07 juillet 2014

Digital History and Digital Humanities

 


- Lausanne 2014 - Digital Humanities  #DH2014 - July 7 to 12, 2014
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/07/07/30208364.html

Humanistica, l'association francophone : http://www.humanisti.ca/


- Humanités numériques : des outils, des méthodes, une culture, Lille mai 2014 - #DHnord2014.
Les vidéos sont en ligne
http://dhnord2014.meshs.fr/ressources-multimedia/copy_of_conferences-filmees
http://live3.univ-lille3.fr/collections/digital-humanities

dont Aurélien Berra, L’épistémologie problématique des humanités numériques.
http://philologia.hypotheses.org/1461

 

- The Digital Classicist - Advanced digital methods applied to the study of the ancient world
Summer 2014 seminars :
Public Archaeology in a Digital Age
Retracing Theban Witness Networks
Network Analysis and Distant Reading on Perseus Latin Corpus
http://www.digitalclassicist.org/wip/wip2014.html


- Stephen Robertson, The Differences between Digital History and Digital Humanities
SR has the project of re-engaging with disciplinary differences in digital humanities
http://drstephenrobertson.com/2014/05/23/the-differences-between-digital-history-and-digital-humanities/

Scott Paul McGinnis (2014), DH vs. DH, and Moretti’s War.
http://majining.com/?p=417


H-Digital-History
https://networks.h-net.org/node/3276/content
http://tinyurl.com/dhdh-robertson.

.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


02 mai 2013

Can History be Open Source : prix Wikimedia France

 

roy

Roy Rosenzweig (1950-2007)


Cette année, l'association Wikimédia France a organisé un prix international de la recherche
avec un double objectif :
- Encourager les travaux de recherche sur les projets Wikimedia, le travail collaboratif et le partage des connaissances ;
- Rendre ces travaux accessibles au plus grand nombre
5 publications ont été sélectionnées par un jury, parmi une trentaine, et soumises au vote des internautes
http://researchaward.wikimedia.fr/presentation-2/

Pour 2013, c'est un article de Roy Rosenzweig qui a été couronné :
Can history be open source ? Wikipedia and the future of the past,
publié dans The Journal of American History, en juin 2006
http://chnm.gmu.edu/essays-on-history-new-media/essays/?essayid=42

L'historien est décédé en octobre 2007.
La récompense de 2 500 € ira donc au Roy Rosenzweig Center for History and New Media.
http://chnm.gmu.edu/
autres textes publiés par le RRCHNM
http://chnm.gmu.edu/essays-on-history-new-media/essays/

Avec l’accord de l’auteur et de la revue américaine, l’article avait été traduit en octobre 2006 par Bernard Cros, Louis Capedebosq, Vincent Méry, Michel Lévêque, Anne Boucker et Daniel Letouzey. L'argumentation de Roy Rosenzweig a été très utile lors des polémiques lancées par Pierre Assouline et par tous ceux qui préfèrent un internet sous contrôle (des marchands, des institutions) à un internet faisant le pari de la mutualisation et de la neutralité.
http://clioweb.free.fr/wiki/rosen-fr.html
http://clioweb.free.fr/wiki/wikipedia.html


Une adaptation a été publiée en deux temps dans la revue Historiens & Géographes (n° 396 et n° 397)
http://clioweb.free.fr/wiki/rosenzweig.pdf

Roy Rosenzweig utilise la biographie pour apprécier la qualité des articles de Wikipedia. Dans l'exemple d'Abraham Lincoln, l'article évite les erreurs factuelles. Il illustre cependant deux défauts (de jeunesse ?) : l'accumulation excessive de détails événementiels ; une écriture verbeuse. L'article de James McPherson pour l'ANBO (Am Nat Biography Online) semble mieux informé et surtout mieux écrit. Mais il n'est pas en accès libre et gratuit.

Les historiens peuvent feindre d’ignorer le succès de Wikipédia ; ils peuvent vilipender les étudiants qui la plébiscitent ; ils peuvent refuser de prendre en compte, dans les évolutions de carrière, les compétences acquises. Selon RR, ils ont cependant beaucoup à apprendre de Wikipedia.

RR définit quatre urgences :
- Former les étudiants à un usage pertinent des moteurs de recherche.
- Renforcer la formation de l'esprit critique.
- Développer les accès gratuits aux sources de qualité.
- Ne pas hésiter à corriger ou à étoffer des articles d’histoire dans Wikipedia

Au XIX et au XXe, les érudits locaux ont participé à la collecte et à la valorisation des archives. Aujourd'hui, selon RR, une mobilisation des historiens de métier pourrait permettre l’écriture d’un manuel universitaire sur l’histoire des Etats-Unis. Ce serait une occasion de faire coopérer professionnels et amateurs, et de dépasser la dimension individualiste du métier d'historien.


.

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,