02 juin 2015

NVB : le MEN change sa com' ?

 

Nadjet Boubekeur, conseillère en charge de la communication et de la presse, quitte le MEN (source Le KFP)
Elle est remplacée par Mme Carole Bur pour la presse, Jonathan Debauve pour la communication


Claire Falzone-Allard, conseillère en charge des affaires budgétaires et de la modernisation de l'action publique, part.
Elle est remplacée par Emmanuel Skoulios

Partent également
Géraldine Lacroix, conseillère en charge de la lutte contre le décrochage scolaire, de l'insertion professionnelle des jeunes et des relations éducation-emploi
Nicolas Bray, conseiller en charge de la vie scolaire, de la prévention des violences scolaires et des relations avec les parents d'élèves

Sont nommés
Aurélie Lorrain-Itty, conseillère auprès de la ministre, discours, prospective, études et développement durable,
est nommée conseillère auprès de la ministre, chargée de la mobilisation pour l'enseignement et l'insertion professionnels, les relations avec le monde professionnel et le développement durable

Alice Giralté conseillère en charge de la vie scolaire, de la prévention des violences scolaires et des relations avec les parents d'élèves

Frédérique Weixler conseillère en charge de l'orientation, de la lutte contre le décrochage scolaire et de l'éducation permanente tout au long de la vie

http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030660923&dateTexte=&categorieLien=id

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


15 février 2013

Rythmes : le ministère communique

 

Le Ministère communique sur sa réforme :
« Les élèves seront ainsi plus attentifs pour apprendre à lire, écrire et compter, moins fatigués et plus épanouis ».

Les activités périscolaires sont-elles obligatoires ?
Qui va les encadrer ?
Quels locaux
Quel financement ?

Vais-je devoir changer la garde de mes enfants ?
Les activités extra-scolaires du mercredi matin ?
La sieste va-t-elle continuer en maternelle ?

http://www.education.gouv.fr/cid67139/questions-reponses-sur-la-reforme-des-rythmes-a-l-ecole-primaire.html

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 décembre 2012

Un plan numérique Peillon

 


- Faire entrer l’École dans l’ère du numérique - MEN 13.12.2012
une envie partagée : le numérique impose de repenser en profondeur notre manière d’apprendre et d’enseigner ainsi que le contenu des enseignements.
. Un impératif pédagogique et un projet de société
. Une stratégie globale et partenariale
. Des nouveaux services proposés aux enseignants, aux élèves et aux parents dès la rentrée 2013
Dossier de presse
http://www.education.gouv.fr/cid66449/faire-entrer-l-ecole-dans-l-ere-du-numerique.html


- Vincent Peillon lance sa stratégie numérique
- Le Monde Education
http://www.lemonde.fr/ecole-primaire-et-secondaire/article/2012/12/13/vincent-peillon-lance-sa-strategie-numerique_1806198_1473688.html

 - Chaque école aura son site web - Libération
http://www.liberation.fr/societe/2012/12/13/en-2017-chaque-ecole-aura-un-site-web_867400


.

Posté par clioweb à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 novembre 2012

HG S : Le compte n'y est pas

 

- APHG - Assemblée générale - 25 novembre 2012

Motion sur l’enseignement de l’Histoire-Géographie  en filière scientifique

L’enseignement obligatoire de l’Histoire-Géographie sera de retour en Terminale Scientifique en 2014-2015,
ce qui nécessite une restructuration dès la rentrée 2013-2014 en Première.
Le volume horaire total envisagé par le Ministère pour le cycle terminal
dans cette filière est de 4h30, soit 2h30 en Première et 2h en Terminale.
Le compte n’y est pas !

La filière scientifique regroupe la moitié des élèves de la voie générale. Ils sont issus de milieux très divers et se destinent à des études variées. Nous ne pouvons envisager que nos élèves subissent une formation civique et d’ouverture au monde incomplète.

Afin de permettre de traiter un programme raisonnable et cohérent, l'APHG (Association des Professeurs d’Histoire-Géographie) exige qu’à l’occasion du rétablissement de l’enseignement obligatoire en Terminale S, un horaire décent, qui ne saurait être inférieur à la situation antérieure à la réforme Chatel, soit attribué à l’Histoire-Géographie en filière scientifique.



