01 juillet 2019

Des Allemandes contre Hitler et le nazisme

 

All-femmes-resistantes

En Allemagne, le Bundestag a voté le 25.06.2019 une motion pour

« Rendre hommage aux femmes résistantes contre le national-socialisme »

http://www.cercleshoah.org/spip.php?article763


Frauen im Widerstand gegen den Nationalsozialismus würdigen
http://dip21.bundestag.de/dip21/btd/19/110/1911092.pdf
https://www.bundestag.de/dokumente/textarchiv/2019/kw23-de-frauen-im-widerstand-643442

 

des Allemands contre le nazisme
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article215

http://clioweb.canalblog.com/tag/widerstand


Musée historique de Berlin
, Résistance, 17 thèmes, sans les femmes

http://www.gdw-berlin.de/en/recess/topics/1-resistance-against-national-socialism/
http://www.gdw-berlin.de/

37 fac-similés à télécharger avec traduction en anglais
http://www.gdw-berlin.de/en/offers/publications/
flyers :
http://www.gdw-berlin.de/en/offers/publications/downloads/flyers-in-english/

Deutsches Historiches Museum – version en anglais
http://www.dhm.de/lemo/html/wk2/widerstand/index.html
http://www.dhm.de/en.html

expo - Weimar: The Essence and Value of Democracy
brochure de l’expo en pdf :
http://www.dhm.de/fileadmin/medien/relaunch/ausstellunngen/Demokratie_2019/SH_DHM_D19_Booklet_A6_190319_2_Web.pdf

 
rappel : http://clioweb.canalblog.com/tag/resistantes



En attente d'une version en anglais et en français,
quelques éléments tirés d'une traduction automatique du texte voté le 25 juin 2019 :


Le Bundestag rend hommage au combat des femmes contre le nazisme.
Il salue le travail des lieux de mémoire qui témoignent de cette Résistance, dont les camps de Moringen, Lichtenburg et Ravensbrück.
Il encourage les chercheurs à étudier davantage cette histoire,
en prenant en compte la situation des femmes dans une société dominée par les hommes.
Des expositions pourront être mises en place.


Le texte évoque les femmes des conjurés du 20 juillet 1944 :
dont Nina Schenk, comtesse von Stauffenberg,
Charlotte, comtesse von der Schulenburg,
Christine von Dohnanyi,
Marie-Agnes comtesse Dohna,
Barbara von Haeften,
Freya von Moltke,
Marion, comtesse Yorck von Wartenburg,
Clarita von Trott zu Solz
et Annedore Leber connaissaient les choix de leurs conjoints.
Margarethe von Oven, Erika von Tresckow et la comtesse Ehrengard von der Schulenburg
ont collaboré activement à l'élaboration des ordres "Valkyrie".


Mais la Résistance des Allemandes au nazisme ne se limite pas au 20 juillet 1944.

La reconnaissance de leur combat a été lente après 1945.
« Das Gewissen steht auf » - « La conscience se révolte » - 64 histoires de Résistance contre les nazis. *
Même si Annedore Leber figurait déjà dans le recueil publié en 1954
aux côtés de
Hilda Monte, Sophie Scholl, Elisabeth von Thadden, Lilo Gloeden et Gertrud Seele,
i
l faut attendre les années 1980 pour voir les chercheurs s’intéresser vraiment à la Résistance des femmes sous le régime nazi.


Chez les sociaux-démocrates, des femmes comme Lore Agnes, Louise Schroeder et Anna Nemitz ont essayé de maintenir les structures du SPD. Brunhilde Schmedes, Auguste Breitzke, Frieda Vahrenhorst et Anna Kanngießer figurent parmi les leaders de l'Action socialiste hanovrienne. À Brême, Anna Stiegler a organisé la production de tracts illégaux et a aidé des personnes persécutées. Elle a été condamnée à cinq ans de prison en 1935 et a ensuite été emprisonnée dans le camp de concentration de Ravensbrück jusqu'à la fin de la guerre. Johanna Kirchner a combattu et a été décapitée en 1944 à Plötzensee. Des femmes comme Minna Specht, Nora Platiel, Hilde Meisel, Susanne Miller, Grete Hermann et Anna Beyer se sont impliquées dans des intergroupes socialistes tels que la International Socialist Combat League.

