11 avril 2017

La rafle du Vel' d'Hiv', 1 crime français

 

veldhiv-plque

La rafle du Vel' h'Hiv' article wikiepedia + biblio
http://fr.wikipedia.org/wiki/Rafle_du_Vélodrome_d'Hiver



- La rafle du Vel' d'Hiv', un crime français
Sébastien Ledoux, blog Mediapart 10.04.2017
http://blogs.mediapart.fr/sebastien-ledoux/blog/100417/la-rafle-du-vel-dhiv-un-crime-francais

Marine Le Pen vient de remettre en cause la responsabilité de la France dans la rafle du Vel' d'Hiv' (juillet 1942). Cette action d'envergure a pourtant été organisée par le régime nazi et le gouvernement de Vichy, avant d'être exécutée par les services de l'Etat français. Retour sur les faits qui nous obligent à regarder de face "l'incommode image exacte" (Péguy) d'une histoire française


- La mémoire du Vel' d'Hiv'. Quelques jalons chronologiques
Sébastien Ledoux, blog Mediapart 10.04.2017
http://blogs.mediapart.fr/sebastien-ledoux/blog/100417/la-memoire-du-vel-dhiv-quelques-jalons-chronologiques
http://blogs.mediapart.fr/sebastien-ledoux

Enjeu politique depuis les années 1980, la rafle du Vel' d'Hiv' est un événement historique qui a connu différentes formes d'évocations publiques depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Voici quelques jalons chronologiques de cette mémoire du Vel' d'Hiv'.


Sébastien Ledoux a publié notamment
Le devoir de mémoire. Une formule et son histoire , préface de Pascal Ory, Paris, CNRS Éditions, 2016
(à partir d'une thèse soutenue en 2014)
et
"La mémoire, mauvais objet de l’historien ?", Vingtième siècle n°133 2017
"Enseigner l’histoire de la mémoire du génocide des Juifs", Historiens et Géographes , n°437 2016
http://histoire-sociale.univ-paris1.fr/spip.php?article707

 

veldhiv-monu

La République française
en hommage aux victimes des persécutions racistes et antisémites
et des crimes contre l'humanité
commis
sous l'autorité de fait dite "Gouvernement de l'Etat Français" 1940-1944
N'oublions jamais

Monument réalisé par le sculpteur Walter Spitzer et l'architecte Mario Azagury
inauguré le 17 juillet 1994
http://paris1900.lartnouveau.com/paris15/places/monument_rafle_velhiv.htm

 

- Quelle responsabilité de la France et des Français sous l'Occupation
Peut-on imputer cette politique à "la France"? Celle-ci était-elle à Vichy ou à Londres?
Henry Rousso, Le Huffinton Post 11.04.2017
http://www.huffingtonpost.fr/henry-rousso/le-pen-vel-dhiv-vichy_a_22034882/

« En réalité, la question la plus importante est ailleurs. Faut-il réparer les fautes, toutes les fautes, du passé et, si oui, jusqu'à quand et comment? Là encore, le débat est ouvert. Une chose est sûre en ce domaine: ce sont rarement les dictatures, les régimes criminels ou ceux qui ont commis ces actes qui payent ou s'excusent pour leurs méfaits. Ce sont souvent leurs successeurs – ou des instances internationales... Et les successeurs sont parfois aussi ceux qui ont souffert les premiers desdits régimes. Ils se retrouvent donc dans cette situation impossible d'avoir à payer pour leurs bourreaux ».


- Le Parisien a sollicité Laurent Joly.
http://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/vel-d-hiv-que-marine-le-pen-revienne-la-dessus-c-est-idiot-tacle-un-historien-10-04-2017-6841788.php

Le quotidien lui fait dire : « c'est l'évolution du discours frontiste vers un gaullisme orthodoxe »
Evolution du discours (et de la doctrine lepeniste) ?
ou simple manœuvre tactique pour tenter d'attirer des électeurs déboussolés par les turpitudes du candidat Fillon ?


rappels :
sur ce blog, http://clioweb.canalblog.com/tag/rafle

Cercle d'étude
La Rafle du Vel' d'Hiv' organisée par la France de Vichy
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article597
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article220

2012 : discours de Raphaël Esrail et d'Yvette Lévy
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article227
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article228



.