- L'APSES mobilise les profs de SES ce mercredi
 (grève et rassemblement place de la Bourse, à Paris) :
http://www.apses.org/

ses-stop

 


.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

18 mai 2012

MEN : Le cabinet Peillon

 

- MEN : les hommes de Vincent Peillon, Le Monde Education 17.05.2012


- La composition du cabinet de Vincent Peillon
- Educpros.

duwoye-men  1            sine-men  2         delahaye-men   3

1 - Pierre-Yves Duwoye, ancien secrétaire général des MEN et MESR, a été nommé directeur de cabinet. Issu de la fameuse promotion «Voltaire» à l’ENA, dont fait partie François Hollande, Pierre-Yves Duwoye, 61 ans, est conseiller-maître à la Cour des comptes.

2 - Alexandre Siné sera directeur de cabinet adjoint. Cet inspecteur des Finances est normalien, agrégé de sciences économiques et sociales et docteur en science politique.

3 - Jean-Paul Delahaye est nommé conseiller spécial. IGEN, professeur associé à l’université Paris-Descartes, ce proche de Vincent Peillon a été conseiller de Jack Lang et doyen du groupe Établissements et vie scolaire de 2002 à 2006.


pichard  4             lancon  5

4 - Benoît Pichard devient chef de cabinet
5 - et Anaïs Lançon conseillère communication du ministre.

http://www.educpros.fr/cabinet-de-vincent-peillon


- Voir l'article précédent d'Eucpros : les conseillers possibles
http://www.educpros.fr/qui-pourrait-conseiller

 

- Ce qui attend Hollande (et Peillon) - Libération, 10.05.2012
http://www.liberation.fr/societe/2012/05/10/apres-cinq-ans


- L'impossible passation rue de Grenelle
Les blogueurs du Monde n'ont pas le temps de corriger les erreurs ou font un long pont ...
http://lemonde-educ.blog.lemonde.fr/2012/05/17/

 

- Les rythmes scolaires dessinés en patates par Martin Vidberg
http://vidberg.blog.lemonde.fr/2012/05/17/la-fin-de-la-semaine-de-4-jour/

- En annonçant trop vite le retour à la semaine de cinq jours, le ministre de l'éducation Vincent Peillon a forcé Jean-Marc Ayrault à le recadrer et à promettre une «concertation».
http://www.liberation.fr/politiques/2012/05/18/rythmes-couac

.

vidberg-rythmes

Martin Vidberg, Pendant ce temps-là, au comité de réflexion sur les rythmes scolaires, 10.06.2010


.





Posté par clioweb à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


09 mai 2012

Evaluation des profs : un décret mort-né

 


- Décret n° 2012-702 du 7 mai 2012 portant dispositions statutaires relatives à l'appréciation et à la reconnaissance de la valeur professionnelle de certains personnels enseignants, d'éducation et d'orientation relevant du ministre chargé de l'éducation nationale

Chapitre IV : Dispositions modifiant le décret n° 72-580 du 4 juillet 1972 relatif au statut particulier des professeurs agrégés de l'enseignement du second degré. Extrait :  ... un entretien professionnel intervient tous les trois ans ... L'entretien est conduit, pour les professeurs agrégés qui exercent des fonctions d'enseignement relevant de l'enseignement scolaire, par le chef de l'établissement dans lequel ils sont affectés
« Art. 7-1. - Pour les personnels qui exercent des fonctions d'enseignement relevant de l'enseignement scolaire, l'entretien professionnel est réalisé sur la base d'une autoévaluation. Celle-ci consiste pour l'enseignant à analyser et expliciter :
« 1° Sa capacité, en termes disciplinaires et didactiques, à faire réussir les élèves, dans le respect des programmes et des politiques éducatives ;
« 2° Son apport à l'amélioration de l'enseignement de la discipline dans l'établissement et à la diffusion des méthodes d'enseignement ;
« 3° Sa contribution à la mise en œuvre du projet d'établissement, au travail en équipe et à l'approche interdisciplinaire de l'exercice des fonctions ;
« 4° Sa participation à la qualité du climat scolaire dans l'établissement ;
« 5° Les besoins d'accompagnement et de formation dont il estime devoir bénéficier prioritairement.
« Pour chacun des critères d'autoévaluation énumérés aux 1° à 4°, l'enseignant précise les résultats obtenus au regard des objectifs qui lui ont été assignés.

