30 avril 2017

Montchamp 2017

 

Montchamp 2017

Cérémonie d'hommage aux résistants et aux déportés
30 avril 2017... sous une pluie dense et froide ...

 

7420

sur le mur, en arrière du monument conçu par Alfred Janniot, les noms de résistants et déportés (détail)


7454

 

7467


 

7468

 

7470


 

7472


 

7479


 

7485



 

Journée des déportés, 30 avril 2017
http://www.afmd.asso.fr/MESSAGE-2017-JOURNEE-NATIONALE-DU.html

La FNDIR, la FNDIRP, l’UNADIF, la FMD, les amicales de camps appellent à la vigilance


 
Comme chaque année ce dernier dimanche d’avril est consacré à la journée du souvenir des Victimes et Héros de la Déportation. La tragédie des camps de concentration nazis et le courage de ceux qui ont lutté pour la sauvegarde de la dignité humaine doivent rester présents dans les mémoires.

Il faut, sans relâche, répéter que cette célébration n’est pas uniquement tournée vers l’histoire mais bien vers notre présent et notre avenir.La dénonciation du nazisme n’a de sens que si elle s’accompagne d’un combat acharné, sans la moindre compromission, contre les formes actuelles de résurgence de cette idéologie de mort.

Face à la montée du nationalisme, de la xénophobie, du racisme et de l’antisémitisme, au déchaînement de fanatismes politiques ou religieux et à la fréquente remise en cause des principes du droit et de la démocratie, le message des déportés est d’une brûlante actualité.

Les conflits qui déchirent le Moyen Orient et d’autres parties du monde, les millions de femmes, d’hommes et d’enfants obligés de fuir les lieux de combats, le terrorisme international, les semeurs de haine, la tentation des pays à se replier sur eux mêmes au détriment de l’indispensable solidarité,
tous ces éléments requièrent une action commune contre ces dangers qui menacent l’avenir.

La journée du souvenir nous donne donc l’opportunité de concrétiser notre hommage
en lançant un appel pour que tous les efforts soient poursuivis
afin de donner son plein sens à la devise de la République :

Liberté - Égalité - Fraternité


- L'Association des Amis du Monument a pour
Vice Présidente : Mme Suzanne Lecouflet (Vaudry)
Secrétaire - Trésorière : Mme Chantal Lepeltier (Lassy)

Les enfants de l'école Henri Morel ont lu
Le Globe, un poème de Nazim Hikmet

Offrons le globe aux enfants
Au moins pour une journée
Donnons-leur afin qu’ils en jouent
Comme d’un ballon multicolore,
Pour qu’ils jouent en chantant
Parmi les étoiles.
Offrons le globe aux enfants,
Donnons-leur comme une pomme énorme,
Comme une boule de pain toute chaude
Qu’une journée au moins,
Ils puissent manger à leur faim.
Offrons le globe aux enfants,
Qu’une journée au moins le monde apprenne la camaraderie.
Les enfants prendront de nos mains le globe
Ils y planteront des arbres immortels.



1939-1945 - Fusillés et morts en déportation
Les noms ont été lus par Mme Monique Chesnel,
petite-fille d'Henri Morel fusillé le 6 juin 1944 à la prison de Caen.

AUVRAY Roger
ANGER Yvette
Mme BASNIER
BAZIN Raymond
BELLANGER Georges

BIZE René
BILAIS Louis
BOSCHER Henry
BOUILLOŃ Louis
BOSSU Henry

BREARD Joseph-Roger
BRUNET Jules
CAULET François
CHATEL. René
CHAUFFRAY André

DELAHAYE Emile
DUJARDIN Fernand
DURAND Georges
EUDELINE Jules
FAY André

FIZEL Edouard
FREMOND Samuel
GUEZET Auguste
GUEZET Pierre
GUILBERT André

HEBERT Maurice
HILLIOU Joseph
LAIR Alexis
LAIR Gustave
LAIR Henry

LAMOUREUX Camille
LAMOUREUX Marcel
LEBRETON Pierre
LECHARTIER Bernard
LEFEVRE Jean-Baptiste

LE FOLL Olivier
LE MARE Maurice
LEMONNIER Jean-Paul
LEPETIT Camille
LOISELET Elisée

