01 octobre 2016

Palestine : colons et colonies

 

- Les Colons, documentaire en deux parties de Shimon Dotan - Arte 27.09.2016
   
   A voir ou à revoir sur Arte+7
http://www.arte.tv/guide/fr/053996-001-A/les-colons-1-2
http://www.arte.tv/guide/fr/053996-002-A/les-colons-2-2

(Le Monde 26.09.2016  + Télérama)
Le film raconte en détail les étapes de l’installation depuis 1967 de 400 000 Israéliens en Cisjordanie (la Judée-Samarie des sionistes), au milieu de 2,7 millions de Palestiniens. Une lecture extrémiste de la religion alimente un nationalisme qui ne recule devant aucune provocation.

« À bien des égards, la stratégie des colons et celle de l’Etat d’Israël se rejoignent : couper les communications entre les villages palestiniens, encercler les villes, voire s’installer en leur cœur pour y assurer une présence militaire. Le réseau de routes, de ponts et de tunnels – sans compter les murs – tracés pour protéger les colons de tout contact avec la population palestinienne est un carcan destiné à étouffer la Cisjordanie et à la découper en autant de petites enclaves ».

oslo-areas

cf dans le documentaire, la carte des 3 types d’espaces lors des accords d’Oslo,

hebron-bousac

ou l’archipel de Palestine, la carte de Julien Bousac.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/07/03/21528936.html


« Aujourd’hui, les colonies ne sont pas seulement une menace pour la paix mais aussi pour Israël lui-même »

 

- Avec Shimon Pérès, un Etat hébreu à bras ouverts...
... et à la recherche de plus d’espace (cartes 1949-1967, 1967-1995, depuis 1995) - Libé des géographes, 28.09.20166
http://www.liberation.fr/planete/2016/09/28/israel-a-la-recherche-de-toujours-plus-d-espace_1513845

Béatrice Giblin : « Les colons sont tous persuadés de leur mission divine, ils appliquent sans états d’âme la stratégie des avant-postes mise en œuvre dès le tout début du sionisme : une installation très limitée en terre hostile, au cœur de la Cisjordanie, puis son renforcement par l’installation, toujours illégale, de quelques familles et enfin, avec le temps et le poids des partis religieux qui ne fait que se renforcer, la reconnaissance plus ou moins officielle de la colonie par l’Etat israélien. Le choix des lieux est non seulement fait en référence à la Bible mais aussi pour mailler la Cisjordanie de points d’ancrage juifs installés sur le haut d’une colline afin de dominer l’espace (à la différence des villages palestiniens qui sont sur les versants) et en prendre le contrôle peu à peu en s’appropriant par la force les terres agricoles des paysans palestiniens.

Par ses aménagements routiers (autoroutes, tunnels et autres ponts, réservés aux seuls Israéliens), l’Etat réussit à donner l’illusion de la continuité du territoire national, ce qui permet aux colons de se croire en Israël, donc de ne pas se penser comme colons et encore moins de se voir comme des occupants illégaux - ce qu’ils sont au regard du droit international...
Cette géostratégie profite des divisions politiques entre Palestiniens. Pour pouvoir résister, il faudrait davantage d’investissements de la diaspora palestinienne et une pensée de l’espace. La colonisation israélienne a donc encore de l’avenir »



- Comment les colonies ont déterritorialisé la Cisjordanie
- Libé des géographes, 28.09.20166
(en schéma la fragmentation des territoires et la concurrence entre villages palestiniens et colonies juives
+ la colonie, une rupture dans le maillage palestinien
http://www.liberation.fr/planete/2016/09/28/comment-les-colonies-ont-deterritorialise-la-cisjordanie_1513858

Les colonies participent de la fragmentation méthodique du territoire palestinien, tout comme le mur construit depuis 2002
L’article esquisse une typologie des colonies.
Les colonies encerclent les villes palestiniennes : Ramallah est cerné par Beït-Horon, Dolev, Beit El, Psagot et Kokhav Yaakov. Naplouse est dans une cuvette. Les hauteurs sont occupées par des colonies.

