18 juillet 2010

Gauchet, le peuple et les élites

Marcel Gauchet s'exprime dans Le Monde- Société sur l'affaire Woerth-Bettencourt.

Selon lui, « on assiste à une remise en question du pouvoir sarkozien ».

« Ce n'est pas la démocratie en tant que telle qui est remise en question, c'est la manière dont certains en profitent ».

« En France, les élites (un mot que je n'aime pas mais il n'y en a pas d'autres) [et ceux qui défendent leurs intérêts dans les médias et sur internet - Ndlr] ont une haute opinion d'elles-mêmes et ne se rendent pas compte du fossé qui les sépare de la population. Elles entretiennent à son égard un mépris bienveillant. Elles veulent son bien, mais elles estiment que leurs mérites éminents doivent être récompensés ».

« La crise prend complètement à contre-pied le dispositif politique de Sarkozy, à savoir le projet d'une banalisation libérale de la France, pour sortir d'une exception jugée dommageable par les élites ». « La crise a réduit à néant cette belle construction. Dans un premier temps, Sarkozy s'en est très bien tiré, en affichant son volontarisme. Mais les belles paroles n'ont pas eu de suite ». .. « par son style de star égocentrique et autoritaire, il a aggravé le malaise... »

« NS n'a pas le sens de l'institution. Le côté privé du personnage prend toujours le dessus. Il n'arrive pas à être un homme d'Etat ».

Selon M Gauchet, les effets des ces affaires se capitalisent, de la nuit du Fouquet’s à l’affaire Woerth-Bettencourt. Ils alimentent une révolte sourde et peuvent ressurgir de manière incontrôlable.

Posté par clioweb à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 juillet 2010

La fabrique de l'image

Eric Woerth, ou la Fabrique de l’image

« On le dit, on le répète: nous vivons dans un trop-plein d’images. Une abondance qui a notamment pour effet de mettre en difficulté le photojournalisme, concurrencé par la profusion des photos amateurs ou des banques d’images.
Mais si l’on examine de plus près un cas particulier, on a la surprise de constater que ce schéma général est loin de correspondre à la réalité… »
Une analyse d'André Gunthert pour L'Atelier des icônes


visuelle_3woerth

http://culturevisuelle.org/icones/968

2 titres du Monde le 12/07/2010 :

- Eric Woerth « réfléchit » à l'abandon de ses fonctions de trésorier de l'UMP .... il « réfléchit » ...
- Ce que Nicolas Sarkozy attend de son intervention à la télévision.
Qui attend des explications ? NS ou les habitants du pays ?

- Anny Poursinoff, la candidate verte remporte la législative de Rambouillet, traditionnel fief de la droite. Le Monde
Battue d'une voix en septembre 2009, Anny Poursinoff l'a cette fois emporté largement sur Jean-Frédéric Poisson, député sortant et ex-suppléant de Christine Boutin, députée du lieu de 1986 à 2007.



















Posté par clioweb à 06:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 juillet 2010

Le point Godwin

- L'UMP et le couple Sarkozy, adeptes du point Godwin *
Albert Herszkowicz - Memorial98 - Rue 89 - 10/07/2010

Dans ses attaques violentes contre Mediapart et contre la presse indépendante, l'UMP abuse des références à Vichy.
En février 2008, Carla Bruni avait utilisé cette technique contre le site du Nouvel Observateur.
« A quoi sert-il d'expliquer à nos enfants que Vichy, la collaboration, c'est une page sombre de notre Histoire, et de tolérer des contrôles fiscaux sur une dénonciation anonyme ?  » (NS à l'université d'été du Medef 2009)

D'où vient cette tactique ?
Quel conseiller s'applique ainsi « à banaliser le génocide des juifs pendant la Shoah ? »   

* le point Godwin, sur un forum, c'est le recours à Hitler quand on est en manque d'arguments rationnels dans un débat.

14/07 : Henri Nallet : « Je n'ai jamais été trésorier du Parti socialiste ! » - Rue 89
« Eric Delvaux (journaliste de France-Inter) a fait deux grossières erreurs. Un : je n'ai jamais été trésorier du PS. Deux : j'ai été responsable financier de la campagne de 1988, mais cette fonction s'est évidemment achevée au soir de l'élection, et c'est ensuite que j'ai été nommé ministre. »
Parlant de Woerth, il ajoute : « Ce qui me surprend, c'est qu'on ait pu laisser cet homme dans la situation de ministre du Budget et de trésorier de l'UMP. C'est de la folie furieuse. C'est se mettre en risque majeur de conflit d'intérêt ».

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,