05 juin 2017

La Cagoule et l'assassinat des Rosselli

 

popu-13011938

Le Populaire 13 janvier 1938
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k822915p.item


La Cagoule : enquête sur une conspiration d'extrême droite

Frédéric Freigneaux dans L'Histoire n°159

article de Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Cagoule


En France, la crise des années 1930 profite aux ligues qui tentent d’exploiter tous les mécontentements. L’instabilité ministérielle nourrit l’antiparlementarisme et la haine de la République (Maurras). L’émeute du 6 février 1934 est vue à droite comme une explosion de colère, à gauche comme une tentative de coup de force (un an après la prise du pouvoir par Hitler).

Le Front populaire dissout les ligues en juin 1936.
Elles se reforment en partis politiques : PSF (La Rocque) et PPF (Doriot).

La Cagoule (CSAR) est un groupe d'extrême droite fondé par Eugène Deloncle avec des anciens de l’Action française ; il est financé par des milieux patronaux ; il tente d'attirer des chefs militaires dans un putsch. Violemment anti-républicain et anti-communiste, il ne recule devant aucun crime.
En septembre 1937, deux attentats visent le siège du  CGPF (patronat) et celui de l’UIMM (métallurgie) à Paris. Deux policiers sont tués par l’explosion. La Cagoule espérait faire accuser le PCF.
Après une tentative de coup d’état en novembre, Marx Dormoy fait démanteler l’organisation. Plus de 120 membres sont arrêtés. L’enquête prouve les liens de la Cagoule avec le régime fasciste de Mussolini et la responsabilité de la Cagoule dans l’assassinat des frères Rosselli.

 

popu-12011938

Le Populaire, 12 janvier 1938

 

Sous Vichy, le MSR de Deloncle fusionne avec le RNP de Déat.
De nombreux cagoulards participent au régime de Vichy
et à sa politique antisémite (Bouvyer au Commissariat général aux questions juives à partir d'avril 1944).
Marx Dormoy est assassiné le 5 juillet 1941 à Montélimar.


En octobre 1948, aux Assises de la Seine, le procès condamne
Jakubiez (prison à vie), Méténier (20 ans de prison), Corrèze (10 ans).

Filliol et Locuty qui ont fui à l'étranger sont condamnés à mort, mais par contumace.
En 1991, une affaire L'Oréal suggère que la multinationale a recyclé des collabos.
Eugène Schueller, le père de Mme Bettencourt, fondateur de L'Oréal, était un des idéologues de la Cagoule.
Corrèze ne purge qu'une partie de sa peine, puis part en Espagne et aux USA où il préside la filiale US.
Filliol est en relations d'affaire avec la filiale espagnole de l'Oréal.



ouest-eclair-130138

rappel : L'Ouest-Eclair, 13.01.1938
long article en seconde page, dont l'extrait suivant
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6611355/f4.item

ouest-eclair-13011938b

L'Ouest-Eclair, 13.01.1938, page 2

 

 

vial-cagoule

..Eric Vial, La Cagoule a encore frappé, Larousse 2010


 

.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


09 novembre 2011

Les entreprises et leur passé

 

Les entreprises face aux secrets du passé - Le Monde 07/11/2011
http://www.lemonde.fr/economie/2011/11/07/


Extraits :
« La volonté des entreprises de mener une politique de transparence sur les années sombres de l'Occupation ne va pas de soi ».
« En Allemagne, la famille Quandt **, richissime propriétaire de BMW, a publié les travaux d'un historien indépendant, Joachim Scholtyseck, qui écornait sérieusement l'image du fondateur de cet empire industriel... » un autre historien a précisé le rôle de Hugo Ferdinand Boss...
Mais le magazine Géo-Histoire s'est autocensuré récemment (cf Le Canard enchaîné 14/09/2011).

L'article souligne le rôle des historiens (Patrick Friedenson pour Renault), celui des associations, le sort des archives ...
« Le passé est parfois long à resurgir. Il a fallu attendre 1992 pour qu'un colloque sur la SNCF mette à mal l'image de grande résistante forgée par l'entreprise publique ».
« Le cas de L'Oréal est instructif. Les écrits antisémites d'une rare violence, signés par Eugène Schueller, son fondateur, sont connus de longue date, comme son soutien à la Cagoule, l'organisation d'extrême droite d'Eugène Deloncle. Seul l'historien Jacques Marseille a décortiqué les archives du géant des cosmétiques, pour son ouvrage sur le centenaire du groupe, paru en 2009 (L'Oréal 1909-2009, Perrin). Mais les archives des banques, celles de l'ancien département de la Seine ou de la BNF l'ont éclairé sur ces sujets sensibles, davantage que celles de L'Oréal ».
« … les portes entrebâillées sont promptes à se refermer : 
En Suisse, entre 1996 et 2001, les experts ont pu étudier les relations entre les entreprises suisses et l'économie nazie. Pendant cet âge d'or, 25 études ont pu être réalisées. Mais la CIE a été dissoute fin 2001 »


** Une fortune au-dessus de tout soupçon : La Dynastie Quandt
En novembre 2008, Arte a diffusé le documentaire d'Eric Friedler

Das Schweigen der Quandts. BMW im Zwielicht.
la version allemande sur Youtube (90 mn)
http://www.youtube.com/watch?v=AjA_En9x8II

The silence of the Quandt, une copie anglaise du docu en 7 parties
dans la seconde partie, vers 6 mn 50 : Madga quitte Gunther Quandt et se marie avec Goebbels.  « Lequel Goebbels ne refusera jamais aucune faveur à Günther, et surtout à son fils, Harald, qu’il adopte ».
http://www.youtube.com/watch?v=ieZTrfHSUsc
http://teleobs.nouvelobs.com/articles/bmw-la-fortune-nazie

 

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 juillet 2010

Un siècle de beauté trouble

- L’Oréal ou la science de l’éternel féminin
Le groupe communique tous azimuts sur le « développement durable » et a inauguré en Inde, à Pune (Maharashtra), une usine qui « a recours aux lombrics et aux panneaux solaires pour réduire son impact environnemental  (12)  ». Mais cet habillage vert (greenwashing) montre vite ses limites s’agissant d’une entreprise qui repose tout entière sur la chimie et qui a pour actionnaire une multinationale de l’agroalimentaire, le suisse Nestlé,
http://www.monde-diplomatique.fr/2009/06/CHOLLET/17173

- L'Oréal Un siècle de beauté trouble - Le Monde Décryptages
La fortune de Liliane Bettencourt est liée à la réussite du groupe de cosmétiques créé par son père, Eugène Schueller, en 1909... Le groupe a une part d'ombre liée à la Collaboration (Cagoule, MSR, La Terre française...). Schueller engagera par la suite, au sein du groupe de cosmétiques, des collaborateurs notoires, d'anciens activistes et plusieurs cagoulards...

- Comprendre le feuilleton Woerth-Bettencourt, si vous avez raté le début
http://www.liberation.fr/societe/

- Nicolas Sarkozy, le décomplexé de l’argent 
Alain Duhamel - Libération Chroniques 08/07/2010

- La réforme territoriale plombée, nouveau camouflet pour Sarkozy
Après la suppression du juge d'instruction reportée sine die et la réforme des retraites entachée par l'affaire Bettencourt-Woerth, c'est une autre mesure phare de Nicolas Sarkozy qui se retrouve « plombée » avant même d'être née : le Sénat a fini de vider de sa substance, dans la nuit de mardi à mercredi, la réforme territoriale
http://www.rue89.com/2010/07/07/

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,