Posté par clioweb à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


10 avril 2017

1995 - Chirac et la rafle

 

- MLP choque en déclarant que « la France n’est pas responsable » de la rafle du Vél’ d’Hiv, Le Monde 10.04.2017

A 15 jours du premier tour, MLP a rouvert une ancienne polémique,
22 ans après un discours historique de Jacques Chirac
reconnaissant la responsabilité de la France


-
La rafle du Vel' d'Hiv', un crime français
Sébastien Ledoux, blog Médiapart  10.04.2017
http://blogs.mediapart.fr/sebastien-ledoux/blog/100417/la-rafle-du-vel-dhiv-un-crime-francais

- La rafle du Vel d'hiv'  Cercleshoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article597

Le 16 juillet 1942, 4 500 policiers et gendarmes français arrêter plus de 13 000 de leurs compatriotes,
hommes, femmes et enfants juifs, pour le compte de l’occupant nazi.
La plupart furent déportés dans des camps, en France puis en Allemagne, et ne revinrent jamais.


- Le discours de Jacques Chirac (écrit par Christine Albanel ?)
prononcé lors des commémorations de la Rafle du Vel’d’Hiv’ - 16 juillet 1995
http://bit.ly/2oVVPKl

extraits
« Il y a cinquante-trois ans, le 16 juillet 1942, 450 [4500 ? 7000 ? 9000 ?] policiers et gendarmes français,
sous l’autorité de leurs chefs, répondaient aux exigences des nazis ».

« La France, patrie des Lumières et des Droits de l’Homme, terre d’accueil et d’asile,
la France accomplissait l'irréparable.
Manquant à sa parole, elle livrait ses protégés à leurs bourreaux ».

« L’horreur, pourtant, ne faisait que commencer.
Suivront d’autres rafles, d’autres arrestations. À Paris et en province.
Soixante-quatorze trains partiront vers Auschwitz.
Soixante-seize mille déportés juifs de France n’en reviendront pas ».

« Transmettre la mémoire du peuple juif, des souffrances et des camps.
Témoigner encore et encore. Reconnaître les fautes du passé, et les fautes commises par l’Etat.
Ne rien occulter des heures sombres de notre Histoire,
c’est tout simplement défendre une idée de l’Homme, de sa liberté et de sa dignité.
C’est lutter contre les forces obscures, sans cesse à l’œuvre ».

« Je veux me souvenir de toutes les familles juives traquées, soustraites aux recherches impitoyables de l’occupant et de la milice, par l’action héroïque et fraternelle de nombreuses familles françaises ».


« Certes, il y a les erreurs commises, il y a les fautes, il y a une faute collective.
Mais il y a aussi la France, une certaine idée de la France, droite, généreuse,
fidèle à ses traditions, à son génie. Cette France n’a jamais été à Vichy.
Elle n’est plus, et depuis longtemps, à Paris.
Elle est dans les sables libyens et partout où se battent des Français libres.
Elle est à Londres, incarnée par le Général de Gaulle.
Elle est présente, une et indivisible, dans le cœur de ces Français,
ces « Justes parmi les nations » qui, au plus noir de la tourmente,
en sauvant au péril de leur vie, comme l’écrit Serge Klarsfeld,
les trois-quarts de la communauté juive résidant en France, ont donné vie à ce qu’elle a de meilleur.
Les valeurs humanistes, les valeurs de liberté, de justice, de tolérance
qui fondent l’identité française et nous obligent pour l’avenir »


11.04.2017 Commentaire Henry Rousso :
http://www.huffingtonpost.fr/henry-rousso/le-pen-vel-dhiv-vichy_a_22034882/

- « Il n'est pas inutile de rappeler les dilemmes, pour ne pas dire les contradictions internes du propos présidentiel de l'époque.
Dans ce discours qui a fait date, Jacques Chirac déclare, d'un côté, que "la France" doit être tenue pour responsable des persécutions antijuives – et donc pas seulement Vichy – et qu'il y a même là une "faute collective", propos très fort, contestable et contesté à l'époque.

Mais il dit, d'un autre côté, qu'il y avait aussi une autre France, et donc que cette "faute" n'est pas partagée par l'ensemble de la Nation: "Certes, il y a les erreurs commises, il y a les fautes, il y a une faute collective. Mais il y a aussi la France, une certaine idée de la France, droite, généreuse, fidèle à ses traditions, à son génie. Cette France n'a jamais été à Vichy".