Chapitre V : Dispositions modifiant le décret n° 72-581 du 4 juillet 1972 relatif au statut particulier des professeurs certifiés
Chapitre VIII : Dispositions modifiant le décret n° 86-492 du 14 mars 1986 relatif au statut particulier des professeurs d'enseignement général de collège
Chapitre IX : Dispositions modifiant le décret n° 90-680 du 1er aout 1990 relatif au statut particulier des professeurs des écoles
Chapitre X : Dispositions modifiant le décret n° 91-290 du 20 mars 1991 relatif au statut particulier des directeurs de centre d'information et d'orientation et conseillers d'orientation-psychologues
Chapitre XI : Dispositions modifiant le décret n° 92-1189 du 6 novembre 1992 relatif au statut particulier des professeurs de lycée professionnel
http://www.legifrance.gouv.fr/Texte=JORFTEXT000025824582


.
- Un communiqué du PS précise que ce texte sera abrogé par le prochain gouvernement :
http://www.parti-socialiste.fr/communiques/concernant-les-nouvelles-modalites-devaluation-des-personnels-enseignants


Concernant les nouvelles modalités d’évaluation des personnels enseignants

Le texte portant sur l’appréciation de la valeur professionnelle des enseignants a été publié au Journal officiel du 8 mai 2012, après avoir été unanimement rejeté par les organisations syndicales présentes au Comité technique ministériel du 15 mars 2012.

La gestion de ce dossier important a constitué, de la part du gouvernement sortant, un modèle de mépris du dialogue social dont il fut coutumier, mais la date retenue pour la publication constitue aussi un passage en force du point du vue politique peu compatible avec les usages républicains et tout à fait inacceptable.

Le jeu de dupe, qui a consisté pour l’équipe de Luc Chatel à laisser croire, durant l’automne 2011, que les discussions au fond de ce dossier majeur se poursuivraient et porteraient à la fois sur la reconnaissance de la valeur de l’investissement des enseignants du service public d’éducation, ainsi que sur l’effet de cet investissement sur la qualité des enseignements dispensés à nos élèves, a constitué une caricature inacceptable de dialogue social. Aucun échange constructif n’a en réalité eu lieu.

Les atermoiements du gouvernement sortant ont de plus provoqué un doute sérieux dans l’encadrement des écoles, des collèges et des lycées sur les rôles effectivement dévolus, dans ce dispositif, aux corps d’inspection et de direction dans la pseudo-procédure d’évaluation proposée. Les nombreux amendements du ministre proposés dans une totale improvisation lors du Comité technique du 15 mars ont de plus montré le degré d’impréparation du dossier.

C’est pourquoi, dès la prise de fonction de François Hollande et la mise en place du nouveau gouvernement, ce texte sera abrogé.

[ Un rappel préalable : les profs sont évalués et notés, par un inspecteur général ou un IPR pour la partie pédagogique, par le proviseur ou le principal pour la partie administrative. Un parti politique peut avoir intérêt à faire croire le contraire aux électeurs. Ce qui est en cause, c'est ne n'est pas le principe de l'évaluation, mais la forme imaginée par le cabinet Chatel. Depuis 5 ans, le mot réforme a trop souvent servi à masquer ue entreprise de démolition : suppression de la formation des jeunes enseignants, postes supprimés, déstructuration de l'HG en lycée, etc.

Sur le site du Café, Jean-Louis Auduc y voit une ultime provocation du libéralisme autoritaire.
« Alors que le suffrage universel s’est clairement prononcé le 6 mai 2012 pour un candidat à la Présidence de la République qui a une autre vision de l’école que l’actuel ministre Luc Chatel, celui-ci vient de faire publier au Journal Officiel  du 8 mai 2012, le décret daté du 7 mai 2012 concernant les procédures d’évaluation des enseignants. » Un pouvoir désavoué par l'électorat utilise la période de transition pour laisser à son successeur un cadeau empoisonné sur un sujet très controversé ...


.

.

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

01 mai 2012

Les cabinets se vident - 2



Le Conseil des ministres du 28 mars a nommé
Bernard Dubreuil recteur de l’Académie d’Aix-Marseille.

Il succède à JP de Gaudemar, atteint par la limite d'âge.
Depuis février 2012, il occupait les fonctions
de directeur de cabinet de Luc Chatel.
Il aura 65 ans en août 2012.

http://ud-13.unsa.org/post/2012/03/29/

voir aussi
http://clioweb.canalblog.com/archives/2012/04/20/24059063.html

Posté par clioweb à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 avril 2012

Les cabinets ministériels se vident

 

- Education et Recherche : les cabinets se vident. Libération 20.04.2012

Véronique Soulé décrit la saison actuelle des nominations, à l'approche d'un scrutin hasardeux pour les sortants.
http://www.liberation.fr/politiques/2012/04/19/education-nationale-les-cabinets-se-vident_813030

Philippe Gustin
Bernard Dubreuil
Frédéric Wacheux
Didier Vin-Datiche
sont devenus IGEN ou IGAENR au tour extérieur,
Jean Sarrazin a été nommé à la Cour des comptes.
« Le cabinet du ministre de l'Education est devenu fantomatique », écrit VS.

