16 juillet 2016

Nice : Le naufrage de la TV



Attentat de Nice: la nuit où la télé française a sombré
Le naufrage a eu lieu sous nos yeux. Il a été long, violent et retransmis en direct.
Titiou Lecocq, Slate 15.02.2016
http://www.slate.fr/story/121065/attentat-nice-nuit-tele-francaise-sombre


extraits
« à partir d’une heure du matin, TF1 passe en mode direct. Et leur mode direct, c’est LCI. LCI colporte [une info non vérifiée sur une imaginaire ] prise d’otages, alors que BFM et iTélé font le silence sur cette rumeur »
« TF1 et France 2 se tirent visiblement la bourre à qui rediffusera le plus la vidéo du camion »
« France 2 interviewe un homme à côté du cadavre de sa femme ».

« Que s’est-il passé cette nuit ? Ce n’est évidemment pas la première fois que les chaînes d’infos font des erreurs pendant ces lives particulièrement difficiles. Mais cette fois, on ne pourra pas dire que «c’est BFM, ils sont moches et vilains et nuls». La palme de l’horreur revient à France 2. La palme de la rumeur à LCI/TF1 ».


nice-itele

http://www.slate.fr

caniveau

http://twitter.com/laurencedecock1/status/753920116459499522

 

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


04 janvier 2014

Détester la télévision commerciale

 

« Les gens adorent détester la télévision qu'ils regardent »,
ils regardent certains programmes pour mieux les détester.

c'est une mention des enquêtes de Bernard Lahire
dans l'émission la Suite dans les idées, 14.12.2013
La politique passe-t-elle encore à la Télé ? (vers la 13e minute)
http://www.franceculture.fr/emission-la-suite-dans-les-idees


« Dans La culture des individus, Bernard Lahire brosse le portrait de M. Légitime, individu qui ne sortirait jamais des sphères de la culture légitime. Il écoute de la musique classique, et un peu de jazz. Les autres styles musicaux, en particulier la variété française et internationale, lui sont insupportables. Il lit beaucoup, mais déteste la littérature de gare, les best sellers et les ouvrages pratiques (guides de bricolage,…). Il fréquente l'opéra, le théâtre, les galeries d'art, mais jamais les stades, les karaokés, les discothèques,… Il a acquis assez tard un poste de télévision, qu'il allume rarement. Il ne regarde que des œuvres de cinéma, des documentaires ou des magazines d'information, mais fuit les divertissements et les jeux. Cet homme-là, selon Bourdieu, serait professeur ou cadre supérieur. Lahire s'attache à démontrer que cet homme-là n'existe pas ».
http://med-culture.over-blog.com/article-les-pratiques-culturelles-des-fran-ais-sont-elles-encore-liees-aux-categories-socioprofessionnelles-3-49004992.html

Bernard Lahire, Distinctions culturelles et lutte de soi contre soi : détester la part populaire de soi, Hermès 42, 2005 ?
« La télévision est tout particulièrement l'objet de rapports ambivalents. Les enquêtés présentent leur rapport à ce média comme une sorte de combat entre le «bien» (la lecture instructive) et le «mal» (la télévision populaire et divertissante)... Ils sont nombreux à porter un regard dépité sur leur propre comportement de téléspectateur ».
http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/8995/HERMES_2005_42_137.pdf?sequence=1

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 novembre 2012

Avoir l'air moins con ...


Alain Rémond
, Conseil pour avoir l'air moins con, Faut Voir, Marianne, 813, 17.11.2012

« … devant la caméra de TV, des sociologues, des professeurs, des historiens, des psychologues, des médecins ; tout ce que vous voulez, qui viennent d’écrire un livre en prise avec l’actualité (comme on dit à la télé) font mine de lire leur livre, la couverture tournée vers l’objectif. C’est censé faire spontané, naturel, le type filmé à l’improviste, chez lui et qui, justement, par le plus grand des hasards, est en train de lire son livre. Soit parce qu’il a complètement oublié ce qu’il vient d’écrire. Soit parce qu’il est tellement fier d’avoir écrit un truc si percutant qu’il n’arrête pas de se relire ».

« Vous savez quoi ? C’est ridicule. C’est pathétique. C’est complètement débile. Pourquoi le font-ils tous, alors ? La réponse est accablante : parce qu’on le leur demande ».

« Tel est le pouvoir de la télé.. Et telle est notre déchéance. Telle est notre abdication ».

« Refusez ce cirque. Le ciel ne va pas vous tomber sur la tête … »



[ Faire une image ?
La même TV était capable d'obliger Claude Levi-Strauss presque centenaire à déambuler dans un parc, comme si l'écouter parler, confortablement assis dans son appartement n'aurait pas suffi.

