27 juillet 2018

Rencontres déconnomiques 2018 vidéos

 

deconnomiques2018


Rencontres déconnomiques 2018

La monnaie dans tous ses états

Vidéos en ligne
http://www.youtube.com/channel/UCd2sODjpk-z-QDj8_j42oKg


Jean-Louis Odekerken - La création monétaire ou le mystère de la monnaie
31:17

Thomas Lagoarde-Segot : "Finance et soutenabilité : de l'idéologie à l'utopie"
41:31

David Cayla - Comment l'euro et le marché unique détruisent l'Europe
http://www.youtube.com/watch?v=4DDiJU82wy8

Coralie Delaume - Comment l'euro et le marché unique détruisent l'Europe
30 :
http://www.youtube.com/watch?v=tSh9Qc7RZRo&t=21s

Eric Toussaint - Le système dette. Histoire des dettes souveraines et de leur répudiation
31:59

Olivier Bonfond - Il faut tuer TINA. Les alternatives existent, les victoires possibles
31:14
http://www.youtube.com/watch?v=EYnI7AmlZTQ


Thomas Guénolé - L'antisocial va-t-il détruire le modèle social français ?
http://www.youtube.com/watch?v=oRGrEeaFQVA&t=20s

Patrick Saurin - Emprunts toxiques : escroquerie bancaire, complicité politiques et judiciaires
41:12


René Teboul - retour sur la dette publique et ses conséquences
http://www.youtube.com/watch?v=6YFZMj3ySi0

Christian Cauvin - Le carcan de l'euro
48:57

Virginie Monvoisin - Les nouvelles monnaies entre réappropriation des outils monétaires
et contestations des institutions financières

Jean-François Ponsot - La monnaie, un enjeu politique
42:28

Liêm Hoang Ngoc - Tout ce que vous avez voulu savoir sur la monnaie...
38 : 03
http://www.youtube.com/watch?v=f4r02W64ObI

Fabrice Aubert - La financiarisation de la société : une approche marxiste
26 : 58
http://www.youtube.com/watch?v=7hIvR75PmRw

 

Thomas Guénolé - Les médias mainstream font-ils de la propagande antisociale ? (1/2)
http://www.youtube.com/watch?v=r2EVrCqWUSw

Thomas Guénolé - Les médias mainstream font-ils de la propagande antisociale ? (2/2)
http://www.youtube.com/watch?v=7P2Y-MXbm3M

 
..

Posté par clioweb à 07:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


09 mai 2018

9 mai : journée de l'Europe

 

Journée de l'Europe, 9 mai 2018
http://europa.eu/european-union/about-eu/symbols/europe-day_fr


9 mai 1950 : déclaration Robert Schuman

http://www.robert-schuman.eu/fr/declaration-du-9-mai-1950

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9claration_du_9_mai_1950

« L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble :
elle se fera par des réalisations concrètes, créant d'abord une solidarité de fait ».
« Le Gouvernement français propose de placer l'ensemble
de la production franco-allemande du charbon et d'acier sous une Haute Autorité commune »


9 mai, journée de l'Europe
page de 2011 actualisée... en 2017
http://www.education.gouv.fr/cid56000/9-mai-journee-de-l-europe.html

 

.

Posté par clioweb à 07:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 mars 2018

1849 : Les EU d'Europe - Victor Hugo

 

Victor Hugo
Discours d'ouverture du Congrès de la Paix
Paris 21 août 1849

Wikisource
http://fr.wikisource.org/wiki/Discours_sur_les_Etats-Unis_d'Europe_au_congrès_international_de_la_paix_en_1849_à_Paris

 

extraits :

« Messieurs, la paix vient de durer trente-deux ans, et en trente-deux ans la somme monstrueuse de cent vingt-huit milliards a été dépensée pendant la paix pour la guerre ! » (Sensation.)

