27 juillet 2010

La Table Claudienne (suite)

table2
source : Musée Gallo-Romain - Lyon

Le texte latin de ce détail sur le site du MGR :
(Galliae Nar) bonensis uenisti.
Tot ecce insignes iuuenes, quot intueor, non magis sunt paenitendi
senatores, quam paenitet Persicum, nobilissimum uirum,
amicum meum, inter imagines maiorum suo rum Allobrogici
nomen legere. Quod si haec ita esse consentitis, quid ultra
desideraris, quam ut uobis digito demonstrem solum ipsum ultra fines
prouinciae Narbonensis iam uobis senatores mittere, quando
ex Luguduno habere nos nostri ordinis uiros non paenitet ?
Timide quidem, p[atres] c[onscripti] egressus adsuetos familiaresque uobis
prouinciarum terminos sum ; sed destricte iam Comatae Galliae causa agenda est.

une traduction de l'extrait :
...confins de la Gaule Narbonnaise.
Tous ces distingués jeunes hommes que voici devant mes yeux, nous n'avons pas plus à regretter qu'ils soient sénateurs que nous ne regrettons que mon ami Persicus, de très ancienne noblesse, lise parmi ses portraits d'ancêtres le nom d'Allobrogique. Et si vous êtes d'accord avec moi qu'il en est ainsi, que désirez-vous en outre, sinon que je vous montre du doigt que le sol lui-même au delà des confins de la province Narbonnaise vous envoie déjà des sénateurs, puisque de Lyon nous ne regrettons pas d'avoir des hommes de notre ordre. Timidement certes, pères conscrits, j'ai dépassé les bornes provinciales qui vous sont accoutumées et familières ; mais ouvertement, à présent, il faut plaider la cause de la Gaule Chevelue.

.
Après une première prospection le 20 avril dernier, (dans Google taper "clioweb claudienne")

2 prolongements :
http://clioweb.free.fr/dossiers/ancienne/tableclaudienne.htm

. un fichier en pdf
avec texte latin et traduction par Philippe Fabia (source : site académique Lettres Lyon)

. une page évolutive en html pour faire un point des sources disponibles en ce moment :
La Table, ses transcriptions, ses traductions,
La version du discours donnée par Tacite (texte latin et traduction).

A ce jour, il existe une vidéo intéressante, mais il manque sur le web une reproduction d'ensemble de bonne qualité graphique.
Néanmoins consulter cette adresse temporaire

Dans les 2 cas, le détour par Internet archive est essentiel pour contourner les liens brisés. Internet Archive a ainsi permis de rétablir dans Wikipedia en anglais un lien vers les latinistes de l'Ohio state university (thanks to Haploidavey for the help with http://en.wikipedia.org/wiki/Lyon_Tablet
.
Une observation, pour souligner l'écart entre les supports scolaires et l'érudition :
dans un manuel de seconde récent, l'extrait de Tacite tient en 600 caractères, pour une source d'environ 6000 caractères. Par contre, sur le web, il n'y aucune contrainte de longueur, ce qui permet à un professeur de mettre en contexte un extrait ou de comparer deux traductions.

Au-delà de la longueur, la version du texte utilisée en classe fait parfois aussi débat chez nos collègues de Lettres. (cf le grain à moudre du 13 mars 2009 : "Faut-il traduire Montaigne en VF et lire Victor Hugo en abrégé ?")
http://clioweb.free.fr/dossiers/ecrivains/montaigne.htm
Montaigne, Des cannibales
http://lettres.ac-aix-marseille.fr/lycee/montaigne/montaigne.html
Montaigne sur l'éducation
« On ne cesse de criailler à nos oreilles, comme qui verserait dans un entonnoir, et notre charge [tâche] ce n'est que redire ce qu'on nous
a dit ». http://www.ralentirtravaux.com/lettres/

Une difficulté équivalente concerne l'histoire de l'art : il est courant de se lamenter de l'ignorance du catéchisme catholique ; la lacune est encore plus grande sur les éléments de la mythologie gréco-romaine utilisés par les peintres de la Renaissance.

http://clioweb.canalblog.com/tag/tableclaudienne 

Posté par clioweb à 08:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


20 avril 2010

Table Claudienne

 « La Table claudienne reproduit dans le bronze un discours que l’empereur Claude, né à Lyon, prononça en l’an 48 devant le Sénat de Rome. Les notables des Trois Gaules réclamant des droits égaux à ceux des citoyens romains, Claude intervint en leur faveur devant l’aristocratie romaine jalouse de ses privilèges.. La Table a été découverte en 1528, sur les pentes de la colline de la Croix-Rousse, ce qui constitue un argument fort pour localiser le sanctuaire dans ce secteur. On imagine en effet que le discours prononcé par Claude en faveur des Gaulois avait été affiché là où se réunissait l’assemblée fédérale » - MGR .
La Table Claudienne, une page html sur le site Clioweb

tableclaudienne

source : Musées Gallo-Romains - Lyon Fourvière

table2

La Table Claudienne, détail - source : Musées Gallo-Romains

« Retrouvés à Lyon dans le quartier de la Croix-Rousse en 1528, les deux morceaux conservés faisaient partie d'une plaque de bronze originellement brisée en quatre morceaux. La table est une plaque de bronze de 193 cm de large, de 139 cm de haut pour ce qui subsiste, épaisse de 8 mm. Le texte est gravé en deux colonnes, une sur chaque fragment, d’une quarantaine de lignes. Il manque les premières lignes du titre et du début du texte, et le haut de la seconde colonne ». (Wikipedia)
.

Le texte latin, les traductions (Philippe Fabia), la version de Tacite (latin, traduction) dans les Annales XI - 23-24,
les commentaires en français ou en anglais dans une page au format html :
http://clioweb.free.fr/dossiers/ancienne/tableclaudienne.htm

Posté par clioweb à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,