LOSLIER René
MALIVOIR Emile
MARCHAND Bernard
MARIE Anatole

MENARD Henry
MENOCHET Pierre
MONSION Jean
MOREL Henry
DU PERRIER DE LARSAN Marc

PETRON Albert
POIRIER François
POUPION Henry
REQUEUT Joseph
REVERT Lucien

SCHUH Henry
SCHUH Gabriel
SPETIC Francis
TURQUET Raymond
VINCENT Marcel

.
morts après leur retour :
DEBON Maurice
Mme DESERT
DRUCKER Abraham
FALCOZVIGNE Roger
FORTIN Raymond

HEUZE Louis
JOURDAN Edmond
LEGRAND Louise
LEMIERE Maurice
LEROY André

MAHY Louise
MARTIN Marcel
PEYET Jenny
PELET Jean-Pierre
DU PERRIER DE LARSAN Alain

ROBBES Léon
THIEL Jean
THOMAS Ambroise
THOMAS Léon
VANDEBULCKE Henry


.

Posté par clioweb à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


07 juin 2016

6 juin 1944 : Fusillés à la prison de Caen

 

Fusillés de la prison de Caen, 6 juin 1944


06.06.2016 - 72e D-Day - Cérémonie en mémoire des 87 prisonniers fusillés à Caen
http://www.caen.maville.com/actu/actudet_-72e-d-day.-ceremonie-en-memoire-des-87-prisonniers-fusilles-a-caen



fusilles-caen-44

Une liste des 87 fusillés dont les corps n'ont pas été localisés à ce jour
http://tinyurl.com/fusilles1944-Caen

http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?insee=14118&dpt=14&idsource=38454&table=bp06
http://www.memorialgenweb.org/memorial3/html/fr/resultcommune.php?idsource=38454

 

 

Montchamp-060644



15 noms figurent sur le monument de Montchamp

dont Henri Morel, arrêté le 31/05/44 à la suite d'une enquête de routine concernant son commis Camille LAMOUREUX, interné à la prison de Caen comme otage - fusillé dans la cour de la prison - Domicilié à Montchamp, marié deux enfants, agriculteur, marchand de chevaux et maire du village.
Dans une commune voisine, un collaborateur notoire n'a pas survécu à la Libération.

AUVRAY Roger
* BIZÉ René Gaston Henry Auguste
CAULET François
* LAIR Alexis
* LAIR Gustave Henry
* LAMOUREUX Camille Marcel Louis
* LE FOLL Olivier Marie
LEPETIT Camille
LOSLIER René Félix Alexis Georges
MADORET Georges
MÉNOCHET Pierre
* MONSION Jean
* MOREL Henri
* VINCENT Marcel Albert
(il manque un nom à cette liste)

rappel : délation et dénonciations pendant la 2GM :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2011/04/24/20967771.html

 

 

postel-legoff

Yves Le Goff et Roland Postel font partie des fusillés.
Ils appartenaient au réseau Arc-en-Ciel
http://www.onac-vg.fr/files/uploads/deux-resistants-de-la-prefecture-du-calvados.pdf 

 

 

fusilles44

Juin 1944 - Alarme sur les prisons de France - Témoignage chrétien n° 12 - TDC
http://clioweb.free.fr/dossiers/39-45/fusilles.htm
.

 
.

Posté par clioweb à 07:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 avril 2016

Journée des déportés - Montchamp 2016

 

antelme-especehumaine             Antelme-babelio

Robert Antelme (1917-1990) L'espèce humaine



Pendant l'Occupation nazie, Marguerite Duras et Robert Antelme s'engagent dans la Résistance.
Leur groupe tombe dans un guet-apens.
Robert Antelme est arrêté le 1er juin 1944 et déporté à Buchenwald (Kommando de Bad Gandersheim).
En avril 1945, après les marches de la mort, il échappe de peu à la mort dans le camp nazi de Dachau.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Antelme


En 1947, Robert Antelme publie L’espèce humaine.