1 photo occupe 1 des 2 pages. Elle n'est pas localisée avec précision.
L'écriture aurait pu gagner en simplicité et en efficacité :
« par là même, Shimon Pérès contribue à ce qu'échappe lentement le processus d'implantations en Cisjordanie au contrôle du gouvernement israélien »


westbank2014

West Bank - Colonies israéliennes et accès contrôlés ou interdits - sept 2014 - Commons
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/fd/West_Bank_Access_Restrictions.pdf (17 Mo)
West Bank, la situation en dec 2012
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/2/2f/West_Bank_Dec_2012.jpg

En 2000, un Etat morcelé par des colonies, Ph Rekacewicz, Le Monde diplomatique
http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/cisjordaniedpl2000

Palestine - Cisjordanie - West Bank
http://en.wikipedia.org/wiki/West_Bank


.
.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


01 septembre 2016

L'Ecole et les pokemons

 


pokes

La fièvre Pokemon, TF1 28.08.2016, émission 7 à 8 Life, vers 17h23
(vers la 38e minute, après 2 reportages sur les fournitures et l'obésité)
Captvty connaît encore le 1er septembre
http://www.tf1.fr/tf1/sept-a-huit/videos/fievre-pokemon-go.html

 

Rentrée : Y aura-t-il des pokemons à l'Ecole ? La Croix 29.08.2016
http://www.la-croix.com/Famille/Education/Y-aura-t-il-des-Pokemons-a-l-ecole-2016-08-29-1200785247

Rentrée scolaire: «Pokémon Go» va-t-il mettre le souk dans les écoles ? 20minutes


Najat Vallaud-Belkacem ne veut pas de Ronflex, Tygnon, Élektek et autres Pokémon rares dans les écoles
NVB demande un entretien à Niantic pour bannir les pokémon rares des établissements scolaires
Il ne reste maintenant plus qu'à voir si la ministre va obtenir son rendez-vous
et en parallèle, combien de directeurs d'établissement vont réellement remplir le formulaire de Niantic.


De Pokémon-Go à la salle de classe,
sept manières d’utiliser le jeu pour enseigner, DANE Versailles
http://www.dane.ac-versailles.fr/nos-projets/


Le Monde pixels, avant le lancement en France par Niantic en juillet
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/07/12/pokemon-go

Comment les domestiquer ? Libération 21.07.2016
http://www.liberation.fr/futurs/2016/07/21/les-pokemon-sont-enfin-sortis-comment-les-domestiquer_1467738

Pokémon Go ou l’inquiétant spectacle des gens qui s’amusent
William Audureau Le Monde opinions 01.09.2016
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/09/01/pokemon-go
« Pokémon Go, à cet égard, n’est pas différent d’un autre jeu, quel qu’il soit. Il est juste plus visible ».
« Que voient, au juste, les joueurs de Pokémon Go ? Un plan abstrait interactif, de type GPS, qui fait office de carte dans une chasse au trésor ».
« La finalité, c’est le jeu, au sens le plus pur. C’est affirmer que le monde n’est pas qu’un théâtre macabre.
Pokémon Go permet de se réapproprier l’espace réel et de le voir sous un prisme plus jovial. »







pokestops-grandin

Pokémon Go : les multiples facteurs des inégalités géographiques
http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/08/03/pokemon-go-les-multiples-facteurs-des-inegalites-geographiques_4977738_4408996.html


Olivier Ertzscheid sur Affordance :
http://affordance.typepad.com/

12 juil 2016
#PokemonGO : l'important c'est pas la (Pika)chute ...

19 juil 2016
#Pokemon pharmakon : le numérique dissociatif.

09 août 2016
#PokemonGo : 25 ans plus tard

10 août 2016
Conflit israélo-palestinien et Pokemons

18 août 2016
Des Pokémons en #Burkini

 

 

Posté par clioweb à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 août 2016

Affordance : Pokémons et Palestine

 

Conflit israélo-palestinien et Pokemons
Encore un (petit) billet sur PokémonGo en lien avec différentes actualités.
Des Pokestops et de l'Opt-Out. Affordance 10.08.2016
http://affordance.typepad.com//mon_weblog/2016/08/conflit-israelo-palestinien-et-pokemons.html

extrait :

Tous les Pokestops palestiniens sont ... israéliens.