La même TV commerciale est incapable de parler d'histoire de l'art (ou alors très vite fait, d'art d'art).
Par un paradoxe étonnant, c'est la radio qui s'y colle parfois (cf Histoires de peintures, de Daniel Arasse, avec le détour appréciable et apprécié par les 29 000 reproductions de l'excellent Web Gallery of Art  :-):-)

Plusieurs témoignages récents sont peu rassurants sur la manière de travailler de certains médias : propos déformés, interprétés à contresens ou sortis de leur contexte ...


ca-ve-gcw

Canaletto, Grand Canal: Looking South-West - c. 1738
National Gallery Londres - Web Gallery of Art
http://www.wga.hu/frames-e.html?/html/c/canalett/index.html
.

.

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 octobre 2012

Vire - La fabrique des images

 

 En marge de la manifestation de soutien à la maternité de Vire,
un regard sur la presse nationale, régionale ou locale en activité au départ du défilé.

 

04_6637

La Maternité doit Vivre - Vire - 06.10.2012

tf1-sauvons2

La Maternité doit Vivre - le cadrage façon 13 heures de TF1 - 06.10.2012

 

09_6583

Les télévisions au travail.
TF1 a diffusé quelques secondes,
France 3 Basse-Normandie environ 2 mn 30

 

09_6584

Photographes professionnels et amateurs


.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 mai 2012

Wikipedia règne sur le monde

 

wm-F2-wmf

Adrienne Alix (g) et Carol-Ann Hoare - Wikimedia France

 

- Wikipedia règne sur le monde,
titre un reportage de France 2 (JT lundi 30.04, vers la 35e mn, après la publicité obligatoire)
http://www.pluzz.fr/jt-20h-2012-04-30-20h00.html


wm-alainrey

Alain Rey, dans un autre cadre ...


Un titre contredit par le jugement sans appel d'Alain Rey :
La journaliste l’interroge sur la menace d'une uniformisation.
« C'est dangereux » [et sans doute "immoral" ] « de se reporter à qq chose qui est mâché ... avec l'illusion que tout le savoir est accessible en un ou deux clics »...
Alain Rey ajoute « La plupart des profs seront d'accord avec moi » - cf Il a pourri le web

« Pour Jimmy Wales, un trader passionné de philo, il n'y a pas de différence entre un prof de Harvard et un lycéen, pourvu que l'article soit bon » dit également le commentaire.


2 remarques :
. Le temps du JT semble dicté par celui de la publicité.
. Une opinion ("c'est dangereux") émise par un habitué de la TV compte davantage qu'une pratique généralisée ou une argumentation patiente et rationnelle



- Wikimedia Commons - Une présentation en vidéo de Christian Biasco (7 mn en italien)
http://www.framablog.org/index.php/post/2011/08/23/wikimedia-commons


- Les réalisations et les projets de Wikimedia-France,
Adrienne Alix répond aux questions des journalistes d'Ecrans, le 6 avril 2012 (vers la 20e mn)
http://www.ecrans.fr/Video-Ecrans-fr-le-wikipodcast,14421.html

.


Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

04 juin 2010

La cotonneuse évidence

- La cotonneuse évidence de la démographie
Quelle magnifique victoire de la droite, d’avoir réussi à faire pénétrer dans les esprits cette idée simpl(iste) : « Puisqu’on vit plus longtemps, on doit travailler plus longtemps » constate Daniel Schneidermann dans Libération.

Il décode une interview de Strauss-Kahn par Chabot, et interroge : Est-ce vraiment « parce que l’on vit plus longtemps » que la « réforme s'emballe » ? ( et que le chef de l'exécutif se dépêche de devancer les désirs du patronat ?)

.
- Retraites, les pistes ignorées - Le Monde diplomatique juin 2010 (en kiosque ou à lire en bibliothèque)
Jean-Marie Harribey propose de remettre le débat sur les rails de la raison.
Si l'on appliquait aux revenus financiers le même taux qu'aux salaires bruts, les ressources gonfleraient de près de 9 Mds. Même NS envisage une taxation (homéopathique) des revenus du capital...
Les retraites, ce n'est pas seulement une question financière. C'est aussi une question du sens à donner au travail, c'est la question de la place des seniors dans notre société ... La finance ne s'y trompe pas : derrière les retraites, c'est toute une conception de la vie en société qui est en cause.

Les articles de JM Harribey sur les retraites

Sur le site de la Fondation Copernic
. 10 questions, 10 réponses sur nos retraites.
     Texte rédigé par Gérard Filoche et Jean-Jacques Chavigné
. Dix contrevérités sur les retraites.
    Un texte rédigé par Attac et la Fondation Copernic.

Posté par clioweb à 06:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,