« Je rapporte ici ce que j’ai vécu.
L’horreur n’est pas gigantesque.
Il n’y avait à Gandersheim (un kommando dépendant de Buchenwald) ni chambre à gaz, ni crématoire. L’horreur y est obscurité, manque absolu de repère, solitude, oppression incessante, anéantissement lent.
Le ressort de notre lutte n’aura été que la lente revendication forcenée,
et presque toujours elle-même solitaire, de rester, jusqu’au bout, des hommes ».

http://clioweb.free.fr/camps/antelme.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/L'Espèce_humaine



- La déportation dans les camps nazis

http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm

http://www.cercleshoah.org/


. Germaine Tillion et Geneviève de Gaulle au Panthéon,
Marie-José Chombart de Lauwe : « N'oublions pas les autres », France24, 26.05.2015
http://www.france24.com/fr/20150526


. Les 385 jours de déportation de Jenny Peyet :
Pardonner ? … Jamais ! -  La Voix Le Bocage, 12/05/1995
http://clioweb.free.fr/camps/jpeyet.htm


- une Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la Déportation
     a été instituée par la loi n° 54-415 du 14 avril 1954 (dernier dimanche d'avril)

« A Paris, le mémorial de la Cité est dédié aux « 200 000 martyrs français » de la Déportation. Les recherches ont montré que 76 000 Juifs et 68 500 victimes de la répression ont été déportés depuis la France, auxquels il faut ajouter au moins 7 000 victimes de la répression en Alsace-Moselle annexée, 8 300 Français arrêtés dans le Reich et internés dans le système concentrationnaire, 160 Tsiganes du Nord et Pas-de-Calais et 6 300 Républicains espagnols ayant servi dans l’armée française, transférés dès 1940-1941 vers le camp de Mauthausen depuis les camps de prisonniers de guerre où ils étaient enfermés ».
http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/fr/memorial-des-martyrs-de-la-deportation


Le Message 2016 des déportés
, rédigé par la FNDIR, la FNDIRP, la FMD, l’UNADIF
extrait :
« En ces temps d’inquiétude et de menace pour l’avenir de l’humanité, il convient de dénoncer toutes les doctrines de haine, de racisme et toutes les violations des libertés fondamentales dont tout être humain doit pouvoir se prévaloir ».
« Notre hommage d’aujourd’hui n’aurait pas de sens si nous ne prenions pas l’engagement de poursuivre la lutte pour la liberté et la solidarité entre les peuples, conquêtes fragiles qu’il faut défendre sans faiblesse ».

Les cérémonies à Reims et à Chalons (source Jean-Pierre Husson)
http://www.cndp.fr/crdp-reims/memoire/commemorations/journee_souvenir.htm

 

- Les cérémonies à Montchamp (14) de 2011 à 2016

  
http://clioweb.canalblog.com/tag/Montchamp



Montchamp 2016
 

4032

 


4049


 

4050

 

4053

 


4058

 


montchamp-morel



4055




4059

 

4062

 

 

4063

 

 

4064


Montchamp - 24 avril 2016
 

.

Posté par clioweb à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 avril 2015

26.04.2015 : journée des déportés

 

campsnazis-sn

Source : Leçons de Ténèbres – Résistants et déportés (1940-1945), FNDIR-UNDAIF, Perrin 2004

 
La déportation nazie a provoqué la mort de plus de 10 millions de civils et prisonniers de guerre,
dont 6 millions de Juifs.
3 500 000 prisonniers soviétiques
1 100 000 détenus dans les camps de concentration
70 000 malades mentaux
150 à 250 000 Tsiganes

La loi n° 54-415 du 14 avril 1954 fait du dernier dimanche d’avril, proche de l’anniversaire de l’ouverture de la plupart des camps et libre de toute autre fête religieuse oucélébration nationale, la « Journée nationale du souvenir des victimes et des héros de la Déportation ».
http://www.afmd.asso.fr/IMG/pdf/loi_JNSD.pdf


26.04.2015 : « Le retour des déportés que nous commémorons aujourd'hui a symbolisé la défaite de la déshumanisation pratiquée systématiquement par les nazis et le triomphe de la liberté et des valeurs fondatrices de la civilisation. Les déportés rappellent, pour les avoir vécus, à quels désastres conduisent la violence, le mépris de la dignité humaine, le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie » **.

