18 juin 2018

INRAP : Une villa-gallo-romaine à Vire

 

vire-villa-inrap1

http://www.inrap.fr/mise-au-jour-d-une-villa-de-l-antiquite-13674

 

- 2000 visiteurs pour les JNA (Ouest-France)
- Vire - Une villa gallo-romaine écrit l’histoire du Bocage (Ouest-France)
http://www.ouest-france.fr/normandie/vire-normandie-14500/vire-une-villa-gallo-romaine-ecrit-l-histoire-du-bocage-5797638




pa-papillonnière

Au nord de Vire, l'extension d'un parc d'activités a révélé les vestiges d'une villa gallo-romaine occupée du Ier au IIIe siècle

 

3596

un bâtiment agricole en grès et en granite à détruire près de l'habitation gallo-romaine

3591

en bord de haie, une indication de l'épaisseur du sol dégagé sur l'ensemble du chantier de fouilles

 

 

vire-villa-inrap2


La villa se se déployait sur près de 500 mètres de long et 180 mètres de large.

L'habitation, non figurée ici, existe à cheval sur la partie centrale en vert et sur une partie de l'arrière-cour (plan INRAP à actualiser).
La partie habitable comporte 700 m² au sol avec une galerie de façade
et probablement un étage. Il nous manque le portique/portail d’entrée

 

3545-villa-haut-f3

Survol de l'habitation de la villa en drone - copie d'écran à partir d'un reportage vidéo France 3 - 01/06/2018

http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/vire/vire-villa-gallo-romaine-decouverte-apres-fouilles-archeologiques-1486567.html

 

 

3548

La villa vue en direction de l'Est.
il ne reste au sol que les fondations remplies de schiste.

 

3549

La villa vue en direction du Nord-Ouest
trous de poteaux au premier plan

 

3556

 

3557

A l'ouest de l'habitation de la villa, deux fours de tuiliers / potiers

3525

 Fragement de tuile demi-ronde ou imbrex ST 2267-5 – Ier siècle
production locale ou régionale

 

3566

 Dans la partie agricole du domaine, une vaste allée était délimitée par une palissade dont il reste un alignement de trous de poteaux.

 
.

3572

Dans cette partie agricole, 5 bâtiments alignés présentent un plan identique :
une pièce centrale bordée au nord et au sud d’une petite galerie.

Seules les fondations ont survécu, avec parfois des trous de poteaux à proximité.
Il s’agissait très probablement de granges, d’espaces de stockage pour les récoltes
ou de lieux d’habitation du personnel de la villa.
La ferme pouvait faire travailler une centaine de personnes et s’étendait sur 10 ha (500 m * 200m)

 

3582

 

 

 

3586

 

 

 

3583

 vire-inrap3

source : dépliant INRAP distribué lors des JNA 2018


IMG_3540

 
Parmi les objets retrouvés (et exposés le 17 juin pour les JNA2018),

une grande bouteille en céramique grise décorée
en cours de remontage – ST 3154-4

de la céramique sigillée (La Graufesenque et Lezoux)

un mortier en céramique commune

 

 3529

un fragement de statue en métal

Ces objets qui auront sans doute leur place dans le musée de Vire en cours de réaménagement.
.

 

Posté par clioweb à 08:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


15 juin 2018

JNA2018 : Vire, villa gallo-romaine

 

vire-villa-romaine

 

JNA2018 

Vire 14500
Chantier de fouilles Inrap 
La Papillonière - Le Boscq

Vestiges d'une villa gallo-romaine + nombreux greniers et habitations du Moyen-Âge.

dimanche 17 juin, 10-18 h visites guidées  + atelier céramologie
http://bit.ly/2LT29Ke


« une vaste villa gallo-romaine s’étend sur plus de 10 hectares
et sa taille témoigne de la richesse de ses propriétaires d’alors.
Pour le moment, les archéologues ont surtout exploré la partie agricole du site
et ont découvert des granges mais aussi des lieux de stockage pour les récoltes. »

« Un deuxième site a été repéré par les archéologues, plus à l’Ouest du premier et surtout plus récent.
Les vestiges datent du Moyen-Âge (entre le VIIème et le Xème siècle) » - France 3 regions 01.06.2018

http://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/vire/vire-villa-gallo-romaine-decouverte-apres-fouilles-archeologiques-1486567.html


..