Des femmes du Syndicat libre des travailleurs d'Allemagne (FAUD) sont presque complètement oubliées. Parmi elles figurent Anna, Elly et Irma Goetze, Grete Saballa et Anni Zerr ; certaines ont passé de longues années dans des prisons et des camps de concentration.

Les combattants de la résistance communiste ont payé de lourdes factures. Liselotte Herrmann, Kate Tuchalla, Charlotte Garske, Johanna Hinz, Irene Wosikowski et Judith Auer ont été condamnées à mort pour leurs activités dans la résistance communiste et exécutées, pour n'en nommer que quelques-unes. Beaucoup de ceux qui se sont engagés dans des groupes communistes illégaux ont été déportés dans des camps de concentration. Plus de 400 hommes et plus de 100 femmes appartenaient à l'organisation de résistance berlinoise organisée autour de Anton Saefkow et Franz Jacob. Le Reichskriegsgericht a prononcé 49 condamnations à mort, dont 19 contre des femmes (Rote Kapelle à Berlin ?) : Il s'agit notamment de Ilse Stöbe, Libertas Schulze-Boysen, Elisabeth Schumacher, Mildred Harnack, Erika von Brockdorff, Frida Wesolek, Ursula Goetze, Oda Schottmüller, Rose Schlösinger, Hilde Coppi, Klara Schabbel, Elena Imme et Eva Bouch, Beek. Liane Berkowitz, une étudiante de 19 ans a eu une fille en détention ; les nazis l’ont décapitée pour avoir répandu des autocollants anti-nazis.

Maria Terwiel a soutenu des victimes juives de persécution et a diffusé les sermons de Clemens August Graf von Galen, l’év^que de Münster
Gertrud Luckner a utilisé ses contacts à l’étranger avant d’être déportée à Ravensbrück.

Margarethe Sommer met en place un réseau d’aide pour les Juifs persécutés à Berlin et recueille des informations sur les déportations. L’Église confessante a engagé des femmes telles que Katharina Staritz, Elisa-Beth Abegg, Senta Maria Klatt ou Marga Meusel ont participé à une vaste opération d’aide aux personnes persécutées.

Mildred Harnack-Fish (1902-1943)
Rote Kapelle / Red Orchestra /Orchestre Rouge
http://en.wikipedia.org/wiki/Mildred_Harnack
http://de.wikipedia.org/wiki/Mildred_Harnack-Fish


« Das Gewissen steht auf » - « La conscience se révolte » 1968
http://www.worldcat.org/title/conscience-in-revolt-sixty-four-stories-of-resistance-in-germany-1933-45/oclc/748629

Youth. Anton Schmaus. Helmuth Hubener. Hilda Monte. Jonathan Stark. Sophie Scholl. Heinz Bello. Friedrich Karl Klausing. Michael Kitzelmann -

Learning. Carl Von Ossietzky. Fritz Solmitz. Kurt Huber. Elisabeth Von Thadden. Nikolaus Gross. Erich Knauf. Adolf Reichwein. Walther Arndt -

Friendship. Joachim Gottschalk. Lilo Gloeden. Lothar Erdmann. Gertrud Seele. Ernst Heilmann. Willi Haussler. Heinrich Jasper. Hans Schiftan. Johanna Kirchner. Wilhelm Leuschner. Bernhard Letterhaus -

The State and the Law. Walter Gempp. Martin Gauger. Hans Von Dohnanyi. Maria Terwiel. Ernst Von Harnack. Fritz Elsas. Joseph Wirmer. Berthold Schenck Graf Von Stauffenberg. Erwin Planck. Klaus Bonhoeffer. Rudiger Schleicher -

Tradition. Adolf Von Harnier. Otto Karl Kiep. Karl Friedrich Goerdeler. Ewald Von Kleist-Schmenzin. Ludwig Beck. Hans Oster. Henning Von Tresckow. Ulrich-Wilhelm Graf Schwerin Von Schwanenfeld. Peter Graf Yorck Von Wartenburg -

Christianity. Erich Klausener. Karl Friedrich Stellbrink. Bernhard Lichtenberg. Edith Stein. Max Josef Metzger. Friedrich Justus Perels. Dietrich Bonhoeffer. Theo Hespers. Alfred Delp. Hans-Bernd Von Haeften. Helmuth James Graf Von Moltke -

Freedom and Order. Carlo Mierendorff. Theodor Haubach. Fritz-Dietlof Graf Von Der Schulenburg. Adam Von Trott Zu Solz. Julius Leber. Claus Schenk Graf Von Stauffenberg.


rappel :

Une Allemagne contre Hitler, Günther Weisenborn, Le Félin, 2004
préface d’Alfred Grosser,
ouvrage publié en 1953 en RFA avec une préface de Niemöller,
sous le titre Der lautlose Aufstand (La Révolte silencieuse).


