02 août 2012

Conditions d'intégration des tice

 

- « Les TIC sont omniprésentes dans la vie des élèves et des étudiants du Québec : ceux-ci s’en servent continuellement pour se divertir, pour communiquer avec leurs amis ou pour faire leurs devoirs. En fait, les TIC sont partout… sauf dans les salles de classe ! » CEFRIO 2011
http://www.cefrio.qc.ca/fileadmin/documents/Publication/GenerationC_leger_version2.pdf


- Les conditions optimales d'une intégration réussie des TIC en classe
Christelle Vaufrey, le mardi 22 novembre 2011
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/17798/les-conditions-optimales-une-integration-reussie/

« Les observations et enquêtes menées par la Fédération des Cégeps aboutissent en 2004 à la conclusion suivante : il n'y a pas de relation de cause à effet entre l'utilisation des TICE et la hausse des résultats scolaires ».

Un constat renforcé par Jean Loisier : « il ressort des recherches, études, analyses et discours de toutes sortes, qu'il ne faut pas chercher dans les technologies la recette de l'élévation du taux de réussite des apprenants. Les facteurs de réussite sont ailleurs : d'une part, dans la personnalité de l'apprenant et, d'autre part, dans l'art du pédagogue qui le guide et l'accompagne ».


CV cite principalement : Guy Beliveau, Impacts de l'usage des TICE au collégial
http://philosophie.cegeptr.qc.ca/2011/08/analyse-des-recherches-sur-les-tice/

Un prof de philo de Trois-Rivières propose, à la suite de Christian Barrette, de déplacer la question : « quelles sont les conditions d'une intégration réussie des TICE ? »

Beliveau distingue cinq niveaux d'utilisation des tice, et s'intéresse à la question cruciale de la stratégie pédagogique. «l'active learning a fait chuter considérablement les taux d'échecs pour les étudiants en condition expérimentale comparés à ceux, en condition de contrôle, qui suivaient le même cours selon les méthodes traditionnelles ».


«Rolland Viau apporte une intéressante précision sur ces conditions : Il faut que ce dernier [l'élève] soit constamment invité à faire des choix et avoir " son mot à dire " dans sa façon d'apprendre. De plus, il faut qu'il reçoive des encouragements appropriés et des commentaires judicieux sur les actions qu'il pose et sur sa démarche d'apprentissage. Il faut également qu'il puisse faire des erreurs, sans pour autant être critiqué. Enfin, il faut que l'environnement soit convivial et attirant sans pour autant être à l'image des jeux-vidéos ».
Viau, R. (2005), « 12 questions sur l’état de la recherche scientifique sur l’impact des TIC sur la motivation à apprendre », Université de Sherbrooke
http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/LME/lombard/motivation/viau-motivation-tic.htm

 

École 2.0 - Un choix de sites à découvrir.
http://rire.ctreq.qc.ca/thematiques/ecole-2-0/


.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,