 

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 juin 2018

Nos trains, on y tient ...

 

A Vire (14), un dialogue tendu sur l'avenir de la gare

Entre Dominique Rilhac, pour le collectif citoyen de défense du train,
et Serge Couasnon, premier adjoint au maire - La Manche Libre 01.06.2018

http://www.lamanchelibre.fr/actualite-526867-a-vire-un-dialogue-tendu-sur-l-avenir-de-la-gare

 

train-vire-31mai2

 

 

train-vire-31mai

26.02.2018 - Les rapports Duron et Spinetta
http://insoumisvire.over-blog.com/2018/02/introduction-ca-du-26-fevrier-les-rapports-duron-et-spinetta


Pour le maintien et l'amélioration de la ligne Paris-Granville

Pour un service public de qualité

- maintenir et rouvrir les guichets
- développer les sercices dans les gares
- mettre en place des services sociaux qui incitent à prendre le train
- améliorer les correspondances

Réaliser une véritable modernisation

- Remettre en double voie entre Argentan et Granville
- Electrifier la ligne entre Dreux et Granville
- Réaliser la troisième voie entre Dreux et Versailles
- Porter la vitesse à 160 km/h (gain de temps : 30 minutes)

vire-sncf-31mai1

vire-sncf=31mai2


Le dossier transmis aux élus, à la presse régionale et nationale par le Collectif :

Le Collectif de défense des axes ferroviaires sud Normandie
http://collectifdefenseaxesferroviairessudnormandie.over-blog.com/

et le Comité Virois pour la défense du train


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

22 mars 2018

Vire 22 mars 2018

 


1749

 

 

1758

 

 

1776

 

 

1792

 

 

 

1750

 

casse-deserts


spublic-charite



22-chfer

 

 

22-hopital2

 

22-scolaire

Pour 2018-2019, le Lyée Marie Curie doit supprimer 120 heures de cours,
environ 10 % de l'ensemble de son horaire global

 

22-culture

 

 

22-culture2

La Poste

 

22-tresor

 

.

 

Posté par clioweb à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 octobre 2017

Vire - publications du Musée

 .

atable

 A Table ! La Normandie des gastronomes
du XVIIe au début du XXe siècle
Musée de Vire et Musée de Normandie, 2016, 79 p. 10€

.

reconstruire

Permis de [Re]construire
Vire 1944-1965 / Musée de Vire, 2012 80  p. 15€


.
eau

L'Eau, Eden ou Enfer ?

Le rapport à l'eau au XIXe s. en Normandie
Musée de Vire, 2013 60 p. 15€
.
.
pignon

Ernest Pignon-Ernest et les peintres caravagesques

Livret
Musée de Vire, 2014 20 p., épuisé

.

 botanistes

Flore passionnément
Les botanistes de Vire au XIXe siècle
Musée de Vire, 2011 84 p. 18€

.
matieres
Le goût des matières
La nature morte 1850 - 1950
Musée de Vire, 2007 72 p. , 15€

.

paulhuet

Paul Huet
La Normandie romantique 1803-1869
Musée de Vire, 2008 68 p. , 18€

.

 artisanat14-18

Dans le vif !
Créations de la Grande Guerre
Musée de Vire, 2007 - 72  p, 18€

.. 
musciales

.
Chanter, jouer, danser...
Traditions musicales en Normandie XVIIIe - XXe siècles
Musée de Vire, 2009 40 p. , épuisé

.

leandre

Charles Léandre
La collection viroise
Musée de Vire, 2009 16 p. , 2€
.
.

futura

Futura 2000
Musée de Vire, 1989, 72 p. , 25€, en rupture de stock

.