Si l'on omet de rappeler cette partie essentielle du discours, on ne comprend pas que sa portée tient moins à la dimension "repentante" qu'à l'expression de cette contradiction terrible et insoluble des deux Frances, d'un pays déchiré entre sa part d'ombre et sa part de lumière, contradiction qui s'est perpétuée dans la mémoire et qui ne résoudra probablement jamais. C'est la grande, l'énorme différence, avec une vision manichéenne qui réduirait la situation de l'Occupation aux agissements d'une "poignée de traîtres" ne représentant qu'eux-mêmes. Si De Gaulle pouvait écrire cela dans les années 1950, dans la foulée de la Libération et du haut de sa stature et de son héritage, le dire aujourd'hui n'a plus aucun sens.

Dans son discours, Jacques Chirac ne prononce d'ailleurs, ni le mot "pardon", ni le mot "excuse". Il évoque une "dette imprescriptible". De fait, dans les années qui ont suivi, cette dette s'est traduite par un changement dans la perception politique et juridique du régime de Vichy. En 1997, le gouvernement créé une commission dirigée par Jean Mattéoli pour établir le montant des dommages résultant de la spoliation des biens juifs par des lois françaises.. »


- « En réalité, la question la plus importante est ailleurs. Faut-il réparer les fautes, toutes les fautes, du passé et, si oui, jusqu'à quand et comment? Là encore, le débat est ouvert. Une chose est sûre en ce domaine: ce sont rarement les dictatures, les régimes criminels ou ceux qui ont commis ces actes qui payent ou s'excusent pour leurs méfaits. Ce sont souvent leurs successeurs – ou des instances internationales... Et les successeurs sont parfois aussi ceux qui ont souffert les premiers desdits régimes. Ils se retrouvent donc dans cette situation impossible d'avoir à payer pour leurs bourreaux ».


.


..

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

23 mars 2017

Caen 24.03 : histoire de l'antisémitisme

 

 

vichy-antisemite

 

 vendredi 24 mars, Mémorial de Caen + CRHQ
journée d'études sur l'histoire de l'antisémitisme.
http://sgm.hypotheses.org/310

 

matin : Retour sur une époque antisémite : de l’affaire Dreyfus à Vichy

10h30 : Introduction par Marie-Anne Matard-Bonucci, Paris 8

10h50 : Édouard Drumont et la caricature antisémite dans La Libre Parole,
Grégoire Kauffmann

11h20 : 1880-1914, la difficile genèse de la caricature antisémite en France,
Guillaume Doizy

11h50 : Théâtre et caricature antisémite: quelques clefs pour comprendre
 Chantal Meyer-Plantureux, U Caen

12h20 : Antisémitisme et politique antijuive sous Vichy,
Laurent Joly, CNRS, CRH-EHESS

mm-je2403-antisem

E. Debono, L. Joly, M-A Matard-Bonucci, S. Giles-Meilhac


apm : table ronde L’antisémitisme d’hier à aujourd’hui

Marie-Anne Matard-Bonucci, Paris 8 + CERA - IHTP
Emmanuel Debono, IFE Lyon
Samuel Ghiles-Meilhac, politologue, CERA;
Johanna Barasz, Education et mémoire, LCRAH

rappels :

- Lutter contre la haine sur Internet, 2015
Olivier Ertzscheid, IUT La Roche-sur-Yon
http://affordance.typepad.com/mon_weblog/2015/02/lutter-contre-la-haine-sur-internet.html
Lutter contre la haine sur Internet 2017
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2017/03/lutter-contre-la-haine-sur-internet.html


2 diaporamas. Pour l'auteur, la haine n'est pas nouvelle.
Internet lui apporte la visibilité et la tyrannie des agissants (D. Cardon)
http://www.culturemobile.net/visions/dominique-cardon-democratie-internet

Quelles solutions ?
La loi ? Le code informatique utilisé par Facebook et Twitter
La modération ? par des robots ? par des humains ?
Déconstruire les préjugés, faire confiance à l'Education


- Primo Levi, Comment s’explique la haine fanatique des nazis à l’égard des juifs ?
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/primolevi.htm
version au format pdf :
http://clioweb.free.fr/camps/hainenazie.pdf

- Marc Bloch : Je ne revendique jamais mon origine
que dans un cas : en face d’un antisémite.

http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/defaite.htm

[ En général, les analyses portent sur la haine,
beaucoup moins sur ce qui a été entrepris pour en combattre les conséquences.