13.04.2015 : « Les déportés nous donnent aussi un grand exemple d’humanité. Parce que dans la Nuit et le Brouillard des camps, dans cet archipel de misère d’où les nazis avaient entrepris d'anéantir toute forme d’humanité, c’est encore la lumière de l’espérance qui les éclairait » *.

A Montchamp (14), la cérémonie a eu lieu à 11 h sous une pluie continuelle, comme en 2012.

source : dossier de presse
http://www.struthof.fr/fileadmin/struthof/templates/extensions/DP_70e_ANNIVERSAIRE_DE_FIN_DES_CAMPS_NAZIS.pdf
http://www.struthof.fr/

 

Journée nationale du Souvenir de la Déportation

Montchamp - 2015


378

Montchamp 2015 - Le monument, le nom des déportés de l'arrondissement (détail)

60 noms, 15 fusillés à la prison de Caen le 6 juin 1944, 25 déportés (dont 22 décédés en déportation) :
8 à Mauthausen, 4 à Buchenwald, 4 à Neuengamme, 4 à Auschwitz, 2 à Dachau, 2 à Flossenburg...
O. Quéruel : http://www.memoire-viretuelle.fr/wp-content/uploads/2011/10/Liste-des-noms-%C3%A0-Montchamp.pdf

 

417

La lecture des noms des déportés

 

392

 

421

 

426

Les gerbes au pied du monument aux patriotes victimes des nazis


- * Message des anciens déportés :

« En cette période du 70ème anniversaire de la libération des camps de concentration et d'extermination, de la défaite du nazisme et du retour des déportés, nos pensées vont tout d'abord à tous ceux qui ne sont pas rentrés, victimes de la barbarie des oppresseurs nazis.
Nous voulons aussi rappeler la longue incertitude et l'anxiété des familles guettant le retour des survivants, notamment au Lutetia, la joie des retrouvailles pour les uns et la détresse devant l'anéantissement terrible de l'espoir pour les autres.

Le retour des déportés que nous commémorons aujourd'hui a symbolisé la défaite de la déshumanisation pratiquée systématiquement par les nazis et le triomphe de la liberté et des valeurs fondatrices de la civilisation.
Les déportés rappellent, pour les avoir vécus, à quels désastres conduisent la violence, le mépris de la dignité humaine, le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie.

Au lendemain des événements tragiques qui ont durablement ébranlé la conscience collective au mois de janvier dernier et réveillé nos sentiments patriotiques, nous voulons dire notre attachement à la République et à l'unité nationale.
L'oubli, la banalisation de l'horreur et de la violence, l'instrumentalisation de la peur et le rejet de l'autre sont les dangers réels qui menacent nos sociétés.

Cette Journée du Souvenir revêtira tout son sens si elle ne se limite pas à la mémoire du passé mais si elle s'inscrit aussi dans le présent et l'avenir. Il appartient aux nouvelles générations d'honorer l'action et les sacrifices des déportés en agissant pour que le respect de la dignité humaine, la solidarité et la liberté triomphent à nouveau dans un monde plus juste et plus pacifique ».

Ce message a été rédigé conjointement par La Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance (F.N.D.I.R.), La Fédération Nationale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes (F.N.D.I.R.P.), La Fondation pour la Mémoire de la Déportation (F.M.D.), L'Union Nationale des Associations de Déportés, Internés et Familles de disparus (U.N.A.D.I.F.).


- ** Message du Président de la République à l’occasion du Concert de la Liberté
organisé par la Fondation pour la Mémoire de la Déportation le 13 avril 2015 au Théâtre du Châtelet

« À l’heure où nous célébrons le 70e anniversaire de la libération des camps de concentration et d’extermination nazis, je tiens à saluer l’initiative de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, à l’origine de ce Concert de la Liberté.