18 septembre 2017

Musée de Vire - Expositions

 

Musée de Vire
dossiers de presse
dossiers et livrets pédagogiques

Expositions temporaires
http://museedevire.blogspot.fr/p/nos-expositions-temporaires-leau-eden.html
Ressources
http://museedevire.blogspot.fr/p/blog-page.html

blog : http://museedevire.blogspot.fr


2007 Le Goût des Matières. La nature morte en Normandie, 1850-1950
peda : http://circo-vire.etab.ac-caen.fr/IMG/pdf/DossierPedaMusee.pdf

2008 Paul Huet (1803-1869). La Normandie romantique

2008 Dans le Vif ! Créations de la Grande Guerre
peda - http://circovire.etab.ac-caen.fr/IMG/pdf/intro.pdf

2008 Évolution du costume porté dans le Bocage virois au cours du XIXe siècle (partenariat avec S. Henri)
http://museedevire.blogspot.fr/2008/10/prolongation-de-lexposition-des.html

2009 Réouverture de trois salles consacrées à Charles Léandre

2009 Impressionnisme et curiosités normandes.
http://museedevire.blogspot.fr/2009/10/

biblio impressionnistes
http://docs.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GS0R0NUVfZDJzTm8/edit?usp=sharing

Chefs-d'œuvre de la collection Peindre en Normandie
2010 Chanter, jouer, danser... Traditions musicales en Normandie, XVIII-XXe siècles (en association avec La Loure)

2010 Le corset ou l'élégance contrainte
http://www.yumpu.com/fr/document/view/15613644/le-corset-ou-lelegance-contrainte-modes-et-parures
http://museedevire.blogspot.fr/2010/04/
http://clioweb.canalblog.com/archives/2010/05/22/17966287.html

2010 Le gilet: pièce maîtresse du costume masculin, XVIIIe-XIXe siècles

2011 Flore, passionnément ! Les botanistes de Vire au XIXe siècle

2012 Permis de [re]construire. Vire, 1944-1965
L’architecture de la reconstruction dans le Calvados(en partenariat avec le CAUE du Calvados)

peda : http://docs.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GTlJmem9iRGxxazg/edit?usp=sharing
parcours : http://docs.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GY2VYeW1JWURiUTA/edit?usp=sharing


2013 L’Eau, Eden ou Enfer ? (dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste)
peda : http://docs.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27Gc3Nxbmtjb0ZUcEU/edit?usp=sharing

2014 Sombre élégance. La couleur noire dans la mode vestimentaire (galerie des costumes)
2014 Création d'un parcours sur l'animal dans les arts et d'une salle d'exposition permanente

2014 Après le débarquement... Vire 1944-1965
peda : http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GaDFJTEh5MXNwWlU/edit?usp=sharing
college lycée : http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GZ2RZSjktbVFmSmc/edit?usp=sharing
cycle 3 : http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GLXdORlJDSVZkN3c/edit?usp=sharing
cycle 2 : http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GNjBJZVJVQ3BnbUE/edit?usp=sharing

2014 Ernest Pignon-Ernest et les peintres caravagesques
peda : http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GYm04RmRiVk5ZcGc/edit?usp=sharing


2015 Gilbert Bazard, la Normandie ensorcelée. (sur la gravure)
dp http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GT3ZoUnFKb25VaVU/view?usp=sharing
peda http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GUC1ZOWFzUmV2YWM/view?usp=sharing

2015 Un Œil sur le crime. Alphonse Bertillon, précurseur de la police scientifique
dp : http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GVUFJYXNrdDhHMnc/view?usp=sharing
peda : http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GZ2liZHlHbWNPVDQ/view?usp=sharing


2016 A Table ! La Normandie des gastronomes, du XVIIe au début du XXe siècle. Les arts de la table et la place de
dp : http://drive.google.com/open?id=0B_fNIXzYK27GTmZfQUtRVGc1RTg
peda : http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GUDhocVNHV0tCQzQ/view?usp=sharing
(en partenariat avecle musée de Normandie)
2016 Tabliers : accessoire de mode et vêtement de travail (galerie des costumes)