.

.

Posté par clioweb à 10:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


05 juillet 2018

NonFiction : Johann Chapoutot

 

La révolution culturelle nazie
entretien de NonFiction avec Johann Chapoutot, février 2017

entretien en deux parties, 1/2 et 2/2 (essai de lien via Frama-link)
http://frama.link/chapo-rcn-nf-2017


1 - L’affabulation
http://bit.ly/2KJTjlg
http://www.nonfiction.fr/article-8754-entretien-la-revolution-culturelle-nazie-avec-johann-chapoutot-12-laffabulation.htm

2 – Survivances
http://bit.ly/2KMYuNP
http://www.nonfiction.fr/article-8755-entretien-la-revolution-culturelle-nazie-avec-johann-chapoutot-22-survivances.htm


Livres recensés par NonFiction

02.12.2008 - Le national-socialisme et l'Antiquité
06.02.2015 - La loi du sang : Penser et agir en nazi
02.03.2016 - Des soldats noirs face au Reich. Les massacres racistes de 1940

http://www.nonfiction.fr/fiche-auteur-1350-johann-chapoutot.htm




nonfiction-chapoutot

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 janvier 2017

Daniel Cohn-Bendit, 1 constante liberté

 

- Daniel Cohn-Bendit, une constante liberté
émission A Voix Nue, FC, 19 au 23 déc 2016
http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/daniel-cohn-bendit-une-constante-liberte
http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue?p=2

1/5 Un riche héritage culturel

Daniel Cohn-Bendit est né en avril 1945.
Son père, avocat engagé à gauche doit fuir l'Allemagne en mars 1933 : la dictature hitlérienne n'est pas seulement une révolution dite culturelle.
Les parents s'installent d'abord à Paris, puis à Montauban. En 1943, ils passent dans la clandestinité.Durant ces années, ils fréquentent un cercle de réfugiés comprenant Walter Benjamin,Heinrich Blücher et Hannah Arendt

DCB eest apatride pendant quatorze ans, puis il choisit la nationalité allemande pour ne pas faire de service militaire.

2/5 Mai 1968
3/5 Le retour en Allemagne après mai 1968
4/5 Le temps des mandats
5/5 Les engagements pérennes et les plaisirs actuels

http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/daniel-cohn-bendit-une-constante-liberte-15-un-riche-heritage-culturel-0
http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/daniel-cohn-bendit-une-constante-liberte-25-mai-1968
http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/daniel-cohn-bendit-une-constante-liberte-35-le-retour-en-allemagne-apres-mai-1968
http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/daniel-cohn-bendit-une-constante-liberte-45-le-temps-des-mandats
http://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/daniel-cohn-bendit-une-constante-liberte-55-les-engagements-perennes-et-les

- Daniel Cohn-Bendit, article Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Cohn-Bendit
http://de.wikipedia.org/wiki/Daniel_Cohn-Bendit



dcb

Daniel Cohn-Bendit
F-Culture photo Kenji-Baptiste Oikawa

 

 

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 mai 2015

Des Allemands contre Hitler

 

- La Résistance allemande à Hitler,
Johann Chapoutot, La marche de l'histoire 30.04.2015
http://www.franceinter.fr/emission-la-marche-de-lhistoire-la-resistance-allemande-a-hitler-0
(avec une liste d'ouvrages, et la distinction entre la résistance civile au quotidien et la résistance organisée, entre l'analyse communiste ou socialiste et les choix des nationalistes ou des pasteurs de l'église confessante)
Au temps de la guerre froide, la RDA et la DFA ont deux lectures divergentes de ces Résistances.