La Liberté : y-a-t-il plus beau mot dans notre langue ? La Liberté est le premier des droits humains, celui sans lequel il n’y a pas de dignité possible, celui qui donne accès à tous les autres. Les poètes ont écrit son nom, les peintres lui ont donné un visage, la République en a fait le premier pilier de sa devise. C’est l’espérance de la Liberté que la France porte dans le monde depuis plus de deux siècles. C’est la flamme de la Liberté qui a guidé les résistants, les Français libres, les Justes, tous ceux qui se sont opposés à la barbarie nazie au péril de leur vie.
Je rends donc hommage à tous ses combattants, soldats en uniforme ou soldats de l’armée des ombres, qui, pendant la Seconde Guerre Mondiale ont payé de leur vie ou de leur jeunesse sacrifiée cet engagement.
Pourchassés, tués en raison de leurs opinions politiques, de leur religion, de leur orientation sexuelle ou de leur handicap, exterminés méthodiquement, hommes, femmes, enfants, parce qu’ils étaient juifs ou tsiganes, le martyre des déportés nous rappelle à quoi conduisent toutes les idéologies et les fondamentalismes qui prétendent diviser l’espèce humaine en races, en religions, en origines.
Ce concert est d’abord un hommage rendu aux 89 000 déportés de répression et dont à peine plus de la moitié sont revenus. Aux 76 000 juifs promis à l’extermination et dont moins de 3 000 ont survécu.
Les déportés nous donnent aussi un grand exemple d’humanité. Parce que dans la Nuit et le Brouillard des camps, dans cet archipel de misère d’où les nazis pensaient anéantir toute forme d’humanité, c’est encore la lumière de l’espérance qui les éclairait.
Au nom de leurs camarades disparus et de leurs proches exterminés, au sein de leurs associations ou à titre personnel, ce sont les survivants qui ont aidé à reconstruire la France, à bâtir l’Europe, à doter le monde d’institutions internationales. Ce sont eux qui, encore aujourd’hui, transmettent cette mémoire à la jeunesse, avec la passion des justes.

Cet événement est un moment de recueillement et de mémoire, mais vous avez voulu qu’il soit aussi une fête autour de la musique. Il n’y a pas de plus belle manière de célébrer le message de volonté et de confiance dans la vie que nous adressent 70 ans après les déportés ».

.

.


Posté par clioweb à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

06 juin 2014

6 juin 2014 : Montchamp

 

 

6300

 

6285

vétérans invités  : (Andrew Ogelsby, David Mabbutt, Peter Findlay), x , Richard Jones, Charles Foster,  x ,  Antony Brady

6269

6292

6296

 

 

 6304

 Alexis Lair, Henri Lair, Jacky Carré, René Bize , Jean Monsion,
Camille Lamoureux, Jean-Baptiste Lefevre, Henri Morel, Marcel Lamoureux, (Marcel) Vincent, Olivier Le Foll

6311

 

6314



Ces photos de la cérémonie de Montchamp
et quelques autres dans un album (choisir diaporama) :

http://www.monalbum.fr/Album=NZQU8GWM


.
.

Posté par clioweb à 21:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


27 avril 2014

Montchamp 2014



Journée nationale du Souvenir de la Déportation

Montchamp - 2014

 

rid2014

 

5003

 

5006

 

5025

 

5019

 

5044


5029


5022

 

5035

 

5047

 

5052

 

5053

La sculpture d'Alfred-Auguste Janniot
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/04/29/24129327.html

 

Message des anciens déportés
(lu par Mme Florence Bessy, sous-préfet de Vire)

En ce jour de recueillement et de souvenir qui marque le 69e anniversaire de la libération des camps de concentration et d’extermination, c’est d’abord à celles et ceux d’entre nous qui ne sont pas rentrés de la terrible épreuve de la déportation que nous voulons penser. Persécutés, pourchassés, arrêtés ou raflés dont des milliers d’enfants, tous ont connu les conditions inhumaines des camps, la dégradation de l’être humain et la mort.

Si l’année 1944 fut en France, celle de la libération du territoire, elle fut aussi celle d’un renforcement et d’une aggravation de la répression et de la déportation marquée par la poursuite des activités meurtrières dans les camps.

L’espoir suscité par le Débarquement de Normandie puis de la Libération de Paris fut estompé par le durcissement et la radicalisation du régime nazi qui ne renonçait à aucun de ses objectifs criminels.
La condition de vie des détenus s’aggrava en 1944 et les chances de survie diminuèrent.