2017 Retour sur terre. Christian Malon, 50 ans de photographie
peda : http://drive.google.com/file/d/0B_fNIXzYK27GTkxmd3ZrczNUYUU/view?usp=sharing

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

20 août 2017

P. Nicolle Vire pendant la Révolution



Histoire de Vire pendant la Révolution (1789-1800)
Paul Nicolle 
Thèse principale de doctorat es-lettres, université de Caen - imprimerie Beaufils Vire 1923


table des matières,
version pdf :
http://clioweb.free.fr/dossiers/vire/vire-revolution-nicolle.pdf


Sources manuscrites  V
Sources imprimées, XVII
Ouvrages d'histoire locale, XXII
Ouvrages d'histoire régionale, XXVII  
Autres ouvrages cités, XXVIII


INTRODUCTION
1. Vire à la fin de l'ancien régime .... 1
2. L'administration municipale à la fin de l'ancien régime...19


LIVRE PREMIER
LA FIN DE L'ANCIEN RÉGIME
1. La convocation des Etats généraux... 33
2. La révolution municipale d'août 1789 ... 42
3. L'administration municipale de septembre 1789 à janvier 1790 ... 51


LIVRE SECOND
LE NOUVEAU RÉGIME (1790-92)
1. La nouvelle administration municipale ... 59
2. La réforme administrative et la réforme judiciaire ......... 67
3. L'esprit public à Vire de février 1790 à novembre 1792... 77
4. L'administration de la cité. L'ordre public ; la garde nationale  .. 106
5. Le recouvrement des impositions (1790-1792) .............. 112
6. La question des subsistances ....................................... 131
7. La crise monétaire ...................................................... 135
8. L'assistance publique ................................................... 141
9. L'instruction publique ................................................... 154
10. Les affaires religieuses. La constitution civile du clergé 159
11. La défense du nouveau régime. Les ennemis intérieurs ; les émigrés .... 198
12. La défense nationale ................................................... 206


LIVRE TROISIEME
LE GOUVERNEMENT RÉVOLUTIONNAIRE
    Caractères généraux ......................................................... 215
1. Histoire politique de Vire au temps de la lutte entre la Gironde et la Montagne (nov 1792-nov 1793) ..218
2. Histoire politique de Vire au temps de la Montagne triomphante (décembre 1793-juillet 1794) .... 279
3. Histoire politique de Vire au temps de la réaction thermidorienne (juillet 1794-octobre 1795)...... 345
4. Administration de la cité ; ordre public, garde nationale ....390
5. La monnaie et le papier-monnaie à Vire (1792-95) ......... 396
6. Le ravitaillement en céréales à Vire (1792-95) ............... 405
7. L'application du maximum général à Vire ..................... 441
8. L'assistance publique à Vire (1792-95) ........................... 452
9. L'instruction publique à Vire (1792-95) ........`.................................................. 468
10. Les contributions directes à Vire (1792-95) .................. 474.
11. Participation des administrations locales à l'œuvre de défense nationale     481


LIVRE QUATRIEME
LA FIN DE LA RÉVOLUTION
1. Histoire politique de Vire (nov. 95-nov. 99) ....... 509
2. L'administration locale (1795-99) ................................. 595
3. L'assistance publique à Vire (1795-99) ........................... 608
4. La question monétaire ................................................ 617
5. Les contributions directes à Vire (1795-99) .................. 621
6. La défense nationale (1795-99) .................................... 635


CONCLUSION : LA RÉPUBLIQUE DE BONAPARTE   643


APPENDICES
I. Convocation des Etats généraux ..... 653
II. Emigrés ayant eu leur domicile à Vire ..... 663              
III. Suspects virois ............ 666
IV. Maximum ...................... 674                                        
V. Réponses de l'administration du district de Vire aux questions posées par le Comité de sûreté générale (5 pluviôse an II) ... 675
VI. Notices biographiques ........... 679 Index alphabétique des noms propres .... 699

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 août 2017

1914 : l'entrée en guerre...