30-04-2012 : Bernard Dubreuil a été nommé recteur de l'Académie d'Aix-Marseille - cf unsa.org


- Bercy - La fuite s'annonce davantage lucrative : dans le privé, des postes de direction attendent ceux qui feront le choix d'aller pantoufler auprès de leurs amis (Facebook ?) et leurs relations (la BERD, Orange, les compagnies d'assurance, Valéo ...).
http://www.liberation.fr/politiques/2012/04/19/bercy-pantouflage-en-vue_813031


.

 
.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 novembre 2011

Les précaires de l'Education

 
Le grand malaise des précaires de l'Education - Le Monde Education 25/11/2011

Extraits :
A l'origine, une poignée d'enseignants contractuels se sont rencontrés sur le forum Internet Profs précaires. A l'approche de l'examen d'un projet de loi, ils ont réuni une centaine de témoignages dans un Livre noir des non-titulaires de l'éducation nationale . Ils seraient 21 000 selon le MEN (pour 860 000 enseignants)

« Le Livre noir regorge d'exemples. Rectorats injoignables, délais de paiement interminables, contrats qui arrivent à terme une veille de vacances pour reprendre le jour de la rentrée, affectations improbables... Il y a deux ans, on m'a affecté à 170 kilomètres de chez moi. L'an dernier, j'avais 120 kilomètres par jour. Et, bien sûr, le rectorat ne rembourse pas l'essence, témoigne un contractuel. Un professeur de philosophie s'est tapé la tête contre les murs lorsqu'il a appris son affectation à une heure de route de sa ville, alors qu'un poste en philo était vacant dans le lycée à côté de chez (lui).
Côté salaire, on est au ras des pâquerettes, le plus souvent entre 1 200 et 1 400 euros net, même après dix ans, rapporte Vincent Lombard, du SNES-FSU ».

La porte de sortie : les concours internes. Mais le nombre de postes a été réduit ces dernières années.
rappel : Le poste de ses rêves ...

[ Les réactions de qq lecteurs internautes vérifient une dérive fréquente : pour faire disparaître la brutalisation des remplaçants par la gestion libérale-autoritaire, les partisans du parti au pouvoir proposent ... d'aggraver encore cette politique de précarisation et de déshumanisation. Comme si aucune leçon n'avait été tirée des suicides de France Telecom !!


- La situation des TZR (des Titulaires, mais sans poste fixe
, en début de carrière, ou à la suite d'un déménagement ou d'une mutation) mériterait également son Livre noir. ]

Le Livre noir sur le Web :
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Documents/Livrenoirnon-titulaires.pdf

.
rappel : Le MEN dispose d'une DRH de choc écrit Le Monde


070_interim
Martin Vidberg - source : http://vidberg.blog.lemonde.fr/2010/03/10/ministere-de-leducation-et-de-linterim/
 

...

Posté par clioweb à 07:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 mars 2010

Capes HG 2011

pour information, reçu ce matin,

une LETTRE DE CADRAGE À L’INTENTION DES PRÉPARATEURS

datée du 15 mars 2010
et envoyée par Laurent CARROUE Président du CAPES externe d’histoire et géographie.
Elle « complète le texte déjà largement diffusé en janvier 2010 qui présentait la philosophie générale des nouvelles épreuves ». http://clioweb.free.fr/concours/Capes-HG-15032010.pdf

rappel : le texte de janvier 2010 :
http://clioweb.free.fr/concours/capesHG2011.pdf

.
Formation des fonctionnaires stagiaires : la Conférence des directeurs d’IUFM s’inquiète des dérives possibles dans l’application de la circulaire du 25 février 2010

Utilisation d'étudiants pour effectuer des remplacements dans l'Education nationale : le CNESER dénonce le bricolage inacceptable de Luc Chatel !

Pour les abonnés d'AEF :
premières réactions syndicales au projet d'arrêté sur le cahier des charges de la formation des maîtres
Dépêche n°128921, Mercredi 17 mars 2010

 

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,