Pour certains, la France est une nation antisémite:
sa justice militaire a condamné à tort le capitaine Alfred Dreyfus.
Ne peut-on aussi admettre que si Dreyfus a été réhabilité,
c'est surtout parce que des Français se sont battus en nombre pour rétablir le droit.

De même Pétain et Vichy ont mené une politique antisémite,
mais des Français ont protégé des familles juives persécutées. ]




L'antisémitisme en France XIX-XXIe
colloque BNF +  MAHJ 12.03.2016
http://www.mahj.org/fr/programme/l-antisemitisme-en-france-xixe-xxie-siecle-47786
avec une caricature d'Abel Pann montrant un juif accusé par Marianne, mais à côté de 6 autres souverains européens :-)
dossier de presse 7 pages avec publications des intervenants
http://www.mahj.org/sites/mahj.org/files/atoms/files/colloque_antisemitisme.pdf

Le tournant de l’affaire  Dreyfus
Les années 1930
De l’antisémitisme comme représentation du monde
Comment répondre à l’antisémitisme ?

dont
Vincent Duclert ,« Affronter l’antisémitisme en France ? Le moment de l’Affaire Dreyfus »
Steven Englund  « L’antisémitisme français au regard de l’antisémitisme allemand »
Grégoire Kauffmann  « Edouard Drumont, figure de l’antisémitisme »
Joëlle Allouche-Benayoun  « Antijudaïsme, antisémitisme dans l’Algérie coloniale » Joëlle Allouche-Benayoun
Carole Reynaud-Paligot « La pensée “scientifique” antisémite »
Valérie Igounet « Le négationnisme : une invention française ? »


- Serge Berstein, Les trois âges de l'antisémitisme,
Les juifs de France, L'Histoire collections 10 2001
http://www.lhistoire.fr/search/node/l'antisémitisme_en_France


L’image, figure majeure du discours antisémite ?
Marie-Anne Matard-Bonucci, Vingtième siècle 72 - 2001
http://www.cairn.info/revue-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2001-4-page-27.htm

Dessiner pour désigner
L’image « antisémythe »
Dessiner pour discriminer
Dessiner et persécuter

 

Histoire par l'image

Edouard Drumont, le chantre de l'antisémitisme dans la France de la fin du XIXe

http://www.histoire-image.org/etudes/edouard-drumont-chantre-antisemitisme-france-fin-19e-siecle

L'antisémitisme au coeur de l'Affaire Dreyfus
https://www.histoire-image.org/etudes/antisemitisme-coeur-affaire-dreyfus?language=fr

Léon Blum et le Front populaire face aux attaques antisémites
http://www.histoire-image.org/etudes/leon-blum-front-populaire-face-attaques-antisemites

Vichy : L'exposition Le juif et la France
http://www.histoire-image.org/etudes/exposition-juif-france-paris
Vichy et ses ennemis (francs-maçons, le juif, de Gaulle, le mensonge
+ pas de mention des républicains ni des communistes)

http://www.histoire-image.org/etudes/vichy-ses-ennemis

Le complot juif (2GM)
http://www.histoire-image.org/etudes/complot-juif-contre-europe




.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 février 2017

Les dénaturalisations sous Vichy

 

denaturalises-zalc

Claire Zalc, Dénaturalisés. Les retraits de nationalité sous Vichy, Seuil, 2016
http://www.seuil.com/ouvrage/denaturalises-claire-zalc/9782021326420


« La France aux Français : ce fut l’une des premières mesures mises en œuvre par le gouvernement de Vichy avec la loi du 22 juillet 1940, qui prévoyait de réviser la naturalisation de tous les Français naturalisés depuis 1927. Plusieurs centaines de milliers de personnes,1 million peut-être, étaient visées et, même s'ils n'étaient pas cités dans le texte de la loi, les Juifs en premier lieu.
À partir d’une étude d’une ampleur inédite dans les archives, Claire Zalc livre une puissante analyse des effets de cette loi, depuis son application par les magistrats de la commission de révision des naturalisations, les préfets, et les maires jusqu’à ses conséquences pour ceux qui l’ont subie et se sont vus retirer la nationalité française. Au ras de la pratique administrative, elle établit comment se dessinent les visages des « mauvais Français », et comment ceux-ci ont tenté de protester contre l'arbitraire. Elle apporte une nouvelle pièce aux débats historiographiques sur l'antisémitisme de Vichy et son autonomie vis-à-vis des pressions allemandes, mais aussi sur la continuité des pratiques et personnels entre la IIIe République, Vichy et la IVe République.
Une analyse implacable des mécanismes, de la violence d'Etat et du fonctionnement d'une administration en régime autoritaire ».