« Supposez que les peuples d’Europe, au lieu de se défier les uns des autres, de se jalouser, de se haïr, se fussent aimés ; supposez qu’ils se fussent dit qu’avant même d’être français, ou anglais, ou allemands, on est homme, et que, si les nations sont des patries, l’humanité est une famille ».


« Et maintenant, cette somme de cent vingt-huit milliards, si follement et si vainement dépensée par la défiance, faites-la dépenser par la confiance ! ces cent vingt-huit milliards donnés à la haine, donnez-les à l’harmonie ! ces cent vingt-huit milliards donnés à la guerre, donnez-les à la paix ! (applaudissements)

Donnez-les au travail, à l’intelligence, à l’industrie, au commerce, à la navigation, à l’agriculture, aux sciences, aux arts, et représentez-vous le résultat. Si, depuis trente-deux ans, cette gigantesque somme de cent vingt-huit milliards avait été dépensée de cette façon, l’Amérique, de son côté, aidant l’Europe, savez-vous ce qui serait arrivé ? La face du monde serait changée ! les isthmes seraient coupés, les fleuves creusés, les montagnes percées, les chemins de fer couvriraient les deux continents, la marine marchande du globe aurait centuplé, et il n’y aurait plus nulle part ni landes ni jachères, ni marais ; on bâtirait des villes là où il n’y a encore que des solitudes ; on creuserait des ports là où il n’y a encore que des écueils ; l’Asie serait rendue à la civilisation, l’Afrique serait rendue à l’homme ; la richesse jaillirait de toutes parts de toutes les veines du globe sous le travail de tous les hommes, et la misère s’évanouirait ! »

« Et savez-vous ce qui s’évanouirait avec la misère ? Les révolutions. (Bravos prolongés.)

Oui, la face du monde serait changée ! Au lieu de se déchirer entre soi, on se répandrait pacifiquement sur l’univers ! Au lieu de faire des révolutions, on ferait des colonies ! Au lieu d’apporter la barbarie à la civilisation, on apporterait la civilisation à la barbarie ! (sic) »

 

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 octobre 2017

Quelle Europe au XVI-XVIIe ?

 

europe-munster-1598

 L’Europe chrétienne dominée par l’Espagne
extraite de la Cosmographie de Münster, édition allemande, Bâle, 1598



« Quelle Europe pour les cartographes des XVIe et XVIIe siècles ? »,
Monique Pelletier, Belgeo 3-4 | 2008, mis en ligne en 2013
http://belgeo.revues.org/7669

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

27 septembre 2017

Macron et l'Europe



Macron et l’Europe, le texte du discours de la Sorbonne
environ 70 000 signes
http://www.elysee.fr/declarations/article/initiative-pour-l-europe-discours-d-emmanuel-macron-pour-une-europe-souveraine-unie-democratique/

en audio 97 minutes,
http://www.youtube.com/watch?v=flZ2UR8Ls-Y



L’article du Monde 26.09.2017
http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/09/26/les-principales-propositions-d-emmanuel-macron-pour-relancer-le-projet-europeen_5191799_3214.html

Il assume une « Europe à plusieurs vitesses »

Une feuille de route et une méthode pour dix ans.
Sécurité et défense
1 « force commune d’intervention » européenne pour 2020 ;
1 budget de défense commun et une « doctrine commune » pour agir ;
1 académie européenne du renseignement pour « assurer le rapprochement de nos capacités de renseignement » ;
1 parquet européen contre le terrorisme.

Migrations
créer un office européen de l’asile et une police européenne des frontières
harmoniser les procédures
installer un programme européen de formation et d’intégration pour les réfugiés.

Economie et social
créer « une taxe européenne sur les transactions financières
une « fourchette de taux » d’impôt commune sur les sociétés.
« un budget plus fort au cœur de la zone euro »
un ministre des finances de la zone euro ;
un contrôle démocratique.