- La Rose Blanche, la résistance des étudiants allemands, Cercleshoah
avec une sélection d'ouvrages et de sites web
sur les mouvements de résistance allemande au nazisme
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article215

- La page Allemagne nazie,
http://clioweb.free.fr/camps/allnazie.htm

La résistance allemande à Hitler
http://www.ushmm.org/wlc/fr/article.php?ModuleId=65
German Resistance to Hitler, USHMM
http://www.ushmm.org/wlc/en/article.php?ModuleId=10005208

 

- German Resistance to Nazism
(16. Historiography)
http://en.wikipedia.org/wiki/German_Resistance_to_Nazism

- Résistance allemande au nazisme
http://fr.wikipedia.org/wiki/Résistance_allemande_au_nazisme

Elise et Otto Hampel (Hans Fallada, Seul dans Berlin)
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/02/07/26353627.html

European Resistance Archive : http://www.resistance-archive.org/en/resistance

 

scholl

Hans Scholl, Sophie Scholl, Christoph Probst - cercleshoah.org
La Résistance des étudiants allemands au nazisme,
La Rose blanche.
http://clioweb.canalblog.com/tag/sophiescholl

http://de.wikipedia.org/wiki/Sophie_Scholl
http://en.wikipedia.org/wiki/Sophie_Scholl

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

31 octobre 2014

Chapoutot : Penser et agir en nazi

 

- Etudier le nazisme pour comprendre le droit
Esprit de justice, Antoine Garapon, 30.10.2014
http://www.franceculture.fr/emission-esprit-de-justice
http://radiofrance-podcast.net/podcast09/rss_13952.xml

Droit et nazisme : voilà deux notions qui semblent à priori incompatibles. C'est pourtant ce rapprochement insolite que fait Johann Chapoutot dans son dernier ouvrage. En étudiant les fondements normatifs et juridiques de l'idéologie nazie, ce livre nous ouvre de nouvelles perspectives pour penser le droit aujourd'hui.

invités :
Johann Chapoutot, Paris 3, a publié  "La Loi du sang : penser et agir en nazi" (Gallimard, oct. 2014)
Rainer Maria Kiesow EHESS
Comment les philosophes, juristes, historiens, médecins ont élaboré les théories qui faisaient de la race le fondement du droit nazi et de la loi du sang la loi de la nature qui justifiait tout : la domination, la procréation, l’extermination


- Christian Ingrao évoque le cas de Reinhard Höhn
Un des artisans de la théorisation nationale-socialiste du mouvement Völkisch
il réapparait comme directeur d'une académie pour chefs d'entreprise qu'il fonde en 1956 à Bad Harzburg.
Il publie en 1963 L'armée comme éducatrice de la nation
https://fr.wikipedia.org/wiki/Reinhard_H%C3%B6hn
http://de.wikipedia.org/wiki/Harzburger_Modell
Christian Ingrao, Croire et détruire. Les intellectuels dans la machine de guerre SS
http://www.lemonde.fr/livres/article/2010/09/30/croire-et-detruire


- La bonne conscience des bourreaux, café littéraire, RDV Blois 2014
Johann Chapoutot est interrogé par Christian Ingrao
l'audio est en ligne :
http://www.rdv-histoire.com/IMG/mp3/11-10_-_17h15_a_18h_-_la_bonne_conscience_des_criminels_-_penser_et_agir_en_nazi.mp3


rappel : Les médecins acteurs de l’eugénisme nazi, conférence de Benoît Massin, Cercleshoah, 2001
Les médecins furent la catégorie socioprofessionnelle la plus nazifiée en Allemagne, (69%). Les théories nazies étaient largement acceptées dans les milieux scientifiques, de tout bord politique, et ce, dès avant l’arrivée d’Hitler au pouvoir. La mise en œuvre de cette politique n'a été possible qu'avec l’active participation des médecins.
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article31

..

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


17 mars 2014

La Résistance en Allemagne

 

70e anniversaire de l’attentat du 20 juillet 1944
Droit à la résistance : la place du 20 juillet dans la mémoire allemande et française
Maison Heinrich Heine
http://www.maison-heinrich-heine.fr/fr/droit-a-la-resistance/

Lundi 17 mars 2014, 19h30
conférence de Wibke Bruhns, Meines Vaters land - Geschichte einer deutschen Familie (Ullstein 2005) / Le Pays de mon père. Histoire d’une famille dans la tourmente du nazisme
(trad. par Daniel Mirsky, Les Arènes 2009)

Mardi 18 mars 2014, 10h-18h30
Nouvelles recherches sur la Résistance en Allemagne

La mémoire du 20 juillet dans les premières années de la République fédérale
Le 20 juillet et la Bundeswehr
La représentation du 20 juillet 1944 au cinéma en République fédérale d’Allemagne
La mémoire de la Résistance en France et des résistances à Hitler en Allemagne. Essai d’étude comparée
La mémoire du 20 juillet 44 en France
Marc Olivier Baruch : Le droit à la résistance aujourd’hui

.