Dans nos sociétés où réapparaissent des actes et propos xénophobes, racistes, antisémites et discriminatoires, les rescapés des camps de la mort rappellent toute l’importance des valeurs de solidarité, de fraternité et de tolérance, qu’ ils n’ont eu de cesse de promouvoir et défendre depuis leur retour.
Il appartient aux générations suivantes de préserver ces valeurs qui sont celles de la République.

Ce Message a été rédigé conjointement par :
La Fondation pour la Mémoire de la Déportation (F.M.D.)
La Fédération Nationale des Déportés et Internés de la Résistance (F.N.D.I.R.)
La Fédération Nationale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes (F.N.D.I. R. P.)
L’Union Nationale des Associations des Déportés, Internés et Familles de disparus (U.N.A.D.I.F.)


.

Posté par clioweb à 14:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 avril 2013

Montchamp 2013

 

Journée nationale du souvenir de la Déportation - Dimanche 28 avril 2013
La message rédigé conjointement par la FMD, la FNDIR, la FNDIRP, l'UNADIF
http://www.fndirp.asso.fr/

 

m5


auvray-3117763


Roger Auvray est né le 11 février 1922 à Beaumesnil.
Ouvrier agricole, il travaillait chez ses parents à Saint-Charles-de-Percy (14).
Membre de l'OCM (groupe de Montchamp), il est arrêté par la Gestapo à son domicile le 25 mai 1944.
Il a été fusillé à la prison de Caen le 6 juin 1944 par les Nazis.
Il avait 22 ans.
Son corps n'a pas été retrouvé.
source (informations et photo) : http://www.memorial-genweb.org/

 

m6

Sa soeur, devant le monument de Montchamp



m3



m7



m4



m11

Résistants, réfractaires, déportés, internés ...

 
Montchamp 2010, 2011, 2012 : http://clioweb.canalblog.com/tag/Montchamp


Serge Wolikow, Les combats de la mémoire. La FNDIRP de 1945 à nos jours, Paris, le Cherche-Midi, 2006,
La FNDIP (déportés et internés patriotes) ambitionne le rassemblement sans conception restrictive, au contraire de la FNDIR (déportés, internés et résistants) qui fait le choix d’un centrage sur les seuls résistants.
Prenant acte de ce repli, la FNDIR se transforme début 1946 en FNDIRP et devient la principale association de déportés. Elle se montre d’emblée proche du PCF, au contraire de la FNDIR, plus socialiste et gaulliste.
http://chrhc.revues.org/687

.

.

 

 

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 avril 2012

Montchamp 2012

 

Journée du souvenir de la déportation - 29 avril 2012

 

montchamp2012-a

La sculpture a été commandée à Alfred-Auguste Janniot,
à l’initiative d’un comité virois d’érection du monument (1949-1951)

« Une figure allégorique de la France et des valeurs qu’elle incarne surplombe une scène
où se côtoient une jeune femme en action (la Nation au combat ?)
portant le corps d’un déporté, tandis qu’à gauche, une femme pleure la mort du martyr

Parmi les symboles :
une flamme (symbole de Liberté)
des rameaux de chêne (symbole d’éternité)
un livre ouvert (renvoyant sans doute au primat de la Loi face à l’arbitraire),
une couronne de lauriers derrière la chevelure (symbole de victoire)
http://www.memoire-viretuelle.fr/prologue/le-monument-de-montchamp/


A Montchamp, le rejet de l’occupation est incarné en 1943 par Marcel Oblin, l’instituteur, puis par un « groupe de jeunes ». Après le parachutage d’armes sur la Lande de Monchauvet en avril 1944, la répression est menée par la Gestapo de Caen, avec la complicité d’un chef zélé de la gendarmerie de Vire.

Dix sept personnes du village sont arrêtées quelques jours avant le débarquement allié.
15 sont fusillés à la prison de Caen le matin du 6 juin 1944. Les corps n’ont jamais été localisés.


montchamp-2012-b

 

montchamp-2012-c



.