« Un utilisateur palestinien de PokemonGo, en train de jouer à PokemonGO sur l'un des territoires palestiniens, ne pourra trouver et localiser des Pokémons, des arènes et des pokéstops ... qu'en territoire israélien.
Il évolue ainsi simultanément dans trois pans de réalité différents et partiellement antagoniques. Il est habitant de l'état Palestinien : ça c'est la réalité géopolitique. Il vit et habite sur l'un des territoires palestiniens : ça c'est la réalité géographique. Mais (en tout cas pour Google Maps et quand il joue à PokemonGO), il joue et se déplace sur la représentation numérique de l'état d'Israël ».


palestine-gmaps

La Palestine, un proto-Etat pour Google Maps

jerusalem-gmaps

Jérusalem et ses environs - Google Maps




.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mars 2016

Sandrine Mansour, Les réfugiés palestiniens



Mourir jeune en Palestine
SHLOMO SAND en débat avec SANDRINE MANSOUR
Le mercredi 30 mars 2016 de 19 h 30 à 21 h 30 (accueil à partir de 19 h 15)
au Foyer International des Étudiantes 93 Boulevard Saint-Michel 75005 Paris
http://www.france-palestine.org/Mourir-jeune-en-Palestine


La fin de l'intellectuel français ? De Zola à Houellebecq, Shlomo Sand, La Découverte 2016
écouter Shlomo Sand dans La Grande Table 28.03.2016
http://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-2eme-partie/l-intellectuel-francais-introuvable


Hier soir, Sandrine Mansour a fait une conférence à Caen
sur Les réfugiés palestiniens au coeur de l'histoire du Proche-Orient

Les réfugiés palestiniens, une histoire et des questions, Poitiers 12 mars 2012
une version audio avec fichier mp3 en ligne
http://emf.fr/21377/les-refugies-palestiniens-une-histoire-et-des-questions/


Sandrine Mansour-Mérien, L’histoire occultée des Palestiniens, 1947-1953, Éditions Privat, 2013

le sommaire (transmis par les éditions Privat) :
http://clioweb.free.fr/dossiers/palestine/mansour-sommaire.pdf

un compte rendu
http://www.lesclesdumoyenorient.com/Sandrine-Mansour-Merien-L-histoire.html


Palestine : les oranges de la liberté
Baptiste Duclos et Rémy Degoul le 28 octobre 2013
http://the-dissident.eu/471/palestine-les-oranges-de-la-liberte/


bousac-naplouse

2009 : Julien Bousac, L'archipel de Palestine orientale, Le Monde diplomatique (détail)
http://thelede.blogs.nytimes.com/2009/05/07/the-west-bank-archipelago/

 

À la rencontre d'un pays perdu
Maryse Gargour - documentaire France/Palestine 2013, 56mn
suivi d’un débat avec Sandrine Mansour-Merien
http://www.france-palestine.org/Soiree-debat-L-histoire-occultee


Sandrine Mansour-Merien est docteur en histoire (thèse auprès de Henri Laurens)
et chercheur au CRHIA (centre de recherches en histoire internationale et atlantique) à l’université de Nantes.

Elle est l’auteur de plusieurs articles tels que :
En 2007 La Diaspora féminine palestinienne,
Historiographie de l’histoire palestinienne (redonner la parole aux historiens palestiniens)
2013 La question Palestine Israël dans les livres d’histoire de terminale,
Elle vient de publier un livre aux Édition Privat : L’Histoire Occultée des Palestiniens 1947-1953
http://www.union-rationaliste.org/index.php/rationalisme-scientifique/emissions/radio-libertaire/526-la-palestine-vue-par-des-palestiniens

 

mansour-palestiniens

Sandrine Mansour-Mérien, L’histoire occultée des Palestiniens, 1947-1953, éditions Privat, 2013
Le sommaire (transmis par les éditions Privat) :
http://clioweb.free.fr/dossiers/palestine/mansour-sommaire.pdf

 

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 mars 2016

Caen 29.03 - Les réfugiés palestiniens

 


coll14-palestine

 


Mardi 29 mars 2016
Université de Caen, campus 1, 20 h 30

amphi D4, Annexe droit face amphi Tocqueville


Les réfugiés palestiniens au coeur de l’histoire du Proche-Orient

Sandrine Mansour *
chercheur au CRHIA (histoire internationale et atlantique)
Université de Nantes
 
Les Palestiniens réfugiés : qui sont-ils ? d’où viennent-ils ?
Pourquoi sont-ils au coeur de l’histoire israélo-palestinienne et de l’histoire du Proche-Orient ?


