Weydert, Inrap

16h15 - 18h30
« Une archéologie de "l’engagisme” : histoire, société et culture des travailleurs contractuels et de leurs descendants à l’île Maurice »
par Krish Seetah, université de Stanford

« Cultures en contact : migrations mondiales pendant le dernier millénaire »
par Dirk Hoerder, université d’Arizona

Conclusions : « Quelle archéologie des migrations aujourd'hui ? »
Président de séance : Dominique Garcia




.

Posté par clioweb à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 octobre 2015

Salon noir : Pour un nouveau Moyen Age

 

Pour un nouveau Moyen Age
Le salon noir, 03.10.2015
Avec Joëlle Burnouf et Isabelle Catteddu
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir-pour-un-nouveau-moyen-age-2015-10-03

Elles viennent de publier
Archéologie du Moyen Age, Ouest-France 2015

Archéologie médiévale en France
Isabelle Catteddu, Le premier Moyen-Age (Ve-XIe) La découverte 2009
Joelle Burnouf, Le second Moyen-Age (XIIe-XVIe)  La découverte 2008
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/05/17/27176782.html

Un bilan peu réjouissant de ce qui reste de la classe de 5e.
A nuancer ?

La force des idées fausses ?
Migrations ou invasions barbares ?
Les grands défrichements ?
Pas de villes ? L'armature urbaine de l'Europe vient pour une large part du MA.


Annonce d'un colloque Archéologie des migrations
à Paris du 12 au 13 novembre 2015
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources/p-19789-Archeologie-des-migrations.htm

I - Les migrations préhistoriques (Paléolithique et Néolithique)
II – Migrations et mobilités antiques
III – Les migrations aux époques médiévales et modernes
IV – Les migrations contemporaines
« Les "Invasions barbares” : sources, méthodes, idéologies »
par Bruno Dumézil, université Paris-Ouest Nanterre
« Les migrations barbares et leurs traces archéologiques : l’exemple de la Gaule du Sud-ouest au Ve siècle »
par Jean-Luc Boudartchouk, Inrap
« L’immigration scandinave sur le continent au Xe siècle : un invisible archéologique ? »
par Vincent Carpentier, Inrap

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


22 décembre 2014

Une archéologie du passé récent ?

 

Archéologie du passé récent, une révolution conceptuelle ?
avec Laurent Olivier, Le salon noir, 16.12.2014
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir-archeologie-du-passe-recent-une-revolution-conceptuelle-2014-12-16


Quelles sont les limites chronologiques pour l'archéo ?
où se situe la limite entre le vieux et le récent ?

Si l'archéologie fouille et étudie les traces de la matérialité des sociétés, laors le présent produit en masse de l'archéo (cf. les autoroutes, Tchernobyl, Fukushima, Pripiat est une petite Pompéi moderne)

Deux exemples viennent de l'anthropologie :
- Le Garbage project, Tucson, Arizona
http://en.wikipedia.org/wiki/Tucson_Garbage_Project

- Millie's Camp: An Experiment in Archaeology, Robson Bonnichsen
http://www.jstor.org/stable/124188

Ne pas demander aux gens ce qu'ils consomment, mais étudier leur comportement d'après leurs poubelles
L'archéo construit une fiction à partir des traces fouillées et observées.
Comment peut-elle argumenter et fonder ses choix (une couche d'occupation ? de destruction ?)


« Futur antérieur. Trésor archéologique du XXIe siècle. Du 11 octobre 4002 au 21 avril 4003 » en Suisse.
Laurent Flutsch 2010
http://www.lest-eclair.fr/article/sorties-loisirs/%C2%AB-futur-anterieur-%C2%BB-un-autre-regard-sur-larcheologie-0
http://www.inrap.fr/userdata/c_bloc_file/14/14125/14125_fichier_DOSSIER-DE-PRESSE-futur-anterieur.pdf

La civilisation perdue, de David Macaulay
http://www.lille.iufm.fr/passages/article.php3?id_article=212


Fouille des guerres
Quel est l'apport spécifique de l'archéo par rapport à ce qu'ont établi les historiens ?

Dans le cas de la tombe d'Alain-Fournier, le trouble est venu du contact avec les descendants.