1914 : l'entrée en guerre vue de Normandie


Dans cette carte postale du 4 août 1914,
une correspondance qui imagine la guerre qui commence en 1914
comme une répétition de celle de 1870 (l'invasion allemande, (un nouveau Sedan ?), la Commune de Paris...)
 

vire-ju-1914

4 Août 1914 -
Chère Julia / revient ici tout le monde / s'inquiette pour toi quand / même que l'once ne / se décide pas toi ne /
restes pas à Paris car / tu pourai voir trop / de chose et ne tard pas / apporte ta malle si tu / en a le temp est vient /
car si les allemand arrive / à Paris, ces la révolutions / qui faut prétende / beaucoups de malheur /
que tu peut épargné / nous t'attendons tout le monde t'embrasse / bien fort / Marie

Mlle Julia L.
6 Place d'Aumesnil
Paris 12eme

NB : L'école primaire est durablement installée depuis Jules Ferry, mais l'orthographe avait encore des progrès à faire :-):-)

 

vire-gare-1914

 Vire, Le passage à niveau de la gare - réservoir d'eau à gauche ? Coll Clioweb

 

Posté par clioweb à 08:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 juillet 2017

Paul Nicolle (1884-1952)

 

Paul Nicolle (1884-1952)

René Jouanne. Paul Nicolle. In: Annales de Normandie, 2ᵉ année, n°1, 1952. pp. 84-85;
http://www.persee.fr/doc/annor_0003-4134_1952_num_2_1_5606

Les Annales de Normandie, ne sauraient passer soins silence la disparition de l'historien normand Paul Nicolle, décédé à Paris le 6 Mars 1951. Né à Mézidon, le 10 août 1884, il fit de solides études au collège de Vire, fut nommé, le 14 octobre 1906, répétiteur au collège de Bernay, où il prépara la licence d'histoire. Reçu licencié à la Faculté de Caen, Le 13 novembre 1908, il obtenait son diplôme d'étudiés supérieures en juin 1909. Répétiteur au collège de Saint-Lô, au mois d'octobre 1909, il occupa ensuite les chaires de professeur d'histoire aux collèges de Sées (1910) et de Vire (1913).

Il prit part à la première guerre mondiale comme volontaire, s'y conduisit vaillamment, fut blessé et cité (trente ans plus tard son comportement patriotique devait attirer sur lui l'attention de la Gestapo et l'obliger à quitter temporairement Paris pour se réfugier dans l'Orne, à Bellou-en-Houlme) . Rentré dans ses foyers, il consacra désormais les loisirs que lui laissait l'enseignement, à une thèse sur L'Histoire de Vire pendant la Révolution (1789-1800), qui lui valut le titre de docteur es lettres, avec la mention « très honorable », le 25 juin 1923. Il avait dédié cet important ouvrage au professeur Aulard et à ses maîtres de la Faculté des Lettres de l'Université de Caen.

[Le jury était composé de
MM. Prentout, professeur d'histoire de Normandie à la Faculté des Lettres ;
Bridrey, professeur à la Faculté de Droit, auteur de l'édition si estimée des Cahiers de doléances du bailliage du Cotentin ;
Weill, professeur d'histoire moderne et contemporaine ;
Barbeau, Rainaud et Besnier, professeurs à la Faculté des Lettres]

Sa thèse complémentaire, sur La vente des Biens nationaux à Vire et dans les communes voisines, fut publiée par le Comité du Calvados des documents relatifs à la Vie économique de la Révolution française qui, en 1927, édita la suite de cette remarquable étude (anciens cantons de Vire et de Pontfarcy).
La table des matières des 2 volumes
http://clioweb.free.fr/dossiers/revo/pnvbn.pdf


Le professeur Henri Prentout, qui faisait partie du jury de la Faculté de Caen, loua particulièrement le « travail en profondeur » d'un érudit qui, dans le détail, était parvenu à une véritable (perfection, « grâce à un certain goût de la minutie, doublé d'une forte dose d'abnégation » (P. Nicolle n'avait-il pas dépouillé 150 années de registres d'état civil ?) ; et il lui décernait cet éloge : « Je crois qu'il sait de la Révolution, à Vire, tout ce que l'on en peut savoir. » Quant à son étude sur la vente des biens nationaux, il la considérait comme un « travail minutieux, précis, sûr, - qualité exceptionnellement rare en cette matière, - extrêmement neuf en sa méthode et en ses résultats ».