Sandrine Mansour a publié L’histoire occultée des Palestiniens (1947-1953) Privat ed.


merien

http://www.rfi.fr/emission/20151018-sandrine-mansour-merien

 

 co14-palestine


.

 

Posté par clioweb à 07:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06 décembre 2015

Yvroux : Le conflit israélo-palestinien...

 

yvroux-palestine-2015


.

Chloé Yvroux, Le conflit israélo-palestinien en représentations
L'article présente le travail développé pour une thèse de géographie soutenue en 2012.
http://mappemonde.mgm.fr/num43/index.html

L'article comporte environ 7000 signes.
Il existe une version en 5 pages de cet article sur le site du Comité Français de Carto, en mars 2013
http://www.lecfc.fr/new/articles/215-article-11.pdf

Ce sujet avait fait l'actualité à la veille de la soutenance de thèse :
« Bandes à Gaza » : que savent les étudiants du conflit israélo-palestinien ? - blog du diplo 07/11/2011
(avec d'autres croquis, sans couleur.
Lire aussi les commentaires des internautes)
http://blog.mondediplo.net/2011-11-07-Bandes-a-Gaza-que-savent-les-etudiants-du-conflit



L'analyse de 170 articles de presse a eu lieu en novembre 2007,
un questionnaire et deux fonds de carte soumis en avril 2009
à 221 étudiants de licence en histoire et en géo

Dans ces textes, l'auteur met en cause le travail des médias
qui explique en partie la pauvreté du regard posé sur le conflit ;
elle évoque le manque de curiosité de beaucoup d'étudiants, pourtant futurs profs d'HG
et « une connaissance fragmentée, déformée et incomplète »

Le bilan de la cartographie scolaire semble esquivé.

En Terminale histoire, en 2009, par prudence, le Proche Orient n'était pas vraiment une question de bac.
Depuis 2012, la situation a changé.
En géo, on peut exiger un croquis de Mumbai, pas de la Palestine sous contrôle israëlien


Voir aussi :
Chloe Yvroux, A Hebron, la Freedom Machine
http://visionscarto.net/a-hebron-la-freedom-machine

Chloé Yvroux : http://chloeyvrouxcarto.wordpress.com/

 

yvroux-gaza-diplo2011



Dans la cartographie d'Israël et de la Palestine, les difficultés sont multiples

En 2009, Gaza faisait l'actualité internationale.
La couverture médiatique semble avoir eu peu d'impact sur la vision du conflit chez les étudiants.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_de_Gaza_de_2008-2009

 


Les cartes sont un des éléments du conflit.
Le sites web pro-israéliens ou pro-palestiens ne donneront pas la même image
des colonies israéliennes en Cisjordanie, ou de la situation à Jérusalem-Est.


bousac-naplouse

L'archipel de Palestine orientale
Julien Bousac a proposé une représentation qui ne laisse pas indifférent.
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/07/03/21528936.html


voir aussi Léopold Lambert The Funambulist, août 2014
http://thefunambulist.net/wp-content/uploads/2014/08/small.jpg

 

 

taba-1995

La partition de la Cisjordanie en trois zones selon l’accord de Taba ou « Oslo II » (1995)

Les implantations israéliennes en Cisjordanie
http://www.lesclesdumoyenorient.com/Les-implantations-israeliennes-en-1390.html

 
.

cloture2012

Le mur / la barrière (détail) - Dix ans après la clôture israélienne est-elle devenue une frontiere ?
Gilles Paris, Guerre ou Paix, blog fermé en 2013
http://israelpalestine.blog.lemonde.fr/2012/04/15/dix-ans-apres-la-cloture-israelienne-est-elle-devenue-une-frontiere/



Le mur/la barrière
http://lsjinfo.free.fr/barla/Israel_Palestine.pdf

Mur et colonies,
mission de Palestine en France
http://www.palestine-diplo.com/spip.php?article61

rois-mages

Noël à Béthléem, au pied du mur, Elisabeth Vallet, Visions Carto, 24.12.2014
http://visionscarto.net/noel-a-bethleem

 

Ces confrontations ont leur prolongement en France.