Il faudrait accepter de faire l'archéologie des autres chez nous, fouiller les bidonvilles portugais ou algériens
Cela a été réalisé aux Antilles (fouille des cases nègres du XIXe)
http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/Ressources/p-14395-lg0-Archeologie-de-l-esclavage-colonial.htm

Quand lors de la construction d'un prochain rond-point fera-t-on passer la fouille avant la pelle mécanique ?
Pourquoi les archéologues ont-ils si peu de place dans les projets d'aménagement ?

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 novembre 2014

MAN : La Grèce des origines

 

 

grece-man


Schliemann, Evans, Fouqué, Gilliéron / Santorin, Troie, Mycènes, Cnossos,
La Grèce des origines, entre rêve et archéologie
au Musée d’Archéologie nationale - Saint-Germain-en-Laye, jusqu'au 19.01
(Le Roi de Crète aux fleurs de lys (titre attribué),Yvonne Jean-Haffen, Dinan 1932 *
Plus de trente ans après l’exposition Mer Egée, Grèce des Îles au Musée du Louvre
et 15 ans après l’exposition l’Europe au temps d’Ulysse organisée au Grand Palais

 

Le salon noir du 04.11.2014 recevait les commissaires, Anaïs Boucher et Pascal Darcque.
L'émission tempère l’engouement actuel pour les fouilles de la tombe d’ Amphipolis
http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir-aux-origines-de-la-grece-2014-11-04


dossier de presse de l'exposition au format pdf
http://tinyurl.com/sgl-grece
dont
Santorin, une extraordinaire découverte (Ferdinand Fouqué)
Heinrich Schliemann à la recherche de la Troie d’Homère
Mycènes « riche en or »
Arthur Evans et l’invention des Minoens
La Grèce, partie intégrante des Balkans
La France à la mode égéenne (reproductions d’Emile Gilliéron)
L’archéologie égéenne aujourd’hui

* Prince of lilies or "Priest-king Relief", plaster relief at the end of the Corridor of Processions, restored by Gilliéron, believed by Arthur Evans to be a priest-king, wearing a crown with peacock feathers and a necklace with lilies on it, leading an unseen animal to sacrifice
https://en.wikipedia.org/wiki/Knossos

.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 juin 2013

Château de Caen - Fouilles 2012

 

Archéologie à Caen - De la place Saint-Sauveur au Château ducal - 2011-2012
Conférence 23.06.2013, avec Bénédicte Guillot, ingénieur INRAP et Aminte Thomann, anthropologue INRAP

c-chateau-2013


Présentation de la conférence, avec photos des fouilles
http://www.musee-de-normandie.caen.fr/MDN-22%20JUIN%202013-CONFERENCE%2520FOUILLES%25202011%25202012.pdf

Durant l'été 2012 a eu lieu la deuxième campagne de fouille programmée sur un grand édifice d'apparat au château de Caen.
L'entrée principale a été étudiée et un nouveau bâtiment a été dégagé au sud de l'édifice.



- Au château, les fouilles estivales sont terminées - Ouest-France Caen 27.08.2012
Elles ont concerné une salle d'apparat construite à la fin du XIIe (Henri II ?) comparable à celle de l'Échiquier, à l'ouest de ce dernier. [ Ont été trouvés deux fragments d'une statue (St Georges ?) peut-être enterrée lors des guerres de religion ].
http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Au-chateau-les-fouilles-estivales-sont-terminees-_14118-avd-20120827-63465599_actuLocale.Htm

Biblio Bénédicte Guillot : http://www.unicaen.fr/crahm/spip.php?article486
.

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Caen - Fouilles St Sauveur


s-sauv-parvis

Le parvis de l'église Saint-Sauveur et la place. ph Aminte Thomann


Archéologie à Caen - De la place Saint-Sauveur au Château ducal - 2011-2012
Conférence 23.06.2013, avec Bénédicte Guillot, ingénieur INRAP et Aminte Thomann, anthropologue INRAP

Présentation de la conférence, avec photos des fouilles
http://www.musee-de-normandie.caen.fr/MDN-22%20JUIN%202013-CONFERENCE%2520FOUILLES%25202011%25202012.pdf

La fouille de la place Saint-Sauveur de Caen a été réalisée de mai à juillet 2011

Sur la place du Marché, la fouille d’au moins cinq aménagements de places successives a permis de recueillir une importante quantité de mobilier archéologique (céramiques, ossements d’animaux, fers à cheval, etc.) datés entre le XIIIe et le XVe siècle.