Ce brillant succès universitaire devait conduire son auteur au lycée d'Alençon, où il enseigna de 1926 à 1937. Appelé au bureau du Comité départemental de l'Orne pour la recherche et la publication des documents économiques de la Révolution, que nous avions réorganisé en 1926, il donnait à notre bulletin de janvier-juin 1929 un article sur L’utilisation des Archives communales pour l'Histoire de la propriété foncière à la fin du XVIII° siècle, suivi d'une étude sur La répartition de la Propriété foncière à Condé-sur-Sarthe en 1791-1792 (n° de juillet-décembre).

Une circulaire du 13 octobre 1930 ayant invité les membres du Comité à dresser le bilan des ressources relatives à l'étude des cahiers de doléances pour les Etats généraux de 1789, il y répondit par un long article, - auquel il nous demanda de collaborer, - sur les Cahiers de Doléances en 1789 dans la Région ornaise (juillet-décembre 1930, janvier-juin 1931 et 1935). Enfin il entreprenait la publication de la curieuse Correspondance reçue par le Représentant du Peuple Fourmy, député de l’Orne à la Convention (bulletins de 1931 à 1938).

Entre temps il s'était intéressé à un autre conventionnel ornais, le Girondin Valazé. Publié en 1933 chez Félix Alcan, le livre qu'il lui consacra, et dont l’élaboration avait été suivie par Albert Mathiez, fut préfacé par M. Georges Lefebvre. L'année suivante, il donnait aux Annules historiques de la Révolution française un. article sur Les meurtres politiques d'Août et Septembre dans le Département de l'Orne (n° de mars-juin 1934). Appelé à Paris en 1937, au lycée Claude-Bernard où il termina sa carrière en 1948, et devenu le secrétaire adjoint du Comité directeur des Etudes Robespierristes, il continua sa collaboration aux Annales : Le Mouvement fédéraliste dans l'Orne en 1793 (no de janvier-octobre 1938) ; La Fille d'Hébert (octobre-décembre 1947) ; Note sur J. C. Marquât, le dernier imprimeur du Père Duchesne (janvier-mars 1948).

Ajoutons enfin que Paul Nicolle avait obtenu le prix Alphonse Peyrat pour l'ensemble de sa contribution à l'histoire de la Révolution et qu'à La Barre-de-Semilly (Manche), où il s'était retiré, il mettait la dernière main à une biographie de l'Alençonnais Hébert, quand la mort interrompit ses travaux historiques. Souhaitons que ce précieux manuscrit, auquel il attachait une importance particulière, trouve prochainement un éditeur.

Paul Nicolle était un maître dans toute l'acception du terme. Ses anciens élèves, devenus et demeurés ses amis, n'ont perdu ni le souvenir ni le profit de son enseignement direct, objectif, précis et vivant, puisé aux sources mêmes d'une érudition qui ne fut jamais rebutante. Ils n'ont pas compris que cet universitaire, qui figura pendant tant d'années sur la liste d'aptitude à l'enseignement supérieur, n'ait pas été appelé à une chaire de Faculté. Ils se sont également étonnés de ce qu'à côté de la croix de guerre et de la rosette de l'Instruction publique, une autre distinction méritée, mais que sa modestie lui interdisait de solliciter, n'ait pas souligné, en fin de carrière, la valeur exceptionnelle du professeur et de l'historien. On nous permettra de partager leur étonnement et leurs regrets.


voir aussi Au Pays Virois
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54911463/texteBrut

.

