21 juin 2014

expos Libération de Paris

 

paris44-expos

 

- Août 1944, Le combat pour la liberté
exposition à l'Hôtel de Ville, Paris, du 20 Juin au 27 septembre 2014

De juin à août, cinq rencontres gratuites vous sont proposées à l'auditorium de l'Hôtel de Ville (5 rue Lobau 75004 Paris)
24 Juin 2014/ de 10H à 17h Immortaliser l'événement. La Libération de Paris vue par la presse.
25 Juin 2014/ de 14h à 18h En descendant les Champs-Elysées. 26 août 1944.
3 Juillet 2014/ de 14h à 18h Conduite politique et opérationnelle de l'Insurrection parisienne.
7 Juillet 2014/ de 9h30 à 18h La 2e Division Blindée et la 4e division américaine dans la Libération de Paris.
27 Août 2014/ de 14h à 17h Les parisiens pendant l'été 1944.
Réservation indispensable au 01 40 64 39 44 /52 ou cecile.cousseau@paris.fr


- Paris libéré, Paris photographié, Paris exposé,
Carnavalet 11 juin 2014 au 8 février 2015
http://www.carnavalet.paris.fr/
dossier de presse
http://www.carnavalet.paris.fr/sites/default/files/dp_paris_libere_paris_photographie_paris_expose.pdf

François Boucher, conservateur et résistant, a rapidement réuni une documentation très riche sur la Libération de Paris.
Le 11 novembre 1944, le musée Carnavalet ouvre une exposition sur le sujet.
Un regard de 2014 sur les événements et la fabrication des images en 1944.

sommaire
Le quotidien des Parisiens pendant l’Occupation et les prémices de l’insurrection
Insurrection et barricades
Arrivée de la 2e Division Blindée du général Leclerc et des secours
La Croix Rouge et les femmes tondues
Témoignages de photographes amateurs
Le défilé
Les Alliés dans Paris


- La nouvelle Libération de Paris, Libération, 18.06.2014
« En novembre 1944, François Boucher avait voulu montrer le combat pour la liberté... Il n’ignorait pas qu’il jouait sur l’émotion...
70 ans plus tard, grâce au travail des conservateurs, il était temps de faire de l’histoire ».
http://www.liberation.fr/culture/2014/06/18/la-nouvelle-liberation-de-paris_1044615

 

carnavalet44

source : diaporama sur le site de 20minutes.fr

.

 

Posté par clioweb à 07:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


28 septembre 2009

Tom Paine 200 - Expos Carnavalet

Tom Paine : A festival of events to celebrate the life of Thomas Paine
on the 200th anniversary of his death
http://www.tompaine200.org.uk/
http://www.tompaine200.org.uk/links.html

rappel : Why don't we teach about Tom Paine?
http://www.schoolhistory.co.uk/forum/index.php?showtopic=11533

.
2 expositions à Carnavalet

- La Révolution Française, Trésors cachés du musée Carnavalet
"Sélectionnées parmi plus de 25 000 oeuvres, l’exposition regroupe 200 pièces d’une grande variété (dessins, gravures, peintures, objets d’art, sculptures) autour d’oeuvres phares comme le projet de David (1748-1825) pour un rideau de l’Opéra représentant le Triomphe du peuple français.

trcaches

Elle suit un parcours chronologique retraçant les grands événements, tels le Serment du Jeu de Paume, la prise de la Bastille, ou encore la fête de la Fédération. Des séquences thématiques viennent scander la visite : le rôle des femmes, les personnages célèbres, le vandalisme, la question religieuse, la mode, les projets architecturaux…"

caches

http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=72497

.
- Caricatures anglaises au temps de la Révolution et de l’Empire :

dupuy

"À l’aube de la Révolution française, la caricature anglaise, empreinte d’une rare irrévérence, fascine autant qu’elle exaspère et domine la production satirique européenne. Sa liberté de ton est indissociable de la liberté de la presse d’outre-manche qui commente aussi bien les événements britanniques que ceux du continent. Les figures du sans-culotte et de Bonaparte, les soubresauts de la France en ébullition, allaient lui fournir autant de sujets lui permettant d’assouvir ses réflexes patriotiques et ses besoins de nouveauté.
Replacées dans leur contexte historique, ces oeuvres à la saveur colorée et à l’humour souvent très cru, permettent au visiteur de saisir la formation des stéréotypes nationaux et d’apprécier la vision combative et satirique des événements de France livrée par des artistes tels James Gillray, Isaac et George Cruikshanks ou encore Thomas Rowlandson".
http://www.paris.fr/portail/viewmultimediadocument?multimediadocument-id=72501

.
Expositions du 30 septembre 2009 au 3 janvier 2010
http://ihrf.univ-paris1.fr/spip.php?article406

Posté par clioweb à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,