07 juin 2012

Bernard Dargols, un GI à Omaha

 

dargols


Le soir du 6 juin 2012, le Mémorial de Caen accueillait Bernard Dargols. Son témoignage est au coeur de l'ouvrage un GI français à Omaha Beach écrit par sa petite-fille, la journaliste Caroline Jolivet (Nouvel Obs) - ed Ouest-France

En 1939, quand la guerre éclate, ce fils d'un importateur de machines à coudre industrielles effectuait un stage chez les fabricants aux USA . La France est vaincue par les nazis. Sa famille est menacée par les lois antisémites de Vichy. En 1941, à 21 ans, il s’engage dans l’armée américaine, intègre le Military Intelligence Service (les Ritchie boys) et devient citoyen américain.
En 1943, sa division est envoyée au Pays de Galles. Il débarque le 8 juin 1944 sur la plage d’Omaha, il sert d'éclaireur pour l'armée et prend contact avec les paysans normands. Par la suite, il est envoyé à Brest, puis à Paris, dans les Ardennes et à Chalons sur Marne. Il devient membre du CIC, le service du contre-espionnage américain, avant d'être démobilisé en 1946.

dargols2

source : http://saintlaurentsurmer.free.fr/IMG/pdf/dargols.pdf


- Gilles Badufle a publié en 2004 de larges extraits de ce témoignage :
« Bernard Dargols, jeune français en stage aux USA, s'engage à 23 ans comme Gi et débarque à Omaha Beach le 8 juin 1944. Aujourd'hui, âgé de 83 ans et résidant en France, il revient chaque année à St Laurent/ Mer pour se recueillir et rencontrer les habitants; il a accepté de nous livrer, en exclusivité, son témoignage, en espérant que nous en ferons bon usage en faveur des élèves et de la paix ».
http://6juin.omaha.free.fr/amer-normand/dargols/bdargols.htm

cf l'épisode de la photo mise en scène par le Signal Corps et publiée dans les journaux US le 1er juillet 1944 :

cerisy-fermiere-1944

Marie-Jeanne Brossard, la fille d'un fermier, pose en sabots avec deux sceaux qu'un GI remplit d'eau filtrée.
Aux Etats-Unis, Françoise la fiancée de Bernard reçoit ainsi des nouvelles de lui ...


- Bernard Dargols, GI à Omaha Beach - http://www.omaha1944.com/
« Pour que l’on ne puisse jamais dire que le débarquement n’a jamais eu lieu, Bernard Dargols a raconté son expérience à travers 24 vidéos thématiques et un livre qui sortira en 2012 ».
dont 3 extraits en ligne du DVD "Daddy's D-Day, 1h40 :
"Derniers préparatifs avant le débarquement"
"D-Day : Le départ"
"Les moments de répits"

dargols4

au Mémorial, Emmanuel Thiebot, Caroline Jolivet, Bernard Dargols


En juin 2012, Gaétan Mathieu lui consacre un long article et 5 photos à lire et à voir sur le site France-Amérique.
BFMTV lui a consacré .. 8 secondes !!


« Devoir de transmettre » ?
La formule utilisée par Ouest-France est suscitée par un propos de Bernard Dargols : « J'aime beaucoup aller devant les classes. Quand j'étais gamin, j'ai appris le rôle des taxis de la Marne dans la Guerre de 14. Mais j'aurais tellement mieux compris en rencontrant un Poilu... ».
Le cliché est trop fréquent dans la presse, qui feint d'ignorer le travail des historiens de métier. Comme si l'histoire ne pouvait être écrite et enseignée que par des acteurs et des témoins vivants !
http://www.ouest-france.fr/8-juin-1944-le-GI-francais-debarque-a-Omaha 


- Pas de guerre d'anéantissement dans ce récit,
mais un travail appliqué dans le renseignement au service de l'armée US et une conviction : « J’ai servi dans la section de l’armée où j’ai été le plus utile ». BD souligne aussi son intérêt pour l'anglais et les maths au lycée.

- Il sait prendre ses distance à l'égard du militarisme : il moque l'usage des mots intelligencegénie par l'armée.

- Il connaît aussi les journalistes : l'un d'eux insistait pour le voir en tueurs d'Allemands. Lui raconte simplement son unique prisonnier, fait à Brest.

« On ne fait pas assez appel à moi dans les classes... ». Si le programme de première laisse encore de la place pour l'étude de la 2 GM, notamment aux collègues parisiens, n'hésitez pas à solliciter Bernard Dargols.

dargols3

Bernard Dargols, Mémorial de Caen, 6 juin 2012.


.

Posté par clioweb à 08:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,