Développement durable
un « juste prix » pour le carbone

Numérique et innovation
créer une agence européenne pour l’innovation
taxer la valeur « là où elle se crée » et réguler les grandes plates-formes.

Institutions et démocratie (vers la 65e minute)
« Nous devons refonder le projet européen par et avec le peuple »
1 débat ouvert, libre, transparent et européen » pour « offrir un contenu à l’Europe avant les élections européennes de 2019.
Qu’en 2024 la moitié du Parlement européen soit élue sur des listes transnationales
1 Commission européenne à quinze membres.

« Il y a eu un moment où on a pensé qu’on devait, en quelque sorte, bousculer nos démocraties en faisant avancer l’Europe malgré tout.
C’était une erreur »

« Nous devons refonder le projet européen, par et avec le peuple, avec une exigence démocratique beaucoup plus forte qu’une simple question binaire [dans un référendum]»
« C’est pourquoi, si nous voulons avancer à nouveau, je souhaite que nous passions par des conventions démocratiques qui feront partie intégrante de la refondation européenne. Je souhaite qu’une fois que nous aurons défini des termes simples d’une feuille de route partagée par les principaux gouvernements qui seront prêts à aller dans ce sens, nous puissions, pendant six mois, l’année prochaine, dans tous les pays qui le souhaitent, organiser autour des mêmes questions un vaste débat pour identifier les priorités, les préoccupations, les idées qui nourriront notre feuille de route pour l’Europe de demain. Remettre les choses dans le bon ordre »

Jeunesse
au moins deux langues européennes d’ici à 2024
créer des universités européennes

 

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


28 août 2017

LM Rentrée des idées

 

Rentrée des idées : comprendre le présent
http://clioweb.free.fr/presse/1temp/lm/rentree2017-lm.pdf

sélection présentée par Julie Clarini pour Le Monde des livres
(attendre parfois octobre et Blois pour pouvoir consulter les ouvrages)


qq thèmes : La France et l'Europe, la Révolution, la gauche,
naissance de la modernité,
capitalisme / marchés , communs et capitalisme,
la violence politique, le centenaire des révolutions de 1917


qq titres :
Historiens d’Europe, historiens de l’Europe, Crouzet dir, Champ Vallon
Quand l’Europe écrivait l’histoire du monde, Serge Gruzinski Fayard
Peuple souverain. De la révolution populaire à la radicalité populiste, Pascal Ory Gallimard
Raisonner sur les blés, Steven L Kaplan Fayard
Histoire du monde au XIXe, P Singaravélou et Sylvain Venayre Fayard

Timothy Snyder, De la tyrannie, Vingt leçons sur le XXe Gallimard
La Russie et les Russes en révolutions, Alexandre Sumpf, Perrin
Enfants du goulag, A-M Losonczyet Marta Craveri Belin

Contre la haine,  Carolin Emcke, Seuil


.

Posté par clioweb à 14:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 juillet 2017

Neocarto - Cartes et propagande

 

 

bases-cornell-persuasive

Les bases américaines dans le monde en 1951, vues par le PCF
Cornell : http://persuasivemaps.library.cornell.edu/
Eudes Girard :
http://lescartesenjeuxpolitiques.wifeo.com/cartes-et-propagande-.php

 

 

  pl-europe-paix

L'Europe, parapluie contre le communisme - Paix et Liberté.
http://bostonraremaps.com/inventory/an-anti-communist-propaganda-map/

 

 pl-faucilles

Le ciel européen selon les anticommunistes du mvt Paix et Liberté (détail)

 

Au XXe, surtout pendant la guerre froide, les cartes ont participé à la bataille idéologique.

Pour le blog NéoCarto, Nicolas Lambert a sélectionné une vingtaime de cartes
réalisées pour les communistes,
mais aussi par leurs adversaires (dont le mouvement Paix & Liberté en France) - 24.07.2017
http://neocarto.hypotheses.org/3118

Dans la sélection, environ 6 globes et planisphères, 7 cartes d'Europe (de Brest à Moscou), 5 de France, 1 d'Asie du SE, 1 du Vietnam.