Posté par clioweb à 08:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 septembre 2013

Les deux mémoires allemandes

 

Composer avec le passé  - Frédéric Lemaitre, Le Monde 11.09.2013
http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/09/11/l-allemagne-compose-avec-son-passe_3475409_3214.html

Dans le rapport au passé, il y a une différence essentielle entre le niveau fédéral et le niveau local.
Au niveau fédéral, le politiquement correct s'impose. On est sous le regard de l'étranger. On insiste sur la rupture avec le passé.
Angela Merkel prononce une centaine de discours par an, on compte sur les doigts d'une main ceux consacrés à l'Histoire. Depuis 2009, elle n’aurait jamais cité Bismarck. A Berlin, la reconstruction du château des Hohenzollern a du mal à attirer des mécènes privés.

En revanche, au niveau local, on ne sent plus libre de ses mouvements. On argumente davantage sur la continuité... On n'ose pas être fier d'être Allemand, mais on ne se gêne pas pour afficher sa fierté saxonne ou bavaroise.

A Dresde, le comité local qui impulsé la restauration de la Frauenkirche a su profiter du patriotisme local des Saxons.
A Leipzig, des dizaines de milliers de figurants se préparent pour commémorer, le 18 octobre, le bicentenaire de la bataille des Nations.
En 2012 , Sound of Heimat un documentaire a eu beaucoup de succès en exploitant les chansons du folklore allemand.


Muriel Rambour, Histoire, mémoire et identité nationale. Un triptyque allemand à l’épreuve des évolutions sociales contemporaines. Temporalités, 05.2006 (cité sur Aggior)
http://temporalites.revues.org/267


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

05 mars 2013

Le nazisme, la société des camps

 

"Wir haben nicht einmal alle Nazi-Lager erfasst"
(Nous n'avons même pas abordé tous les camps nazis) - (source : Nicole)

Die Zeit publie un entretien avec l’historien Geoffrey Megargee
http://www.zeit.de/wissen/geschichte/2013-03/interview-holocaust-studie

Au début de ses recherches, l'historien Geoffrey Megargee pensait trouver 5000 ou 7000 camps et ghettos nazis. Personne n'avait alors songé à en faire l'addition.

Les chercheurs du Holocaust Memorial Museum ont fait l’addition de tous ces lieux de la violence nazie. Ils dénombrent 42 500 lieux de la terreur, « qui servaient à poursuivre des gens, à les forcer au travail, à la torture et la mise à mort ». Et ils ont sans doute fait des oublis.

Les nazis ont créé des camps pour tout. Camps d 'enfermement, camps de concentration, camps d'extermination, ghettos, mais aussi camps pour travailleurs forcés, maisons pour juifs, centres de prostitution forcée, camps pour enfants évacués, camps pour les Allemands ethniques qui s'établissaient comme colons en Pologne, camps pour les travailleurs sur les chantiers d’autoroutes… Sans oublier les camps pour les soldats, les camps pour les SS, les jeunesses hitlériennes et tous les autres.
« Le nazisme, c’est une société de camps » conclut Geoffrey Megargee

dans l'article, une carte des ghettos en Europe orientale (plus de mille) - The New York Times :
http://www.zeit.de/wissen/geschichte/2013-03/ghetto-map-nyt.jpg


naz-camps

Carte des camps nazis (détail - The NYT))
http://www.zeit.de/wissen/geschichte/2013-03/nyt-sscampmap.jpg
Diese Karte, erstellt von der New York Times, zeigt große Konzentrationslager und bisher kaum bekannte SS-Lager.
Autres cartes, dont Belin 1983 : http://clioweb.free.fr/camps/cartescamps.htm