Posté par clioweb à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 avril 2011

Montchamp 2011

 

Journée du Souvenir de la déportation

Montchamp 2011

 

«  En cette journée du souvenir de la déportation et des combats de la liberté,
les hommes, les femmes et les enfants qui ont vécu ces événements dans leur chair et avec leurs yeux,
appellent avec force leurs concitoyens à rester fermes
dans la défense des valeurs de liberté, de démocratie, de tolérance
et à ne jamais oublier que le monde se construit par la force de l'espoir et par la générosité des hommes,
non par la force des dictatures »
http://www.fndirp.asso.fr/message-commun.pdf

.
L'histoire de la déportation dans les camps nazis
:
http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm

.Montchamp, une commune du bocage, au nord de Vire, commémorait ce 24 avril 2011 le souvenir des résistants et déportés, notamment celui de plusieurs résistants fusillés par les nazis le 6 juin 44 au matin, dans la prison de Caen.
.

mtc_dep

 mtc_monu

 mtc_amis

 
mtc_gerbe



mtc_mus

 mtc_public

 mtc_garcon

 

La commune a reçu la croix de guerre en juin 1963 :
« Commune d'un ardent patriotisme, a fourni une élite de résistants dont un grand nombre furent fusillés ou sont disparus.
A supporté ses deuils avec courage ; s'est remise au travail avec ardeur ».


« A Montchamp le 13 août 1941, 9 heures du matin, une escouade de soldats allemands prend place autour de la mairie et arrêtent l'instituteur et
secrétaire de mairie Marcel Oblin puis Camille Lamoureux, Marcel Lamoureux, Roger Bouillon, et à Saint-Charles-de-Percy, Gérard Hallot et Georges
Lepeltier à la suite d'une dispute avec la fille du collaborateur **FM** maire adjoint de St Charles de Percy" [la commune voisine] ».


Voir aussi le récit d'arrestation de plusieurs résistants en mai 1944, sur dénonciation de **RC**, un collaborateur de la commune voisine,
à la suite de parachutages sur la Buryère en avril. L'un des résistants, Henri Schuh, n'ayant pas parlé sous les tortures,
reviendra des camps pour mourir en 1946 des mauvais traitements.
http://www.roynel.com/wiki/index.php?page=occupation-et-resistance


« Quant au sinistre **RC**, sa fin fut aussi mouvementée que l'avait été sa vie.
Arrêté en août 1944, il fut interné au camp de Sully. Il s'en évada, fut repris. Jouant les malades, il obtint son admission à l'hôpital de Bayeux
d'où il disparut discrètement dans la nuit du 15 septembre. Traqué par les gendarmes et les résistants du secteur, il eut le tort de
vouloir revenir chez lui, et vint ainsi donner du nez dans la souricière qui avait été établie. Refusant de se rendre aux sommations, il fut abattu alors
qu'il tentait de s'enfuir. Il y eut un temps où, au cimetière de Montchamp, on pouvait voir une tombe surmontée d'une croix gammée ; épilogue d'une histoire de trahison ».
http://beaucoudray.free.fr/gestapo.htm
(source message de 2007 sur la liste H-Français)

 

Posté par clioweb à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

26 avril 2010

Journée des déportés

25 avril 2010 : Journée Nationale du Souvenir de la Déportation

montch

Montchamp - 25 avril 2010

Il y a 65 ans, la capitulation de l'Allemagne nazie approchait

« En ce jour de mémoire, nous voulons saluer et encourager toutes les initiatives qui vont dans le sens d’un monde de tolérance, de paix, d’amitié et de solidarité entre les hommes et les peuples ».

« Oui, nous croyons que le printemps refleurira et que l’humanité saura surmonter ses vieux démons, pour autant qu’elle tire les leçons de ses erreurs passées ».
http://www.afmd.asso.fr/MESSAGE-DES-DEPORTES-25-avril-2010.html

montch2010

Montchamp - 25 avril 2010

. La déportation dans les camps nazis
déportation de répression, déportation de persécution,
choix de livres et de sites internet.
Nicole Mullier, D Letouzey
http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm


-
Journée nationale du souvenir : une mairie censure la lettre d'une ancienne déportée - Le Monde société 28/04/2010

La mairie de Parthenay a censuré une lettre écrite par Ida Grinspan, ancienne déportée, qui devait être lue à des élèves le 29 avril dans le cadre de la journée nationale du souvenir des victimes et héros de la déportation, selon le Courrier de l'Ouest de mercredi (lire la suite sur ce blog).

ida

  kepi12

.

Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,