12 mars 2021

L'Affaire Calas : les méfaits du fanatisme

JeanCalas


L’Affaire Calas, fanatisme religieux et erreur judiciaire à Toulouse au XVIIIe

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Calas

 

Le 13 octobre 1761, Marc-Antoine Calas est retrouvé mort dans la maison familiale.

Le capitoul David de Beaudrigue, hostile aux protestants, fait arrêter toute la famille.

Le 9 mars 1762, Jean Calas est condamné à mort par le Parlement de Toulouse  (8 voix contre 5) .
Il est supplicié le 10 mars 1762 place St Georges.

Archives de Toulouse

Procès de Jean Calas - Livre de capitouls

https://twitter.com/search?q=Calas%20Archives%20Toulouse&src=typed_query

Pour consulter la procédure des Capitouls :

http://basededonnees.archives.toulouse.fr/4DCGI/Web_RegistreArtFF805xzx6/ILUMP9999


.
Pierre, un autre fils de Jean Calas, s'exile à Genève et rencontre Voltaire.

Le philosophe s’engage pour obtenir la réhabilitation de Jean Calas.
En 1762, il publie « les Pièces originales concernant la mort des Srs Calas »
En 1763, dans le Traité sur la tolérance, il combat les méfaits du fanatisme religieux
https://fr.wikipedia.org/wiki/Traité_sur_la_tolérance

Voltaire contre le fanatisme religieux - Libération 03.08.2020
https://www.liberation.fr/debats/2020/08/03/de-l-affaire-calas-a-aujourd-hui-voltaire-contre-le-fanatisme_1795952/

4 juin 1764 : l'édit du Conseil du roi casse les arrêts du Parlement de Toulouse.
9 mars 1765 : Calas et sa famille sont définitivement réhabilités

 

calas-famille-carmontelle

- « La malheureuse famille Calas », Pierre-Yves Beaurepaire
version colorisée dans  Histoire par l'image 09.2020

http://histoire-image.org/fr/etudes/affaire-calas
avec vidéo de 3 mn

 

Carmontelle-famille-Calas1765

La Malheureuse Famille  Calas, Carmontelle 1765
Jean-Baptiste Delafosse (graveur)
d’après un dessin de Louis Carrogis, dit Carmontelle
Eau-forte et burin, 1765 (35,5 x 43,2 cm)
BNF, Estampes, AA-3 DELAFOSSE

version monochrome dans Wikipedia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Calas

 BNF : Pour que l’affaire soit rejugée, la famille Calas doit se constituer prisonnière à Paris.
Le peintre Carmontelle (1717-1806) s’associe sans réserve à cette cause
et propose de faire une gravure dont le produit de la vente,
promue par Grimm et Diderot, sera versé à la famille.

Voltaire souscrit pour douze exemplaires de cette estampe
et en place une à son chevet afin de la voir chaque matin.

Calas a été réhabilité en mars 1765.
http://expositions.bnf.fr/lumieres/grand/022.htm



- En 2015, le 250e annivesaire de la réhabilitation
, en présence de Robert Badinter

https://www.nouvelobs.com/culture/20150309.AFP1163%2Ftoulouse-celebre-le-250e-anniversaire-de-la-rehabilitation-de-jean-calas.html

https://www.ladepeche.fr/article/2015/03/09/2063142-robert-badinter-250e-anniversaire-rehabilitation-jean-calas.html



- Rue des filatiers (maison et plaque) + plaque place St Georges ?

calas-maison

 

calas-plaque-filatiers

 

calas-plaque-sg

 

 - séquence d’EMC, Cédric Ridel
http://kanaga.ridel.org/2017/01/02/laffaire-calas/

.
Voltaire a aussi combattu le fanatisme dans deux autres cas d' erreur judiciaire :

- Affaire Sirven : le 4 janvier 1762 , le cadavre d’Elisabeth Sirven est retrouvé au fond d’un puits
Les parents et 2 filles sont condamnés par contumace.
La famille se réfugie à Lausanne et reçoit le soutien de Voltaire.
Ils sont réhabilités en nov 1771

- Le 1er juillet 1766,
le chevalier de La Barre est supplicié à Abbeville
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois-Jean_Lefebvre_de_La_Barre

http://clioweb.canalblog.com/tag/labarre1766

 

 labarre

La Barre  -  A proximité du Sacré Coeur, le monument inauguré en 2001,
en remplacement de la statue de 1885, fondue en 1941

.

Posté par clioweb à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,