Ces affiches de propagande avec cartes sont reproduites dans des manuels d'histoire devenus livres d'images,
à côté d'autres documents visuels : de très nombreuses cartes réalisées par les auteurs du manuel,
des caricatures avec mention de cartes, des photos en noir et blanc ou en couleur.


voir aussi
La pieuvre, une figure récurrente des cartes de communication politique, Néocarto 21.11.2014
http://neocarto.hypotheses.org/1083

Strange Maps, compilation de 700 cartes par Frank Jacobs
http://clioweb.canalblog.com/tag/strangemaps

Cornell, persuasive maps :
http://persuasivemaps.library.cornell.edu/
 

 

victoria-1942-ccb

 La croisade contre le bolchevisme - affiche nazie 1942

 

bases1953-nat2004


Govorkov - Les phrases et les bases - 1953 -
http://www.digitalsovietart.com/artist-portfolios/64-viktor-govorkov-1906-1974

2 autres exemples d'usage de cartes dans la propagande


.

Posté par clioweb à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

11 mai 2017

L'Europe, c'est la paix ?

 

« L'Europe, c'est la paix »
Cet argument est souvent répété dans les médias.

- « L'Europe, ce n'est pas la paix, c'est la conséquence de la paix » Le Monde.fr 08.10.2013

Elie Barnavi a proposé d'inverser la formule.
Dans un chat, mardi 8 octobre 2013, il revient sur le lien entre guerre et humanité.
Elie Barnavi, ancien ambassadeur d'Israël en France, historien et
prononce la conférence inaugurale de la 16e édition des Rendez-vous de l'Histoire Blois2013
http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/10/08/l-europe-ce-n-est-pas-la-paix-c-est-la-consequence-de-la-paix_3492063_3232.html


[ Après 1945, après la capitulation nazie, la 2 GM a vidé la guerre de son sens en Europe.
Les Etats-nations européens ne se battent plus pour dominer l'Europe ou le monde.
La paix relative en Europe est en partie liée à la guerre froide.
L'Europe ne domine plus, elle est devenue un terrain d'affrontements entre les 2 super-grands.


L'élément décisif, c'est l
e rapprochement franco-allemand (Monnet, Schuman, de Gaulle).
« L'Europe c'est la paix » a parfois servi pour rassurer ceux que la puissance de l'Allemagne inquiétait
(cf. le rejet de la CED par les gaullistes et par les communistes).


Entre 1945 et 1962, la France et la Grande-Bretagne n'ont pas échappé aux guerres coloniales
(Indochine, Algérie, Kenya...). La France a utilisé la torture contre les combattants algériens.
Et le Portugal qui accède à l'UE en 1985 a aussi connu ces guerres au temps de la dictature.

En 1991, plusieurs états européens ont envoyé des troupes en Irak.
Mais lors de l'implosion de la Yougoslavie,  ni lUE ni l'OTAN n'ont su ou pas voulu imposer la paix aux belligérants

Depuis, les enjeux ont nettement changé. Ils sont surtout économiques
L'Europe s'est élargie à l'Est en 2004.La question des frontières se pose à nouveau (Turquie ?)
Que peut faire l'Europe pour l'Ukraine face à la Russie de Poutine ?
Que peut-elle face aux islamistes, à la guerre et au désastre humain au Proche et au Moyen-Orient ?
(La politique des Britanniques et des Français pendant la GG et après est parfois mis en cause
(accords Sykes-Picot ou Lyod George-Clemenceau)


- Europe, la fin d’une promesse de paix ?
La Fabrique de l'histoire, 15 mars 2016
http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-l-histoire/forum-l-annee-vue-par-l-histoire-edition-2016-25-europe-la-fin-d
L'année vue par l'Histoire (2/5)
http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/lannee-vue-par-lhistoire


- 4 questions posées à M. Élie Barnavi (historien), sur la guerre, la paix et la démocratie.
 Les questions ont été élaborées avec les élèves du cours d'introduction aux sciences politiques,
 Ecole Européenne Bruxelles 02 mai 2014.
http://www.youtube.com/watch?v=dVH0xRoYMqc
http://travauxphilo.blogspot.fr/2014/06/un-entretien-avec-elie-barnavi-sur-la.html

.