 

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 mai 2017

Vire - 8 mai 2017

 

 

 

7576

 

7575

 

7580


7582

7584

 

7588

 
8 mai 2017 : cérémonie à Vire (14500)

 

Message du secrétaire d’État auprès du ministre de la défense,chargé des anciens combattants et de la mémoire

Le 8 mai 1945, la victoire des nations alliées consacrait la victoire de la démocratie, des valeurs universelles de la liberté et de la dignité humaine.

Il y a soixante-douze ans prenait fin, en Europe, la guerre la plus meurtrière que l’humanité ait connue. Plus de cinquante millions de femmes, d’hommes et d’enfants, dont la moitié de civils, périrent.

Dès le 18 juin 1940, par la voix du général de Gaulle, la France avait dit son refus et sa volonté d’agir pour retrouver sa place au sein des grandes nations, afin de porter son message universel de Liberté, d’Egalité et de Fraternité. Le 8 mai 1945, la France était à Berlin, effaçant la défaite de mai 1940 et l’esprit de collaboration.

Aujourd’hui, nous rendons hommage à toutes les générations de la Seconde Guerre mondiale.

Hommage aux combattants de 1940 dont les sacrifices permirent, lors de combats restés dans les mémoires comme en Norvège, à Montcornet ou à Chasselay, de ralentir l’avancée de l’armée allemande au printemps 1940. Beaucoup d’entre eux laissèrent leur vie lors de la bataille de France et firent honneur à nos armées.

Hommage à toutes ces femmes et tous ces hommes, Français ou venus du monde entier, issus de toutes les origines et de toutes les cultures qui conjuguèrent leurs efforts pour libérer le territoire national et faire triompher la fraternité.

Hommage aux Français Libres qui, audacieux et précurseurs, venant de France, d’Afrique ou d’ailleurs, légionnaires, tirailleurs, marsouins, marins ou aviateurs, constituèrent une admirable cohorte de volontaires ayant en commun la Croix de Lorraine. Ces soldats de l’armée d’Afrique, anciens de Bir Hakeim, débarquèrent en Provence. Ceux des commandos Kieffer furent les premiers Français à débarquer en Normandie.

Hommage aux Résistants de l’intérieur, de toutes convictions, qui choisirent de mener le combat sur le territoire national au sein de réseaux, de mouvements, de maquis.
Hommage aux victimes de la déportation, condamnées pour leurs idées ou pour ce qu’elles étaient, qui subirent l’innommable.

Souvenons-nous des milliers de victimes civiles, hommes, femmes, et enfants, qui subirent représailles et bombardements.

Souvenons-nous également de ces victimes trop longtemps oubliées, gens du voyage fichés et internés, malades et handicapés morts de délaissement dans les établissements qui les hébergeaient.
Notre pays s’est construit, après 1945, sur le souvenir de ces tragédies et par la volonté de vivre ensemble au sein d’une Europe en paix, unie, préservée des nationalismes et des idéologies totalitaires.

C’est cette volonté qui a permis la réconciliation des nations européennes et c’est sur cette base que la construction européenne fut possible. Aujourd’hui, soixante ans plus tard, l’union de ces nations est la garantie de la préservation de la paix et de la liberté des Européens. En ce jour, nous mesurons l’étendue de la responsabilité que nous avons reçue en héritage et la nécessité impérieuse de le préserver, pour que le désastre que fut la Seconde Guerre mondiale ne se reproduise jamais.



dans la presse locale :
cérémobie du 8 mai 2017 à Vire-Normandie
http://www.lamanchelibre.fr/actualite-316927-8-mai-2017-a-vire-une-ceremonie-si-particuliere

http://www.ouest-france.fr/normandie/vire-normandie-14500/vire-commemoration-du-8-mai-1945-4215336

La Voix le Bocage, photo de Mme la sous-préfète
http://www.lavoixlebocage.fr/

Vaudry 8 mai 2017
http://commune-vaudry.fr/ceremonie-8-mai-2017/


.

 

;

Posté par clioweb à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,