01 mars 2013

BFM et l'AFP ont piégé Peillon

 

Vacances d'été : comment BFM et l'AFP ont piégé Peillon - source PW
Treize secondes fatales, sorties du contexte
Arrêt sur images,  
http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=5651

extraits :
Question 1 de la journaliste Farida Setiti sur les rythmes scolaires
.
« Peillon, droit dans ses souliers de maître d'école en chef, rappelle qu'il a proposé cette grande réforme au cours des concertations avec les enseignants et qu'il l'a écrit dans son livre ».

Second round : la journaliste fait allusion au livre et aux six semaines de vacances

« Oui, ce serait ce qui est bon » lâche Peillon

Troisième round : « Répétez-moi ce que vous dites dans le livre : quel est le bon rythme de l'année scolaire ? ».
Peillon plaide pour six semaines de vacances en deux zones.


18h47 urgent de l’AFP : Peillon préconise six semaines de vacances d'été avec deux zones.
18h51 l’AFP étoffe l’urgent
19h02 vidéo de 13 secondes sur le site de BFM, reprise par Le Figaro et Rue 89 (réponse à la question 4)

Quatrième question. « C'est en revisionnant la séquence que Peillon réalise qu'on essaye de lui faire dire une annonce dont il n'avait pas l'intention ».

« Et voilà comment avec quatre questions, on obtient une fausse annonce et un faux rétropédalage.
Le tout, avec la complicité de l'AFP ».


L'UMP s'engouffre dans la brèche dès dimanche soir : « Sans aucune concertation, il balance ça, comme d'habitude, à la Peillon », ironisé Bertrand sur RTL.

[ Le propre d'un ministre, même quand « il apprend son métier » (Antoine Prost), n'est-ce pas d'anticiper les pièges tendus par les médias commerciaux ? Se tromper sur la tactique, n’est-ce pas prendre le risque de dévaloriser la politique menée et de redonner un semblant de crédit à des adversaires au lourd passif ?
Ce qui s’annonce en mars à propos de la morale laïque ne rassure pas davantage : pourquoi vouloir ajouter une discipline à un mille-feuilles déjà bien épais ? Pourquoi alourdir les horaires des élèves ? Dans l'intérêtdesenfants ? N'est-ce pas d'abord une obsession de prof de philo ? ]


- Rythmes scolaires : Les professionnels du tourisme demandent que cette réforme soit menée à son terme et dans sa globalité - source NP.

 



.

 

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


16 juin 2011

En première ligne

La projection du documentaire de Georges Guillot sur les caméramen et les photographes anglais du D-Day a clos la première journée des Rencontres - Normandie - 6 juin 1944L'émergence d'une mémoire collective ?

Dans ce documentaire diffusé en 2009 sur France 3
Pas de colorisation des archives, 
Pas de bruitage artificiel pour restituer l'énorme vacarme... 

guillot1

George Laws, source : IWM -  http://programmes.france3.fr/documentaires/


Un extrait de 3 mn est en ligne sur le site web du réalisateur 
(c'est le dernier, tout en bas de la liste). Robert Baker y explique les conditions de travail des opérateurs de l'AFPU n°5 qui associent un photographe et caméraman
(caméras de Vrie ?)
.
http://www.georgesguillot.com/videos.cfm/271572_georges_guillot.html

guillot2

George Laws seated (in the jeep) with his driver "Hoppy"
Autres photos de la No 5 Army Film & Photographic Unit (AFPU)
dans le forum Axis History. 


Dans cet extrait, Robert Baker fait allusion à l'autocensure, utile pour échapper à la censure et éviter le gaspillage de la pellicule. On y voit le travail de Jimmy Mapham (excellent semble-t-il), de Dick Lestherbarrow, de George Laws, de W Wooldridge et celui d'une caméra automatique sur une barge (Juno ?).

(environ 40 minutes ont été filmées par les opérateurs britanniques le 6 juin, 2 minutes seulement retenues par les actualités des jours suivants. Ces films sont visibles à l'Imperial War Museum et au Mémorial de Caen).

Un autre extrait, également en ligne, porte sur les images du débarquement vu du côté nazi (présentation par Olivier Dumoulin).
Un détail : Georges Guilot avait l'intention de faire commenter ces images par leurs auteurs. Le temps de convaincre les financiers a été très long. Ces acteurs n'étaient plus là quand le film a été réalisé. 


 

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,