- Les dénaturalisations sous Vichy
conférence de Claire Zalc,
Espace Baïetto 2, rue des Canonniers - Lille
Lundi 27 février 2017, 16h30-18h

- Retirer la nationalité sous Vichy
Claire Zalc, entretien La vie des idées, en avril 2016
http://www.laviedesidees.fr/Retirer-la-nationalite-sous-Vichy.html


- Conférence de Claire Zalc, Musée de l'histoire de l'immigration 06.10.2016
(audios 40 mn de conférence + 50 mn de débat)
http://www.histoire-immigration.fr/agenda/2016-09/denaturalises-les-retraits-de-nationalite-sous-vichy


- Annexe électronique de l’ouvrage
http://www.ihmc.ens.fr/claire-zalc-denaturalises.html
La table des matières
La table des documents
L’inventaire des sources + la bibliographie de l’enquête
Quelques compléments d’enquête venant à l’appui de la démonstration


- Nicolas Mariot, Claire Zalc, Face à la persécution. 991 Juifs dans la guerre
Claire Zalc, Tal Bruttmann, Ivan Ermakoff, Nicolas Mariot (dir.), Pour une microhistoire de la Shoah
http://www.ihmc.ens.fr/-ZALC-Claire-.html

 

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 janvier 2017

Peillon crée la polémique


peillon-polemique

 

Vincent Peillon, Vichy et la laïcité, Le Monde 04.01.2017
http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/01/04/vincent-peillon-vichy-et-la-laicite_5057557_823448.html

peillon-vichy-laicite

Le candidat à la primaire s’en est pris au « fascisme rampant de Mme Le Pen »,
dressant un parallèle entre la situation des juifs sous le régime de Vichy et celle des Français musulmans aujourd’hui.
« J’ai voulu dénoncer la stratégie de l’extrême droite, qui utilise les mots de la République pour les détourner contre la population ».


Vichy et la laïcité ?
Une réponse de Caroline Fourest :

vp-fourest

Laïcité ? M. Peillon a rappelé qu'il avait mis en place un « enseignement moral et civique » dans les écoles

De plus, le philosophe a commis une erreur de date en disant « c’était il y a quarante ans »
Donc en 1976 ??

Ministre, il a beaucoup fait pour ses collègues philosophes.
Mais il n'a pas eu la volonté de faire réécrire les programmes d'histoire malmenés en lycée par Chatel en 2009.

Avant Chatel, en classe de première, trois chapitres traitaient de la seconde guerre mondiale,
de la France de Vichy, de la destruction des juifs d'Europe.
Après, tout doit tenir dans un seul chapitre sur une guerre dite d'anéantissement
(sans doute pour la distinguer de la Grande Guerre, dite guerre totale).


PS : Le républicanisme 1 alternative au socialisme ?
Le Cedre 1 centre de recherches doté de 150 000 euros par an.
Pour assurer les arrières de Peillon ?
http://blogs.mediapart.fr/pierre-funalot


.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


29 juin 2016

Henry Rousso à Vichy

 

rousso-vichy


« Alors que la France n’a jamais autant commémoré son passé, il n’y a presque aucune trace de la présence du Maréchal Pétain et de l’Etat français à Vichy. Valérie Nivelon visite les lieux historiques de la ville en compagnie d’Henry Rousso ».

un docu sonore de 46 minutes pour RFI (source PM)
avec :
- Henry Rousso
- Jacques Thierry et Michel Promerat, du CIERV, Centre International d’études et de recherches de Vichy.
http://www.rfi.fr/emission/20160625-rousso-vichy-france-face-passe-histoire-memoire-guerre-mondiale-petain


L’historien de la mémoire de la 2 GM vient de publier « Face au passé » Belin mars 2016 (recueil d'articles ?)
CR Non-Fiction
http://www.nonfiction.fr/article-8362-henry_rousso__les_itineraires_de_la_memoire.htm

Henry Rousso: «Le surinvestissement dans la mémoire est une forme d’impuissance» Libération, 08.04.2016
http://www.liberation.fr/debats/2016/04/08/henry-rousso-le-surinvestissement-dans-la-memoire-est-une-forme-d-impuissance_1444888

La photo, à la manière de BFM et des selfies, est prise devant l'ex-casino où 569 parlementaires ont voté les pleins pouvoirs le 10 juillet 1940.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Vichy

vichy-hotelduparc

Pour l'hôtel du Parc,
lire l'article de Wikipedia et les photos de Commons
http://fr.wikipedia.org/wiki/Hôtel_du_Parc_(Vichy)
http://commons.wikimedia.org/wiki/Category:Hôtel_du_Parc_(Vichy)


.

