01 octobre 2010

GB : 170 000 bacheliers privés de Fac

Grande-Bretagne : 170 000 bacheliers sans fac à la rentrée
Elisabeth Blanchet pour Rue 89

« Le taux de réussite au A-Level - l'équivalent du baccalauréat - a pulvérisé les records cette année et atteint 97,6 %. Mais sur les 674 000 demandes d'inscription en premier cycle universitaire, un quart d'entre elles ne seront pas satisfaites ».

En Grande-Bretagne, « Le taux de réussite au A-Level  (l'équivalent du baccalauréat) a pulvérisé  les records cette année et atteint 97,6 % ».

« Mais sur les 674 000 demandes d'inscription  en 1er cycle universitaire,  un quart d'entre elles ne seront pas satisfaites ».

« Les places sont de plus en plus rares et chères : depuis l'arrivée de Tony Blair en 1997, l'université est devenue payante. De 1 270 euros en 2001, les frais de scolarité annuels sont passés à 3 895 euros depuis la rentrée universitaire 2009 et beaucoup prédisent qu'ils vont de nouveau augmenter dès 2011 ».

« La perspective de commencer sa vie active endetté d'environ 30 000 euros freine de plus en plus de jeunes. Ils préfèrent …l'entrée directe dans la vie active… »

A ce tarif, en France, à condition de réussir rapidement le concours de prof, obtenir un master coûterait au moins 20 000 euros,  sans compter le coût de la suppression  de la formation professionnelle initiale publique (voir les tarifs pratiqués par les officines privées à destination des futurs profs inquiets).  Commencer sa carrière par un tel endettement durable,  c'est sans doute ce que certains milieux appellent « investir dans l'Education » ?

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,