- Représentations du conflit israélo palestinien dans les manuels scolaires
Un colloque a eu lieu à Paris le 28 septembre 2013
cf. Nakba - Sandrine Mansour-Mérien (CRHIA, U Nantes) 
http://clioweb.canalblog.com/archives/2013/09/25/28087077.html


- Hachette a eu des ennuis pour des pages sur le partage de la Palestine,
http://rue89.nouvelobs.com/2011/07/08/palestine-un-manuel-modifie-sous-la-pression-dassos-juives-213137
carte
http://asset.rue89.com/files/palestine_israel_page2_full.jpg

http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2011-07-07-Nakba
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/07/09/21570723.html
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/07/11/21585172.html

 

- Une carte de l'eau au Proche-Orient (Georges Mutin, Géo universelle)
n'avait pas plu à un activiste qui s'est demené
pour faire interdire un manuel de seconde qui s'en inspirait.

eau-palestine-reka2000

cf. cette carte voisine, Philippe Rekacewicz 2000 :
http://aid97400.lautre.net/spip.php?article391
http://aid97400.lautre.net/local/cache-vignettes/L430xH843/CarteIsraelEau2000-14d06.jpg

L'eau en Palestine
http://www.humanite.fr/israel-palestine-lapartheid-de-leau-582975

2006-2007 - Gestion de l'eau, entre conflits et coopération
http://blog.mondediplo.net/IMG/jpg/palestineaquifer.jpg
http://blog.mondediplo.net/2008-01-14-Gestion-de-l-eau-entre-conflits-et-cooperation

 

i-guerres-na2008

Le choix de l'échelle est significatif.

Les auteurs de manuels du secondaire choisissent souvent une échelle
qui leur évite d'entrer dans le détail (colonies israéliennes).
Et au moins une encyclopédie sur le web ne propose que du texte sur le sujet,
ce qui lui évite d'affronter des choix difficiles pour la cartographie d'Israël ou de la Palestine.


La réalité mériterait souvent une étude à une échelle fine,
comme dans le cas de Jérusalem-Est,
ou dans le tracé du mur /barrière (700 km de béton pour 315 km de Ligne verte)
http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/jerusalem
http://www.monde-diplomatique.fr/cartes/murdelahonte

jerusalem-est-1996

Jérusalem-Est, 1996
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/07/09/21578326.html





g-maps-israel

source : Google Maps -  déc 2015

Le détour par Google Maps est à conseiller
pour faire prendre consciences des distances réduites
(70 km entre Tel Aviv et Jérusalem, 150 km du nord au sud entre Haïfa et Ashkelon)



rappels :
http://clioweb.canalblog.com/tag/Palestine

http://clioweb.canalblog.com/tag/cisjordanie

http://clioweb.canalblog.com/tag/palestine-manuels

Palestine, cartes du Monde diplomatique :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/07/09/21578326.html

.
.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

20 septembre 2015

Les Murs qui divisent le monde

 

naco-fence-sais



Les Murs qui divisent le monde
http://www.lesmurs.org/index.php/21-000-km-de-mur

Murs, barrières et clôtures en 2011 - Migreurop
http://www.migreurop.org/IMG/pdf/map_4.5_murs_dans_le_monde.pdf

Noël à Bethléem, au pied du mur
Elisabeth Vallet, Visions Carto 12.2014
http://visionscarto.net/tag/murs

Et la frontière devint un marché prospère et militarisé...
Elisabeth Vallet, Le Monde diplomatique 29.11.2013
http://blog.mondediplo.net/2013-11-29-Et-la-frontiere-devint-un-marche-prospere-et
Murs dans Le Monde diplomatique : http://www.monde-diplomatique.fr/recherche?s=murs

Wall for nothing : the misjudged but growing taste for border fences
Di Cintio - Jones - Brunet-Jailly - 3000 comments
http://news.yahoo.com/wall-nothing-misjudged-growing-taste-border-fences-044008130.html

More neighbours make more fences
http://www.economist.com/blogs/graphicdetail/2015/09/daily-chart-10?fsrc=scn/fb/te/bl/ed/moreneighboursmakemorefences

Why Border Walls Fail
http://www.project-syndicate.org/commentary/why-border-walls-fail-by-reece-jones-2015-09


L’Erythrée, Etat-prison que l'on cherche à fuir - Arte
http://info.arte.tv/fr/lerythree-cet-etat-prison

 

.

