13 août 2009

Ingres et les modernes

L'exposition « Ingres et les modernes » a lieu à Montauban jusqu'en octobre 2009

dossart165

Ingres et les modernes, dossier de l'art n° 165 (9 euros)

.
"Exposition jubilatoire" selon Thierry Savatier, "un consultant en intelligence économique et en management interculturel"
http://savatier.blog.lemonde.fr/2009/08/04/exposition-jubilatoire-ingres-et-les-modernes/

« A Montauban, cent ans de face-à-face déroutants » avec Ingres
Philippe Dagen (historien de l'art, né...à Montauban...) écrit dans Le Monde 17/08 :
« Ingres et les modernes » se révèle une accumulation confuse
d'oeuvres de toutes dates, toutes esthétiques et tous degrés d'intérêt.

Il refait l'expo :
"Il aurait fallu construire le parcours. Il aurait fallu surtout choisir entre l'essentiel et l'inutile.
La moitié des oeuvres serait absente, l'exposition en serait fort améliorée". [...]
et conclut : " Il est plus qu'agaçant de voir un sujet si passionnant aussi mal montré".
http://tinyurl.com/ingres-dagen

A vous d'aller voir et de juger par vous-même.
Ou de consulter le catalogue (39 euros).

Ogres d'Ingres (Libération 25/08/2009)
Et c’est précisément en voyant une aussi passionnante et superbe confrontation qu’on se dit que l’ensemble aurait vraiment gagné en force et en lisibilité avec une sélection plus rigoureuse.
http://www.liberation.fr/culture/0101586858-ogres-d-ingres-a-montauban
diaporama Libération

« Générations Ingres »
Mlle Rivière (I like Ingres, a copy, par Larry Rivers)
Tête de la Grande Odalisque (Martial Raysse)
" Une visite à Montauban qui vaut tous les cours de l'École du Louvre".
Valérie Duponchelle (Le Figaro) cherche dans son journal un nouveau Monsieur Bertin.

.
Peu de reproductions en ligne (question de droits) et souvent de qualité médiocre.
A voir cependant 6 clichés sur Connaissance des Arts

« Ingres et les modernes » : duel de générations
La version québécoise, en février 2009.
Ingres à gauche, les artistes qui s'en inspirent à droite ?
2 images reproduites suggèrent le contraire. :-)

Commentaire de l'expo québécoise par Marc Gauthier
.
Une oeuvre d'Ernest Pignon-Ernest (un grand dessin collé sur la façade de la cathédrale) a été vandalisée par trois jeunes intégristes catholiques.

Voir dans Libération,
20 juillet : les Rivière, mère et fille
4 août : petit morceau de chair à la main gauche
6 août : au Cabinet des dessins du Louvre
11 août : Innocentes espiègles
14 août : Clavier de visages
avec des extraits des vidéos d'Hector Obalk (Arte)
http://www.liberation.fr/ingres,99826

.
L'expo est une nouvelle occasion de mesurer l'écart entre le web des pionniers
et l'instrumentalisation du web actuel au service du marketing institutionnel ou commercial :
dans une vidéo, 2 mn 20 permettent d'entrevoir la disposition des oeuvres,
le reste, c'est de la com municipale.

La vidéo exige javascript. Utiliser plutôt Firefox 3.5 que Firefox 2.0
http://www.montauban.com/Article/7/2657/Ingres_et_les_Modernes.html

------------

Jean-Auguste Dominique Ingres dans le Web Gallery of Art

Ingres dans  Wikimedia Commons

Ingres dans Larousse

croisé sur le web, sans indication sur le webmestre :
http://www.jeanaugustedominiqueingres.org/the-complete-works.html

-------------

En 2006, Le Louvre a organisé l'exposition Ingres 1780-1867 (La Tribune de l'art, Didier Rykner)
http://www.latribunedelart.com/Expositions/Expositions_2006/Ingres_539.htm

Louis-François Bertin à la loupe (Le Louvre)

ou dans le mini-site :
http://mini-site.louvre.fr/ingres/flash_fr.html
portrait de Monsieur Bertin (péda, Histoire des arts, Mme Cassan)
ou "Mode féminine et contexte culturel
.

(message du 13 août, remanié et complété le 21 août)

Posté par clioweb à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :