06 août 2014

Les deux morts de Jaurès

 
« Ne le pleurez pas ». C’est, à propos de Jaurès, une provocation
d’un des avocats de son assassin (que la justice acquitte en 1919).

Ecouter et lire Antoine Perraud :
. Pourquoi ont-ils tué Jaurès ? Médiapart, 31.07.2014 (25, 41, 56e minutes)
http://www.dailymotion.com/video/x22jhyy_pourquoi-ont-ils-tue-jaures_news

. Les deux morts de Jean Jaurès, Antoine Perraud, Médiapart, 29.07.2014
http://www.mediapart.fr/dossier/france/les-deux-morts-de-jean-jaures
http://democratie-reelle-nimes.over-blog.com/article-comment-jaures-fut-assassine-par-deux-fois-1-3-124204523.html
http://democratie-reelle-nimes.over-blog.com/article-comment-jaures-fut-assassine-par-deux-fois-2-3-124225048.html
http://democratie-reelle-nimes.over-blog.com/article-comment-jaures-fut-assassine-par-deux-fois-3-3-124232280.html

Egalement : Jacqueline Lalouette, Pourquoi Raoul Villain fut acquitté, L’Histoire, n° 397
http://www.histoire.presse.fr/dossiers/jaures/pourquoi-raoul-villain-fut-acquitte-01-03-2014-85965

Charles Silvestre, Le deuxième assassinat de Jean Jaurès. Le procès de l’assassin de Jaurès, Éditions Pagala, 2013.
http://www.humanite.fr/17_03_2011-pourquoi-raoul-villain-t-il-été-acquitté ?
http://www.jaures.eu/ressources/sur_jaures/pourquoi-raoul-villain-lassassin-de-jaures-a-t-il-ete-acquitte/


Antoine Perraud, extraits
La première mort, c'est le 31 juillet 1914, au café du Croissant, rue Montmartre.
« Jaurès est mort de la haine qu'il suscitait chez les jusqu'au-boutistes enragés... En 1914, La Sociale écrit : « S'il y a un chef en France qui soit un homme, M. Jaurès sera "collé au mur", en même temps que les affiches de mobilisation. Sinon, les Français auront l'ennemi devant eux et la trahison dans le dos ».

La seconde, c'est le procès de son assassin (25-29 mars 1919)
« Tout est piteux chez Raoul Villain » (l’assassin).

« Comment sauver pareil client ? L'un des deux avocats de Raoul Villain, Me Henri Géraud, l'une des plus somptueuses barbes de cette IIIe République pileuse à souhait, atteint au prodige dans sa plaidoirie, qui commence ainsi : C'est l'heure où la défense implore… Il s'agit d'implorer la pitié pour un criminel, que la magie du verbe présente telle une victime. Voire un persécuté attirant sur lui la compassion ». Il est comparé à Jeanne d'Arc dont le Vatican annonce la sanctification

Pour l’avocat de l’assassin, « Ne plaignez pas (Jaurès) »
« Me Géraud, labourant le vieux fond chrétien des douze jurés qui boivent ses paroles, réalise un salto arrière oratoire. Citant quelque sainte écriture (" Ne le plaignez pas, car il n'est pas mort comme un lâche "), l'avocat escamote alors Jean Jaurès (dont le fils était tombé au "champ d'honneur"), avec une virtuosité vipérine : « Ne le plaignez pas, puisque cet apôtre du verbe, qui avait parlé toute sa vie, qui avait trop parlé peut-être, dont on avait mal interprété les paroles, a été foudroyé au moment où il prononçait une phrase inachevée, laissant à ses disciples qui suivront son exemple et qui essaieront d'égaler son talent, de reprendre le dernier testament, la dernière pensée… Ne le plaignez pas, car il n'a pas connu nos angoisses, ne le plaignez pas, car il n'a pas connu la douleur de perdre son fils, ne le plaignez pas car il n'a pas vu sombrer le rêve de ses illusions, de sa crédulité peut-être. Ne le plaignez pas, mais surtout ne le vengez pas !... »

Les socialistes pro-guerre métamorphosent Jaurès en « commandeur de la défense nationale ».
« Au moment de plaider, Joseph Paul-Boncour, l'avocat de la partie civile, enfonce une dernière fois le clou : « Parce qu'il avait été attaqué dans son patriotisme, il était de notre devoir de restituer sa figure nationale ». N'eût-il pas été plus judicieux de restituer le combat de Jaurès contre les chantres du carnage ? N'eût-il pas été plus approprié de contester toute légitimation de la guerre chez ceux qui se drapaient dans les plis sanglants de la victoire ? »

« La partie civile s'enfonce dans la nasse cocardière, avec l'espoir d'acclimater son grand homme au fond de l'air, bleu horizon, du moment. Fallacieusement et illusoirement. La mauvaise foi de la droite française attendait ce reniement pour expliquer que si Jaurès déclenchait tant de justifications contradictoires, son assassin n'était pas blâmable : son geste relevait  d'une légitime erreur de perspective !  C'est très exactement le sens de la prose laborieuse mais scélérate de L'Action française, le 30 mars 1919 »


Dans les discours de Jaurès :
21 janvier 1914 - obsèques de Francis de Pressensé - L'Humanité
« Je demande à tous ceux qui prennent au sérieux la vie, si brève même pour eux, qui nous est donnée à tous, je leur demande : Qu’allez- vous faire de vos vingt ans ? Qu’allez-vous faire de vos cœurs ? Qu’allez-vous faire de vos cerveaux ? »
http://www.jaures.eu/ressources/de_jaures/la-jeunesse-poussee-vers-la-guerre-1914/
http://www.jean-jaures.org/content/download/18737/185203/version/1/file/Note-1-Jaures2014.pdf
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/cb327877302/date (l'exemplaire manque)

29 juillet 1914 - Jaurès, discours de Bruxelles :
« Voulez-vous que je vous dise la différence entre la classe ouvrière et la classe bourgeoise? C’est que la classe ouvrière hait la guerre collectivement, mais ne la craint pas individuellement, tandis que les capitalistes, collectivement, célèbrent la guerre, mais la craignent individuellement. (Acclamations) C’est pourquoi, quand les bourgeois chauvins ont rendu l’orage menaçant, ils prennent peur et demandent si les socialistes ne vont pas agir pour l’empêcher. (Rires et applaudissements) »

« Mais pour les maîtres absolus, le terrain est miné. Si dans l’entraînement mécanique et dans l’ivresse des premiers combats, ils réussissent à entraîner les masses, à mesure que les horreurs de la guerre se développeraient, à mesure que le typhus achèverait l’oeuvre des obus, à mesure que la mort et la misère frapperaient, les hommes dégrisés se tourneraient vers les dirigeants allemands, français, russes, italiens, et leur demanderaient: quelle raison nous donnez-vous de tous ces cadavres? Et alors, la Révolution déchaînée leur dirait: « Va-t-en, et demande pardon à Dieu et aux hommes! » (Acclamations) »
http://dormirajamais.org/jaures-1/
http://www.ps.be/Pagetype1/Actus/News/29-juillet-1914-dernier-discours-de-Jean-Jaures-a.aspx

24 novembre 1912 - Jaurès, discours de Bâle
http://dormirajamais.org/jaures/

Autres textes et discours de Jaurès :
http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/07/23/30296993.html


Anatole France : « On croit mourir pour la patrie ; on meurt pour des industriels »
« Le 18 juillet 1922, L'Humanité rachète les palinodies socialistes du procès de mars 1919, en publiant une lettre magnifique de lucidité signée du vieil Anatole France :  « Ceux qui moururent dans cette guerre ne surent pas pourquoi ils mouraient. Il en est de même dans toutes les guerres. Mais non pas au même degré. Ceux qui tombèrent à Jemmapes ne se trompaient pas à ce point sur la cause à laquelle ils se dévouaient. Cette fois, l'ignorance des victimes est tragique. On croit mourir pour la patrie ; on meurt pour des industriels ».
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4004637/f1.zoom
https://archive.org/details/lepassdelaguerr00richgoog

L'authentique penseur et militant socialiste sera symboliquement assassiné une troisième fois
ce 8 novembre 2014 à Paris affirme Antoine Perraud.


deux rappels :
http://clioweb.free.fr/jaures/jaures.htm
http://clioweb.canalblog.com/tag/jaures

.
.
.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


31 juillet 2014

Jaurès les énerve encore

 

Encore Jaurès… titre Jean-Luc Porquet, dans Le Canard enchaîné 30.07.2014

Il cite un discours de Jaurès à la Chambre des députés, le 7 mars 1895 :

  « Toujours votre société violente et chaotique, même quand elle veut la paix, même quand elle est à l’état d’apparent repos, porte en elle la guerre, comme la nuée dormante porte l’orage. Messieurs, il n’y a qu’un moyen d’abolir enfin la guerre entre les peuples, c’est d’abolir la guerre entre les individus, c’est d’abolir la guerre économique, le désordre de la société présente, c’est de substituer à la lutte universelle pour la vie, qui aboutit à la lutte universelle sur les champs de bataille, un régime de concorde sociale et d’unité ».

« Tant que, dans chaque nation, une classe restreinte d’hommes possédera les grands moyens de production et d’échange, tant qu’elle possédera ainsi et gouvernera les autres hommes, tant que cette classe pourra imposer aux sociétés qu’elle domine sa propre loi, qui est la concurrence illimitée, la lutte incessante pour la vie, le combat quotidien pour la fortune et pour le pouvoir ; tant que cette classe privilégiée, pour se préserver contre tous les sursauts possibles de la masse, s’appuiera ou sur les grandes dynasties militaires ou sur certaines armées de métier des républiques oligarchiques ; tant que le césarisme pourra profiter de cette rivalité profonde des classes pour les duper et les dominer l’une par l’autre, écrasant au moyen du peuple aigri les libertés parlementaires de la bourgeoisie, écrasant ensuite, au moyen de la bourgeoisie gorgée d’affaires, le réveil républicain du peuple ; tant que cela sera, toujours cette guerre politique, économique et sociale des classes entre elles, des individus entre eux, dans chaque nation, suscitera les guerres armées entre les peuples. C’est de la division profonde des classes et des intérêts dans chaque pays que sortent les conflits entre les nations ». [...]
http://www.jaures.eu/ressources/de_jaures/le-capitalisme-porte-en-lui-la-guerre-1895/


La droite (Guaino) et un candidat d'extrême droite ont tenté de récupérer la notoriété de Jaurès. La presse nationaliste d'avant 1914 a violemment combattu le dirigeant socialiste. Son héritière d'aujourd'hui n’est pas avare en coups de pied de l’âne.

En 2009, un chroniqueur du Figaro livres écrit : « Le 31 juillet, Jaurès est assassiné par un déséquilibré, sans doute intoxiqué par l'atmosphère du moment, mais sans lien, contrairement à la légende, avec la droite nationaliste » (sic).
Dans Le Figaro Magazine du 21.02.2014, Sevillia copie Rioux : Jaurès ? « son incurable optimisme et son culte naïf des Lumières - la raison, le progrès, la fraternité universelle - font aussi de lui un homme qui, vivant largement dans ses rêves, peine à appréhender le réel ».
Et Zemmour, qui agit sans doute beaucoup,  ajoute le 19.06.2014 : « son assassinat a donné un sens à sa vie, qui fut celle d'un homme qui parle mais n'agit pas ».

« Et voilà pourquoi, même si la droite s’échine à le récupérer, au fond elle l’abhorre » écrit Jean-Luc Porquet qui conclut :
« La preuve que Jaurès n'est pas tout à fait mort, c'est qu'il les énerve encore ».

.

Posté par clioweb à 07:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 juillet 2014

Jaurès, Textes sur le Web

 
- La Société d'études jaurésiennes : Discours, articles, études, colloques...
http://www.jaures.info/

- Textes de Jaurès sur Wikisource :
http://fr.wikisource.org/wiki/Jean_Jaurès

Histoire socialiste de la France contemporaine
Histoire socialiste de la Révolution française (posthume, 1924)
Les Preuves (1898)
Pour la laïque (1892)
Discours à la jeunesse (1892)
Patriotisme et internationalisme (1895)
Images : http://commons.wikimedia.org/wiki/Jean_Jaurès

Jaurès, discours à la jeunesse, Albi, 31 juillet 1903
http://clioweb.free.fr/jaures/jaures-jeunesse-1903.pdf



- Classiques des Sciences Sociales
Jean Jaurès, “République et socialisme” (1893).
Jean Jaurès, Discours parlementaires. Recueillis et annotés par Edmond Claris.
http://classiques.uqac.ca/classiques/jaures_jean/jaures_jean.html


- Rallumer tous les soleils - Jaurès ou la nécessité du combat -
textes et discours de Jaurès : http://www.jaures.eu/category/ressources/de_jaures/
(une liste des textes et discours : http://clioweb.canalblog.com/archives/2014/07/23/30296993.html )


- L'édition des Œuvres de Jean Jaurès,
présentation par la société des études jaurésiennes
http://www.jaures.info

- Jaurès, Articles, discours, conférences indexés par Gallica


- La laïcité selon Jean Jaurès
Discours de Castres, 30 juillet 1904, L’Humanité 2 Août 1904
http://clioweb.free.fr/jaures/jjlaicite.htm


- Jaurès, Combattre la guerre , comprendre la guerre
http://www.jean-jaures.org/Publications/Essais/Jean-Jaures.-Combattre-la-guerre-comprendre-la-guerre

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 mars 2014

1914 : l'Internationale face à la guerre

 

1914, l’Internationale et les internationalismes face à la guerre
les hommes, les structures, les internationales, les barrières, retour aux idées de l'AIT ?

Colloque international organisé par la Société d'études jaurésiennes
Paris, salle des ventes du crédit municipal, 24 et 25 mars 2014

14-internationale

Page Actualités jaurésiennes :
http://www.jaures.info/news/index.php

contact : jeanjaures2014@gmail.com


Egalement à lire ou à écouter :

Jean Jaurès et la Guerre sur France Inter le 3 mars 2014 02/03/2014
http://www.franceinter.fr/emission-la-marche-de-l-histoire-jean-jaures-et-la-guerre

colloque 12 avril à Toulouse : Jaurès , Clemenceau, deux voix ( voies) vers la République 19/02/2014
http://www.jaures.info/news/index.php?val=182_colloque+12+avril+toulouse+jaures+clemenceau+deux+voix+voies+vers+republique
Les cafés Jaurès : http://www.amisdejaures-toulouse.org/

Entretien avec Vincent Duclert 19/02/2014 sur le parcours et l’héritage de Jaurès
http://www.nonfiction.fr/article-6919-la_republique_et_lheritage_de_jaures_entretien_avec_vincent_duclert.htm

Les défenseurs de la paix 1899-1917 : approches actuelles, nouveaux regards - colloque
http://www.jaures.info/news/index.php?val=169

A télécharger : Jean Jaurès. Combattre la guerre, comprendre la guerre 16/10/2013
http://www.jean-jaures.org/content/download/18234/179292/version/1/file/Duclert_Jaures.pdf

.

Posté par clioweb à 07:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

24 novembre 2013

RHC 3 : Guerre et Paix

 

rhc3

Rencontres d’Histoire critique 2013 : « Guerre et paix »
http://chrhc.revues.org/3144


Vendredi 29 novembre 2013 - 20h30 • Débat :
La guerre dure longtemps : Regards sur la Palestine et l’Algérie
Avec Alain Gresh, directeur-adjoint du Monde Diplomatique, et Daho Djerbal, professeur à l’université d’Alger-Bouzareah
Débat animé par Didier Monciaud.

Samedi 30 novembre 2013 - 10 h 15 - 12 h 15 :
Lutter pour la paix
Atelier 1
Les refus de la guerre : grèves ouvrières, mutineries, luttes de l’Internationale communiste.
Marie-Claude Albert, Gilles Manceron et Serge Wolikow
Atelier 2
Les Résistances en Europe pendant la seconde guerre mondiale : Italie, Allemagne, Grèce et France.
Roberto Colozza, Sonia Combe, Joëlle Fontaine et Cécile Vast
Atelier 3
La fabrique de la paix : secret des négociations, tractations des élites, diplomatie ouverte.
Marc Belissa, Annie-Lacroix-Riz et Ghislaine Stouder

Samedi 30 novembre 2013 - 14 heures -16 heures :
Présence de la paix dans la guerre
Atelier 4
Les pacifismes : luttes des progressistes égyptiens, des femmes, des enseignants français.
Jacques Girault, Didier Monciaud et Isabelle Vahé.
Atelier 5
Les coûts des guerres : destructions, violences, traumatismes, de la guerre d’Algérie aux guerres contemporaines.
Catherine Coquery-Vidrovitch, Sylvie Thénault et Bénédicte Tratnjnek.
Atelier 6
Les mémoires des guerres : guerres mondiales, guerres civiles, guerres d’indépendance.
Laurent Colantonio, Dimitris Kousouris et Alain Ruscio
15 heures : Contes du Vietnam
par Isabelle Genlis Médiathèque Robert-Doisneau (entrée libre sur inscription).
16 h 30 : Conférence-débat
La Commune : Mémoires de la guerre civile en France.
Eric Fournier, débat animé par Sylvie Aprile, historienne, spécialiste du XIXe siècle


.

 

Posté par clioweb à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


04 novembre 2013

Blois 2013 en audios



Tables rondes et conférences de Blois 2013 en audio
http://www.rdv-histoire.com/-2013-en-ecoute-.html


notamment :
Les défis de l’historien au XXIe siècle
avec Christophe Granger, Jean-François Sirinelli

L’histoire a-t-elle un avenir ?
avec François Hartog

Histoire, quels usages publics ?
Le CVUH invite les auteurs des historiens de garde
avec William Blanc, Maria Carmen Rodriguez, Aurore Chéry, Charles Heimberg, Anne Jollet, Christophe Naudin


Faire la paix ? Construire la paix ? Une paix impossible ?
Maurice Sartre avec Patrice Brun, Dominique Barthélémy, Henry Laurens, Kora Andrieu, Elie Barnavi
(quel type de conflit ? une guerre conventionnelle entre états ? Une guerre interne ? Une guerre asymétrique ?)
http://www.rdv-histoire.com/IMG/mp3/12-10_-_16h_a_17h30_-_faire_la_paix.mp3

Enseigner la guerre
Olivier Chaline, Olivier Forcade, Tristan Lecoq

La guerre peut-elle avoir un visage de femme ?
de Colette Beaune

La guerre dure longtemps. Le pacifisme à l’épreuve des conflits au XXe sie?cle
avec Jérôme Lamy, Gilles Manceron, Chloé Maurel, Didier Monciaud, Emmanuel Naquet, Isabelle Vahe

Des parcours engagés et militants dans la guerre, XVIIIe, XIXe, XXe siècles
avec Alice Cardoso, Quentin Deluermoz, Virginie Martin, Alexis Sempé, Véronique Servat

La Résistance française (40-44) au croisement de l’histoire et de la mémoire
de Pierre Laborie

et
Publier l’histoire : l’avenir numérique
proposée par le CNL et la revue CAIRN avec Yannick Dehée, Monique Labrune, Alexis Lacroix, Pierre Nora, François Rouyer-Gayette, JB de Vathaire

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

24 octobre 2013

Blois 2013 : les vidéos en ligne

.

Blois 2013 : les tables rondes de la Halle aux Grains ont été filmées, comme celles des années précédentes.
Elles sont visibles sur le site Canal C2, sans besoin de perdre son temps dans une très longue file d'attente.
http://www.canalc2.tv/video.asp?idEvenement=718

- Enseigner la guerre
- La Grande Guerre face à sa commémoration
- La Guerre juste existe elle ?
- Peut on faire la guerre au terrorisme ?
- Le Mali les enjeux d’une guerre
- Ou va la Syrie ?
- 2012 – 2013 une année vue par les historiens

Les enregistrements audio des autres tables rondes devraient suivre en novembre.

.

blois2013-queue

.

.

Posté par clioweb à 07:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

16 octobre 2013

Guerre et affrontement historiographique

 

De la guerre comme affrontement historiographique
Blois 2013 - Jeudi 17h30 à 19h - Salle Kléber Loustau, Conseil général

Table ronde avec Damien Baladin, Mission du Centenaire de la GG,
André Loez, professeur en classes préparatoires à Paris, membre du CRID 14-18,
Nicolas Mariot, chargé de recherches, CNRS,
Hervé Mazurel, maître de conférences à l’université de Bourgogne,
Emmanuel Saint-Fuscien, maître de conférences, EHESS.

La table ronde du jeudi est en ligne en vidéo (1h27 mn)
http://www.youtube.com/watch?v=23B5YSdux6c


Au-delà de la controverse caricaturale contrainte/consentement, il s’agira ici de discuter des véritables enjeux historiographiques
et épistémologiques qui animent la recherche sur la PGM et sur le phénomène guerrier en général.
   
André Loez a publié notamment
14-18. Les refus de la guerre: Une histoire des mutins  2010
Les 100 mots de la Grande Guerre 2013)

La grande guerre - Carnet du centenaire de André Loez (avec Nicolas Offenstadt) - 2013
14-18 Vivre et mourir dans les tranchées de Rémy Cazals et André Loez 2012
 Obéir/désobéir : Les Mutineries de 1917 en perspective de André Loez et Nicolas Mariot 2008

Hervé Mazurel a publié Vertiges de la guerre. Byron, les philhellènes et le mirage grec

.

Posté par clioweb à 07:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 octobre 2013

Blois 2013 : photos

 

Quelques photos prises le dimanche

bl-cente

 

bl-dessina

 

bl-jollet

 

bl-queue4

bl-def

 

bl-paix-g

bl-plann


.

Posté par clioweb à 16:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 octobre 2013

Blois 2013 : guerre ... et paix

 

bl-paix

Blois 2013 - thème des RVH : La guerre, la guerre ...

bl-beaune

Colette Beaune, La guerre peut-elle avoir un visage de femme ?

bl-elaur

Emmanuel Laurentin, La Fabrique de l'histoire

bl-lindeperg

Sylvie Lindeperg : Westerbork et Terezin
décryptage des images de la propagande nazie
(Gemmeker, le commandant de Westerbork est à droite)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_de_concentration_de_Theresienstadt
https://en.wikipedia.org/wiki/Theresienstadt_concentration_camp
https://en.wikipedia.org/wiki/Kurt_Gerron

https://en.wikipedia.org/wiki/Westerbork_transit_camp
http://clioweb.canalblog.com/tag/westerbork

http://en.wikipedia.org/wiki/Etty_Hillesum
http://www.holocaust-lestweforget.com/albert-konrad-gemmeker.html


;;;bl-num1

Quelle place pour le numérique dans la recherche sur les archives
(Anna Bohn, Frédéric Clavert, Maud Medves, Frédérique Joanic-Seta, Nicole Duforunaud)

bl-num2

Quelle place pour le numérique ...


.

 

Posté par clioweb à 15:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,