Posté par clioweb à 08:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 avril 2016

Vichy et les dénaturalisations

 

« Retirer la nationalité sous Vichy. Entretien avec Claire Zalc », La Vie des idées 19.04.2016
http://www.laviedesidees.fr/Retirer-la-nationalite-sous-Vichy.html


« Le régime de Vichy procéda à la dénaturalisation de plus de 15 000 personnes qui avaient acquis la nationalité française pendant l’entre-deux-guerres.
Portée par une soif de revanche contre la République, cette politique fut mise en œuvre pour exclure de la communauté nationale les individus que le régime désignait comme ses ennemis ».

La loi du 22 juillet 1940 a été abrogée par l'ordonnance du 24 mai 1944. Mais "l'ordre juridique n'est pas automatiquement suivi d'actes matériels".


Claire Zalc a soutenu en décembre 2015 une habilitation à diriger des recherches sur ce sujet.
Elle publiera en septembre 2016 « Dénaturalisés. Les retraits de nationalité sous Vichy »
En 2010, elle a publié
Melting Shops. Une histoire des commerçants étrangers en France (Perrin)
Face à la persécution. 991 Juifs dans la guerre (avec Nicolas Mariot, Odile Jacob)





.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 novembre 2015

Daeninckx, Caché dans la maison des fous

 

cache-dd           daeninckx-barnoud

http://www.editions-brunodoucey.com/cache-dans-la-maison-des-fous/
http://www.lesamisduchantdelaterre.com/2015/08/

 

Hier à Caen, aux Mémoriales 2015, Didier Daeninckx présentait son ouvrage Caché dans la maison des fous (Bruno Doucey ed.)


1943, asile de fous de Saint-Alban en Lozère.
Dans cet hôpital travaillent deux hommes qui ont marqué l’histoire de la psychiatrie, Lucien Bonnafé pour le désaliénisme, François Tosquelles pour la psychothérapie institutionnelle. Bonnafé est communiste et ami des surréalistes. Tosquelles a fui l’Espagne franquiste.

Lucien Bonnafé (1912-2003) : http://www.cemea.asso.fr/spip.php?article2878
Patrick Faugeras, L’ombre portée de François Tosquelles, Erès 2007
http://www.lien-social.com/l-ombre-portee-de-francois
http://fr.wikipedia.org/wiki/François_Tosquelles

Ils cachent les résistants blessés de la région. Ils y accueillent une jeune fille juive résistante, Denise Glaser, qui a suivi à Clermont les cours de Dominique Desanti. Au même moment, le poète Paul Éluard et sa compagne Nusch s’y réfugient pendant huit mois pour échapper à la barbarie nazie.

Denise Glaser (1920-1983)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Denise_Glaser


5 minutes d’entretien avec Didier Daeninckx

http://www.youtube.com/watch?v=ZZU8AUn1mC8

Les combats de Didier Daeninckx, Libération 21.06.2015
http://next.liberation.fr/livres/2015/06/19/capital-de-la-douleur-les-combats-de-didier-daeninckx_1333276


Eluard achète des sculptures à Auguste Forestier.
Il les fait par la suite découvrir à Jean Dubuffet, le père de l’art brut
http://fr.wikipedia.org/wiki/Auguste_Forestier_%28artiste%29
. http://www.musee-lam.fr/wp-content/uploads/2010/12/Auguste-Forestier.pdf


Art, folie et surréalisme a l’hôpital psychiatrique de Saint- Alban-sur-Limagnole pendant la guerre de 1939-1945,
par Dominique Mabin et Renée Mabin, Mélusine 13.03.2015
http://melusine-surrealisme.fr/wp/?p=1775


L’Hécatombe des fous. La famine dans les hôpitaux psychiatriques français sous l’Occupation
par Isabelle von Bueltzingsloewen, Aubier, 2007, L’Histoire 321, 2007
http://www.histoire.presse.fr/livres/livre-du-mois/l-hecatombe

Les handicapés mentaux victimes de Vichy sortent de l’oubli,
Armand Ajzenberg, blogs Mediapart, 17.02.2015
http://blogs.mediapart.fr/blog/armand-ajzenberg/170215/les-handicapes-mentaux-victimes-de-vichy-sortent-de-l-oubli


.

