28 septembre 2019

Pierre Laborie, Penser l'événement

Laborie-penserevenement

Pierre Laborie, Penser l’événement. 1940-1945,
textes édités par Jean-Marie Guillon et Cécile Vast,
Folio Histoire 2019
couverture : enfants évacués lors de l'exode de mai-juin 1940
http://www.folio-lesite.fr/Catalogue/Folio/Folio-histoire/Penser-l-evenement




Lecture par Antoine Prost
revue Le Mouvement Social
http://lms.hypotheses.org/6237

extrait :

« Penser l’événement rassemble une petite vingtaine de ses articles, inédits ou difficiles d’accès, parus entre 1981 et 2016 »

« Au fond, ce que prouvent ces textes, c’est la nécessité d’une histoire culturelle de la Résistance. Je critique la marginalisation du politique et du social à laquelle elle conduit parfois. Mais P. Laborie, qui maîtrisait ces dimensions, démontre que faire l’économie du culturel est s’interdire de comprendre ce qui s’est passé de la débâcle à la Libération. On ne peut faire d’histoire si l’on congédie l’expérience des acteurs, la façon dont ils ont vécu les événements et dont ils se les sont représentés. Les faits, le pourquoi et le comment des faits comptent assurément, mais leur sens ‑ et même leur imaginaire ‑ comptent tout autant. C’est cela, « penser » l’événement ». Antoine Prost



sommaire en version courte :

Présentation : Un passé égaré (Cécile Vast et Olivier Loubes)

1ere partie : L’historien et l’événement
I. La construction de l'événement. Histoire sociale de la réception, XXe siècle (inédit, 1998)
II. Rendre compte de la guerre. Le cas de la France des années noires (2014)
III. Histoire, vulgate et comportements collectifs (2015)

2eme partie – Les Français dans la guerre

IV. Les Français sous Vichy et l'Occupation : opinion, représentations, interprétations, enjeux (inédit, 2005)
V. La défaite : usages du sens et masques du déni (2002)
VI. Mai-juin-juillet 1940 : un nouveau trou de mémoire ? (2014)
VII. La mémoire de 1914-1918 et Vichy (1997)
VIII. Sur le retentissement de la lettre pastorale de Mgr Saliège (2007)
IX. Les maquis dans la population (1984)
X. La notion de Résistance à l'épreuve des faits : nécessité et limites d'une approche conceptuelle (2010)
XI. Résistance, résistants et rapport à la mort (2006)
XII. Éloquence du silence (2015)
XIII. L'opinion et l'épuration (1986)

3eme partie : Ecriture de l’histoire, récits et enjeux mémoriels

XIV. Historiens sous haute surveillance (1994)
XV. Acteurs et témoins dans l'écriture de l'histoire de la Résistance (2010)
XVI. Les comportements collectifs et la mémoire gaulliste : mots et usages (2016)
XVII. Le Chagrin et la Mémoire (inédit, 1981-1983)
XVIII. Quelle place pour la Résistance dans la reconstruction identitaire de la France contemporaine ? (avec Cécile Vast, 2012)

Epilogue. Une enfance, la mort, l'Histoire (inédit, 2017)

Postface. La nécessité de comprendre, la volonté de transmettre : Pierre Laborie (Jean-Marie Guillon)


.
Sommaire en version détaillée fournie par l'éditeur :

http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/laborie-tdm-folio.pdf

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,