Posté par clioweb à 08:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 avril 2017

Capes Agrégation SES (sc éco & soc)

 

Concours SES - sciences économiques et sociales
Immigraton, Europe, Etat et entreprise... des thèmes qui peuvent concerner des profs d'histoire


rubriques Capes et Agrégation de SE
http://ses.ens-lyon.fr/enseigner

Devenir enseignant
http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid98492/programmes-concours-enseignants-session-2018.html

- Agrégation externe de SES 2018
thèmes et pistes biblio
http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid98492/programmes-concours-enseignants-session-2018.html
http://ses.ens-lyon.fr/ses/enseigner/concours-agregation-28944#section-6

Sciences économiques
1 - Économie du travail (nouveau thème)
2 - Histoire de la pensée économique depuis 1945
3 - Économie des institutions

Sociologie
1 - La mobilité sociale (nouveau thème)
2 - Justice et injustices sociales
3 - La société des individus

Histoire et géographie du monde contemporain
1 - État et entreprises en France du début du XIXe siècle à 1982 (nouveau thème)
2 - L’idée d’Europe et la construction européenne de 1848 à 1986

Droit public et Science politique
1 - Droits et politique (nouveau thème)
2 - Immigration, minorités et politique dans les démocraties contemporaines


sujets 2017 externe
http://ses.ens-lyon.fr/ses/enseigner/concours-agregation-28944#section-6
eco : Quelle place pour les marchés financiers internationaux dans le financement des économies nationales ?
socio : La déviance est-elle un dysfonctionnement de la société ?
3e épreuve : Territoires et industrie en France de 1815 à la fin des années 1980 (histoire-géographie)
ou Immigration et politiques d'intégration dans les démocraties contemporaines (droit public et science politique).


- Agrégation interne 2018
http://media.devenirenseignant.gouv.fr/file/agregation_interne/09/2/p2018_agreg_int_ses_741092.pdf

Économie
- Histoire de la pensée économique depuis 1945 (nouveau thème)
-  Économie des institutions
Sociologie
- Justice et injustices sociales (nouveau thème)
- La société des individus

Agr interne, sujets 2017
compo : Dans quelle mesure l'individu d'aujourd'hui est-il différent de l'individu de la modernité ?
dossier : Quelles politiques pour l'emploi ?

Les candidats doivent savoir maîtriser les instruments qu'utilisent leurs élèves et en premier lieu des
calculatrices graphiques


- Capes externe et interne, thèmes et sujets 2009-2017
http://ses.ens-lyon.fr/enseigner/concours-capes-271243#section-4

une dissertation dont le sujet se rapporte aux programmes en vigueur dans les classes de lycée général
dissertation (16 points) :  Générations et solidarités.
Question portant sur l’histoire de la pensée ou sur l épistémologie
(4 points) : Peut-on expérimenter en sociologie ?

dossier : quelle est le rôle de la politique de la concurrence ?

 

.