 

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

17 février 2015

4 mars : Jean Zay au Panthéon

 

jean-zay-enfants

Jean Zay entouré d'enfants qui assistent à un spectacle de marionnettes
source Le Monde 24.06.2013 - AFP


Ciné-Histoire, l’ONAC, et le DMPA organisent une journée Jean Zay au Panthéon

Mercredi 4 mars 2015, de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h
Salle de la Préfecture de la Région Ile-de-France    
5, rue Leblanc 75015 Paris

Matin
- Antoine Prost, Président de l’Association des Amis de Jean Zay
- Projection de « Dans la lumière de Jean Zay », film de Marieke Aucante
- Projection d’extraits de « Jean Zay, Ministre du Cinéma », film d’Alain Braun et Francis Gendron, en présence des réalisateurs

Après-midi
Olivier Loubes, auteur de Jean Zay, l’inconnu de la République
Projection de « Un crime français », film de Dominique Missika et Catherine Bernstein
Intervention de Dominique Missika
« Jean Zay en prison », par Hélène Mouchard-Zay, la fille de Jean Zay

Entrée libre sur réservation nicoledorra__gmail.com
Préciser matin, après-midi ou journée

Merci à tous ceux qui ont relayé cette information
Cercle d'étude de la déportation et de la shoah
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article422

 

zay-filles

Jean Zay et ses deux filles à Riom (1942) 667 AP 141
source : Archives Nationales - programme du 8 juin 2010


« Le 20 juin 1944, Jean Zay a été assassiné par la Milice. D'une rafale de mitraillette dans le dos...»
« Il n'était ni gaulliste, ni communiste, ni socialiste, ni déporté ».
« La France lui doit entre autres la paternité de la scolarité jusqu'à 14 ans, du collège unique, du sport à l'école, de la médecine préventive, du CNRS, de l'ONISEP, du CNTE, du CROUS et de l'ENA... »


En 1940, Vichy a orchestré une campagne de haine contre l’ancien ministre du Front populaire et fait de lui l’incarnation de tout ce qu’un régime réactionnaire, raciste et collaborateur prétendait détester. Le procès politique d'octobre 1940 montre l’existence « d’un premier Vichy de tous les défoulements maurrassiens, empruntant ici les canaux militaires d’une dictature nationale-catholique » Olivier Loubes, L'Histoire 359, dec 2010
http://www.histoire.presse.fr/actualite/infos/jean-zay-le-premier-proces-politique-de-vichy-01-12-2010-5657
Olivier Loubes,  Le procès de Jean Zay, faire justice du premier Vichy, colloque « Le moment 1940 », Orléans, 18-19 novembre 2010
http://www.parlements.org/cliopolis/2012_Le_Moment_1940.htm
Anne Simonin, Quel prisonnier au fond de la cour… Le procès Jean Zay (oct 1940) - AN 8 juin 2010
http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/chan/pdf/jean-zay-simonin.pdf

- Jean Zay, assassiné par la Milice. Un crime d’État, Cercle d'étude
http://www.cercleshoah.org/spip.php?article273

- Jean Zay au Panthéon : réparer une injustice mémorielle, Le Monde 24.06.2013
Gérard Boulanger, avocat, auteur de L'affaire Jean Zay, la République assassinée -
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/06/24/jean-zay-au-pantheon-reparer-une-injustice-memorielle_3435616_3232.html

- Jean Zay (1904-1944), Bibliographie sélective à partir de documents réunis par le Centre de documentation de l'ENA, Juillet 2012
http://www.ena.fr/index.php?/fr/content/download/4724/33880/file/biblio_jeanzay_lb_2012.pdf

- Caroline Piketty, Les papiers de Jean Zay. Nouvelles sources d'archives pour l'histoire du début du XXe siècle, Histoire@Politique 2012
http://www.histoire-politique.fr/index.php?numero=16
« Les papiers de Jean Zay entrent aux Archives nationales », journée aux Archives Nationales 8 juin 2010.
http://calenda.org/201366 - programme en version pdf


- Jean Zay : La culture et les langues, BNF 25.11.2014
Invention/ Reconnaissance/Postérité
dont Zénaïde Romaneix, Le fonds Jean Zay aux Archives nationales
Oliver Loubes, Jean Zay et la culture politique républicaine
http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/auditoriums/f.jean_zay.html?seance=1223917799065

- Jean Zay, Reconnaissance et postérité
Université d’Orléans (site Dupanloup (sic), 26.11.2014
Jean Zay l'Orléanais : traces locales d'un homme d'État
Catherine Martin-Zay – Hélène Mouchard Zay, Témoignages
Claude Mouchard, Jean Zay l’écrivain
http://www.univ-orleans.fr/sites/...colloque_jean_zay_orleans_26_11_2014-1_0.pdf

- Le CNRS rend hommage à Jean Zay, 11.02.2015
Jean Zay, le Front populaire et la recherche scientifique
par Pascal Ory, Olivier Loubes et Denis Guthleben, historiens
Souvenirs et solitude
Combats pour la reconnaissance de Jean Zay, table ronde
La mémoire de Jean Zay par Antoine Prost
http://www.cnrs.fr/ComiHistoCNRS/IMG/pdf/brochure_jean_zay-11_fevrier_2015-web.pdf

Le podcast (2 h 48)
http://wikiradio.cnrs.fr/channel/1-CNRS-Canal-1#podcast


rappels :
Olivier Loubes, Jean Zay, l'inconnu de la République, Armand Colin 2012 - RDV Blois
Jean Zay sur le blog Clioweb : http://clioweb.canalblog.com/tag/jeanzay

.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 octobre 2014

Vichy, affiche les 2 maisons

 

vichy-2maisons

une copie supplémentaire de cette image abondamment reproduite....


« L'affiche de la "Maison France" est reproduite dans tous les manuels de troisième et de terminale à l'exception d'un ou deux. Cette omniprésence l'a fait s'imposer aux enseignants qui l'étudient systématiquement en cours ou la donnent en exercice d'entraînement, l'image ayant fait partie des épreuves du brevet et du baccalauréat. Voilà donc un document devenu un "incontournable pédagogique" ! »

« L'origine des images n'est pas toujours précisée... la répétition de certaines images dans les manuels finit par travestir la réalité historique. Ainsi la répétition, dans les manuels de troisième de la "Maison France" évoquée plus haut en a fait une image emblématique, qui s'impose à l'étude mais sans grand discernement ».

« Or l'image reproduite n'a pas deux fois les mêmes dimensions.
Elle va de 9 cm2 aux deux tiers d'une double page, ce qui n'induit pas le même regard. En fait, sa véritable dimension (60 cm de hauteur) n'est jamais indiquée dans la légende ; or mettre en rapport le contingentement du papier et la dimension de l'affiche peut être éclairant ».

« L'auteur, M. Vachet, n'est jamais mentionné, pas plus que le nom du commanditaire.
Quant à la date, elle diffère selon les manuels ! Or personne ne la connaît, et on ne peut que la dater dans une fourchette allant de 1940 à 1942. »

« En fait cette image, devenue de facto symbole de la propagande de Vichy, provient d'une initiative isolée, celle du centre de propagande pour la Révolution nationale d'Avignon. Il n'y avait alors pas encore d'organe centralisé ».

« On ne possède aucun renseignement sur le nombre d'affiches émises alors que le bon à tirer pourrait renseigner sur le nombre d'exemplaires mis en circulation. On n'en sait pas davantage sur leur lieu de diffusion, ni sur l'impact qu'a pu à l'époque avoir cette affiche - nul doute qu'elle est plus connue de nos jours qu'alors, ce qui fournit un bel exemple de surinvestissement décalé ! »

Les images dans l'enseignement de l'histoire
Christian Delporte, UVSQY et Marie-Claire Gachet, IPR
http://eduscol.education.fr/cid46004/les-images-dans-l-enseignementde-l-histoire.html

Actes du colloque, Apprendre l'histoire et la géographie à l'École
Paris les 12, 13 et 14 décembre 2002
http://cms.ac-martinique.fr/discipline/histgeo/file/apprendre_HG.pdf

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,