Le secteur du parvis de l’église Saint-Sauveur a révélé la présence d’un cimetière d’enfants de 300 m2 datant des XVIe-XVIIe siècles. Les jeunes défunts étaient inhumés dans des cercueils en bois rectangulaires ou trapézoïdaux et des linceuls.
L’étude biologique montre qu’ils souffraient de maladies liées à des carences alimentaires graves ayant, dans une grande majorité des cas, entraîné leur mort à un âge précoce.


- Trésors d'outre-tombe sous la place Saint-Sauveur - Ouest-France Caen 07.11.2012
http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Tresors-d-outre-tombe-sous-la-place-Saint-Sauveur-_14118-avd-20121107-63946681_actuLocale.Htm
extrait :
Place du Marché : « Nous avons retrouvé de nombreuses ornières avec des traces de chariot, preuve d'une circulation régulière, raconte Bénédicte Guillot, responsable des opérations et archéologue pour l'Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives). Nous avons aussi retrouvé des fers d'équidés, une centaine environ, ainsi que des os d'animaux et même une tête de moine verte recouverte de glaçure verte ». Mais aucune pièce de monnaie, même de petite valeur.

Le parvis de l'église Saint-Sauveur servait de cimetière d'enfants entre le XVIIe et le XVIIIe siècle. « Nous avons retrouvé environ cent sépultures d'enfants, principalement en bas âge », précise Aminte Thomann, anthropologue à l'Inrap. Une découverte d'autant plus étonnante que le tiers de ces individus présentait des lésions pathologiques (rachitisme, méningite tuberculeuse)

- Guillot B., Thomann Aminte, Place du Marché et cimetière Saint-Sauveur, XIIe-XVIIIe siècles. Caen (Calvados), Basse-Normandie, place Saint-Sauveur, rue Saint-Sauveur, square Camille Blaisot, Rapport de diagnostic, Inrap Grand-Ouest, 2010, 119 p.
http://www.unicaen.fr/crahm/spip.php?article536  -
biblio Aminte Thormann : http://www.unicaen.fr/crahm/spip.php?article536

 

s-sauveur1705

La place Saint-Sauveur - Caen 1705 - Plan Nicolas de Fer (détail)
Le nord est à gauche. Pas de sortie à l'ouest de la place.
L'église est indiquée Saint Sauveur paroisse


Place Saint-Sauveur - Un marché dès 1027
Le pilori et l'échafaud étaient dressés sur la partie la plus resserrée de la place.
L'ancien pilori en bois est abattu en 1548 et remplacé par un échafaud en pierre, lui-même détruit en 1696.
En août 1876, la place reçoit une statue d'Élie de Beaumont (1798-1874), remplacée en 1945 par Malherbe et enfin Louis XIV
http://www.caen.maville.com/actu/actudet_-Saint-Sauveur-plus-vieille-place-de-la-ville_fil-2238228_actu.Htm


En cartes postales, la place ancienne :
http://www.flickr.com/photos/mlq/5476497478/ (M Le Querrec)
http://sgmcaen.free.fr/bombcomplet.htm
http://a398.idata.over-blog.com/549x357/2/76/04/37/place_saint_sauveur.jpg

caen-mag-12-2012

Caen Mag, Saint Sauveur est en place.
La Mairie communique...
http://fr.calameo.com/read/001808923b704e0a1cc7c

 

s-sauveur

Caen - La place Saint Sauveur, photo prise vers l'est.
La place est presque sans autos le 04.04.2013 - La place avec autos



Posté par clioweb à 08:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 juin 2013

Journées archéo 2013

 


«Les big men inventèrent la propriété»

De talus en fossés, les fouilles préventives éclairent l’age du bronze d’un jour nouveau et révèlent une organisation sociale.
La propriété foncière aurait été inventée à l'âge du bronze.
Cyril Marcigny, archéologue à l’Inrap, détaille ces découvertes, à l’occasion des Journées nationales de l’archéologie.
à venir en ligne dimanche :
http://www.liberation.fr/sciences/2013/06/06/les-big-men-inventerent-la-propriete_908903

 

Une carte pour répérer les événements 2013
http://journees-archeologie.inrap.fr/
Le programme 2013 en Basse-Normandie
http://www.unicaen.fr/crahm/IMG/pdf/programme-basse-normandie.pdf

Le site de l'INRAP : http://www.inrap.fr/archeologie-preventive/p-7-Accueil.htm
Le salon noir : http://www.franceculture.fr/emission-le-salon-noir

rappel Journées de l'archéo 2012 :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/06/21/24535556.html

 


.




.

Posté par clioweb à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,