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 octobre 2016

Ian Kershaw, L'Europe en Enfer

 

 

kershaw-enfer                kershaw-hell            kershaw-hell-penguin


L'Europe en enfer (1914-1949), Ian Kershaw - 26 euros, 19 en version numérique
Traduction  Pierre-Emmanuel Dauzat et Aude de Saint-Loup, Seuil 2016
To Hell and Back : Europe 1914-1949
(Allen Lane, 2015 £ 24 + version paperback Penguin 2016 £9.09),



La guerre et ses raisons, entretien avec Ian Kershaw La Fabrique, 11.10.2016

Ian Kershaw analyse les mouvements politiques profonds issus du premier grand conflit mondial, les réactions des populations, la vigueur des conflits entre classes sociales, l'explosion des nationalismes et des revendications territoriales et ethniques ainsi que les nombreux soubresauts du capitalisme.
http://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-de-lhistoire/la-guerre-et-ses-raisons-24-entretien-avec-ian-kershaw

1 question porte sur la démarche de Kershaw par rapport à celle
du Hobsbawn de l'Age des extrêmes
http://fr.wikipedia.org/wiki/L'Âge_des_extrêmes

Il explique ses choix : silence sur la colonisation, aller jusqu'à nos jours.
Pour lui, il n'y a pas de cordon ombilical entre les deux GM
Il répond à une question sur George Mosse et la brutalisation (éviter une généralisation excessive).
Lors de la GG, la tuerie acquit un élan propre.
La 2GM était génocidaire, planifiée à l'Est, pas la première

Pour l'Arménie, il parle du massacre de 600 000 à 1 million de personnes,
de l'horreur absolue mais
refuse la controverse sur les mots.

Pour lui, le Brexit est 1 catastrophe, pour la GB, pour le projet européen.
Cela l'attriste


Librairie Compagnie : Le nationalisme ethnique a explosé sur fond d’antisémitisme triomphant, les conflits territoriaux se sont multipliés, les luttes de classes ont redoublé avec l’émergence du communisme et du fascisme, le tout dans une crise prolongée du capitalisme de 1929 à la fin des années 1930. Implicite dans le titre, cet enfer est pavé de bonnes intentions, celles qui ont fait semblant de croire que l’on pouvait traiter avec Hitler dont Kershaw fut le biographe. Mais sans oublier qu’après la boucherie de la Première guerre mondiale, l’on voulait croire à tout prix que ce serait la «der des ders»


- 3 comptes rendus dans la presse anglo-saxonne en 2015

. Susan Pedersen, Columbia, The Guardian 30.10.2015
http://www.theguardian.com/books/2015/oct/30/to-hell-and-back-ian-kershaw-review

« Why did Europe go mad ? Kershaw identifies four elements in his nightmare history :
a dramatic rise of ethnic-racist nationalism;
angry, conflicting demands for territorial revisionism;
acute class conflict that took on sharper focus by the Bolshevik Revolution in Russia;
and a prolonged crisis of capitalism that many thought terminal ».
« Kershaw’s version has all the virtues not only of this author but also of a particular English historical tradition: it is precise, analytical, judicious, empiricist and slightly Olympian in tone »
«  the mundane problems that preoccupy ordinary citizens much of the time – work, school, marriage, childrearing, boredom – receive scarcely a nod ».

« Europe’s extra-European involvements have little place in the story and thus in the explanation of the course of events... European statesmen were accustomed to think imperially. We miss something if that element is pushed to the side ».

« Kershaw will devote a second volume to Europe’s rise from the ashes, but the continent today is hardly immune to recurrent economic and political crises with traces of the xenophobia, mass media incitements and the kind of pathological delusions that led Europe in the 20th century to hell and back »


. Harold Evans, The New York Times  :  il manque Owen ‘s book « The Hidden Perspective » sur le rôle d’Edaward Grey, the Bristish Foreign secretary
http://www.nytimes.com/2015/11/29/books/review/ian-kershaws-to-hell-and-back-europe-1914-1949.html

. Robert Gellattely, Times Higher Education : L’Europe de l'Ouest sort de l’enfer avec le plan Marshall.
L’URSS et l’est de l’Europe ne sortent pas de l’enfer, mais sont précipités par Staline dans un autre cauchemar.

 

.
.

Posté par clioweb à 08:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,