Posté par clioweb à 08:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

18 juin 2015

Pour une lecture profane des conflits

corm

 

Georges Corm, Pour une analyse profane des conflits, Le Monde diplomatique, février 2013
http://www.monde-diplomatique.fr/2013/02/CORM/48760

Peut-on comprendre la guerre au Mali si l’on fait l’impasse sur la difficile survie des tribus qui peuplent le vaste désert du Sahara ? Que le drapeau des rebelles soit celui de l’islamisme radical ne change rien aux données profanes, économiques, sociales et politiques qui, là comme au Liban, en Irak, en Iran ou en Palestine, constituent le terreau des affrontements et des crises.

« Nous avons changé d’époque.
A la période où l’on condamnait, à l’Ouest, la subversion communiste encouragée par Moscou et où l’on célébrait, à l’Est, la lutte des classes et l’anti-impérialisme a succédé celle qui convoque les luttes de communautés religieuses ou ethniques, voire tribales. Cette nouvelle grille de lecture a acquis un crédit exceptionnel depuis que le politologue américain Samuel Huntington a popularisé, il y a plus de vingt ans, la notion de « choc des civilisations »

« Peu de journalistes ou d’universitaires se préoccupent de maintenir un cadre d’analyse de politologie classique, qui prenne en compte les facteurs démographiques, économiques, géographiques, sociaux, politiques, historiques et géo-politiques, mais aussi l’ambition des dirigeants, les structures néo-impériales du monde et les volontés de reconnaissance de l’influence de puissances régionales...
En règle générale, la présentation d’un conflit fait abstraction de la multiplicité des facteurs qui ont entraîné son déclenchement. Elle se contente de distinguer des « bons » et des « méchants » et de caricaturer les enjeux... »

« Faire cesser cette instrumentalisation et les analyses simplistes qui visent à dissimuler la réalité profane des conflits constitue un impératif urgent, notamment au Proche-Orient, si l’on veut parvenir à apaiser cette région tourmentée ».

Là-bas si j’y suis
http://www.franceinter.fr/emission-la-bas-si-j-y-suis-pour-une-lecture-profane-des-conflits


Table des matières de l'ouvrage publié par La Découverte en avril 2015
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Pour_une_lecture_profane_des_conflits-9782707174734.html

(extraits)
I / Déconstruire la logique de justification des conflits
1. Introduction à l’approche « profane » dans l’analyse des conflits
2. Les nouveaux conflits et le rôle du « retour du religieux »
3. Religion et géopolitique : une relation perverse

II / Les manipulations de la mémoire et de l'histoire, causes des conflits
4. L’ère des rétractions identitaires et de la communautarisation du monde
5. L’exportation de la querelle des racines dans l’imaginaire de la construction de l’identité occidentale
6. Mémoire et histoire dans la genèse des conflits du Moyen-Orient
7. La Palestine, déversoir des passions européennes et américaines

III / Problématique de laïcité et de la liberté
8. Communautarisme et multiculturalisme, sources de conflits
9. La bataille pour la liberté au Proche-Orient
10. Les trajectoires inverses de la liberté religieuse en Europe et dans le monde arabe

Conclusion. Une vision binaire du monde cristallisée sur le Moyen-Orient : vers une troisième guerre mondiale ?

- Georges Corm  a également publié
"Pensée et politique dans le monde arabe : Contextes historiques et problématiques, XIXe-XXIe siècle", La Découverte,‎ 2015
La table des matières :
http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Pensee_et_politique_dans_le_monde_arabe-9782707182937.html


.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

02 août 2014

Palestine, guerre et propagande

 

- Gaza avant après - Le Monde 01.08.2014
http://tinyurl.com/qzllrj6

- Gaza myths and facts: what American Jewish leaders won’t tell you
Peter Beinart, Ha’aretz 30.07.2014
« In the ten years since Jewish settlers left,
Israeli policy toward Gaza has been as militarily resourceful as it has been politically blind »
http://seenthis.net/messages/281579


- Mona Chollet, Recettes faciles pour une guerre civile - Périphéries, 28.07.2014
Le « chant d’amour pour Israël » de François Hollande, et ses conséquences
http://www.peripheries.net/article337.html

extrait :
« Comme beaucoup de gens autour de moi, je suis déprimée, sur les nerfs. Incapable de me laisser aller à l’insouciance de l’été, je passe mon temps à suivre les informations ; par moment j’ai l’impression de devenir folle. Il faut supporter non seulement le spectacle de ce qui est infligé aux Palestiniens, mais aussi les discours qui disent plus ou moins sournoisement que ces gens l’ont bien cherché, et qui tentent de diaboliser ceux qui les défendent.