Wolfgang BENZ / Barbara DISTEL, Der Ort des Terrors.
Geschichte der nationalsozialistischen Konzentrationslager, 9 volumes, C.H.Beck, 2005-2010
1 : Die Organisation des Terrors,
2 : Frühe Lager, Dachau, Emslandlager,
3 : Sachsenhausen, Buchenwald,
4 : Flossenbürg, Mauthausen, Ravensbrück,
5 : Hinzert, Auschwitz, Neuengamme,
6 : Natzweiler, Groß-Rosen, Stutthof,
7 : Wewelsburg, Majdanek, Arbeitsdorf, Herzogenbusch (Vught), Bergen-Belsen, Mittelbau-Dora,
8 : Riga. Warschau. Kaunas. Vaivara. Plaszów. Klooga. Chelmo. Belzec. Treblinka. Sobibor
9 : Arbeitserziehungslager, Ghettos, Jugendschutzlager, Polizeihaftlager, Sonderlager, Zigeunerlager, Zwangsarbeitslager


- Version Le Figaro 05.03.2013 : 42.500 camps de toutes sortes auraient été construits de 1933 à 1945, selon une enquête récente du Mémorial de la Shoah à Washington.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/03/05/


.

 

Posté par clioweb à 19:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 janvier 2013

Une famille brisée par le racisme nazi

 

landmesser1

source : http://www.fasena.de/courage/index.htm (NM)

 

Le 13 juin 1936, à Hambourg, la foule fait le salut hitlérien lors du lancement du navire Blohm & Voss.
Un seul ouvrier s'abstient.
Il s'agit d'August Landmesser.
Il a adhéré au parti nazi en 1931.
Mais en 1935, il épouse Irma Eckler. Les lois raciales nazies interdisent le mariage avec une jeune femme juive.
August et Irma ont eu deux filles. Elles ont survécu au nazisme, pas leurs parents.

Irène, l'une d'elle a publié un ouvrage retraçant la persécution de leur famille
Irene Eckler, A family torn apart by rassenschande
Un site web en reprend l'essentiel de l'ouvrage :
http://www.fasena.de/courage/index.htm

voir également
http://de.wikipedia.org/wiki/August_Landmesser
http://de.wikipedia.org/wiki/Die_Vormundschaftsakte
http://fr.wikipedia.org/wiki/August_Landmesser

Sur le site académique de Dijon, JF Boyer en fait un élément de l'étude du régime nazi :
http://histoire-geographie.ac-dijon.fr/spiphistoire/spip.php?article696


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

29 octobre 2012

Pierre Ayçoberry (1925-2012)

 

Aycoberry

Pierre Ayçoberry, site babelio


Pierre Ayçoberry
« Normalien, agrégé d'histoire, docteur ès lettres, Pierre Ayçoberry est spécialiste de l'Allemagne contemporaine et un grand connaisseur français du national-socialisme. Il s'oppose notamment à l'idée que l'accession de Hitler au pouvoir ne serait due qu'aux répercussions de la crise économique de 1929. Le NSDAP, dont les résultats aux élections de décembre 1932 étaient en recul, n'a jamais atteint la majorité absolue au Reichstag ».
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Ayçoberry


En 1996 il traite la question de la question du négationnisme
pour le Cercle d'étude de la déportation et de la shoah (source NM)
http://aphgcaen.free.fr/cercle.htm#nega



- Nécrologie écrite par Patrick Fridenson pour Le Monde Carnet 28.11.2012
http://www.lemonde.fr/disparitions/

« Les deux ouvrages qui le firent connaître du grand public sont ceux consacrés au nazisme.

Le premier, La Question nazie. Essai sur les interprétations du national-socialisme 1922-1975 (Points Seuil 1979), était une entreprise doublement pionnière. Il intervenait alors que très peu d'historiens français se risquaient à étudier cette période. Il exposait les considérables révisions d'interprétation auxquelles un phénomène aussi majeur que le totalitarisme peut donner lieu chez les politistes, les sociologues et les historiens. Il devint immédiatement un classique et fut même plagié par un professeur à la Sorbonne.

Le second livre - La Société allemande sous le IIIe Reich, 1933-1945 (Points Seuil 1998) - conclut à la surestimation de la crise économique mondiale avec l'arrivée des nazis au pouvoir et fit voler en éclats la thèse de la passivité de l'opinion publique face à la dictature ».


.

Posté par clioweb à 11:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,