Il faut supporter les insinuations insultantes des perroquets de la propagande israélienne qui demandent pourquoi la guerre en Syrie ne suscite pas la même indignation alors qu’elle fait bien plus de morts - sous-entendu, bien sûr : « vous êtes obsédés par les juifs, regardez donc un peu ailleurs, ce sont tout de même ces sauvages d’Arabes qui tuent le plus d’Arabes ». Comme si la place prise par un conflit dépendait uniquement du nombre de ses victimes (si c’est le cas, alors oublions la Syrie : ne parlons que du Congo !), et pas aussi de ses dimensions symboliques : une guerre coloniale, intimement liée à l’histoire de l’Europe, revêt pour des Européens une autre portée qu’une guerre civile, surtout dans un pays qui compte d’importantes communautés juive et arabe.
Par ailleurs, on ne vit pas dans un pays où dirigeants politiques, intellectuels et éditorialistes nous expliquent à longueur de journée qu’Assad est notre ami, qu’il défend la civilisation et qu’il mérite notre soutien énamouré.

Que les zélés télégraphistes de Tel-Aviv cessent de colporter les mensonges les plus impudents, d’étaler leur racisme à toutes les tribunes, et on pourra peut-être consacrer une plus grande part de notre attention à la Syrie, au lieu de devoir sans cesse contrer leurs discours révoltants ».

« Ne pas importer le conflit du Proche-Orient »
signifie en réalité
« Ne pas défendre les droits des Palestiniens »
(continuer de laisser bafouer et piétiner ces droits humains ?)


Lire également Mona Chollet, Construire l’ennemi, Périphéries, 01.01.2009
http://www.peripheries.net/article321.html

« Périphéries sonde le présent par la bande ».
Il a été créé en 1997 par Mona Chollet et Thomas Lemahieu
http://www.peripheries.net/rubrique9.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Mona_Chollet
http://www.humaginaire.net/

 chollet
source : La Découverte

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 juillet 2014

Un peuple qui a souffert

 

Esther Benbassa conteste la posture du premier ministre, et lui demande de casser un scénario où la rage contre le gouvernement se retourne en prenant les juifs pour cible. Elle s'étonne de la déclaration initiale, peu mesurée et outrageusement pro-israélienne, de François Hollande.

Elle poursuit : « Si j’ai manifesté hier …, c’est parce que je viens d'un peuple qui a souffert, et que je ne veux pas qu'un autre souffre à son tour, au nom d'un nationalisme extrême et d'espoirs messianiques vains et dangereux ».

« Je suis élue de la République. Et juive. Et fière de l'être. Les miens ont contribué, dès les années 1940, à la fondation de l'Etat d'Israël… J'ai servi, jeune fille, ce pays, parce que je croyais que le sionisme visait seulement à donner une terre à ceux qui n'en avaient pas »… (mais) « ma famille n'est pas allée construire cet Israël-là, celui des ultras, qui rêvent du Grand Israël, celui qui coûte la vie à tant de Palestiniens et à tant d'Israéliens ». « En dépassant les frontières de 1967, on a commis le pire ».
« Je ne savais pas haïr et je n'ai toujours pas appris »

«  ... ceux qui manifestaient hier et qui manifesteront demain, dans leur immense majorité, ne sont pas antisémites. Ils pleurent les morts à Gaza. Ils se révoltent contre le silence des Occidentaux, l'asymétrie des situations et des forces, l'occupation, le blocus, et tant de vies sacrifiées dans une guerre qui est, quoi qu'on dise, une guerre d'occupation ».

http://www.huffingtonpost.fr/esther-benbassa/manif-pro-gaza_b_5616724.html

.

Posté par clioweb à 07:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,